Accueil » Découvrir les projets » Campagnes » RESTAURONS UN DES PREMIERS PIANOS ROMANTIQUES FRANÇAIS

RESTAURONS UN DES PREMIERS PIANOS ROMANTIQUES FRANÇAIS

Faisons renaître le Piano Carré ERARD 1806, 1er piano de la future collection d’intérêt général de pianos d’époque !
Image du projet RESTAURONS UN DES PREMIERS PIANOS ROMANTIQUES FRANÇAIS

sur un objectif
de 9 000

icone réaliséCampagne terminée
icone mecenes71 mécènes
La Nouvelle Athènes - Centre des Pianos Romantiques
icone map

PARIS

icone deduction
IR 2018 IS 2018

La Nouvelle Athènes - Centre des Pianos Romantiques

Association loi 1901 fondée le 17 février 2017 Un projet totalement inédit à Paris et en France : - Une collection idéale de pianos d’époque (1750 ...

La Nouvelle Athènes - Centre des Pianos Romantiques

Association loi 1901 fondée le 17 février 2017 Un projet totalement inédit à Paris et en France : - Une collection idéale de pianos d’époque (1750 ...

La Nouvelle Athènes - Centre des Pianos Romantiques
icone map

PARIS

icone deduction
IR 2018 IS 2018
La Nouvelle Athènes - Centre des Pianos Romantiques
icone map

PARIS

icone deduction
IR 2018 IS 2018

La Nouvelle Athènes - Centre des Pianos Romantiques

Association loi 1901 fondée le 17 février 2017 Un projet totalement inédit à Paris et en France : - Une collection idéale de pianos d’époque (1750 ...

Un piano du 1er romantisme français accessible aux pianistes

Chers donateurs (trices), nous sommes à 99% du financement de la moitié de la restauration. Vos dons au delà de 9 000€ boucleront les 60h qu'il reste encore à financer... Poursuivons jusqu'à dimanche 24h !

Notre constat : il n’existe pas de collection de pianos d’époque accessible aux claviéristes à Paris...

Les pianos d’époque des établissements supérieurs sont en effet réservés aux étudiants tandis que les collections des musées sont accessibles uniquement aux pianistes programmés. Les pianistes n’ont donc pas d’instruments pour se perfectionner une fois leurs études achevées… Un sacré paradoxe !

La Nouvelle Athènes fédère plus de 30 membres, dont d'éminents pianistes tels que Edoardo Torbianelli, Alain Planès, Bertrand Chamayou, Michael Levinas, Shani Diluka, des restaurateurs de référence européenne Edwin Beunk, Christopher Clarke, Sylvie Fouanon…, des clavecinistes Aurélien Delage, Aline Zylberajch ainsi que des pianistes lauréats de la Fondation Royaumont afin de rendre accessible à Paris, une collection d’intérêt général, de pianos d’époque couvrant les factures française, germanique, anglaise entre 1750 et 1850.

Grâce à la restauration de ce piano carré Erard 1806 achevée, les pianistes pourront s'emparer d'un instrument rare pour approfondir leur connaissance de l’esthétique romantique et nous faire découvrir un monde sonore extrêmement diversifié.

Video : Pourquoi se fédérer au sein de La Nouvelle Athènes

Video : Une collection idéale de pianos d'époque d'intérêt général

Une restauration de 250 heures confiée à un Maître d'Art

Image du projet RESTAURONS UN DES PREMIERS PIANOS ROMANTIQUES FRANÇAIS

Ce piano carré Erard 1806 possède 4 jeux (luth, forte, céleste, basson) qui apportent une diversité de couleurs sonores exceptionnelles, apogée d’une esthétique des sentiments -terrifiants ou poétiques-, témoins d’une époque bouleversée par la Révolution, la Terreur, l’Empire Napoléonien…

Nous avons choisi de le faire restaurer par l'un des meilleurs connaisseurs de la facture des pianos d’époque, le Maître d’Art Christopher Clarke qui estime à 250 h de travail à réaliser sur 6 mois.

Nous faisons appel à votre générosité pour le financement des premières 125 heures de restauration, soit 9 000€.

En parallèle, nous finalisons notre recherche de fonds privés auprès d'entreprises pour compléter les fonds propres engagés par l'association pour le financement des 125 heures de restauration complémentaires.

Les claviéristes parisiens pourront ainsi se perfectionner au toucher d'époque et particulièrement à l'esthétique française.

Vidéo : Le pianisme français

Video : Restaurons le piano carré 1806

Participez à la renaissance d'un instrument exceptionnel !

En donnant, vous permettez :

  • de préserver le patrimoine instrumental français,
  • aux pianistes d’accéder à un instrument extrêmement rare, fondateur du jeu pianistique,
  • à l'association La Nouvelle Athènes – Centre des Pianos Romantiques de rendre progressivement accessible une collection d’intérêt général, de pianos d’époque (français, germaniques, anglais) couvrant le répertoire romantique 1750 – 1850…

Vous participez à un mouvement d’avant-garde autour d’une nouvelle culture du piano romantique…

Les restaurations de la Chapelle Sixtine à Rome ont ouvert de nouvelles perceptions chromatiques et une compréhension renouvelée de la Renaissance, de même la redécouverte des sons originaux des pianos d’époque aide à se replacer dans l’esthétique et dans les gestes des compositeurs et des pianistes de l’époque romantique…

Video : Ce que les pianos d'époque apportent aux pianistes

Je choisis le montant de mon don...

  • 10
  • 50
  • 170
  • 250
  • 500
  • 1 000

... ET JE DÉCOUVRE MES CONTREPARTIES

  • Un grand merci !
  • 1 heure de restauration est financée grâce à vous !
  • Pour les 100 premiers donateurs : une invitation au concert 2 juillet à l'Institut Goethe
  • Recevez par voie postale le CD inaugural du piano carré 1806 par les Athéniens
  • 3 heures 30 de restauration sont financées grâce à vous !
  • 5 heures de restauration sont financées grâce à vous !
  • Recevez une invitation pour deux personnes au concert du 2 ou 3 février 2019 à la Salle Cortot
  • 10 heures de restauration sont financées grâce à vous !
  • Recevez une initiation au toucher "ancien" ou la visite d'un atelier de restauration (au choix)
  • 20 heures de restauration sont financées grâce à vous !
  • Recevez une invitation pour deux à un concert privé sur le piano carré Erard 1806
  • 500
  • 1 000
  • 3 000

... ET JE DÉCOUVRE MES CONTREPARTIES

  • Un grand merci !
  • 10 heures de restauration sont financées grâce à vous !
  • Recevez une initiation au toucher "ancien" ou la visite d'un atelier de restauration (au choix)
  • 20 heures de restauration sont financées grâce à vous !
  • Recevez une invitation pour deux à un concert privé sur le piano carré Erard 1806
  • 60 h de restauration, un concert dans votre entreprise pour vous et vos collaborateurs

La vie du projet

19 juil.

Un immense MERCI !

Chers donateurs et amis de La Nouvelle Athènes, un immense merci pour votre générosité !


Grâce à vous nous avons pu  collecter 19.450 € sur un objectif de 22.120€, dont 9.950€ sur la plateforme Commeon.com, 3.050€ de cotisations, 6.450€ de dons directs à La Nouvelle Athènes !!!

Il restera à collecter d'ici l'automne 2.670€... Peut-être plus car les premières analyses de la restauration invitent à considérer la nécessité d'un jeu de pédales en plus des genouillères...

La mise en résonance des réseaux amicaux et sociaux et le bouche à oreille seront nécessaires pour y arriver !

 

Important ! Nous vous donnons rendez-vous pour la suite des événements sur le site de La Nouvelle Athènes (https://www.lanouvelleathenespianosromantiques.com/) où un blog permettra dès la rentrée de suivre l'actualité de la restauration du piano Erard carré 1806.

Dès à présent vous pouvez vous familiariser sur ce site avec le projet de La Nouvelle Athènes, voir des petites vidéos*, consulter le devis détaillé de la restauration du piano Erard carré 1806, devenir membre de l'association, et lire les témoignages des pianistes, restaurateurs, collectionneurs et mélomanes engagés sur ce projet.

*https://www.youtube.com/watch?v=VuPM_XtIeLk

https://www.youtube.com/watch?v=fVcQ1HOgMls

https://www.youtube.com/watch?v=ajcbZRhE5rY

https://www.youtube.com/watch?v=3ja_Gz5AxEs

https://www.youtube.com/watch?v=57SiQIOiVuM

15 juil.

Franz Liszt et Manuela Velàzquez, deux regards d'enfants au piano.

Le jeune Franz Liszt de 12 ans nous regarde sur cette lithographie (1824, BNF Paris) de François Le Villain d'après Auguste-Xavier Le prince (1799-1826). Joue-t-il sur un piano carré Erard ? On peut voir au moins 4 pédales comme c'était souvent le cas au début du XIXème siècle. On sait que Liszt adulte et virtuose appréciait la puissance et le brillant des pianos Erard alors que Chopin préférait le son plus velouté des pianos Pleyel.  

​                                 

Sur la peinture ci-dessus (1820, Madrid, musée Làzaro Galdiano, 65cm x 82cm) de Zacarìas Gonzàlez Velàzquez (1763-1834), peintre classique espagnol d'influence française, la pianiste de 10 ans nous regarde également. On peut voir au-dessus du clavier trois lettres entrelacées A.G.V. S'agit-il de la signature d'un facteur de piano ? ​Non, c'est une dédicace du peintre à l'intention du destinataire du portrait. On a longtemps cru qu'il s'agissait de sa fille Ana-Maria mais on pense aujourd'hui, recherches à l'appui, que le modèle du tableau est la nièce du peintre et cousine d'Ana-Maria, Manuela Gonzàlez Velàzquez. 

On connaît le destin du jeune Franz Liszt et son affection pour les pianos Erard. Que sait-on de la destinée de la jeune Manuela Velàzquez ?

06 juil.

Devis de restauration de l'Erard Carré 1808 et explications

DEVIS de RESTAURATION ERARD CARRÉ 1806

De Christopher Clarke


Restauration estimée à 250 heures,
Étalées sur 6 mois


•Relevé (1)  et dépose des cordes (qui sont des remplacements anciens)

•Nettoyage et menues réparations de la table d’harmonie (2)

•Vérification de l’état du chevalet (3) et du sillet (4). Réparations si besoin.

•Flipotage (5) des fentes dans le fond du piano. Vérification de la structure (6) et réparations si besoin.

•Re-cordage avec cordes ‘Nuremberg’ de Birkett et du laiton Vogel. Fabrication des cordes filées.
Pinçages et accords.
•Démontage, nettoyage et vérification de la mécanique (7). Remplacement des charnières des marteaux (8).

Menues réparations et re-garnitures (9)  (à déterminer, au besoin).

Reprise des mortaises des touches (10) afin d’en éliminer le jeu. Redressement des touches tordues. Remise à niveau des touches.

Mise en place de toutes les éléments de la mécanique, réglage, harmonisation  (11).

Re-garnissage au besoin des étouffoirs (12), vérification des charnières, remplacement des ressorts cassés ou manquants.
Réglage des étouffoirs.

•Fabrication d’une fausse-table (13) sur modèles contemporains des pianos Érard.

•Réparations à l’ébénisterie de la caisse (blocs de pied remplacé ou vermoulu, plinthe endommagée,
couvercle mal réparé: raccords de placage et de vernis).

•Nettoyage, vérification et réparations au besoin du système de genouillères (14).

•Nettoyage, vérification et réparations des éléments des jeux  (15) (forte, basson, céleste et luth).

Réglages.

Ce piano carré Erard 1806 en bon état est extrêmement rare.
Il possède un système de jeux actionné non pas par les habituelles pédales, de caractéristique française mais par des genouillères se rattachant plus aux caractéristiques viennoises.

Ce piano carré 1806 sera un outil formidable pour redécouvrir le vaste répertoire pianistique du 1er Empire encore en grande partie méconnu. La multiplicité des registres sonores de l'instrument permettra notamment de remettre à jour le goût pour le pittoresque et les expérimentations de timbre et couleur propres aux œuvres des grand pianistes "parisiens", français et non, de l'époque, tel que Dussek, Steibelt, Louis Adam, Hélène de Montgeroult, Hyacinthe Jadin, etc.

L’instrument a été acheté par M. Méreau pour Mme Fourcade à Paris le 18 juin 1806. L’instrument a appartenu à Madame Jeanne Hatto (1879-1958), cantatrice dans la première moitié du XXe siècle, puis à la famille Merlin.
Il est acquis par La Nouvelle Athènes, Centre des pianos romantiques en mars 2018, pour le faire restaurer par Christopher Clarke et être joué par les pianistes de l'association.

Caractéristiques techniques
Daté 1805 sur la table d’harmonie, 1806 sur le guichet
Étendue : FF-c4, fa à do, 69 notes
Mécanique à double pilotes
4 genouillères : luth, forte, céleste (FF-d3), basson (FF-c1)
Bi-cordes : 9 chœurs filés laiton, 16 chœurs laiton, 44 chœurs fer
Jauges marquées sur la table d’harmonie au niveau des chevilles
Longueur : 1615 mm (sans moulures de bas de caisse)
Largeur : 592 mm (sans moulures de bas de caisse)
Hauteur de caisse : 235 mm (sans couvercle)
Largeur du clavier : 921 mm
Largeur 3 octaves : 484 mm (fa à fa) ; 483 mm (do à do)
Longueur corde FF : 1474 mm

 

 

LEXIQUE TECHNIQUE

 

Coupe d’une mécanique dite à double pilote qui équipe le Carré Erard 1806

 

1 - Le relevé de cordes consiste à noter individuellement, avant démontage, la longueur vibrante, le diamètre et la matière de chaque corde

2 - Table d’harmonie : assemblage de minces planches d’épicéa servant de membrane résonatrice des cordes  

3 - Chevalet : Pièce de bois dur qui supporte la pression des cordes et transmet la vibration à la table d’harmonie  

4 - Sillet : Pièce de bois (ou de métal sur les instruments modernes) limitant le diapasonnement des cordes du côté des chevilles.

5 - Flipottage : Réparer les fentes de la table d’harmonie en y insérant des flipots ajustés à la taille de l’ouverture des fentes. Les flipots sont de section triangulaire et de la même essence que celle de la table d’harmonie. Il doit être parfaitement jointif sur la totalité du contact avec la table d’harmonie et doit la traverser de part en part.

 

6 - Structure harmonique : ensemble des pièces fixes qui sont la source sonore : table, chevalet, barrage (et cadre pour les pianos modernes)

7 - Mécanique : Ensemble des pièces fixes ou mobiles d’un instrument à clavier, faisant la liaison entre le clavier et les cordes et permettant, sur le pianoforte et ses descendants d’effectuer des nuances piano & forte

8 - Charnières des marteaux : pièces de parchemin permettant l’articulation du marteau. Elle est remplacée sur les pianos modernes par un pivot métallique dans une garniture de feutre.

9 - Re-garnissage : remplacement des pièces de feutre ou de bois, ajoutées aux pièces principales et vouées à supporter l’usure causée par les frottements

10 -  Mortaises de touches : deux perforations de la touche, l’une au niveau de l’enfoncement servant de guide à la descente et la remontée, l’autre au milieu de la touche pour définir et permettre le mouvement de balancier.
La largeur de la perforation est définie par la possibilité de la pointe ou coulisser sans jeu latéral 

  11 - Réglage / Harmonisation : Travaux de finition sur la mécanique et les marteaux ayant pour but l’homogénéisation, la cohérence et la précision du toucher et du son. Les qualités sonores de l’instrument sont définies par le choix du matériau de revêtement des têtes de marteaux, de sa tension et du travail d’harmonisation, par différents piquages subtils, dont il bénéficie.

 12 - Étouffoirs : pièce de la mécanique comportant un feutre mou, destiné à stopper le son dès que la touche est relâchée.

 13 - Fausse-table (à reconstruire sur cet instrument) : couvercle en bois de résonnance qui couvre une partie de l’instrument. Il a la double fonction de créer une sorte de résonnance tout en tamisant les harmoniques hautes, et de garder une couche d’air tempéré dans l’instrument, notamment lors des concerts éclairés par des lumières produisant de la chaleur.
 14 - Genouillères : Leviers placés sous le clavier faisant office de pédales, et actionnées par le mouvement des genoux du musicien. Le système de genouillères est un spécifique à cet instrument et un cas isolé. Les autres carrés Erard sont dotés de pédales.

 15 - Jeux
-  de forte : tous les étouffoirs se lèvent laissant ainsi l’entière résonnance de l’ensemble des cordes du piano. Deux pressions peuvent être exercées, la première lève les étouffoirs aigus et en pressant davantage, l’ensemble des étouffoirs se lève.
- de basson, un rouleau de papier recouvert avec de la soie qui frétille quand il est mis en contact avec les cordes graves. Sert pour le staccato.
- de céleste : intercale une languette de peu entre le marteau et les cordes
- de luth : mène une bande de peau en contact avec le bout des cordes. Assèche la sonorité. Il est en général utilisé en même temps que la pédale Forte.

04 juil.

La première manifestation publique de La Nouvelle Athènes à l'Institut Goethe le 2 juillet 2018

Chers amis donateurs

 

La 1ere manifestation publique de La Nouvelle Athènes à l'Institut Goethe le 2 juillet 2018 a été une journée inaugurant une très belle dynamique de l'association La Nouvelle Athènes par la qualité des échanges entre membres (pianistes, clavecinistes, restaurateurs et collectionneurs). Nous étions 30 membres sur 60 membres que compte aujourd'hui l'association et 150 spectateurs pour le concert sur les pianos carré Longman & Broderip 1795 d'Aurélien Delage et Piano queue viennois Fritz 1813 de Christophe Coin.

Arnaud Merlin nous a donc vendu le Piano Carré Erard 1806 que Christopher Clarke - Maître d'Art-  a ensuite présenté. Il est aujourd'hui dans son atelier à Donzy le National en Bourgogne pour débuter la restauration.

Aurélien Delage, Aline Zylberajch nous ont charmé avec des pièces XVIIIe sur le piano carré Longman 1795 d'Aurélien Delage parfaitement restauré par Julien Bailly... Le trio Franz (Florent Albrecht, David Plantier, Annabelle Luis) a pu faire son 1er concert public avec un trio de Haydn sur le piano viennois Fritz 1813.

Flore Merlin a proposé l'andantino de la sonate en La D 959 de Schubert, Edoardo Torbianelli la sonate op 26 de Beethoven, Olga Pashchenko les variations sur un thème WoO 80 de Beethoven et l'ensemble Hexameron dirigé par Luca Montebugnoli nous a interprété le KonzertStück de Carl Maria Von Weber... Nous remercions aussi Maurice Rousteau qui a assuré l'accord des pianos.

Un sentiment de partage, de curiosité et de merveilleux que ces pianos apportent nous a enchanté !!! Nous avons filmé la soirée et proposerons prochainement une diffusion

Nous avons pu collecter suffisamment pour couvrir les frais d'organisation de la soirée... qui fut coordonnée par Sylvie Brély, Yolande Bernard et Benoit Desouches avec doigté et convivialité...

Si nous avons trouvé 6 000€ sur Commeon, la collecte n'est pas terminée ...Aidez nous à trouver les 3000€ complémentaires d'ici le 15  Juillet.

Faites circuler autour de vous notre projet de restauration.

voici les photos facebook de la soirée :

https://www.facebook.com/profile.php?id=100004029532245

26 juin.

A quelques numéros... le piano de Fabry Garat

A quelques numéros du piano de La Nouvelle Athènes, parmi de nombreux noms d'artistes, nous apprenons qu'un instrument d'Erard fut acquis en 1806 par le frère du célèbre chanteur Pierre-Jean Garat. Joseph Dominique Fabry-Garat fut également compositeur, notamment de romances à succès. Un portrait d'Adèle Romany, conservé au Musée de Boston, l'immortalise à la lyre.

18 juin.

Appel du 18 juin !

Il y a 212 ans, jour pour jour, le piano de La Nouvelle Athènes était vendu par Erard à sa première propriétaire, Mme Fourcade...

Profitons de ce 18 juin pour appeler de nouveaux donateurs à nous rejoindre !


15 juin.

Concert Rencontre - 2 juillet 19 h - Institut Goethe - Les allemands à Paris ou l'introduction du pianoforte entre 1760 et 1820...

Les membres de La Nouvelle Athènes vous invitent à les rencontrer le 2 juillet 19h à l'Institut Goethe, pour un concert - rencontre au bénéfice de la restauration du piano Carré Erard 1806 par Christopher Clarke qui sera présent ainsi que les autres restaurateurs de l'association.

Nous présenterons le piano carré Erard 1806 à restaurer, 

Aurélien Delage et Aline Zylberajch joueront sur le piano carré Longman & Broderip 1794 d'Aurélien Delage

Florent Albrecht & David Plantier, Annabelle Luis, Olga Pashchenko, Luca Montebugnoli, Flore Merlin et Edoardo Torbianelli joueront sur un piano à queue viennois Fritz 1813

Chers Donateurs, retrouvez-nous le 2 juillet et venez accompagnés de vos amis, peut-être seront ils séduits et feront-ils un don pour la restauration du piano carré Erard 1806, jalon essentiel du "pianisme" français...

Cliquez sur cette photo pour découvrir le piano carré Erard 1806

 

11 juin.

Mars 1806, De Profondis pour le service de la Bataille d'Austerlitz

Mars 1806, De Profondis donné à Notre-Dame de Paris pour le service de la Bataille d'Austerlitz (2 décembre 1805). Plus de 17500 morts... Une carte européenne entièrement redessinée. Le compositeur Louis-Emmanuel Jadin s'en inspira en 1806 dans une fresque pianistique si célèbre qu'il l'orchestra la même année.

Gallica

10 juin.

La Leçon de piano de Marguerite Gérard (1785-1787)

 

Marguerite Gérard (1761-1837) élève et jeune belle-soeur de Fragonard vient en apprentissage chez sa grande soeur et son beau-frère en 1775. Elle peint La Leçon de piano vers 1785-1787, peinture à l'huile sur toile (46 x 38 cm) visible à la Shickman Gallery à New-York.

Dans La Leçon de musique de Fragonard (cf. épisode précédent du blog) le maître semble fasciné par le décolleté de son élève. Un homme peintre pouvait se permettre cette tonalité coquine, pas une femme ! Ici les personnages prennent la pose, élève et professeure ont l'air rêveur, les visages sont innocents. Y aurait-il une charge érotique dissimulée dans la signification symbolique des plis de cette robe magnifique ?  En tout cas l'instrument est bien un piano, sans doute carré. Mais de quel facteur ...?   

Marguerite Gérard, une talentueuse portraitiste intimiste à redécouvrir. Plusieurs tableaux à voir au musée Fragonard à Grasse.

A suivre...!

06 juin.

Leçon de musique de Jean-Honoré Fragonard

22 août 1806

Que se passe-t-il en 1806 l'année où Madame Fourcade prend possession de son piano carré Erard (cf. épisode précédent sur le blog) ?

Le 22 août le peintre Jean-Honoré Fragonard meurt à Paris dans son logement du Palais-Royal, dans l'indifférence de ses contemporains.

Né en 1732  la même semaine que Joseph Haydn il décéde 12 jours après Michaël Haydn, frère de Joeph et ami de W-A. Mozart.

Peintre d'histoire, de genre et de paysages, il se spécialise dans les scènes galantes (Le Verrou). Elève de Chardin, Boucher, Van Loo, il passe 5 ans à l'Académie de France à Rome entre 1756 et 1761.

Vers 1770 il réalise La Leçon de Musique peinture à l'huile sur toile (109 x 121 cm) conservée au Musée du Louvre depuis 1849.

On précise dans les analyses du tableau qu'il s'agit d'un clavecin. La forme du châssis semble le confirmer. A vérifier sur place au Louvre...

A suivre...

05 juin.

La Nouvelle Athènes - Ce que les pianos romantiques apportent aux pianistes par Edwin Beunk

Edwin Beunk, restaurateur de pianos anciens, à la notoriété internationale, nous parle de l'intérêt des pianos anciens.

L'objectif de La Nouvelle Athènes Centre des Pianos Romantiques est de constituer une collection idéale de pianos d'époque de 1750 à 1850 (factures française, anglaise, viennoise) accessibles aux pianistes.

Le tout premier instrument de la collection est ce Carré Erard de 1806 dont la restauration va être confiée à Christopher Clarke,  facteur d'instrument à clavier et Maître d'Art.

Soutenez et/ou à participez à la réalisation de ce projet grâce à l'appel au don sur Commeon.com.

 

04 juin.

La Nouvelle Athènes - La collection d’intérêt général de La Nouvelle Athènes

L'objectif de La Nouvelle Athènes Centre des Pianos Romantiques est de constituer une collection idéale de pianos d'époque de 1750 à 1850 (factures française, anglaise, viennoise) accessibles aux pianistes.

Le tout premier instrument de la collection est ce Carré Erard de 1806 dont la restauration va être confiée à Christopher Clarke,  facteur d'instrument à clavier et Maître d'Art.

Soutenez et/ou à participez à la réalisation de ce projet grâce à l'appel au don sur Commeon.com.

03 juin.

1806, Vue du Port de Bordeaux par Pierre Lacour

En 1806, nombre de pianos Erard se cachent derrière les façades du Port de la Lune...

Merci aux mécènes de ce jour !

photographie site Diacritiques

02 juin.

La Nouvelle Athènes - Participer à la restauration du piano carré Erard de 1806

 

L'objectif de La Nouvelle Athènes Centre des Pianos Romantiques est de constituer une collection idéale de pianos d'époque de 1750 à 1850 (factures française, anglaise, viennoise) accessibles aux pianistes.

Le tout premier instrument de la collection est ce Carré Erard de 1806 dont la restauration va être confiée à Christopher Clarke,  facteur d'instrument à clavier et Maître d'Art.

Soutenez et/ou à participez à la réalisation de ce projet grâce à l'appel au don sur Commeon.com.

http://youtu.be/3ja_Gz5AxEs

02 juin.

La Famille Forestier en 1806

En 1806, toutes les familles n'avaient pas encore la chance de posséder leur piano Erard !

La Famille Forestier (1806), Jean Auguste Dominique Ingres

 photographie RMN

01 juin.

Mme Fourcade, première propriétaire du piano Erard 1806

Difficile de savoir à quoi pouvait ressembler la première propriétaire de notre Erard 1806, "Mme Fourcade à Paris".

Pourquoi pas à cette femme anonyme posant aux côtés de son piano Erard... Il s'agit d'un tableau peint par Adèle Romany (1769-1846) vers 1808, et conservé au Musée de Boston.

photo Chronica Domus

01 juin.

Une culture pianistique entre Londres, Paris et Vienne à redécouvrir

Entre 1750 et 1830, un changement esthétique s’opère.

Les relectures de Shakespeare, le développement des jardins à l’anglaise fondés sur le pittoresque et l’esprit de surprise propre à l’esprit de Fantaisie, la tempête des sentiments « Sturm und Drang » provoquée par Goethe , la querelle des bouffons entre Rameau et Rousseau, la théorie du Sublime prônée par Diderot exhortent les artistes à émouvoir, à l’expressivité des sentiments.
La musique ne décrit plus les affects ou la nature mais devient un langage touchant directement les mouvements de l’âme qu’ils provoquent.

Par un long processus, l’esprit romantique se déploie à Londres, Paris, Vienne et dans toute l’Europe. L’écoute romantique se vit alors comme un voyage intérieur dans des paysages sonores… Les lieux mémoriels, qu’ils soient pastoraux « ranz des vaches des bergers suisses », un orage, un chant de gondolier, un air d’opéra célèbre ou des danses évoquant l’âme polonaise, sont transfigurés au piano pour la sociabilité des salons…

Le piano, illustration de ce changement esthétique – du Beau au Sublime, du Classicisme au Romantisme –, fut un instrument en devenir, terrain d’exploration sonore à l’instar de ce qu’offrent aujourd’hui les combinaisons acoustique et électronique ; des pédales commandaient des registres de timbres différenciés.

Londres, Paris et Vienne s’inscrivent dans ce mouvement général tout en affirmant leurs propres caractéristiques.

Le Piano carré Erard 1806 en est un des exemples pour l'esthétique française !

 

30 mai.

La Nouvelle Athènes - Pourquoi se fédérer au sein de La Nouvelle Athènes

L'objectif de La Nouvelle Athènes Centre des Pianos Romantiques est de constituer une collection idéale de pianos d'époque de 1750 à 1850 (factures française, anglaise, viennoise) accessibles aux pianistes.

Le tout premier instrument de la collection est ce Carré Erard de 1806 dont la restauration va être confiée à Christopher Clarke, Facteur d'instrument à clavier et Maître d'Art.
Soutenez et/ou à participez à la réalisation de ce projet grâce à l'appel au don sur Commeon.com.

30 mai.

Une illustre propriétaire du piano Erard 1806

En 212 ans, le piano de La Nouvelle Athènes a forcément appartenu à plusieurs propriétaires. En voici une figure illustre : la mezzo-soprano Jeanne Hatto (1879-1958). Elle tint à l'Opéra de Paris de grands rôles wagnériens, et fut proche notamment de Fauré et Cortot. Avec ce dernier, elle participa en 1904 à la première représentation de Shéhérazade de Ravel.

 photographie GALLICA -BnF

28 mai.

"Le pianoforte - chaînon manquant et pourtant indispensable entre le clavecin et le piano moderne - a presque disparu au profit du toujours plus fort". Alain Planès

Nous - Les Nouveaux Athéniens- voulons sauver les derniers rescapés, leur redonner vie pour les mettre à disposition des pianistes

Le pianoforte, chaînon manquant et pourtant indispensable entre le clavecin et le piano moderne a presque disparu au profit du toujours plus fort.

 

—  Alain Planès, pianiste concertiste, professeur au CNSMD de Paris

Membre de La Nouvelle Athènes

28 mai.

Restaurons un des premiers pianos romantiques français : Lancement de la campagne de financement le mardi 29 mai 2018

Mardi 29 mai débute la campagne de financement de la restauration du premier piano d'époque de la collection d'intérêt général La Nouvelle Athènes...

Découvrez le projet de La Nouvelle Athènes

19 avr.

Témoignage

Le monde sonore des pianos anciens est absolument fascinant...

Pourtant à Paris - un grand foyer historique de la facture de pianos au XIXe siècle, malgré de belles initiatives (Musée de la Musique, Sorbonne, Conservatoires, Fondation Royaumont),

il reste à constituer un groupement rassemblant pianistes, collectionneurs et restaurateurs

 

 

Les entreprises mécènes...

Avatar Avatar Avatar

Ils ont donné...