Accueil » Maison du Grenier de Toulouse, relevons le défi !

Maison du Grenier de Toulouse, relevons le défi !

sur un objectif
de 16 000

sur un objectif
de 16 000

icone jours restants
26 Jours Restants
icone mecenes
98 mécènes
Compagnie Grenier de Toulouse
icone map

TOURNEFEUILLE

Compagnie Grenier de Toulouse

Une compagnie historiqueCréée en 1945 par Maurice Sarrazin, le Grenier de Toulouse est la plus ancienne compagnie du département et une des plus anci...

Compagnie Grenier de Toulouse

Une compagnie historiqueCréée en 1945 par Maurice Sarrazin, le Grenier de Toulouse est la plus ancienne compagnie du département et une des plus anci...

Compagnie Grenier de Toulouse
icone map

TOURNEFEUILLE

Compagnie Grenier de Toulouse
icone map

TOURNEFEUILLE

Compagnie Grenier de Toulouse

Une compagnie historiqueCréée en 1945 par Maurice Sarrazin, le Grenier de Toulouse est la plus ancienne compagnie du département et une des plus anci...

Une nouvelle histoire commence ici, laissez-nous vous la conter :

 

72 ans après sa création,  la Compagnie Le Grenier de Toulouse va enfin avoir un toit !

 

Qui sommes-nous?

Une des plus anciennes compagnies de théâtre de France !

La compagnie Grenier de Toulouse, fondée en 1945 par Maurice Sarrazin, appartient au patrimoine culturel de la Région Occitanie. Elle a tenu un rôle majeur dans l’histoire du théâtre populaire français du XXe siècle et dans la politique de décentralisation culturelle.

Depuis 2003, sous la direction de Pierre Matras et Stéphane Batlle, nous avons créé en 15 ans plus de 30 spectacles, joué plus de 1 000 représentations et fédérons un public fidèle et toujours plus nombreux, réunissant chaque année quelques 30 000 spectateurs à travers toute la France !

La force du Grenier de Toulouse tient dans l'énergie de son collectif composé de :

  • 6 comédiens principaux, dont 3 metteurs en scène et 1 auteure : Muriel Darras (comédienne), Laurence Roy (comédienne, auteure et metteuse en scène), Céline Bernat (adaptatrice, comédienne et chanteuse), Pierre Matras (adaptateur, comédien et metteur en scène)  Stéphane Batlle (adaptateur, comédien et metteur en scène), Laurent Collombert (comédien)
  • 40 artistes invités par saison
  • Une équipe administrative et technique engagée
  • Des dizaines d’entreprises partenaires et mécènes qui accompagnent avec détermination le devenir de la Compagnie !

 

Depuis sa création, Le Grenier de Toulouse a été une troupe itinérante, multipliant les résidences dans les théâtres de grande renommée de la région toulousaine comme le Théâtre du Capitole, le Théâtre Sorano, le Théâtre de la Digue ou le Centre Culturel Européen Le Moulin.

Mais dès les années 2010, les difficultés croissantes des compagnies de théâtre à s'implanter durablement sur un lieu n'épargnent pas notre équipe. C'est alors qu'en 2012, l'Association de Soutien au Grenier de Toulouse (ASG2T) se mobilise pour faire appel à la presse, réunir des fonds et inventer une concertation avec les collectivités et les entreprises locales, dans un seul but :

Que notre compagnie trouve enfin un lieu pérenne où assurer son avenir.

Le Maire de la Ville de Tournefeuille, Monsieur Claude Raynal et son adjointe à la culture, Madame Dany Buys, répondent à cet appel avec une proposition de partenariat hors du commun :

La municipalité nous ouvre les portes de son tout nouveau Théâtre de L’Escale pour que nous y assurions une programmation permanente de créations du répertoire classique et contemporain. Elle nous cède également un terrain nu sur lequel nous pourrons construire notre « Maison », bâtiment qui accueillera nos bureaux mais surtout la salle de répétition, matrice de nos projets artistiques. Nous avons envie d'écrire avec vous ce nouveau chapitre de l'histoire du Grenier de Toulouse.

 

L’Aventure est lancée !

 

La Maison du Grenier ? 

Elle sera la « Boite à Créer » de notre région. Elle permettra à tout un chacun d’avoir un rapport privilégié avec les créateurs de notre compagnie, en immersion dans la matrice-même de nos recherches théâtrales. Vous aurez accès aux cours, conférences, débats, formations, événements, rencontres avec les œuvres en gestation, découverte des coulisses de la création, des répétitions, de la vie d’artiste et d’une troupe etc...

La Maison du Grenier offrira un espace de créativité à la disposition des artistes, des entreprises et des amateurs de théâtre. Elle sera avant tout le lieu de création et de répétition à l’usage de la Compagnie mais sera également :

o   Un centre de formation avec :

  • L'Ecole d’Art Dramatique du Grenier de Toulouse
  • L'Ecole du Savoir-Être, "L'art d'être soi pour mieux communiquer".

o   Un espace proposant nos solutions « Théâtre & Entreprise » pour le développement créatif de vos équipes (team-building, événementiel et Ecole du Savoir-Être).

o   Un espace en location pour les artistes et compagnies et les entreprises

 

La Maison du Grenier de Toulouse verra le jour sous l'égide de l'association loi 1901 "Le Nouveau Grenier".

 

Et pour combien ?

Le coût global du projet est de 900 000 €

A ce jour, nous avons déjà réussi à réunir des fonds en mécénat d’entreprise (29 entreprises pour 28% du budget), des financements et investissements publics (pour 32% du budget) et un autofinancement constitué d’un emprunt et de ressources propres (pour 38 % du budget).

 Or, il nous manque encore 2% du budget, soit 16 000 €, pour faire de la Maison du Grenier de Toulouse un équipement à la hauteur de nos ambitions de création !

 

  • Avec un premier palier à 16 000 €, nous pourrons constituer le parc technique lumière indispensable (porteuse du gril de scène élaborée, parc de projecteurs élargi, nacelle...)
  • Et si on dépassait l'objectif ?! Collecter 29 000€ de plus nous permettrait d'atteindre un deuxième palier à 45 000€ et augmenter les capacités techniques de la salle en vue d'accueillir les différentes disciplines exercées par les artistes d'envergure nationale et internationale invités en résidence (tapis de danse, vidéo, son...)
  • Et si ce deuxième objectif était atteint ?!!! En collectant un total de 75 000€ nous pourrons créer un fonds d'investissement en vue de l'extension du bâtiment pour stocker décors, costumes et accessoires.

 

La construction de cette Maison est véritablement un projet novateur qui mobilise les acteurs de toute une région : vous les amoureux de théâtre, les professionnels, les entreprises, les acteurs publics.

Le futur de la Compagnie Grenier de Toulouse est entre vos mains !

Découvrez ceux qui nous soutiennent déjà sur www.grenierdetoulouse.fr

 

Je choisis le montant de mon don...

  • 20
  • 50
  • 100
  • 200
  • 500
  • 1 000
  • 1 500
  • 2 000

... ET JE DÉCOUVRE MES CONTREPARTIES

  • UN GRAND MERCI !
  • Votre nom sur la page de remerciement de notre site Internet
  • Porte-clés en cuir à l'effigie de la Compagnie
  • Invitation avec la personne de votre choix à l'inauguration de la Maison du Grenier du Toulouse
  • Votre nom sur le Wall of Fame dans la Maison du Grenier de Toulouse
  • Le magnet de l'affiche d'un de nos spectacles
  • Deux places pour assister à l'un de nos spectacles
  • Vous assistez à une répétition de la troupe à la Maison du Grenier de Toulouse
  • Ecriture de votre portrait personnalisé par un des comédiens
  • Vous assistez à une représentation publique depuis les coulisses en compagnie des comédiens
  • Un stage d'improvisation théâtrale dispensé par Muriel Darras
  • 500
  • 1 000
  • 3 000

... ET JE DÉCOUVRE MES CONTREPARTIES

  • UN GRAND MERCI !
  • Votre nom sur la page de remerciement de notre site Internet
  • Porte-clés en cuir à l'effigie de la Compagnie
  • Invitation avec la personne de votre choix à l'inauguration de la Maison du Grenier du Toulouse
  • Votre nom sur le Wall of Fame dans la Maison du Grenier de Toulouse
  • Huit places pour assister à l'un de nos spectacles
  • Un service à café à l'effigie de la Compagnie
  • Un groupe de 10 personnes de votre choix assiste à une répétition de la troupe à la Maison du Grenier de Toulouse
  • Une demi-journée de développement personnel sur la thématique "confiance en soi, la conscience de soi" pour 10 personnes
Coût de votre don après déduction fiscale: 0

C'est simple : vous recevrez par email votre reçu fiscal à intégrer à votre déclaration d'impôts.

La vie du projet

28 Mar.

Point sur l'avancement

Nous sommes déjà à 26 jours de la fin de notre campagne et du chemin reste à parcourir comme vous le verrez sur l'image ci-dessous. Chaque don compte, continuez à parler du projet et partagez avec vos amis. Avec vous, nous pouvons tout !


22 Mar.

Politique poétique

« Je me rappellerai longtemps la phrase que m’a répondue, il y a déjà quelques années, M. Raynal, alors Maire de Tournefeuille, quand je lui ai demandé pourquoi il nous faisait l’honneur d’accueillir le Grenier de Toulouse à résidence dans ce tout nouveau Théâtre de l’Escale :


« La Culture, c’est la Paix sociale »


   Je n’ai pas compris tout de suite cette réponse. Aujourd’hui, quand je vois se découper dans le ciel de Tournefeuille le squelette d’acier de notre future salle de répétition, je saisis mieux ses propos visionnaires. François Mitterrand, annonçant l’engagement de la France dans « la guerre du Golfe », avait eu cette formule : « Les armes vont parler ».  Non. Les armes ne parlent jamais. Au contraire, elles cherchent à faire taire. A faire taire la musique du Bataclan, à faire taire des dessinateurs, à faire taire les rires aux terrasses des cafés.  « La culture, c’est la paix sociale ». Le Théâtre aussi, alors? Aujourd’hui quand je vois ces foules qui se pressent chaque soir à l’Escale, à l’Utopia, à l’Usine, au Phare ces foulent qui déambulent dans les rues de Tournefeuille pour ses festivals, cette phrase me revient en écho.

  Le Théâtre serait donc… un humanisme? Le mot est bien trop lourd pour nos frêles épaules de baladins. En quoi nos spectacles aident-ils à la « paix sociale » ? Ma petite tête fait des gros yeux. Je ne suis qu’un clown déguisé en Aramis - dans le meilleur des cas ! - et bien plus souvent en  cocu de vaudeville. Moi, j’œuvrerais pour la « paix sociale » ? Mais non, me dis-je, devant cette structure de métal qui me toise à l’angle du boulevard François Mitterrand. Tiens, encore lui ? Et si le Théâtre servait à les faire taire, justement, « ces armes ». Une paix sociale, finalement… A titre personnel, j’ai mis longtemps à me « vivre en paix ». Le théâtre m’a donné de la force, ou plutôt je me suis aidé avec le théâtre, à trouver une contenance, à ne plus (me) fuir. Enfant et même jeune homme, je me sentais laid, idiot, inutile. Je le suis peut-être… mais pas que ! Le théâtre me l’a prouvé. 

   En temps de guerre, il faut sauver sa peau. En temps de paix, il faut être bien dans sa peau. Et c’est peut-être bien plus difficile ! Car il faut alors se comprendre. Le théâtre, comme un miroir où « se réfléchir », justement. En paix. Le Théâtre donne à voir, à entendre, à éprouver, à s’éprouver… en un mot à « être » ! Et non plus seulement à « avoir ».

   Il est l’heure que je monte en loge, réviser mon texte, préparer mes accessoires, tout en blaguant avec mes camarades pour évacuer la peur du lever de rideau. Et si nous faisions de cette future Maison du Grenier non seulement une salle de répétition, non seulement des bureaux pour nos administrateurs, non seulement une École de l’Acteur, mais aussi une École du Savoir-Être ensemble ; ouverte à tous, où chacun viendra se faire plaisir à être lui-même, pour lui-même, en lui-même, parce que lui-même… avec les autres ! En un mot, un endroit où accorder son violon, pour participer de l’orchestre du monde ?  Allez, je file mettre mon costume d’imbécile heureux ! ».
 

 

                                                                                                       Stéphane Batlle

 

 


Retour à la page du projet.

15 Mar.

Episode 3, Laurent Collombert, comédien et menuisier

Pour construire la Maison du Grenier de Toulouse, tout le monde y met du sien. Et afin de voir ce rêve devenir une réalité, nos comédiens se sont improvisés entre autres... architecte, maçon, plombier ou encore électricien... Pas sûr que ce soit une si bonne idée que ça... Après Laurence Roy et Muriel Darras cette semaine Laurent Collombert prend en charge la menuiserie, rien de tel qu'une porte construite de ses mains !




Retour à la page du projet.
 

 

 

 

08 Mar.

Des nouvelles du chantier...

On a retrouvé notre maçonne !

Il y a quelques jours, on vous présentait notre maçonne Muriel Darras en pleine action sur le chantier de la Maison... Depuis, la charpente métallique a été montée, et on voit se dessiner petit à petit le futur toit de la Compagnie. Seulement… Ça n’avance pas trop côté maçonnerie… 

En effet, il nous a fallu plus de dix jours pour délivrer notre maçonne de sa flaque de béton, ce qui a retardé quelque peu l’avancement des travaux. Dans un premier temps nous avons essayé en vain de la libérer avec de l’huile et du savon mais nous n’avons eu comme résultat qu’une Muriel plus propre, un peu glissante et avec un léger parfum de colza. Puis la Compagnie est venue en force avec deux marteaux-piqueurs et une scie à béton ! Mais Pierre Matras s’est coupé en lisant la notice d’utilisation et a déclaré que c’était bien trop dangereux et qu’il fallait trouver une autre solution. Finalement, quand il ne resta plus d’autre choix que d’amputer notre maçonne sous les genoux pour mettre fin à cette situation de crise, un ouvrier a eu l’idée de défaire les lacets de Muriel pour qu’elle puisse enlever ses chaussures…

Et voilà ! On a retrouvé notre maçonne ! En espérant que la pluie ne retardera pas plus les travaux, nous continuons à travailler dur pour que ce projet voit le jour et, plus que tout, votre soutien est essentiel !

03 Mar.

La Maison prend forme !

Ces derniers jours ont marqué une grande avancée dans la construction de la Maison du Grenier. La charpente métallique laisse désormais imaginer la forme finale de cette belle boîte à jouer

La campagne continue : plus que jamais le soutien de tous est essentiel !

 

25 Feb.

Episode 2, Muriel Darras, la maçonnerie facile !

Le chantier avance !!! Cette semaine, Muriel Darras se la joue maçonne... On vous laisse la découvrir.

Pour construire la Maison du Grenier de Toulouse, tout le monde y met du sien. Et afin de voir ce rêve devenir une réalité, nos comédiens se sont improvisés entre autres... architecte, maçon, plombier ou encore électricien... Pas sûr que ce soit une si bonne idée que ça... Mais quoi qu'il en soit, ne vous inquiétez pas, on gère !
 

 

Retour à la page du projet.

20 Feb.

Maison du Grenier, épisode 1...

Pour construire la Maison du Grenier de Toulouse, tout le monde y met du sien. Et afin de voir ce rêve devenir une réalité, nos comédiens se sont improvisés entre autres... maçon, plombier ou encore électricien... Pas sûr que ce soit une si bonne idée que ça... Cette semaine, c'est Laurence Roy qui se la joue architecte... On vous laisse la découvrir. Mais quoi qu'il en soit, ne vous inquiétez pas, on gère !


















Retour à la page du projet.

15 Feb.

Les comédiens vous en disent plus sur leur vision de l'Ecole d'Art Dramatique du Grenier de Toulouse

La Maison du Grenier sera une véritable ruche pour des comédiens ! Un lieu où chaque artiste, débutant, amateur, confirmé, professionnel, enfant, adolescent, pourra venir y faire son miel !

Nous y fonderons l’Ecole d’Art Dramatique du Grenier de Toulouse. Muriel Darras, Laurence Roy, Laurent Collombert et Stéphane Batlle y interviendront pour partager, avec vous tous, leur passion pour ce métier si exigeant, mais si exaltant!

« Etre » sur scène est une quête subtile, poétique et le fruit d’un engagement puissant. Maurice Sarrazin, le fondateur de notre compagnie, écrivait qu’il n’y avait pas de petits ou de grands rôles. Il n’y a que des petits ou des grands comédiens. Cette science de l’acteur, nous l’avons, pour certains d’entre nous, apprise à ses côtés. Aujourd’hui, nous sommes honorés de vous la transmettre, à notre tour.

La formation débutera en septembre 2017, mais maintenant voyons plutôt ce qu'en disent les futurs professeurs...

Muriel Darras, quel sera votre rôle dans l'Ecole ?
- J’aurai la chance de m’occuper des 12-18 ans, un public que je connais bien. L’adolescence, cet âge charnière, où l’on apprend des valeurs qui nous suivront tout au long de notre vie.
En plus des techniques théâtrales nous aborderons la cohésion d’un groupe, notre place au sein de celui-ci, comment se faire entendre et être à l’écoute, prendre confiance en soi et en l’autre… et puis rire ! Le Grenier de Toulouse est une troupe unie, soudée et riche de ses différences…son école sera à son image.

Et vous Laurence Roy ?
- Moi, dans cette Ecole d’Art Dramatique, je vais prendre un bain dans une baignoire à pieds en fumant un gros cigare, parce qu’enseigner le théâtre dans une Ecole d’Art Dramatique je trouve ça incongru.

Bien sûr Laurence, merci. Et vous Laurent Collombert ?

- L’art du comédien c’est aussi apprendre à mettre des baffes, recevoir des coups de pied sans se faire mal, tomber, sauter par la fenêtre. Ce sera évidemment un de mes plaisirs de l’enseigner ainsi que l’art théâtral, par la relation à soi, à l’autre et au personnage, entre autres par le biais du travail masqué.

Le directeur artistique Stéphane Batlle a certainement un avis tranché sur la question ?
- lesmotosmythologiques.blogspot.com est un site consacré aux grandes personnalités du monde de la moto et… ah... pardon ! C’est une question sur le théâtre alors ?! Moi je vais vous apprendre tout ce que avez toujours voulu savoir sur le théâtre sans même le demander. Et même je vous le répèterai plusieurs fois si il le faut. Et d’ailleurs nous avons même fait construire une maison pour cela.

08 Feb.

Un lieu de création ouvert aux Entreprises

L’Ecole du Savoir-Être ou l’art d’être soi pour mieux communiquer

 

Le Grenier de Toulouse proposera dans sa nouvelle Maison une formation inédite qui s’appuie sur une expérience théâtrale puissante, afin d’offrir aux entreprises des réponses adaptées à leurs besoins professionnels… voire personnels.
Nos formateurs mettront toutes leurs compétences aux services des équipes entrepreneuriales afin de développer les compétences émotionnelles de leurs collaborateurs (empathie, collaboration, estime de soi…). Comment ? Grâce aux outils utilisés par les comédiens professionnels comme la gestion des émotions, le sens de l’écoute, la prise de conscience de soi ou la prise de parole en public.

Justement ! Prendre la parole en public, par exemple, c’est prendre le risque d’être soi parmi les autres. C’est atteindre une autonomie puissante et sereine qui permet de se contenir en toute circonstance. Il est faux et dangereux de penser que l’on est « porté » par un auditoire. Nullement. Ce n’est jamais la mer qui porte… c’est le bateau qui est étanche !
 
« Qu’est-ce qu’ils pensent de moi ? », se demande-t-on alors au moment même ou des dizaines de personnes écoutent vos propos et scrutent votre visage ? Mais la seule question à se poser n’est pas « qu’est-ce qu’ils pensent de moi ? »… mais plutôt « qu’est-ce que je pense de moi ? ». « De qui ai-je peur, en fait ? ». De cet auditoire ou… de moi-même finalement ? Dans ces moments-là, notre savoir-être est mis à rude épreuve. L’Art Dramatique ne repose-t-il sur cet art subtil d’une sincérité… efficace ? Être pleinement soi, observé par tous, tout en ayant un objectif très clair à atteindre.

Mais ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres.

Stéphane Batlle, Laurence Roy, Muriel Darras et Laurent Collombert mettront tout leur savoir et leur expérience au service de ceux qui souhaite ajuster leur posture au sein de leur entreprise.

 

Retour à la page du projet.

31 Jan.

La future Maison du Grenier... vue de l'interieur !

 

Quel plaisir que celui de découvrir, grâce à notre architecte Danièle Damon le résultat - avec de l'avance ! - de ce que sera la Maison du Grenier, ce projet qui nous réunit !

 

23 Jan.

La Maison du Grenier de Toulouse, à vous de jouer !

Parfois les enfants rêvent d’une boîte à craies. Le Grenier, lui, rêve d’une boîte à Créer :

Une salle de répétition moderne au sein même de Tournefeuille ! Ce rêve devient aujourd’hui une réalité grâce à une mobilisation exceptionnelle. En effet, les travaux ont déjà commencé ! Plus de 70 ans après sa création, le Grenier de Toulouse aura enfin un toit ! Un toit pour créer, un toit pour fonder une Ecole, un toit pour vous y accueillir !

  • Cette « Boîte à Créer » sera d’abord la Matrice des nouvelles créations de la compagnie. Un lieu de recherche permanent pour interroger notre pratique du théâtre et la renouveler sans cesse pour vous proposer toujours plus de nouveautés. Un espace pour écrire, lire, répéter, chercher… et qui sait, trouver même ?
  • Cette « Boîte à Créer » sera également une ruche à comédiens. L’Ecole d’Art Dramatique du Grenier de Toulouse y verra le jour dès la rentrée 2017. Les artistes que vous aimez -et que vous voyez presque chaque soir sur la scène de l’Escale (Muriel Darras, Laurence Roy, Laurent Collombert et Stéphane Batlle) délivreront tous les secrets de la pratique de leur art aux enfants comme aux adultes, aux amateurs comme aux professionnels, lors de Masters Class accessibles à tous.
  • Enfin, cette « Boîte à Créer » sera également à disposition d’autres compagnies régionales et nationales pour y travailler sereinement. Comédiens mais aussi musiciens, chanteurs, danseurs, artistes de cirque… Tous pourront profiter de cette espace spécialement conçu et dédié à la recherche artistique. 

 

Comprenons-nous bien : il ne s’agit pas d’une énième salle de spectacles. Non. Il s’agira uniquement d’une salle pour fabriquer… des rêves de spectacle ! Une salle pour vous apprendre aussi à les réaliser vous-même. L’Art ne change peut-être pas le monde, mais il change nos vies, non ? 

Alors avec ou sans vous ? 

Le poète dit qu’il n’y pas d’œuvre inachevée, il n’y a que des idées abandonnées. Nous ne l’abandonnerons pas cette idée-là. Foi de gascon ! Cyrano disait préférer « ne pas monter bien haut, mais tout seul ». Nous, non. Nous voulons la  monter avec vous, cette Maison  du Grenier de… TOUS !
 

Rejoignez cette chaîne d’humanistes qui soutient ce projet unique ! Chaque don, même le plus petit est un geste précieux qui nous va droit au cœur.
 
Car ce qui nous importe par-dessus tout, c’est que cette Maison jaillisse du sol comme un trait d’union entre nos glorieux aînés - qui ont fait la grande histoire du Grenier de Toulouse depuis 1945,  et notre génération qui s’installe à Tournefeuille, pour le siècle à venir.

72 ans que le Grenier vous raconte des histoires… à vivre debout !

 

Retour à la page du projet.

Les entreprises mécènes...

Avatar

Ils ont donné...