Accueil » Découvrir les projets » Soutiens » OPEN-WAY : un GPS pour tous !

OPEN-WAY : un GPS pour tous !

  • Image du projet OPEN-WAY : un GPS pour tous !
  • Image du projet OPEN-WAY : un GPS pour tous !
  • Image du projet OPEN-WAY : un GPS pour tous !
  • Image du projet OPEN-WAY : un GPS pour tous !
  • Image du projet OPEN-WAY : un GPS pour tous !
  • Image du projet OPEN-WAY : un GPS pour tous !
  • Image du projet OPEN-WAY : un GPS pour tous !
  • Image du projet OPEN-WAY : un GPS pour tous !

Le projet

Nous travaillons au développement du GPS Open-Way qui permet aux jeunes déficients visuels d'accéder plus facilement au monde de l'emploi grâce à une mobilité retrouvée. Cette application s'utilise en ville et en milieu naturel et est à l'origine de plusieurs exploits comme des records du monde du marathon et de trail par un non voyant mais aussi le chemin de Saint-Jacques de Compostelle en autonomie.
 
Le GPS sera utilisable, par un grand nombre de personnes handicapées ; notamment à mobilité réduite. Il permettra de créer facilement ses parcours, agrémentés de commentaires, de les échanger. Il y aura donc une communauté d’entraide solidaire, car chaque personne qui aura par exemple créé un parcours adapté aux fauteuils pourra le mettre à disposition des autres.

C'est le seul GPS qui donne des indications même à une personne immobile et lui permet de s'orienter par rapport à la position de son corps. Par exemple, le GPS dira : prochain point à 100m, 6h. Cela signifie que la personne doit faire demi-tour et continuer pendant 100m. 

Une expérimentation concrète sur l’autonomie des non-voyants a été réalisée en Colombie avec le réseau des étudiants non-voyants des Universités de Medellin, Cali et Pereira. Cela a permis de faciliter leurs déplacements sur le campus et dans le trajet résidence campus et de se présenter avec un bon niveau d'autonomie dans la vie professionnelle. Sur le premier groupe de Medellin de 12 personnes formées, 10 travaillent actuellement sur un emploi stable. Ce qui est bien au-dessus de la moyenne nationale y compris en France. Sur le groupe de 9 personnes de Cali formé entre 2014 et 2017, 5 ont un emploi stable, 1 travaille à son compte, et 3 sont encore étudiants. Le groupe de 8 personnes à Pereira dont la formation a commencé en 2016 sont encore étudiants.

Ainsi, nous devons à ce jour, continuer à améliorer le GPS OPEN-WAY, notamment son ergonomie, afin qu'il soit utilisable par le plus grand nombre dès 2019. Grâce à cette application simple et unique, nous comptons aider significativement la vie de ces personnes afin de réduire l'exclusion sociale et professionnelle des jeunes. Le chômage est un fléau, puisque 50% des aveugles sont sans emploi. Ce GPS leur permet de développer leurs qualités pour le déplacement : la kinesthésie et la proprioception, mais aussi la confiance en soi, sans lesquelles il est impossible d’avancer dans la vie professionnelle.
Enfin pour nous assurer de l’avenir du GPS nous allons créer un centre de formation.
 

A quelle problématique sociale répond-il ?

Aujourd'hui, environ 50% des personnes handicapées sont sans emploi en France. La part des jeunes déficients visuels entre 18 et 25 ans, s'élève à elle seule, à 23 % (ce chiffre concerne celles qui n'ont pas d’emploi, ne sont ni étudiants, ni élèves, ni stagiaires, source INSEE, 2014). L'un des freins majeurs à l'accès à l'emploi est la locomotion de ces personnes. C'est pourquoi nous avons développé une application GPS adaptée aux déficients visuels et handicapés moteurs. L'enfermement, l'isolement provoquent des dégâts psychiques et physiques d'ampleur.
 

Quelle est la solution apportée ?

Le projet de GPS OPEN-WAY permet grâce à son interface sous-forme d'application gratuite sur Smartphone, de rendre accessibles les déplacements en milieux urbains et naturels. A termes, ces personnes retrouveront une grande autonomie et davantage de confiance en eux pour le travail ou pour les loisirs. L'autonomie et la confiance sont deux éléments essentiels pour le bien-être psychologique et physique des personnes handicapées. 

Ils ont soutenu...

Avatar