Accueil » Découvrir les projets » Campagnes » Devenez acteur du "Facteur" !

Devenez acteur du Facteur !

  • Image du projet Devenez acteur du  Facteur  !
  • Image du projet Devenez acteur du  Facteur  !
  • Image du projet Devenez acteur du  Facteur  !
  • Image du projet Devenez acteur du  Facteur  !
  • Image du projet Devenez acteur du  Facteur  !
  • Image du projet Devenez acteur du  Facteur  !
  • Image du projet Devenez acteur du  Facteur  !
  • Image du projet Devenez acteur du  Facteur  !

collectés sur un objectif
de 3 000

61%
icone mecenes 36 donateurs
icone réalisé Campagne terminée
Ville

Bagneux

IR 2019 / IS 2019

Les dons donnent droit à une réduction fiscale

VOUS AUSSI PARTICIPEZ A LA VENUE DE LA COMPAGNIE COLOKOLO AU PPCM !

 

Le Plus Petit Cirque du Monde ? La compagnie Colokolo ? Qui sont-ils ?

Le Plus Petit Cirque du Monde est, entre autres, un lieu de spectacles, de résidence d’artistes et de cours ouverts à tous les publics. Son projet est de rendre possible la rencontre avec les artistes grâce à ses différentes activités et de créer un environnement de partage et de convivialité autour du spectacle vivant. Pour remplir sa mission, le Plus Petit Cirque du Monde a à cœur de porter la création de jeunes artistes issus du monde entier, de les amener au cœur de la ville et des quartiers, et de trouver et mettre à leur disposition les moyens nécessaires pour que leur spectacle existe. C’est ainsi qu’est né la Pépinière Premiers Pas, dispositif de soutien aux jeunes artistes de cirque.

C’est dans cette dynamique que Le Plus Petit Cirque du Monde a décidé de soutenir Colokolo, une compagnie de jeunes artistes de cirque marocains engagés pour la reconnaissance du cirque au Maroc. Après 3 semaines d’une première étape de création du spectacle « Le Facteur » en septembre 2017, la compagnie revient pour achever son travail. C’est une compagnie jeune et prometteuse, composée d’acrobates plein d’énergie pratiquant la bascule. Les premières répétitions du projet « Le Facteur » laissent augurer d’un spectacle d’une grande qualité et d’autant plus intéressant qu’il questionne par ailleurs et avec humour sur nos relations aux autres, notre rapport à l’objet aux traditions et à la modernité.

Nous avons besoin de vous !  

Si le Plus Petit Cirque du Monde a trouvé les moyens et les partenaires pour les accueillir une première fois en septembre, nous avons besoin de vous pour continuer à les soutenir. La compagnie n’a plus de locaux au Maroc et se retrouve donc sans lieu de répétition ni de stockage pour une partie de ses équipements. Les espaces dédiés au cirque au Maroc étant en nombre restreint, c’est ainsi que la compagnie a été amenée à se tourner vers des partenaires et lieux de création français, ce qui représente des frais supplémentaires. Par ailleurs, la compagnie a dû engager des frais pour la rénovation de leur agrès principal : la bascule. Un spectacle comme celui-ci requiert par ailleurs des investissements pour l’achat des costumes.

Ainsi, malgré leur implication en tant que pédagogue dans les écoles marocaines, les revenus de la compagnie ne permettent pas de couvrir ces dépenses auxquelles s’ajoutent le paiement des artistes et de leur metteur en scène.

A quoi vont servir vos dons ?

Aujourd’hui, les frais portés par le PPCM liés à l’accompagnement de la compagnie sont couverts par des partenaires clefs du PPCM : Fondation SNCF, Fondation de France, Région île de France.  Toutefois, pour clôturer le budget, il nous manque actuellement 6 000€.

Le premier palier, de 3 000€, nous permettra dans un premier temps d’assurer les répétitions qui ont lieu en France. C’est le temps et l’investissement minimum nécessaires à la réalisation du projet.

La compagnie aurait cependant besoin d’une dernière période de création, notamment pour travailler sur la création son et lumière et la technique des artistes à la bascule. Pour cela, l’école Shems’y a accepté de mettre à disposition ses locaux. Pour permettre de payer l’équipe, et de clôturer la production des spectacle, un deuxième pallier, à 6 000€ nous permettrait de finir cette création.

Nous faisons donc appel à vous, pour soutenir la culture, le cirque, et la dynamique de ces jeunes marocains impliqués dans la reconnaissance des pratiques artistiques et culturelles dans leur pays et dans nos quartiers

Vous aussi, rejoignez notre aventure !

Je choisis le montant de mon don...

  • 10
  • 50
  • 125
  • 250
  • 500
  • 1 000

... ET JE DÉCOUVRE MES CONTREPARTIES

  • Un grand merci !
  • Votre nom sur le mur virtuel des donateurs
  • Une invitation à la présentation du travail de Colokolo
  • Une photo dédicacée de Colokolo
  • Un t-shirt du PPCM
  • Une rencontre privilégiée avec les artistes après la présentation de leur travail
  • Le pack du mécène : tee-shirt, livre et sac du PPCM
  • Une visite privée du PPCM avant la présentation du travail des artistes
  • Une place offerte pour un spectacle diffusé au PPCM
  • Un cours d'initiation au cirque pour ce cercle de donateurs
  • 300
  • 600
  • 1 000
  • 2 000
  • 3 000

... ET JE DÉCOUVRE MES CONTREPARTIES

  • Un grand merci !
  • Le logo de votre entreprise sur le mur virtuel des donateurs et sur nos outils de communication en lien avec Colokolo
  • 10 invitations pour vos collaborateurs à la présentation de travail de Colokolo
  • Une photo dédicacée de Colokolo imprimée en grand
  • Une visite du PPCM pour vos collaborateurs
  • Une rencontre privilégiée avec les artistes pour vos collaborateurs après leur présentation
  • 10 invitations pour vos collaborateurs pour le spectacle "Ring" de la compagnie Kiai, au PPCM
  • Un temps d'échanges avec des artistes autour de la créativité
  • Un atelier de découverte du cirque pour 40 collaborateurs

La vie du projet

23 jan.

Fin de campagne "Devenez acteur du Facteur" ! Merci à tous !

MERCI A TOUS !

Ca y est ! Notre campagne de crowdfunding « Devenez acteur du Facteur » a pris fin. Nous souhaitions vous remercier chaleureusement pour vos soutiens, vos partages et vos dons !

Nous avons touché plus de 50% de notre objectif dans un délai très court. Grâce à cette campagne nous avons pu rémunérer les artistes ainsi qu’organiser leur sortie de résidence.

Le 12 janvier, nous étions plus d’une centaine à découvrir ou redécouvrir l’étape de création du spectacle « Le Facteur ». Troisième création survitaminée et foutraque qui mêle allègrement musique, livre cirque et théâtre. Entre gags potaches et prouesses de cirque, les quatre interprètes - tous plus épatants les uns que les autres – se jouent des pesanteurs administratives autant qu’ils s’amusent des différences entre Nord et Sud, Europe et Afrique, jeunes et vieux, tradition et modernité… Un moment de cirque plein de poésie partagé ensemble dans le chapiteau du Plus petit cirque du monde !


Après leur résidence au PPCM, les artistes de Colokolo sont retournés au Maroc où ils interviennent en tant que pédagogues dans les écoles et se préparent pour leur passage au festival d'Addis Abbeba en Ethiopie. Ils continuent également leur recherche pour trouver des partenaires qui pourraient les accueillir en résidence : Shems'y, l'uZine... 

Pour être au courant des aventures des Colokolo, vous pouvez les suivre sur facebook : https://www.facebook.com/CieColokolo/

03 jan.

Qu'est ce que la pépinière Premier Pas ?

 

 Fort de ses 25 ans d’existence et d’activités mêlant accompagnement de projets artistiques, interventions en cirque social, formations adultes, et école de cirque, danses et cultures urbaines, le Plus Petit Cirque du Monde est parvenu à deux constats :

- Les modèles de production artistique construits autour du triptyque résidence-tournée-médiation ont besoin de nouveaux modèles économiques et des projets plus souples, capables de s’adapter aux contextes et à l’évolution des pratiques culturelles et artistiques des publics


- L’employabilité des jeunes artistes et des artistes issus de la diversité culturelle demeurent une vraie problématique. L’expérimentation de nouvelles postures et de nouveaux modèles d’organisation peut renforcer leurs capacités et compétences et favoriser leur insertion économique et professionnelle.

Cie Lève un peu les bras

Afin d’y remédier, le PPCM s’associe au groupe Scintillo (l’agence d’ingénierie culturelle letroisièmepôle et l’incubateur d’entreprises culturelles Créatis) et crée en 2017 la pépinière Premier pas, un projet d’expérimentation de nouveaux modèles économiques et sociaux pour garantir le développement du spectacle vivant, plus particulièrement du cirque et des cultures urbaines.

La Walf

À la fois accompagnateur et producteur de projets, la pépinière Premiers pas cherche à créer les conditions d’émergence d’une génération de projets plus connectés aux réalités économiques et sociales des territoires.
Du fait même de sa dimension expérimentale et territorialisée, le cirque social, outil innovant pour l’éducation et l’inclusion sociale des enfants, des jeunes et des adultes ayant moins d’opportunités ou marginalisés) est un des atouts clés de la pépinière.

Colokolo

27 déc.

Le Facteur

Le Facteur ? Qu'en est-il ? 

Le Facteur est né de la volonté du collectif d'écrire un spectacle pluridisciplinaire mêlant cirque (Bascule, mât chinois, jonglage), théâtre et création sonore. Autour de la figure du facteur et des réactions que suscitent les objets et lettres qu’il apporte, ce projet hybride questionne notre rapport avec autrui et l'impact des outils de communication sur nos relations humaines. Et nous transporte dans un monde parallèle, qui émerveille et bouleverse, tout en se jouant des différences entre Nord et Sud, Europe et Afrique, jeunes et vieux, tradition et modernité.

Propos de Sylvain Décure, regard extérieur

"Commençons par le commencement...
Une rencontre initiée par le PPCM avec la compagnie marocaine Colokolo et nous (Sylvain Décure et Mélinda Mouslim) dans le but de les accompagner dans leur démarche pour leur prochaine création autour du thème du facteur.

Aux premières vues, c'est la nostalgie qui nous vient à l’esprit, presque une certaine forme de naïveté, puis aussi et surtout, la conscience que cet être si familier est en mutation. Depuis tout temps l'Homme communique se transmet des informations et désire pour se faire, aller toujours plus vite, plus loin, plus vite plus loin, plus vite plus loin, plus, plus, plus, plus.... A l’heure où celle-ci n'a jamais eu autant de supports, de fluidité, de rapidité, le flux de parole, de réactions immédiates à tout et pour tous est omniprésent autour de nous. Le contenu s'amenuise et en devient presque stérile, la vitesse dénature le message, le rend inaudible et incomplet, dénué d’émotion. On ne fait que commenter des commentaires ... La dose d'information est telle qu'on l'avale sans la digérer. 

Notre facteur est le messager de notre stérile communication. Administration, facture, politesse de convenances, faireparts de naissance, de décès et vœux de fin d’année. Le message est devenu formel et l’homme, informel. Nous sommes dans une communication de posture. Et nous y sommes acclimatés. Les Colokolo, en sont indignés et c'est en cela qu’ils nous rappellent la nécessité du propos. Qu'avons-nous perdu du message lorsqu'il fallait des jours avant qu'une lettre nous parvienne ? Quel engagement, quelle part de nous investissions nous dans l'acte d’écriture, d'attente ? Que reste-t-il de cet investissement et de cette nécessité dans nos formes de communication modernes ? Et qu'est devenu notre facteur ??? Comment va-t-il ?? C'est ce vers quoi nous nous questionnerons.

Nous pensons qu'il est temps de mettre de l'acrobatie dans l'écriture, de la danse dans nos lectures, du jeu là ou il n'y en a plus afin de nous souvenir de l'importance de ces actes que sont le message donné et sa réception. Sorte d'hommage aussi, a cette personne emblématique et internationale, que disons nous, universelle qu'est le facteur, lui donner un nouveau souffle avant que celui-ci n'en ait plus. Un temps de suspension s’offre alors à nous, revisitant des époques et des situations où le message était nécessaire, confié, précieux, traversait des espaces et des temps.

Créer un spectacle d'amour, d'humour et de dérision autour de cet homme et de son courrier voué à disparaitre, qui nous apportait bien plus que des nouvelles, bien plus que de l'espoir, bien plus que du lien, bien plus que de l'attention...,

Et tenter peut-être de redonner l'envie et le goût de la noble écriture et de son partage...

Sylvain Décure

13 déc.

“Colokolo des arts de la rue”qui sont-ils ?

Né au Maroc en 2013 de l’association de 8 circassiens aux pratiques pluridisciplinaires (bascule, mât chinois, jonglage, manipulation d’objets, musique…), cette joyeuse bande considère que le cirque est “l’affaire de tous” et milite pour la reconnaissance de sa discipline au Maroc.

L’histoire des Colokolo commencent aux anciens abattoirs de Casablanca avec leur propre lieu de travail le “LABO” dont ils font un espace de création, de transmission de résidences artistiques, d’échange et de représentations dédiées aux arts du cirque et aux arts de la rue.

Ils créent en 2013 leur premier spectacle touchant et empreint de poésie: Qahwa Noss Noss et présentent en 2014 près de 40 représentations dans différentes régions du Maroc et 16 représentations au Moyen Orient.
Ils sont également à l’origine du Festival des Arts du Cirque appelé FTW’ART organisé pendant le mois du ramadan qui réunit une vingtaine d’artistes avec pour objectif de promouvoir et valoriser les arts du cirque et les arts de la rue au Maroc tout en insufflant un air festif et créatif à l’ordinaire urbain.

C’est en 2017 que se met en place le projet du Facteur. Troisième création de ce jeune collectif, Le Facteur s’appuie sur la volonté du collectif de créer un spectacle mêlant cirque, théâtre et création sonore. La pépinière du PPCM et les actions misent en oeuvre dans ce cadre vont permettre d’aider à propulser ce projet bouillonnant !

Yassine Elihtirassi : Administration
Hassan Bouchontouf : mât chinois, danse et bascule
Mohammed Ammar : mât chinois et bascule
Bader El laouz : jonglage
Smail Boudarine : création sonore
Sylvain Décure : Regard extérieur
 

Ils ont donné...