Accueil » Découvrir les projets » Campagnes » Restaurez les enseignes du musée Carnavalet

Restaurez les enseignes du musée Carnavalet

Participez à la restauration de 20 enseignes du musée Carnavalet - Histoire de Paris

collectés sur un objectif
de 40 000

80%
icone mecenes 229 donateurs
icone réalisé Campagne terminée

Notre projet

Musée des Parisiens et des amoureux de Paris, le musée Carnavalet – Histoire de Paris va rouvrir ses portes début 2020 après une importante rénovation : l’occasion de plonger dans l'histoire de la capitale de la Préhistoire à aujourd'hui.

La visite du musée commence par la célèbre Salle des Enseignes qui évoque une rue de Paris avec ses enseignes de commerce : boucher, bijoutier, marchand de vin, aubergiste...

Ces enseignes datent du XVIe au XXe siècle et servaient à l'époque de point de repère dans Paris. Les marchands cherchaient aussi à attirer le passant par l'image et la couleur ce qui explique l'inventivité et la beauté de ces enseignes où se côtoient griffons, sirènes et chats noirs.

Au sein de cette collection, 20 enseignes doivent aujourd’hui être restaurées pour être raccrochées aux côtés des iconiques Chat Noir ou Petit Dunkerque dans la nouvelle Salle des Enseignes que vous pourrez découvrir dans le musée rénové.

Pour cela, le musée Carnavalet compte sur votre soutien et votre générosité pour rendre leurs couleurs et leur éclat à ces enseignes, témoignage vivant et insolite de la vie parisienne !

À quoi va servir cette collecte ?

Carnavalet-enseignes-Commeon

Avant d’entrer dans les collections du musée, les enseignes étaient présentées en extérieur et ont été longuement exposées aux intempéries. Plusieurs restaurations ont donc été nécessaires au fil des années. Aujourd’hui, 20 enseignes nécessitent une intervention prioritaire au vu de leur état de conservation.

Les conservateurs et restaurateurs ont engagé un travail minutieux pour établir un bilan sanitaire précis de chaque enseigne et définir les interventions nécessaires : consolidation structurelle, retrait des produits de corrosion, refixage des couches picturales, dépoussiérage par micro-aspiration, sécurisation des systèmes d’accrochage et pose d’un vernis protecteur.

La restauration de chaque Enseigne est estimée entre 3 000 € et 6 000 €. Le Musée Carnavalet a besoin aujourd’hui de 40 000 € pour mener à bien une première phase de restauration de 9 enseignes.

Tout don, quelle que soit sa valeur, est décisif pour y parvenir !

Pourquoi nous soutenir ?

Grâce à vous, les enseignes Au Chat qui dort, Au Bœuf Normand, Au Soleil d’Or et tant d’autres retrouveront leur place au sein de la Salle des Enseignes pour la réouverture du musée Carnavalet.

Chaque don ouvre droit à une réduction fiscale (réduction d'impôt à hauteur de 66 % du montant du don pour les particuliers, et 60% pour les entreprises).

Votre soutien est essentiel pour mener à bien ce projet de restauration unique qui participe à la transmission d’un patrimoine étonnant et populaire qui a tant à nous apprendre sur Paris et ses habitants.

Entrez dans l’histoire de Paris et associez votre nom à la réouverture du Musée Carnavalet, le musée des parisiens et de tous les amoureux de Paris !

D'avance un GRAND MERCI !

Je choisis le montant de mon don...

  • 10
  • 50
  • 125
  • 250
  • 500
  • 1 000
  • 2 000

... ET JE DÉCOUVRE MES CONTREPARTIES

  • Un grand merci et votre nom sur le site internet du musée
  • Recevez un certificat de donateur nominatif !
  • Un lot de cartes postales des enseignes et du musée
  • Deux places pour une visite guidée du musée Carnavalet à la réouverture (2 circuits au choix)
  • Deux places pour une balade urbaine exclusive sur les traces des enseignes parisiennes
  • Deux invitations à la soirée de remerciement des donateurs au musée Carnavalet
  • Un catalogue des collections du musée Carnavalet
  • Deux invitations à une rencontre exclusive avec un restaurateur d'enseignes
  • Une carte Paris Musées solo
  • Deux invitations à l'inauguration officielle du musée Carnavalet
  • 1 000
  • 2 500
  • 5 000
  • 10 000

... ET JE DÉCOUVRE MES CONTREPARTIES

  • Recevez un certificat de donateur nominatif !
  • Votre logo sur le site internet du musée Carnavalet
  • Une visite guidée des collections pour 20 personnes pendant les heures d'ouverture au public
  • 2 cartes Paris Musées DUO
  • 2 catalogues des collections du musée Carnavalet
  • 4 cartes Paris Musées DUO
  • 4 catalogue des collections du musée Carnavalet
  • 2 invitations à la soirée de remerciement des donateurs
  • Une visite privée du musée pour 50 personnes en dehors des heures d'ouverture au public
  • Deux invitations à l'inauguration officielle du musée Carnavalet

La vie du projet

26 nov.

La campagne est terminée : un grand merci à tous !

La campagne s'est terminée dimanche, nous tenons à vous remercier chaleureusement pour votre soutien !

Vous êtes 229 donateurs à avoir soutenu la restauration des enseignes du musée Carnavalet et grâce à vous nous avons collecté près de 32.000€ qui permettront de redonner tout leur éclat à ces témoignages de l'histoire de Paris.

La travail des restaurateurs se poursuit et les enseignes retrouveront leur place sur les murs de la Salle des Enseignes début 2020. Nous aurons le plaisir de partager avec vous le résultat de ces restaurations dans les prochaines semaines.

Encore un immense merci à tous d'avoir soutenu et suivi le projet depuis ses débuts, grâce à vous les enseignes s'apprêtent à redevenir un fleuron du musée Carnavalet rénové !

A très bientôt !

 

 

 

22 nov.

J-2 : dernière ligne droite !

J-2 : la campagne se termine ce dimanche !

Avec plus de 31 000€ collectés, nous touchons au but mais nous comptons encore sur votre aide pour partager la campagne ce weekend ! Le lien à partager : https://www.commeon.com/fr/projet/restaurez-les-enseignes-de-carnavalet

Comme vous, les futurs donateurs pourront bénéficier de visites guidées du musée Carnavalet à sa réouverture, de balades urbaines exclusives sur les traces des enseignes parisiennes ou encore d'une rencontre avec nos restaurateurs d'oeuvres d'art...

N'attendez plus, partagez !

 

18 nov.

La campagne est prolongée jusqu'à dimanche !

Vous avez été nombreux à participer à la restauration des enseignes de Carnavalet ces derniers jours, un grand merci pour votre mobilisation !

Grâce à vous, nous avons décidé de prolonger la campagne jusqu'à dimanche pour donner à chacun l’opportunité de soutenir le projet et ainsi continuer à faire grandir notre communauté de 209 donateurs engagés.

N'hésitez pas à parler de votre geste autour de vous et à partager le lien vers la campagne : https://www.commeon.com/fr/projet/restaurez-les-enseignes-de-carnavalet

Encore un grand merci pour votre générosité. Ensemble nous pouvons aller encore plus loin !

Restauration de l'enseigne "A la Sirène" (c) DR

13 nov.

Focus sur les enseignes des marchands de vin

Le musée Carnavalet possède une trentaine d’enseignes de marchands de vin… À la vôtre !

Petites anecdotes arrosées…

La profession de marchand de vins est une des plus anciennes de la capitale, dotée de statuts au XIIIème siècle et érigée en  communauté en 1589.
Ils étaient divisés en quatre classes : hôteliers, cabaretiers, taverniers et marchands de vin-à-pot.

 

 

Les marchands de vin-à-pot étaient ceux qui vendaient du vin au détail. Ils ne tenaient pas de taverne et ils ne pratiquaient que ce qu’on appelle aujourd’hui  la vente à emporter !

A la grille de leur boutique était située une ouverture qui permettait au marchand de faire passer le pot de vin plein à son client.

Des enseignes à barreaux pour les marchands de vin

En 1729, un édit impose aux marchands de vin d’avoir « des enseignes à barreaux » afin de pouvoir caractériser au mieux leurs commerces.

Les grilles en fer forgé qu’ils installent autour de leur boutique, destinées à protéger leur précieuse marchandise, furent décorées de motifs d’inspiration naturaliste : feuilles de vigne, grappes de raisin, tête de Bacchus couronné de pampre ainsi que des pommes de pin parce que l’on enduisait l’intérieur des tonneaux de poix résine.

 

 

"A la Fontaine de Bacchus"
Enseigne de marchand de vins en fer forgé, repoussé, découpé, bois, traces de dorure ;
H. 0,75 L. 0,94 ;
XVIIIème siècle ;
Origine inconnue

Surmontés par une figure de silène (satyre de la mythologie grecque personnifiant l’ivresse), trois tonneaux, entourés de pampres de vigne, déversent du vin dans une large cuve. De nombreuses enseignes de marchands de vins font référence à des personnages de la mythologie (faune, Bacchus) souvent grotesques ou enivrés.

 


 

"Au Bœuf Normand"
Enseigne d’aubergiste double face en tôle découpée et peinte ;
H, 1 L 0,99 ;
Début du XIXème siècle ;
Origine inconnue

Le bœuf est debout sur un terrain herbeux, placé à l'intérieur d'un encadrement formé de deux colonnes torses sur les côté et d'un arc en anse de panier en haut. Deux inscriptions sont visibles sur l'enseigne : "l'auberge du bœuf normand" en haut sur une banderole et en bas " On loge à pied et à cheval ". Comme l’indique cette enseigne, il était possible de laisser son cheval se reposer à l’écurie le temps du séjour à l’auberge.

 

Légendes:

(1) Grille du marchand de vins A la Croix d’Or (origine : ancienne rue aux Fèves, Ile de la Cité, IVème arr.),  XVIIIème siècle, et enseigne Au Petit Bacchus (origine : 54, rue Saint-André-des-Arts, VIème arr.), XIXème siècle, © Musée Carnavalet / Roger-Viollet

(2) Au Petit Suisse, 1725, origine : 6 quai du Louvre (Ier arr.), © Musée Carnavalet / Roger-Viollet (fait partie de la campagne de finacement!)

(3) A la Petite Hote, XVIIIème siècle, origine inconnue, © Musée Carnavalet / Roger-Viollet (fait partie de la campagne de finacement!)

(4) A la Fontaine de Bacchus, XVIIIème siècle, origine inconnue, © Musée Carnavalet / Roger-Viollet

 

 

30 oct.

Les enseignes de Carnavalet passent à la radio !

Les enseignes de Carnavalet passent à la radio ! « De vive(s) voix », l’émission présentée par Pascal Paradou sur Rfi, a consacré cette après-midi un reportage à la restauration des enseignes, avec Marie-Laure Deschamps, conservatrice en chef du patrimoine au musée Carnavalet ainsi que Anne-Sophie Aguilar, historienne spécialisée dans les enseignes et membre du comité scientifique du musée. 


Vous pouvez (ré) écouter l’émission directement sur le site de Rfi ( http://www.rfi.fr/emission/20191030-mots-racontent-ville ) ou bien sur vos applications de podcasts préférées !

25 oct.

Déjà 40% de notre objectif atteint : un grand merci à tous !

Vous êtes maintenant 112 donateurs à porter le projet de restauration des enseignes de Carnavalet : un grand merci pour votre engagement ! Grâce à vous, nous avons atteint 40% de notre objectif de collecte… Bravo !

Ensemble, allons plus loin, n’hésitez pas à partager la campagne autour de vous pour que le projet prenne encore plus d’ampleur.


Voici le lien à diffuser à vos réseaux : https://www.commeon.com/fr/projet/restaurez-les-enseignes-de-carnavalet

Et si on atteignait les 20 000 € collectés d’ici la semaine prochaine ?

D’avance merci de pour votre soutien !

Au petit lion, fer étiré, découpé, repoussé et rivé, Paris, musée Carnavalet © Eric Emo, musée Carnavalet/ Roget-Viollet

23 oct.

Les chats du musée Carnavalet

Grâce à vous, nous avons atteint notre objectif de 15.000€ de dons en un week-end ! Toute l'équipe de Paris Musées et du musée Carnavalet vous remercie ! Aujourd'hui, nous vous proposons d'en apprendre plus sur les animaux qui peuplent le musée...

Le bestiaire des enseignes est varié : bœuf, vache, canard, truie, cochon, rat, souris, cheval… Mais le chat semble être un animal particulièrement apprécié par les commerçants pour représenter leur magasin. Présent auprès de l’homme depuis l’Antiquité, le chat  a une symbolique multiple, qui peut être négative comme positive.

Trois enseignes du musée se distinguent par leurs représentations félines :

 

Le Chat noir, enseigne du cabaret fondé en 1881 par Rodolphe Salis. Accrochée à son entrée, de 1881 à 1885, 84 boulevard Rochechouart (XVIIIème arr.), puis, jusqu'à sa fermeture en 1897, au 12 rue Victor Massé (IXème arr.).

Cette enseigne, dessinée par Adolphe-Léon Willette (1857-1926) est  une des plus célèbres du musée Carnavalet, entrée dans les collections en 2005. De grande  taille, elle associe les figures d’un chat hérissé et d’une lune en colère.
Le cabaret « le Chat Noir » était un des hauts lieux de la vie nocturne montmartroise, à la fin du XIXe siècle,  successivement situé  84, boulevard de Rochechouart, 12, rue de Laval (actuel Victor Massé) et 68, boulevard de Clichy.
Lieu de rencontre du Tout-Paris et symbole de la bohème à la fin du siècle, on y comptait parmi les habitués Aristide Bruant, Alphonse Allais, Caran d’Ache…

Au Chat Qui Dort, Enseigne de marchand de vin en fer forgé et cuir repoussé (grappes et feuilles), peinte en noir. H. 0,40 M. 1,15, XVIIème siècle. (enseigne faisant partie de la campagne de financement)

Un gros chat dort sur un coussin alors qu’une souris trottine devant son museau... Cet enseigne provient d’un cabaret (débit de boisson) fondé en 1675 au  52, rue Mouffetard (Vème arr.)