Accueil » Découvrir les projets » Programmes » URGENCE COVID19 : AGISSONS POUR LES ARTISTES FEMMES

URGENCE COVID19 : AGISSONS POUR LES ARTISTES FEMMES

Soutien aux artistes femmes "hors galeries" dans la période de grande récession qui suit la crise COVID-19
Image du projet URGENCE COVID19 : AGISSONS POUR LES ARTISTES FEMMES
Programme annuel

Programme annuel

icone réalisé Programme réalisé
Ville

Paris

IR 2021 / IS 2021

Les dons donnent droit à une réduction fiscale

Notre projet

URGENCE COVID19 : AGISSONS POUR LES ARTISTES FEMMES vise à aider les artistes femmes non soutenues par une galerie. Il s'étale sur une année sous l'égide de l'association française Les Amis du National Museum of Women in the Arts (NMWA).

Le déroulement du projet se décompose en trois phases sur l'année:

  1. Phase de lancement, jusqu'à fin 2020, pour un soutien fort aux artistes femmes entre 35 et 45 ans.
  2. Phase 2 en continuité  jusqu'en mars 2021 en élargissant la cible en fonction du succès rencontré.
  3. Phase de recentrage sur les jeunes artistes sorties des écoles d'art depuis moins de trois ans jusqu'en aout 2021

L'attribution des dotations aux récipiendaires se fait à l'issue de chacune des phases du projet ; les dotations vont de 1000€ à 2000€ en fonction des projets et des fonds collectés.

Une cinquantaine d'artistes seront pré-sélectionnées par un collège de curateurs emmené par Nathalie Herschdorfer, Directrice de Musée. Elles devront proposer, dans un délai imparti, un projet à co-financer par une dotation. La selection finale par le jury  se fait à la  fin de chaque phase du projet. Les attributions se font de manière totalement transparente. Le jury retiendra :

  1. La qualité de l'intervenante c'est à dire la cohérence de la démarche, les récompenses obtenues et les résidences effectuées notamment à l'étranger par l'artiste,
  2. La qualité du projet proposé résidant dans sa nature innovante ou sa réponse à des préoccupations sociales ou environnementales actuelles.

Pourquoi notre implication?

Image du projet URGENCE COVID19 : AGISSONS POUR LES ARTISTES FEMMES

La promotion des artistes femmes est au coeur de nos préoccupations depuis notre création en 2002. Le National Museum of Women in the Arts, "notre" musée, dispose d'une collection exclusivement féminine (plus de 5000 oeuvres).

Selon une étude CIPAC, 98% des artistes auteures estiment avoir subi une perte de revenu drastique. Ce projet URGENCE COVID19 : AGISSONS POUR LES ARTISTES FEMMES est donc notre réponse à cette précarité. Si les artistes femmes ont de tout temps bataillé pour une place legitime dans l'histoire de l'art, la période actuelle est encore plus éprouvante et difficile. Nous voulons les aider à poursuivre ce chemin vers une plus grande visibilité et reconnaissance.

Le jury de curatrices/teurs entourant les Amis du NMWA est composé de professionnel(le)s tel(le)s que Nathalie Herschdorfer - marraine du projet - Marianne Dollo, Matthieu Mercier, Thomas Schlesser, Anna Labouze et Keimis Henni. Ils sont garants du sérieux du projet.

Pourquoi nous soutenir ?

Les artistes, les femmes en particulier, ont besoin de votre soutien !

Hors galeries et à cause de la crise, la mise en valeur de leur travail a été au mieux repoussée et souvent annulée ! Pour les plus chanceuses, le public ne les verra brièvement que 2 fois en 2020.

Artistes, elles ne sont pas directement dans le champ des aides gouvernementales annoncées. 

Qui peut donc leur redonner confiance et leur permettre de délivrer leur message ?

L'art est important ; il peut contribuer au changement vers un monde auquel nous aspirons tous. Alors encouragez les par vos dons !

Grâce au projet URGENCE COVID19 : AGISSONS POUR LES ARTISTES FEMMES, vous pouvez :

  • co-financer une résidence d'artiste ;
  • contribuer financièrement à la production d'une  œuvre ;
  • participer à la réalisation d'une monographie ...

... et beaucoup d'autres projets. Les artistes femmes vous en seront particulièrement reconnaissantes.

Merci pour ces artistes  prometteuses dont la trajectoire artistique a été stoppée par la crise.

Je choisis le montant de mon don...

  • 10
  • 50
  • 125
  • 250
  • 500
  • 1 000

... ET JE DÉCOUVRE MES CONTREPARTIES

  • Un grand merci !
  • Rencontre Zoom avec l'équipe de Urgence Covid 19 Agissons pour les Artistes Femmes
  • Rencontre avec une artiste soutenue
  • Soirée rencontre avec les artistes soutenues
  • 500
  • 1 000
  • 3 000

... ET JE DÉCOUVRE MES CONTREPARTIES

  • Un grand merci !
  • soirée rencontre avec les artistes retenues
  • Prêt d'oeuvres à exposer dans la société pendant 2 mois

La vie du projet

27 mar 2021

Des nouvelles de notre lauréate: Isabelle Giovacchini

 Grâce à votre soutien, Isavelle Giovacchini sera en résidence de recherche à Milan au Museo Nazionale della Scienza e della Tecnologia Leonardo da Vinci dans le cadre de l'Esprit du Lieu, son projet de création sur le Lac de Nemi (Italie). Les archives de ce musée abritent une vaste documentation liée aux fouilles du lac entre-deux-guerres, la découverte puis la disparition de gigantesques navires ayant appartenu à Caligula. Elle a été invitée à explorer ce fonds et le reproduire, afin d'en proposer un contrepoint artistique.

Merci pour elle!

18 mar 2021

De nouvelles bourses ont été attribuées

C'est avec une énorme joie que nous concluons la phase 2 de notre programme Urgence Artistes Femmes.

L’équipe curatoriale composée de Nathalie Herschdorfer, Marianne Dollo, Mathieu Mercier, Thomas Schlesser, Anna Labouze et Keimis Henni ont l’immense plaisir de partager le nom des 4 artistes selectionnées pour recevoir chacune une bourse de 2000€
• Olivia Bloch Lainé
• Delphine Gatinois
• Célia Gondol
• Eva Taulois

Vous en saurez bientôt plus sur les projets que ces artistes sélectionnées pourront accomplir grâce à votre générosité.  Sur l’instagram #lesamisdu nmwa de l’Association Les Amis du NMWA, vous pouvez également découvrir quelques photos des œuvres des lauréates

Continuez à donner… la dernière phase du projet démarre bientôt…celle qui donne sa priorité aux artistes femmes sorties d'école d'art depuis moins de cinq ans.

03 mar 2021

Des nouvelles de Laure Tixier

 Laure Tixier est une artiste que vous soutenez par vos dons à Urgences Artistes Femmes. Ses oeuvres sont liées à l'architecture, l'urbanisme et l'organisations sociale qu'ils contiennent. 

Le projet soumis par Laure et retenu par notre équipe curatoriale consiste à réaliser une echelle de ronce recouverte de feuilles d'or faisant echo aux echelles des dortoirs des colonies pénitientaires pour enfants du XIXe siècle.

 

Laure nous écrit à propos de son projet:

"Voici quelques nouvelles de mon échelle.
Elle est en cours de réalisation par Camille Mollicone, une jeune ébéniste vivant en Auvergne. Elle est en robinier (faux-acacia). Cet arbre, qui a naturellement des épines, était présent à Belle-Île-en-Mer autour de la colonie pénitentiaire.
Il me restera à dorer toutes les épines à la feuille d’or mais je suis déjà très contente du résultat.
Merci encore d’avoir permis cela"

Merci à vous tous de soutenir Laure dans son projet!

 

25 fév 2021

Le contexte actuel

Notre campagne Urgences Artistes Femmes retrouve tout son sens au regard de l'étude réalisée par l'ADAGP (Société des auteurs dans les arts graphiques et plastiques). En effet, d'après cette étude et sans considération de genre, les artistes continuent de subir de lourdes pertes de revenus.  

Selon cette enquête réalisée entre le 25 janvier et le 5 février 2021 auprès de 2 135 artistes, 86 % d’entre eux ont subi une baisse de leurs revenus en 2020. Parmi eux, 46 % indiquent que cette perte est supérieure à 50 % par rapport à 2019. Concernant les aides mises en place, 52 %, soit plus de la moitié des artistes interrogés, n’en ont pas bénéficié. Parmi eux, 57 % ont considéré ne pas être éligibles à la lecture des critères et 4 % ont effectué des demandes qui ont été refusées. La moitié des sondés considère que ces aides d’urgence devraient être améliorées. « De nouvelles bases de calcul, un élargissement de l’accès par une réduction des critères et la mise en place d’une aide forfaitaire sont les trois réponses spontanées le plus souvent préconisées par les répondants", précise l’ADAGP.

 

Si la priorité reste la réouverture des lieux culturels, vous pouvez par vos contributions, aussi minimes soient elles, apporter l'aide dont les artistes ont besoin.  Merci pour elles !

 

 

 

25 jan 2021

Des nouvelles

Avant toute chose, nous vous souhaitons une belle année 2021.

Une cinquantaine de dossiers nous sont parvenus par des artistes femmes en situation très précaire pour qualifier à la bourse UAF. Nous avons été très impressionnés par leur qualité.

Grâce à votre don, cinq bourses de 2000 euros chacune ont été décernées par notre équipe curatoriale à 5 artistes pour les projets suivants : 


• Melissa Boucher, www.melissaboucher.fr

Melissa souhaite réaliser 12 pièces de 42/60cm en utilisant un procédé photographique d’altération de l’image alliant l’argentique au numérique pour inverser et croiser le processus de développement des pellicules. Un procédé qui fantômise les images, leur insufflant un coté vaporeux et diaphane. Les étapes du projet sont couteuses entre les pellicules, les numérisations et les tirages. Son travail sera visible début avril à la galerie Regard Sud à Lyon ou dans son atelier Le Houloc à Aubervilliers.

• Isabelle Giovacchini, www.isabellegiovacchini.com

Le projet de création et d’édition d’Isabelle a pour thème le Lac de Némi, situé dans la campagne romaine. Le projet s’appelle « l’esprit du lieu ». Faisant suite à une résidence à la Villa Médicis, l’École Française de Rome l’invite en 2021 à participer à une nouvelle fouille du lac. La bourse Urgence Artistes Femmes permettra à Isabelle de procéder à des recherches dans les archives du Musée de léonard de Vinci à Milan. Son objectif est de réaliser un ensemble cohérent d’œuvres autour du lac de Némi pour en faire une exposition et un projet éditorial.


• Laure Tixier, www.lauretixier.com

Laure Tixier souhaite réaliser une échelle de ronce recouvertes de feuille d’or de 3,50m de haut. L’oeuvre s’appelle « il se peut qu’on s’évade par le toit ». L’échelle mènera au toit d’un grenier d’une grainetière faisant écho aux échelles des dortoirs des colonies pénitentiaires pour enfants du XIXè siècle dans le Val d’Yères, en région parisienne. Cette pièce deviendrait ainsi la pièce centrale et générique d’un récit sur ces enfances irrégulières.


• Lei Saito, www.leisaito.com

Lei souhaite réaliser une nouvelle série de photogravures intitulée « mode d’emploi ». Il s’agit d’une série d’images d’archive, une tentative de construire par le commentaire et de capturer par la photo, un espace poétique. Les textes incrustés dans l’image sont également des instructions pour potentiellement reconstituer cet espace dans un autre lieu, un jour. Pour effectuer cette série, Lei envisage d’effectuer un voyage à Alhambra et à Copenhague dont les motifs architecturaux et les paysages lui inspire une idée d’harmonie qui la mène vers une réflexion féconde sur le plan environnemental. La bourse est donc nécessaire pour couvrir les frais d’utilisation d’un atelier, de plaques de photogravures et les frais de voyage.


• Eve Laroche Joubert, www.evebailey.com

Eve souhaite finir le projet BodyScape, une sculpture conçue à partir de l’empreinte d’une épaule masculine agrandie 10 fois. Le moule a une envergure d’environ 5m de long. L’œuvre finale sera fabriquée en résine stratifiée, comme une coque de bateau, présentée face concave. Chaque relief de cette sculpture permet aux visiteurs de trouver leur propre façon de s’y loger. Cette création sera présentée à la Chapelle su Quartier Haut à Sète. L’œuvre sera également utilisée pour des performances publiques de danse ou des workshops pour enfants. Eve a besoin de fonds pour l’achat de matériau indispensable à la réalisation de BodyScape.

Pour opérer son choix, notre équipe curatoriale s’est basée sur les critères suivants :

• Visibilité de l’artiste sur la base des expositions/événements auxquels elle a déjà participé
• Qualité artistique du projet
• Qualité de présentation du dossier et confiance qui en émane
• Evaluation du budget proposé ; est-ce réaliste ?
• Note de cœur


Nous vous donnerons plus d’informations sur les lieux d’exposition de ces différents projets et organiserons, lorsque la crise sanitaire le permettra, une visite privée d’atelier.

Enfin, fort du succès de cette première campagne Urgence Artistes Femmes, nous avons le plaisir de vous annoncer le démarrage d’une deuxième campagne, sur Commeon. Cette seconde campagne vise à soutenir les artistes femmes de plus de 35 ans qui ne sont pas représentées en galerie.

25 jan 2021

Des nouvelles

Avant toute chose, nous vous souhaitons une belle année 2021.

Une cinquantaine de dossiers nous sont parvenus par des artistes femmes en situation très précaire pour qualifier à la bourse UAF. Nous avons été très impressionnés par leur qualité.

Grâce à votre don, cinq bourses de 2000 euros chacune ont été décernées par notre équipe curatoriale à 5 artistes pour les projets suivants : 


• Melissa Boucher, www.melissaboucher.fr

Melissa souhaite réaliser 12 pièces de 42/60cm en utilisant un procédé photographique d’altération de l’image alliant l’argentique au numérique pour inverser et croiser le processus de développement des pellicules. Un procédé qui fantômise les images, leur insufflant un coté vaporeux et diaphane. Les étapes du projet sont couteuses entre les pellicules, les numérisations et les tirages. Son travail sera visible début avril à la galerie Regard Sud à Lyon ou dans son atelier Le Houloc à Aubervilliers.

• Isabelle Giovacchini, www.isabellegiovacchini.com

Le projet de création et d’édition d’Isabelle a pour thème le Lac de Némi, situé dans la campagne romaine. Le projet s’appelle « l’esprit du lieu ». Faisant suite à une résidence à la Villa Médicis, l’École Française de Rome l’invite en 2021 à participer à une nouvelle fouille du lac. La bourse Urgence Artistes Femmes permettra à Isabelle de procéder à des recherches dans les archives du Musée de léonard de Vinci à Milan. Son objectif est de réaliser un ensemble cohérent d’œuvres autour du lac de Némi pour en faire une exposition et un projet éditorial.


• Laure Tixier, www.lauretixier.com

Laure Tixier souhaite réaliser une échelle de ronce recouvertes de feuille d’or de 3,50m de haut. L’oeuvre s’appelle « il se peut qu’on s’évade par le toit ». L’échelle mènera au toit d’un grenier d’une grainetière faisant écho aux échelles des dortoirs des colonies pénitentiaires pour enfants du XIXè siècle dans le Val d’Yères, en région parisienne. Cette pièce deviendrait ainsi la pièce centrale et générique d’un récit sur ces enfances irrégulières.


• Lei Saito, www.leisaito.com

Lei souhaite réaliser une nouvelle série de photogravures intitulée « mode d’emploi ». Il s’agit d’une série d’images d’archive, une tentative de construire par le commentaire et de capturer par la photo, un espace poétique. Les textes incrustés dans l’image sont également des instructions pour potentiellement reconstituer cet espace dans un autre lieu, un jour. Pour effectuer cette série, Lei envisage d’effectuer un voyage à Alhambra et à Copenhague dont les motifs architecturaux et les paysages lui inspire une idée d’harmonie qui la mène vers une réflexion féconde sur le plan environnemental. La bourse est donc nécessaire pour couvrir les frais d’utilisation d’un atelier, de plaques de photogravures et les frais de voyage.


• Eve Laroche Joubert, www.evebailey.com

Eve souhaite finir le projet BodyScape, une sculpture conçue à partir de l’empreinte d’une épaule masculine agrandie 10 fois. Le moule a une envergure d’environ 5m de long. L’œuvre finale sera fabriquée en résine stratifiée, comme une coque de bateau, présentée face concave. Chaque relief de cette sculpture permet aux visiteurs de trouver leur propre façon de s’y loger. Cette création sera présentée à la Chapelle su Quartier Haut à Sète. L’œuvre sera également utilisée pour des performances publiques de danse ou des workshops pour enfants. Eve a besoin de fonds pour l’achat de matériau indispensable à la réalisation de BodyScape.

Pour opérer son choix, notre équipe curatoriale s’est basée sur les critères suivants :

• Visibilité de l’artiste sur la base des expositions/événements auxquels elle a déjà participé
• Qualité artistique du projet
• Qualité de présentation du dossier et confiance qui en émane
• Evaluation du budget proposé ; est-ce réaliste ?
• Note de cœur


Nous vous donnerons plus d’informations sur les lieux d’exposition de ces différents projets et organiserons, lorsque la crise sanitaire le permettra, une visite privée d’atelier.

Enfin, fort du succès de cette première campagne Urgence Artistes Femmes, nous avons le plaisir de vous annoncer le démarrage d’une deuxième campagne, sur Commeon. Cette seconde campagne vise à soutenir les artistes femmes de plus de 35 ans qui ne sont pas représentées en galerie.

17 déc 2020

5 artistes sélectionnées

Nous sommes très heureux de vous annoncer la fin de notre première phase de campagne.

L’équipe curatoriale composée de Nathalie Herschdorfer, Marianne Dollo, Anna Labouze, Mathieu Mercier, Thomas Schlesser et Keimis Henni ont l’immense plaisir de partager le nom des 5 artistes selectionnées :
• Melissa Boucher
• Isabelle Giovacchini
• Eve Laroche-Joubert
• Lei Saito
• Laure Tixier

Vous en saurez bientôt plus sur les projets que ces artistes sélectionnées pourront accomplir grâce à votre générosité.  Sur l’instagram #lesamisdu nmwa de l’Association Les Amis du NMWA, vous pouvez également découvrir quelques photos des œuvres des lauréates

Bonnes fêtes de fin d’année et prenez soin de vous !

Continuez à donner… la phase 2 du projet démarre bientôt…

27 nov 2020

Rencontre avec Anna Labouze et Keimis Henni, curateurs et membres de notre Jury

Anna Labouze & Keimis Henni, fondateurs d’Artagon, directeurs artistiques des Magasins généraux et membres de notre Jury nous répondent: 

Avez-vous trois mots puissants que vous inspire cette campagne de soutien inédite ?

Urgence, responsabilité, inspiration.


Y-a t-il une oeuvre d’une artiste femme qui selon vous pourrait illustrer ces temps difficiles ?

Le premier travail qui nous vient en tête a été réalisé cette année par Sara Sadik, une de nos artistes préférées, qui nous touche au cœur. Il s'agit d’une série de modélisations 3D représentant des « déserts affectifs ». Chaque visuel de la série se compose d’un objet contemporain abandonné dans des dunes de sable, comme une chaise en plastique ou un maillot de football, accompagné de la capture d’écran d’un message recueilli sur les réseaux sociaux, qui véhicule avec poésie un fort sentiment d’abandon ou de solitude. Ces paysages intérieurs mélancoliques, inquiétants et teintés de science-fiction, ces « déserts affectifs », font référence aux espaces urbains des quartiers populaires dans lesquels la jeunesse, invisibilisée par les politiques publiques, se voit refuser l’expression de toute vulnérabilité. L’artiste révèle ces paroles empêchées en les transcrivant telles qu’elles s’expriment au quotidien sur les réseaux sociaux, qui constituent des espaces alternatifs où faire communauté, des lieux propices à la confession, des refuges pour les émotions dissimulées. Un élan qui s’est clairement intensifié avec les confinements et les dérives sécuritaires qui ont émaillé l’année 2020.

 

16 nov 2020

Dernière semaine de l'acte 2 des amis des artistes au profit des Amis du NMWA!

Comme vous le savez, l'acte 2 des Amis des Artistes du 6 au 22 Novembre est à nos côtés. Il s’agit d’ une campagne en faveur des artistes.

Le principe est simple :
Les artistes mettent en vente une sélection de 3 œuvres que vous pouvez voir sur le site.
L'acheteur verse 70% du prix directement à l'artiste et 30% à une cagnotte solidaire (Don défiscalisable à 66% dans la limite du plafond).

Hourrah ! La cagnotte solidaire de cet Acte 2 jusqu’au 22 Novembre est dédiée à notre projet URGENCE ARTISTES FEMMES !

ça y est ! 19 artistes entre 35 et 48 ans ont été sélectionnées par l’équipe curatoriale du projet. Emballées par l'initiative, elles vont nous remettre leur projet avant le 24 Novembre prochain.  Nous avons hâte de vous les faire connaître.

In fine, nous espérons distribuer 4 bourses aux candidates selectionnées par notre équipe curatoriale.

Nous comptons sur VOUS ! soit directement sur :

https://www.commeon.com/fr/projet/urgence-agissons-pour-les-artistes-femmes
ou via l’opération Les Amis des Artistes

https://tribew.fr/lesamisdesartistes/index.php/acheter-une-oeuvre/.

Prenez soin de vous !

05 nov 2020

Les Amis du NMWA aux côtés des Amis des artistes, acte 2!

Face à ce nouveau confinement, notre collecte s’inscrit dans une actualité plus prégnante encore. La situation des artistes femmes non représentées en galerie se détériore davantage.  Très bientôt nous pourrons vous communiquer les détails des projets d’artistes que notre équipe curatoriale souhaite soutenir.

Une très bonne nouvelle qui éclaircit notre horizon, qui nous comble de bonheur et que nous partageons avec vous : les Amis des Artistes #lesamisdesartistes vont renouveler leur magnifique projet de vente en ligne d’œuvres d’art dont 70% des revenus iront aux artistes et les 30% restant reversés au projet Urgences Artistes Femmes. Réjouissant non ?

18 oct 2020

DONNER REND HEUREUX !

La campagne « AGISSONS POUR LES ARTISTES FEMMES » est lancée depuis trois semaines !
Nous avons voulu savoir ce que pensaient nos tout premiers donateurs et leu avons donc posé deux questions ; voici leur réponse :

- Pourquoi avez-vous eu envie de vous engager pour le projet Urgence COVID 19 : AGISSONSPOUR LES ARTISTES FEMMES ?
Je suis sensible au sort particulièrement douloureux des artistes en général pendant cette crise sanitaire qui provoque l'annulation de nombre d'évènements et bouleverse leur situation économique, dont l'équilibre est déjà précaire en temps normal. La situation des femmes artistes me touche plus particulièrement car d'une part, les opportunités professionnelles sont souvent moindres pour elles comparés à leurs homologues masculins et, d'autre part, les femmes ont tendance à assumer de nombreuses responsabilités auprès de leurs proches, avec un impact  sur leur temps disponible et donc leurs revenus.
- Quel message aimeriez-vous passer pour que d’autres personnes fassent un don ?
Si vous aimez l'art en général et souhaitez contribuer à faire émerger des artistes femmes ou même à simplement leur permettre de maintenir leur activité, votre don peut y contribuer.

Alors, mobilisons nous tous pour soutenir l’art au féminin !

12 oct 2020

Trois questions à la marraine de notre projet : Nathalie Herschdorfer, directrice du Musée des Beaux-arts du Locle, Suisse.

En tant que marraine de notre campagne de soutien auprès des artistes  femmes et directrice de Musée, pourquoi avoir choisi d’accompagner les Amis du NMWA?

Je vois mon travail de commissaire  d’exposition en tant qu’intermédiaire  entre les artistes  et le public; leur permettre de donner une nouvelle vie à leur travail hors les murs de l’atelier.
C’est également le rôle des galeries.La campagne   de soutien en faveur des artistes  femmes correspond à cette même mission.  Trouver les moyens financiers de produire une oeuvre et de vivre de son art est très difficile.  Beaucoup d’artistes   se trouvent dans la précarité, ceci d’autant plus quand ils n'ont pas de galeries. Les femmes artistes  se trouvent d’autant plus fragilisées. La crise de la COVID touche tous les domaines de la société, le monde de l’art y compris. Les institutions  culturelles  sont très fragilisées, de même les galeries. Les aides étatiques permettent  dans certains  cas de traverser cette période difficile mais il est clair qu’en première ligne, ce sont les artistes   qui se trouvent dans la plus grande difficulté.La campagne  des Amis du NMWA a été organisée très vite et s’adresse  à des artistes  qui se trouvent isolées malgré elles. Mener une carrière  en tant qu’artiste  femme est difficile, il ne faut pas se le cacher, en particulier  pour les artistes  qui ne sont pas de la nouvelle génération, c’est à dire au sortir de l’école. Sans galerie pour se faire representer c’est un véritable  parcours du combattant. Cette campagne offrira un éclairage à certaines  artistes  en plus d’une aide à la création.


Y-a t-il une oeuvre d’une artiste femme qui  selon vous pourrait illustrer ces temps difficiles?
Il y a 40 ans, l’artiste JENNY HOLZER, devenue célèbre pour ses aphorismes sur la condition humaine a écrit :
CALM IS MORE CONDUCIVE TO CREATIVITY THAN IS ANXIETY
Les artistes ont besoin d’être soutenus d’autant plus dans cette période anxiogène.

Pouvez-nous donner trois mots puissants qui évoquent  notre cause pour sensibiliser davantage nos donateurs à cette campagne de soutien inédite?

Aide, créatrices et confiance!

Merci à toutes et tous  pour votre engagement!

02 oct 2020

Lancement + 1 semaine

Le projet est officiellement lancé depuis une semaine et les premiers dons sont arrivés !
C’est très émouvant pour nous de voir les choses s’animer ainsi que nous l’avions rêvé. Les curateurs Hélène Herschdorfer, Marianne Dollo, Thomas Schlesser et Mathieu Mercier poursuivent le travail de présélection des artistes femmes, âgées de 35 à 45 ans, pratiquant peinture, dessin, photographie, performance ou sculpture, et dont les institutions – FRAC, centres d’art ou galeries – ont annulé petit à petit toutes les manifestations. Leur biographie est le plus souvent tellement impressionnante !
ELLES MERITENT NOTRE SOUTIEN, vraiment !