Accueil » Découvrir les projets » Campagnes » Péril sur l'archéologie castraise !

Péril sur l'archéologie castraise !

  • Image du projet Péril sur l'archéologie castraise !
  • Image du projet Péril sur l'archéologie castraise !
  • Image du projet Péril sur l'archéologie castraise !
  • Image du projet Péril sur l'archéologie castraise !
  • Image du projet Péril sur l'archéologie castraise !
  • Image du projet Péril sur l'archéologie castraise !
  • Image du projet Péril sur l'archéologie castraise !
  • Image du projet Péril sur l'archéologie castraise !

sur un objectif
de 6 000

icone jours restants27 Jours Restants
icone mecenes36 mécènes
CERAC - Archéopole
icone map

Castres

icone deduction
IR 2017 IS 2017

CERAC - Archéopole

Le Centre d'Etude et de Recherche Archéologique Castrais est reconnu d'intérêt général et a pour but la conservation, la mise en valeur et la diffu...

CERAC - Archéopole

Le Centre d'Etude et de Recherche Archéologique Castrais est reconnu d'intérêt général et a pour but la conservation, la mise en valeur et la diffu...

CERAC - Archéopole
icone map

Castres

icone deduction
IR 2017 IS 2017
CERAC - Archéopole
icone map

Castres

icone deduction
IR 2017 IS 2017

CERAC - Archéopole

Le Centre d'Etude et de Recherche Archéologique Castrais est reconnu d'intérêt général et a pour but la conservation, la mise en valeur et la diffu...

L'archéopole en péril : cinquante ans d'archéologie menacés !

L'archéopole de Castres est menacé de disparaître ! C'est pourquoi toute l'association se mobilise aujourd'hui pour solliciter votre aide.

Cette campagne a pour objectif de permettre à notre association de continuer ses missions de sauvegarde, de valorisation et d'étude du patrimoine archéologique de Castres et de ses alentours.

Qui sommes-nous ?

L'association du CERAC, le Centre d'Etudes et de Recherches Archéologiques du pays Castrais, a été créée pour intervenir sur des sites mis en danger par le développement urbain. Depuis 1968, le CERAC s’investit dans la sauvegarde des vestiges par le biais de multiples opérations archéologiques, fouilles, sondages, prospections et aussi par l’étude et la recherche de ces vestiges.

Grâce à l’ensemble et à la qualité de ces missions le Centre d'Etude et de Recherche Archéologique Castrais est reconnu d'intérêt général.

Des professionnels au service de l'archéologie

Le Centre compte dès 1987 un archéologue chargé de la veille archéologique qui a activement participé à l’élaboration de la carte archéologique du Tarn. Par la suite, un poste de médiateur a été créé pour transmettre au public les résultats des recherches.

L’archéopole est aussi un espace de médiation et de transmission par des expositions, des ateliers pédagogiques et ludiques, des conférences et des participations aux événements nationaux et locaux.

Pourquoi avons-nous besoin de vous ?

Notre archéopole est soutenu par la Mairie de Castres, la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) et le Comité Départemental Archéologique du Tarn (CDAT). Grâce à eux, le CERAC est un archéopole regroupant un espace d'expositions, d'animations, disposant d'un laboratoire d'étude archéologique associé à une réserve, conservant les découvertes de 50 années d'archéologie castraise.

Aujourd’hui, le CERAC est menacé suite à la baisse des subventions qui va entraîner la suppression des deux postes sans lesquels nous ne pourrons plus assurer l’ensemble de nos activités.

C’est pourquoi, pour pérenniser nos missions essentielles que sont la conservation, la mise en valeur et la diffusion du patrimoine archéologique de Castres, nous vous sollicitons aujourd’hui.

Un grand merci pour votre générosité !

Je choisis le montant de mon don...

  • 20
  • 50
  • 125
  • 250
  • 500
  • 1 000

... ET JE DÉCOUVRE MES CONTREPARTIES

  • Un grand merci !
  • Brevet "Sauveteur du Patrimoine"
  • Lot de cartes postales archéologiques
  • Guide Archéologique "Promenade archéologique à Gourjade"
  • Votre nom sur "Le mur des donateurs" dans l'entrée du centre
  • Sac en tissu customisé
  • Visite guidée de nos expositions (pour 2 personnes)
  • Découverte de nos réserves (secrètes !) archéologiques
  • Un fac-similé d'objet archéologique, unique et réalisé par nos experts-bénévoles
  • Une journée immersion thématique antique ou médiévale (2 dates au choix par thém., lim. 20 pers.)
  • Vin d'honneur inspiré de l'Antiquité ou du Moyen-Age, lors de la journée thématique
  • Panier cadeau de productions locales
  • Un beau livre archéologique
  • 500
  • 1 000
  • 3 000

... ET JE DÉCOUVRE MES CONTREPARTIES

  • Un grand merci !
  • Votre nom sur "Le mur des donateurs" dans l'entrée du centre
  • Visite guidée avec vin d'honneur (groupe de collaborateurs)
  • Découverte de nos réserves (secrètes !) archéologiques
  • VIsite groupée pour les collaborateurs
  • Découverte de nos réserves (secrètes !) archéologiques (groupe de collaborateurs)
  • Journée immersion archéologique avec repas et vin d'honneur
Coût de votre don après déduction fiscale: 0

C'est simple : vous recevrez par email votre reçu fiscal à intégrer à votre déclaration d'impôts.

La vie du projet

12 déc.

Journée Archéologique et Historique

Action en soutien à la campagne de mécénat participatif

Samedi 9 décembre nous avons accueillis des intervenants passionnés et un public attentif et curieux.

Au programme :

Le président de CERAC nous as évoqué son travail sur la collection Wiegant et son intérêt pour la compréhension du territoire bitterois à la Préhistoire. Cette collection est issue des prospections pédestres archéologiques et nous donnent une vision de l'occupation de cette aire géographique.

 

 

Le gérant du château de Montfa a présenté l'ambitieux projet de réhabilitation du fief des Toulouse-Lautrec : après consolidation des structures existantes et un travail d'études du bâti, une reconstruction partielle sera entreprise par un chantier-école. Le travail effectué par les bénévoles a été mis à l'honneur : restitutions 3D, survols de drône, vidéos, nettoyage de la zone, verger médiéval, etc.

 

 

Marion Pelegry nous as exposé son travail sur une abbaye de femmes au coeur du Tarn médiéval : St-Pierre de la Salvetat, issu d'une étude des nombreuses sources écrites (env. 300). Elle met en lumière la transition d'une communauté masculine puis féminine, l'organisation de celle-ci et sa place au sein de la société médiévale.

 

 

Jeannie Cadeilhan et Julien Pech du Comité Départemental Archéologique du Tarn (CDAT) ont présentés le nouvel atlas archéologique sur la commune de Montans en insistant sur l'importance de la valorisation et de la diffusion de la recherche archéologique pour sensibiliser le public à son patrimoine.

 

 

L'après-midi s'est clôturée autour d'un verre de l'amitié pour partager un moment convivial. Nous avons pu échanger avec le public sur notre campagne de mécénat participatif et nous remercions chaleureusement nos nouveaux mécènes.

 

04 déc.

Journée Archéologique et Historique

Journée exceptionnelle au CERAC

Pour cette fin d'année, l'association organise une série de conférences sur l'actualité des membres et partenaires du CERAC.

Les interventions commenceront à 14h et se termineront avec un apéritif convivial offert à tous les participants à 17h.

23 nov.

Le rôle de veille archéologique du CERAC : les suivis de travaux

Pourquoi un "suivi de travaux" ?

Si des travaux ont lieu dans une zone sensible au niveau archéologique, le Service Régional de l’Archéologie (SRA) peut prescrire un suivi de travaux par un archéologue agrémenté. Pendant la durée du chantier, l’archéologue relève les données archéologiques : cela comprend le niveau d’apparition des vestiges dans les tranchées de construction, prise de photographies et relevés des indices du passé ainsi que le prélèvement du mobilier visible. L’objectif est d’enregistrer le maximum d’informations possibles dans une courte durée et sans arrêter les travaux.

Ce type d’opération est souvent prescrit en contexte urbain pour des travaux liés à des implantations de réseaux, des canalisations, du fait de la largeur des tranchées réduites. Cela convient également pour des travaux de particuliers car les superficies en jeu sont très réduites (extension de maison, etc.).

Le Cerac et les suivis de travaux

Ce type d’opérations archéologique est réalisé par l’archéologue du CERAC depuis de nombreuses années et complète la connaissance de l’histoire de Castres. Les zones étudiées peuvent être réduites, mais mises bout à bout sur l'ensemble d'une commune, les informations enregistrées restituent l'organisation d'une ville, les occupations successives, etc.

Un travail essentiel qui est aujourd'hui menacé ! Si le CERAC n'as plus d'archéologue, il n'y aura plus de référent sur Castres pour effectuer cette veille archéologique ! C'est pourquoi notre campagne de mécénat est essentielle, alors soutenez nous : partagez, diffusez, donnez !

 

06 nov.

Mais en fait, c'est quoi l'archéologie aujourd'hui ?

L’archéologie  s’intéresse aux indices de l’occupation humaine dans le sol pour comprendre les modes de vies des sociétés passées, des premières traces humaines du Paléolithique à nos jours.  Mais concrètement, comment s’organise l’archéologie aujourd’hui ?

Archéologie programmée :

Le but : répondre à un objectif de recherche scientifique définit au niveau national par les représentants scientifiques concernés tels que le Service régional de l'archéologie de la Direction régionale des Affaires culturelles (DRAC),  les services d'archéologie municipaux et le CNRS.

Exemple d'archéologue et de bénévole lors d'une fouille.

Les fouilles programmées

Elles n’ont pas de caractère d’urgence et peuvent se déroulées sur un temps relativement long. Elles sont réalisées par des professionnels (professeurs d’université, doctorants, archéologues, etc.) et des bénévoles (étudiants mais pas seulement). Des rapports sont remis chaque année pour rendre compte des travaux effectués mais aussi des interprétations du site, de ses occupations et de répondre à une problématique de recherche.

L'État délivre une autorisation préfectorale ou ministérielle délivrée après avis de l'instance scientifique compétente. Une autorisation est nominative et pour une durée d’un à trois ans qui peut être renouvelée selon la problématique et les résultats obtenus. Elle définit ainsi la personne agrémentée en charge de la fouille.

Les fouilles à l’étranger

Réalisées par des français, elles dépendent du Ministère des Affaires étrangères. Un budget est annuellement alloué après consultation d’un dossier scientifique (objectifs, problématique, etc.). Plusieurs instituts français existent à l’étranger, tels que l’Institut Français d’Archéologie Orientale (IFAO) au Caire et celui du Proche-Orient (IFPO) à Beyrouth.

Archéologie Préventive :

Définition

« L’archéologie préventive a pour objectif d’assurer, sur terre et sous les eaux, la détection et l’étude scientifique des vestiges susceptibles d’être détruits par des travaux liés à l’aménagement du territoire. Les archéologues de l’Inrap interviennent ainsi sur décision de l’État, pour sauvegarder le patrimoine archéologique » (source : INRAP).

Concrètement

La loi relative à l’archéologie préventive (2001) prévoit l'intervention archéologique en préalable aux chantiers. Cela passe par des diagnostics pour sonder l’intérêt et la valeur du terrain, et, si nécessaire une fouille. Ainsi, les opérations préventives réalisées sur des milliers de sites ont améliorées notre connaissance du passé, en zone rurale comme en contexte urbain et pour toutes périodes. L’ensemble du territoire est concerné : on estime en moyenne à un site au kilomètre sur un tracé de ligne TGV par exemple.

Exemple d'un archéologue en tenue de fouille préventive. Lors du décapage mécanique (on aperçoit un bout de la pelle mécanique), le port du casque et du gilet sont obligatoires pour travailler en sécurité.

Les opérateurs archéologiques

Depuis 2003, l’opérateur de fouilles (Inrap, services territoriaux agréés, sociétés privées) est choisi par l’aménageur des travaux. Un agrément est nécessaire pour être habilités à réaliser des fouilles, les collectivités locales (services départementaux, municipaux, etc.)  ou des entreprises privées doivent en faire la demande à l’État.

18 oct.

Les Fêtes de la Science : Une réussite

Deux jours de fête

Ce week-end, à l'occasion de la Fête de la Science, le CERAC présentait au public le parcours d'un objet archéologique de sa découverte sur le terrain jusqu'à son exposition en vitrine, en passant par la phase d'étude en laboratoire. Les réserves archéologiques habituellement fermées au public étaient exceptionnellement ouvertes. Une équipe de professionnels et de bénévoles accueillaient les visiteurs pour présenter les métiers d'archéologue et de médiateur culturel.

Un public captivé par les explications d'un archéologue bénévole du CERAC qui présente le fonctionnement d'un chantier archéologique et les techniques de relévés des vestiges archéologiques.

Un public nombreux et enchanté

Sur l'ensemble du week-end, c'est plus de 200 personnes qui ont pu découvrir les coulisses du CERAC. Adultes et enfants ont été enchantés de découvrir ces métiers et les actions de l'archéopole.

Les réserves archéologiques rassemblant 50 ans de découvertes archéologiques sur le castrais

Lancement officiel de la campagne de mécénat

Les journées se sont terminées par un vin d'honneur officialisant le début de la campagne de mécénat participatif, en présence d'une quarantaine de personnes.

Un moment convivial pour discuter des nombreux projets du CERAC

 

16 oct.

Mais que cherchent-ils ?

Des dons pour le CERAC ??

Et non... la campagne de mécénat participatif est lancée, et les bénévoles de l’association continuent leurs actions d’études et de sauvegarde du patrimoine.

Comment ?

Grâce à des prospections pédestres : nous nous répartissons à intervalles réguliers au début d’un champ labouré, et nous avançons en ligne, en regardant nos pieds à la recherche du moindre vestige (morceau de poterie, de pierre taillée, d’ossements également, de métal, etc.). Les labours font apparaitre du matériel archéologique en surface. Ainsi, selon le matériel prélevé, nous pouvons supposer la présence ou non de sites archéologiques.

Pourquoi ?

En systématisant ces opérations archéologiques, nous améliorons la connaissance du territoire archéologique et complétons la carte archéologique. Ces opérations archéologiques sont autorisées par le Service Régional de l’Archéologie.

Ils ont donné...