Accueil » Découvrir les projets » Soutiens » Jardin des toits

Jardin des toits

  • Image du projet Jardin des toits
  • Image du projet Jardin des toits
  • Image du projet Jardin des toits
  • Image du projet Jardin des toits
  • Image du projet Jardin des toits
  • Image du projet Jardin des toits
  • Image du projet Jardin des toits
  • Image du projet Jardin des toits

Le projet

Sur un toit d’HLM d'un quartier prioritaire, offrir une production alimentaire innovante à la jeunesse des quartiers, ainsi que l'expérience du jardinage aérien et la pisciculture urbaine. Un élevage de Rougets Créoles*, de nombreux types de salades et plantes aromatiques poussant hors-sol et nourris par les déjections de ces poissons qui, eux même, sont nourris aux aliments bio. Leurs racines baignent dans l'eau de l'élevage, apportant ainsi nutriments en permanence et rendements plus élevés.
Peu de moyens ou de compétences disponibles pour produire ses légumes ou poissons sainement. 
Pas de terres cultivables à proximité et peu de sensibilisation à la protection de l'environnement,
Les relations intergénérationnelles sont plutôt conflictuelles, peu d’activités en commun entre habitants.
Besoin de création de micro-entreprises dans un secteur innovant, écologique et en plein essor.
La jeunesse urbaine, beaucoup ne peuvent plus bénéficier des bienfaits des plantes dans les quartiers, de jardiner, par manque de moyens ou restrictions physiques.


Notre aquaponie leurs permet cela car nos tables de croissance pour plantes, à hauteur réglable, sont anticycloniques, s'adaptent à une toiture plate de HLM, amènent la verdure sur le béton et créent un rapprochement intergénérationnel de coopération vers un but commun, se nourrir sainement.
Par l'accompagnement technique, logistique et comptable, ces résidents se voient progressivement maîtriser leurs propres productions alimentaires, respectueuse de l'environnement et très économe en énergie et en eau. C'est donc une prise de conscience citoyenne et une solution durable que nous leurs proposons.
Incitant ainsi leurs voisinage aux circuits très courts et à manger local extra-frais. Une autre sortie de la dépendance aux intermédiaires et au transport de denrées au bilan-carbone désastreux.


En plus de guider ces résidents-consommateurs vers la voie de l'autosuffisance, cette expérience duplicable à de nombreux sites urbains bétonnés, développe l'esprit d'initiative dans un secteur très rare en France et forme à un tout nouveau métier, déjà soutenu par d'importants acteurs privés et publiques locaux, partenaires au projet.
Cette mini-ferme vend sa production localement et est progressivement gérée par une coopérative de résidents.
 

A quelle problématique sociale répond-il?

La malbouffe, l'augmentation des maladies cardio-vasculaires, du diabète et de l'obésité (source: ARS).
L'oisiveté des jeunes, la délinquance, une cohésion sociale difficile. Les relations intergénérationnelles sont plutôt conflictuelles, peu d’activités en commun entre habitants (source: Services sociaux de Guadeloupe).
La souveraineté alimentaire quasi inexistante en milieu urbain, des quartiers pauvres en biodiversité et énergétiquement hyper-dépendants (constat partenaire AAA)
Peu de moyens ou de compétences disponibles pour produire ses légumes ou poissons sainement.
Les solutions sont limitées pour jardiner et la jeunesse est très dépendante des denrées importées.
Pas de terres cultivables à proximité et peu de sensibilisation à la protection de l'environnement.
Besoin de création de micro-entreprises dans un secteur innovant, écologique et en plein essor.

 

Quelle est la solution apportée?

Une coopération entre les résidents, pour une production alimentaire commune, de proximité et pour le bien de tous.
L'implication des jeunes dans une activité gratifiante, car liée à leur propre alimentation et aux revenus générés par les ventes.
Une capacité à produire des aliments sur des espaces ou personne d'autre ne le peut, sur un territoire ou de nombreux sols sont contaminés.
Même partiellement, c'est un outil d'autosuffisance, avec des produits sains, frais et en circuit très court.

Ils ont soutenu...