Accueil » Découvrir les projets » Soutiens » Suivez-nous, le collège erre vers Io!!!

Suivez-nous, le collège erre vers Io!!!

  • Image du projet Suivez-nous, le collège erre vers Io!!!
  • Image du projet Suivez-nous, le collège erre vers Io!!!
  • Image du projet Suivez-nous, le collège erre vers Io!!!
  • Image du projet Suivez-nous, le collège erre vers Io!!!
  • Image du projet Suivez-nous, le collège erre vers Io!!!
  • Image du projet Suivez-nous, le collège erre vers Io!!!
  • Image du projet Suivez-nous, le collège erre vers Io!!!
  • Image du projet Suivez-nous, le collège erre vers Io!!!

Au programme cette année, notre classe de 5ème6 part pour un long voyage à la découverte du système solaire.

Mais qui nous guide dans ce long voyage?

Notre professeure de sciences physiques nous mènera à la découverte de la structure du système solaire. Avec notre professeur de mathématiques, les échelles du système solaire seront calculées. La tête dans les étoiles, nous voyagerons dans l'imaginaire des légendes et de la mythologie avec notre professeure de latin. Tout cela en construisant notre savoir avec des recherches en compagnie de notre professeure documentaliste.

Mais dans quel but?

Nous, élèves de 5ème6 allons réaliser, au plafond du Pôle Sciences, sur tout le 3ème étage du collège, une maquette du système solaire à l'échelle (art visuel). Cette dernière sera associée à une exposition sur les constellations et leurs légendes réalisée par nos camarades 5ème latinistes et deux classes de CM2 de l'Ecole Charpak et de l'Ecole de l'Obier de Nogent-sur-Oise.

Sera-t-on seul dans ce voyage?

Suivez-nous, le collège erre vers Io!

 

La vie du projet

Notre projet en images

26 avr.

Des instruments astronomiquement anciens

Pour la troisième visite de M. Grimaud, nous avons découvert les instruments dont nos ancêtres se servaient. Ces outils utilisaient les astres comme point de repère.
Nous avons appris le fonctionnement de la sphère armillaire .

Cette dernière permettait de prévoir la position de la Lune et du Soleil dans le ciel au fur et à mesure des saisons. Elle a donné naissance à l’astrolabe , sa version aplanie, sur laquelle on trouve également des informations sur les constellations visibles.

Dans l’antiquité, on cherchait également à se repérer dans la journée : pour cela on utilisait le cadran solaire  

ou bien encore le cadran du berger  qui est sa version transportable.

Nous avons également découvert les instruments nous permettant d’observer le ciel et ses mystères.
La lunette de Galilée lui a permis d’observer les satellites de Jupiter et de comprendre que toutes les planètes tournent autour du Soleil. Quant à Newton, il a inventé le télescope permettant une observation des astres de meilleure qualité. Aujourd’hui, en tant qu’amateur on peut utiliser de simples jumelles pour un premier pas en astronomie.

 

02 avr.

Des CM2 au collège ?

Afin de pouvoir profiter d’ un ciel étoilé en toute circonstance, nous avons appris comment fabriquer un projecteur de constellations.
A l’aide d’un rouleau en carton (de papier toilette, par exemple), d’une feuille cartonnée sur laquelle on perce des trous aux positions des étoiles et une lampe, nous pouvons projeter des constellations sur les murs du collège.
Dans le cadre d’une liaison avec les écoles des Obiers et Charpak, nous avons expliqué à des élèves de CM2 comment réaliser ce projecteur. Nous avons été repartis en binôme pour aider 4 élèves de CM2.
Au final, tous le monde est reparti avec sa construction.

29 mar.

Constellations et mythologie

Les latinistes de cinquième se sont intéressés aux constellations. Deux classes de CM2 des écoles de Charpak et l'Obier de Nogent ont été associées au projet.


Ce sont en effet les Grecs et les Romains qui ont rassemblé les étoiles dans les constellations que nous connaissons. Chaque constellation a son histoire, tirée de la mythologie.


Grâce à leurs recherches au CDI et à leur traduction du poète latin Ovide, ils peuvent associer :

 

Cadmos, le fondateur de Thèbes, avec la constellation du Dragon.


Andromède, attaquée par un monstre marin, avec les constellations de Persée, d'Andromède, de la Baleine, de Cassiopée et de Céphée.


Orion, le chasseur trop curieux, avec les constellations d'Orion, du Grand Chien, du Petit Chien et du Scorpion.


Asclépios, capable de ressusciter les morts, avec les constellations d'Ophiuchius, de la Tête du Serpent et de la Queue du Serpent.


Orphée, musicien extraordinaire, avec la constellation de la Lyre.


Callisto, changée en ourse, avec les constellations de la Grande Ourse, de la Petite Ourse et du Bouvier.


Léda, séduite par un cygne avec la constellation des Gémeaux.

 

28 mar.

Une partie de cache-cache avec les planètes

Pour la deuxième visite de M. Grimaud, nous avons préparé de nouvelles affiches afin de résumer les thèmes abordés la première fois.
Nous avons fait la liste des missions spatiales évoquées.
Nous avons réalisé des affiches sur cinq thèmes : les missions spatiales, Stellarium, La vie d’une étoile, la découverte de l’espace et le temps.
De son côté, M. Grimaud nous a expliqué ce que l’on peut trouver dans le système solaire.
Grace à un petit jeu, nous avons compris l’alternance des saisons. Contrairement à ce que l’on pense, l’été ne correspond pas au moment où la Terre se trouve la plus proche du Soleil. Cela s’explique par son inclinaison. L’hémisphère nord étant penché vers le Soleil, nous recevons plus de lumière qui nous réchauffe donc.
A partir d’un plateau représentant le système solaire et d’une éphéméride*, nous avons compris comment et quand les planètes sont observables dans le ciel.
En effet, quand la nuit tombe en France, certaines planètes se trouvent cachées derrière le Soleil. Toutes les planètes ne sont donc pas observables en même temps. Mais par chance, en juin prochain, elles seront toutes rassemblées dans notre champ de vision.

Éphéméride* : grille qui contient les positions des planètes à intervalles réguliers. Les positions sont données en degré d’angle.

 

 

 

 

25 mar.

On vous tient au courant !

 

 

Depuis le mois de janvier, nous parcourons la presse écrite qui se trouve au CDI pour faire une synthèse des titres sur le thème de l'astronomie.

Nous avons découvert que l'année 2019 est une année riche en événements : éclipse de Lune, éclipse de Soleil, missions sur la Lune, premier vol de Starship...

Savez-vous qu'il y a 50 ans, des Hommes mettaient pour la 1ère fois les pieds sur la Lune?

Savez-vous que Pas de Lune =Pas d'humains! C'est une histoire d'attraction car la Terre attire la Lune pour que cette dernière ne parte pas se promener dans l'espace. La Lune aussi exerce une attraction sur la Terre et l'aide à maintenir un axe de rotation stable. Cet axe incliné permet le passage des saisons et influence notre climat et lui permet d'être stable.

A bientôt pour d'autres infos !

L'équipe des journalistes  : Mervé, Hana, Yoan et Nicole

15 mar.

La magie des étoiles

Pour comprendre de quoi est constitué le système solaire, notre classe de 5è travaille autour d’un projet d’astronomie.
Afin d’y parvenir, nos professeurs ont fait appel à l’association REPERE.
Lorsque monsieur Grimaud est venu pour la première fois, nous avons parlé des étoiles et de leur vie. Nous savons maintenant que les Nébuleuses sont les pouponnières des étoiles : il s’y forme des protoétoiles, futures étoiles. En vieillissant elles se transforment en géantes rouges, puis en naines blanches et naines noires.
Il nous a montré quelques photos et vidéos des planètes (Vénus, Jupiter …). Il nous a expliqué comment utiliser le logiciel Stellarium afin d’explorer le système solaire.
Suite à cela, nous avons effectué des recherches au CDI et réalisé des affiches nous permettant de réfléchir à l’élaboration d’une futur maquette du système solaire.

Chédine et Jeanne-Aurore

12 mar.

Le jour où tout a commencé...

Notre collège s’appelle Edouard Herriot et nous avons utilisé un jeu de mots pour nommer notre projet «Le  Collège erre vers Io ».

Tout au long de l'année scolaire nous allons errer à travers le système solaire pour découvrir ses mystères.

Parmi ces derniers, Io est un satellite de Jupiter.

En grec planetes signifie "astre errant" qui a donné en français planète au 12ème siècle.

Léa, Eden, Fatiha, Rayan

Ils ont soutenu...