Accueil » Découvrir les projets » Campagnes » Poursuivons le rêve de Jean Tinguely !

Poursuivons le rêve de Jean Tinguely !

Pour que le Cyclop brille à nouveau, contribuez à la restauration de sa langue !
Image du projet Poursuivons le rêve de Jean Tinguely !

sur un objectif
de 15 000

icone jours restants63 Jours Restants
icone mecenes31 mécènes
Centre national des arts plastiques
icone map

Milly-La-Forêt

icone deduction
IR 2018 IS 2018

Centre national des arts plastiques

Le Centre national des arts plastiques est l'un des principaux opérateurs de la politique du ministère de la Culture dans le domaine des arts visuels...

Centre national des arts plastiques

Le Centre national des arts plastiques est l'un des principaux opérateurs de la politique du ministère de la Culture dans le domaine des arts visuels...

Centre national des arts plastiques
icone map

Milly-La-Forêt

icone deduction
IR 2018 IS 2018
Centre national des arts plastiques
icone map

Milly-La-Forêt

icone deduction
IR 2018 IS 2018

Centre national des arts plastiques

Le Centre national des arts plastiques est l'un des principaux opérateurs de la politique du ministère de la Culture dans le domaine des arts visuels...

L'histoire du Cyclop

English version at the bottom of the page (in the blog).

 

« Je suis né en 1969 à Milly-La-Forêt, je suis le rêve devenu réalité de Jean Tinguely. On me nomme Le Cyclop. On m'a pensé comme un musée, construit grâce à la participation de nombreux artistes : César, Arman, Eva Aeppli, Jesus Rafael Soto, … Plus de 20 000 personnes me rendent visite chaque année.


Au tout début, les enfants prenaient ma langue pour un toboggan. Un jour, Niki de Saint Phalle décida de recouvrir mon visage de milliers d’éclats de miroirs. Je scintillais alors de mille feux et la forêt se reflétait sur mon visage. Sur ma langue, désormais, de l’eau ruisselle et se déverse dans un bassin. Mais, avec l’âge et les intempéries, les miroirs se sont altérés et j’ai perdu tout mon éclat ».

 

LE CYCLOP A BESOIN D’ÊTRE RESTAURÉ

Image du projet Poursuivons le rêve de Jean Tinguely !

Le visage du Cyclop est actuellement couvert d’un filet de protection afin de limiter la chute des miroirs qui le recouvrent. Le Cnap a lancé en 2016 un appel d'offre de maitrise d’œuvre pour la restauration de la Face aux miroirs. C'est l'agence gftk architectes qui a été retenue et qui a réalisé toutes les études préalables pour lancer ce chantier.

Nous faisons appel à votre générosité pour récolter 15 000 euros qui nous permettront de restaurer la langue du Cyclop et de le rêver brillant à nouveau de mille feux.

Devenez mécène de cette restauration exceptionnelle !

Le Cyclop s’apparente à une tête sans corps, avec un œil unique qui scrute les alentours.

Pendant 25 ans de 1969 à 1994 Jean Tinguely a réalisé une sculpture hors normes baptisée Le Cyclop. Cette œuvre construite essentiellement à partir de matériaux de récupération mesure 22 mètres de haut et pèse près de 300 tonnes
Sa face est recouverte de 400 m² de miroirs.

Les plus grands artistes des courants artistiques du 20e siècle ont participé à sa création.

Jean Tinguely, décide en 1987 de faire don du Cyclop à l’État qui s’engage à assurer sa protection. L’œuvre est alors inscrite sur l’inventaire du Centre national des arts plastiques qui en assure la conservation et la restauration.

Pour que Le Cyclop brille à nouveau, contribuez à la restauration de sa langue, et poursuivez le rêve de Jean Tinguely !

Je choisis le montant de mon don...

  • 10
  • 50
  • 125
  • 250
  • 500
  • 1 000
  • 1 500

... ET JE DÉCOUVRE MES CONTREPARTIES

  • Soyez remercié avec votre nom inscrit sur la signalétique du chantier
  • Recevez, par voie postale, un tote bag et un carnet, toute l'année les invitations aux événements.
  • Une visite guidée du Cyclop pour une personne (prendre rendez-vous par téléphone)
  • Une visite guidée du Cyclop pour deux personnes (prendre rendez-vous par téléphone)
  • Un accès gratuit au Cyclop à l'année pour une personne
  • Une soirée inédite au Cyclop avec la dégustation d'une spécialité régionale
  • Une soirée inoubliable au Cyclop : performance, dégustation...
  • 500
  • 1 000
  • 2 000
  • 3 000

... ET JE DÉCOUVRE MES CONTREPARTIES

  • Soyez remercié avec le nom de votre entreprise inscrit sur la signalétique du chantier
  • Recevez, par voie postale, 10 tote bag contenant un carnet, des invitations aux événements du Cyclop
  • Une soirée inédite au Cyclop avec dégustation pour 15 personnes
  • Une soirée inoubliable au Cyclop : performance, dégustation...
Coût de votre don après déduction fiscale: 0

C'est simple : vous recevrez par email votre reçu fiscal à intégrer à votre déclaration d'impôts.

La vie du projet

12 juil.

Le Cylop était le sujet Art du Baccalauréat 2018 !

Les résultats du Bac ont été publiés vendredi 6 juillet 2018. Saviez-vous que Le Cyclop était le sujet de l'option Art du Bac L?

Extrait du sujet :

Question 1 : À partir du document joint, vous décrirez cette oeuvre de Jean TINGUELY pour en dégager les caractéristiques plastiques et analyser leurs relations.

Question 2 : En quoi les productions réalisées en collaboration et co-création entre artistes, du début des années 60 à nos jours, interrogent-elles le statut d’auteur ? Vous vous appuierez sur des exemples significatifs et précis.

Question 3 : Montrez comment aux XXe et XXIe siècles certains artistes impliquent le spectateur. Vous vous appuierez sur des exemples significatifs et précis.

 

Alors auriez-vous su y répondre?

Capture d'écran : https://www.studyrama.com/revision-examen/bac/les-sujets-et-corriges-du-bac/bac-l/sujet-et-corrige-art-bac-l-102568

06 juil.

Revue de presse - du 30 juin au 9 juillet

Quoditien de l'art / le 2 juillet

News Tank / le 2 juillet

The Art news paper / le 3 juillet

 

 

Lumières en arts / le 4 juillet
à lire en ligne : http://www.lumieresenarts.fr/le-cyclop-de-jean-tinguely/

Le Parisien / le 6 juillet
à lire en ligne : http://www.leparisien.fr/essonne-91/essonne-financez-la-restauration-de-la-face-aux-miroirs-du-cyclop-05-07-2018-7808514.php

Le Parisien (papier) / le 6 juillet

Connaissance des arts  / le 6 juillet
à lire en ligne : https://www.connaissancedesarts.com/archi-jardin-et-patrimoine/restauration-du-cyclop-de-jean-tinguely-1199187/

06 juil.

Let’s keep Jean Tinguely’s dream alive!

"Born in 1969 in Milly-La-Forêt, I am the dream-come-true of Jean Tinguely. I was given the name Le Cyclop. I was designed as a museum and built with the support of many artists: César, Eva Aeppli and Jesús Rafael Soto, among others. More than 20,000 people visit me each year. To begin with, children thought my tongue was a slide. One day Niki de Saint Phalle decided to cover my face with thousands of glittering pieces of mirror. I shimmered with light and the woods were reflected on my face. Today water streams down my tongue and spills into a pool. However, with age and bad weather, the mirrors have deteriorated and today I have lost my sparkle".
Now we would like you to become a part of this dream: help Le Cyclop by contributing to the restoration of the Face aux miroirs envisioned by Niki de Saint Phalle!

_

LE CYCLOP NEEDS TO BE RESTORED
Le Cyclop’s location in the heart of a wood subjects Jean Tinguely’s monumental work to extreme conditions, such as high humidity levels and large variations in temperature, which mean the sculpture requires constant observation. For several years Le Cyclop’s face remained a surface of sprayed concrete until Niki de Saint Phalle decided to cover it with pieces of mirror, a material she was very fond of for its sparkling and reflective finish.The work started in 1987 and was completed in 1991. Many assistants, friends and artists lent a hand to assist the dedicated team. The techniques used were perfected as the work progressed, each person bringing a personal touch to the treatment of the monster’s face.

But, a few years later, the mirrors began to lose their powers of adherence and to suffer from the adverse weather conditions. With the deterioration increasing, it became necessary to place a net over Le Cyclop’s face in 2012. Studies carried out with the Historic Monuments’ research laboratory confirmed that the materials that had been used were not the most suitable and that the technique used to cut the pieces of mirror had weakened their silvering, leading in turn to a progressive degradation of their reflective capacity.

The decision to replace the mirrors on La Face aux miroirs was carefully weighed and the outcome of discussions between the Cnap, the rights-holder for Niki de Saint Phalle, restorers, engineers who specialise in metal, concrete and glass, and the association that manages Le Cyclop for the Cnap.
Examinations were carried out in an ageing chamber on different materials (mirrors and glue/grout) to identify those that were best adapted to the conditions the monument is exposed to. Tests for the cutting and application of the mirror pieces were also made. The original pieces were photographed so as to replicate the original shapes and layout.

After years of studies and debate, the work of restoration is now able to commence in order to recreate the work’s harmonious relationship with its setting, and also to meet Niki de Saint Phalle’s wish that Le Cyclop’s mirrors would always sparkle – like the artist’s works in the Tarot Garden in Garavicchio de Pescia Fiorentina (Italy).

The Cnap is launching an appeal to raise 15,000 euros to restore Le Cyclop’s tongue. Each donation is tax-deductible and can benefit from compensation measures.

_

AN EXCEPTIONAL DESTINY
Le Cyclop looks like a bodiless head, with a single eye that gazes out at its surroundings. For 25 years, from 1969 to 1994, Jean Tinguely built this unconventional sculpture. Made for the most part from recycled materials, it stands 22 metres tall and weighs about 300 tonnes.
Its face is covered with 400 m² of mirrors.
Some of the greatest artists of the art movements of the 20th century, such as Dada, Nouveau Réalisme, Kinetic Art and Art brut, were involved in its creation: Eva Aeppli, Arman, Philippe Bouveret, César, Seppi Imhof, Pierre Marie Lejeune, Bernhard Luginbühl,
Giovanni Podestà, Jean-Pierre Raynaud, Larry Rivers, Jesús Rafael Soto, Daniel Spoerri and Rico Weber.
Visitors are invited to enter Le Cyclop and operate different machines, to activate sounds, to watch a play and more. In 1987 Jean Tinguely decided to donate Le Cyclop to the French State to ensure its protection. It is also registered with the Centre national des arts plastiques which has responsibility for its upkeep and restoration. The Association Le Cyclop looks after the sculpture, welcomes the public organises an accompanying cultural and artistic programme.

In order for Le Cyclop to sparkle once more, please contribute to the restoration of its tongue and help keep Jean Tinguely’s dream alive!

04 juil.

La rencontre avec Le Cyclop

Au cœur de la forêt de Milly, près de Fontainebleau, se cache une œuvre aux multiples facettes : Le Cyclop de Jean Tinguely. Ce monstre mythologique, se réveille et s’anime, offrant alors une véritable expérience d’art total.

La Face du Cyclop
Au détour d'un chemin, du haut de ses vingt-deux mètres de haut, Le Cyclop vous guette. Son unique oeil effectue des va-et-vient. La nuit, tel un phare au milieu de la mer, il éclaire les alentours.

La Face du Cyclop est restée plusieurs années en béton projeté, avant que Niki de Saint Phalle décide de la recouvrir de miroirs.
Le visage du Cyclop réfléchit les mouvements des arbres, des nuages et des visiteurs. L’œuvre est en dialogue permanent avec la nature environnante et appelle autant à la contemplation qu’à la participation.



Le profil droit
Le Cyclop n'a qu'une oreille, elle a été réalisé par Bernhard Luginbühl (1929-2011). Au-dessus de cette oreille, un wagon de train a été installé.

Le profil gauche

« Sur le profil gauche, des roues tournent à des vitesses variables lorsque la Méta-Harmonie, mécanisme sonore auquel elles sont reliées, est actionné » (extrait de Jean Tinguely Le Cyclop de Virgnie Canal). La Méta-Harmonie est l’organe d’où part toute l’animation de la sculpture. L’œuvre active un circuit dans lequel tombent des boules en inox de 35 cm de diamètre qui parcourent toute l’architecture. Cet immense rouage entraîne le mouvement des différents éléments mobiles du Cyclop et notamment l'oreille.
On aperçoit un gros conduit d’aération, récupéré par Jean Tinguely sur le chantier du Centre Georges Pompidou.

© Régis Grman - Le Cyclop de Jean Tinguely, Méta-Maxi - Association Le Cyclop - Cnap

La nuque

Le visiteur peut pénétrer dans Le Cyclop. L’entrée principale se situe derrière son crâne par une porte imaginée par Luginbühl (créateur de l'oreille). « Le Cyclop est fermé par plusieurs portes, mais toutes n’ouvrent pas sur l’intérieur, certaines sont fausses pour tromper les « pénétrateurs. Devant, une Jauge, œuvre de Jean-Pierre Raynaud, mesure la hauteur de la Tête. A sa base, deux Compressions en ferraille, signées César, rappellent la matière dont est issu le Cyclop. Non loin de là, dans le creux de la nuque, exposés à l’humidité et aux intempéries, se trouvent des gisants en plâtre que Rico Weber a fait mouler sur son propre corps. Dans des états de décomposition plus ou moins avancée, ils invitent à une réflexion sur la mort, sur le caractère éphémère de toute chose. Toujours à l’extérieur, Jean Tinguely a placé en hommage à Marcel Duchamp une véritable broyeuse de chocolat, référence à l’œuvre La mariée mise à nu par ses célibataires, même ».

 


César, Compressions, 1994

La structure
Le Cyclop a été construit en prenant appui sur quatre chênes.
L’un est intégré à la sculpture tel « un brin de persil derrière l’oreille du gitan » disait Jean Tinguely.
 

 

 

Bibliographie : Jean Tinguely Le Cyclop, texte : Virgnie Canal, Centre national des arts plastiques, Isthme éditions, 2007

29 juin.

Le message du Cyclop

Ils ont donné...