Accueil » Découvrir les projets » Soutiens » Histoiremag, LA nouvelle émission TV!

Histoiremag, LA nouvelle émission TV!

  • Travail informatique pour créer le poème
  • Image du projet Histoiremag, LA nouvelle émission TV!
  • Image du projet Histoiremag, LA nouvelle émission TV!
  • Image du projet Histoiremag, LA nouvelle émission TV!
  • Travail informatique pour créer le poème
  • Image du projet Histoiremag, LA nouvelle émission TV!
  • Image du projet Histoiremag, LA nouvelle émission TV!
  • Image du projet Histoiremag, LA nouvelle émission TV!
Soutiens
Soutiens terminés Projet réalisé !
icone map

CREPY EN VALOIS

Collège G. de Nerval

Situé dans la ville de Crépy-en-Valois (dans le sud de l'Oi...

Collège G. de Nerval

Situé dans la ville de Crépy-en-Valois (dans le sud de l'Oi...

Collège G. de Nerval

CREPY EN VALOIS

Collège G. de Nerval

CREPY EN VALOIS

Collège G. de Nerval

Situé dans la ville de Crépy-en-Valois (dans le sud de l'Oi...

Histoiremag, émission TV imaginée par le collège Gérard de Nerval...

C'est LA nouvelle émission TV à ne pas rater !

Créée au collège de Gérard de Nerval de Crépy-en-Valois, elle a pour thème l'évolution des relations franco-germaniques au cours du siècle !

Chaque niveau de classe présente un reportage sur une période bien spéciale avec des outils particuliers comme la danse, le théâtre, les outils numériques (ordinateurs, tablettes), les images, les sons, qui participent à leur mise en oeuvre.

La spécificité de l'utilisation des tablettes numériques dans un spectacle est innovante. En jouant avec les mots (poème à demi-mot créé par Pierre Fourny, notre partenaire culturel), les élèves présentent, à l'aide de leur tablette, des vidéos de leur poème. Ceux-ci devront être bien réfléchis car ils doivent répondre aux exigences chorégraphiques ! 

Il est également prévu un match France-Allemagne avec les tablettes... Mais chut !

En mots, en images, en mouvements, c'est dans la salle de spectacle de la MJC de Crépy-en-Valois que tout sera évident !

La vie du projet

14 mai.

Pour les petits curieux !

 Nous vous proposons d'en savoir plus, mais sans trop en dire quand même !!!

 

Voici le script, du moins le début :

 

Tableau 1 : 


animateur 2 : Bonjour, bienvenue dans notre émission d' histoiremag de la chaine artéplus.


animateur 1 : la chaine qui est vraiment la plus intelligente !


animateur 2 :Pour vous accompagner ce soir, nous avons Birgit


animateur1 (Birgit) : et Raymonde


animateur2 (raymonde) : Ce soir, votre émission préférée est enregistrée et est transmise en direct pour votre plus grand plaisir !


chef de plateau : stop ! Attendez une minute... Je viens d'arriver... (arrive de la porte battante, essoufflé).. oh quelle journée ! (en posant ses affaires) Mon train a été supprimé... alors, j'ai pris ma voiture, puis j'ai eu des bouchons et puis j'ai fini par crever...(plus sérieux)Bon ! En tant que chef de plateau,  je dois tout vérifier avant de commencer...Est ce que tout le monde est prêt ?... La régie ?


régie : ok


chef de plateau :caméra 1 ?...

 

La suite le 8/06/2017 à 20h00... Les billets sont en cours de préparation !

 

 

12 mai.

Et la construction de l'Europe dans tout cela ???

Et oui, les quatrièmes travaillent également très dur pour symboliser la construction d' l'Europe !

Les voici en images :

 

 Rapprochement des peuples par des messages en allemand !

 

 

Construction de l'Europe !

 

 

 

L'Europe guidant le peuple...

Bientôt, il y aura les costumes ! 

 

A votre avis, ils seront de quelles couleurs ???

On vous laisse mener l'enquête !

10 mai.

Danses des conflits faites par les cinquièmes, toujours très motivés !!!

Les cinquièmes sont vraiment très investis dans leurs danses sur les conflits, ils seront les premiers à présenter leur reportage lors de l'émission "HISTOIREMAG"

Des corps à corps impressionnants...

Des hommes qui vont au combat...

... Qui s'affrontent du regard...

Mais qui restent plein d'espoir...dans leur combat...

 ... malgrè leur opposition.

07 mai.

Partie "joyeuse" des sixièmes... bientôt finie



Depuis noël, les élèves de sixièmes travaillent leur danse, qui est sur le thème de la joie (le bonheur de la paix retrouvée et de l'amitié franco-allemande)

26 avr.

Chorégraphie des prénoms allemands/français faite !!!

Cela se précise de jour en jour... La date de notre spectacle a été fixée !!! En fait, il y en aura trois, tellement il y a de demande de places !!!

 

Les troisièmes ont trois moments importants dans leur tableau "à la rencontre de nos voisins allemands, à l'époque actuelle" :

- la chorégraphie des poèmes à demi-mot (les français et les allemands se rencontrent)

-un match de foot avec les tablettes (du jamais vu !)

-des rencontres avec des tablettes avec les vidéos de leurs poèmes

 

 

Voici des photos de la première chorégraphie :

 

La semaine prochaine, nous répéterons le numéro avec les tablettes... suite au prochain épisode !

30 mar.

Sortie à la médiathèque

Une classe de cinquième est partie à la médiathèque de Crépy en Valois

A chaque fois que nous y allons, nous étudions des élèments qui nous aident à la création de danses.

Cette fois, c'est sur les livres documentaires ! Nous avons appris comment ils sont constitués et aussi comment ils sont classés dans les bibliothèques.

 

 

 

Nous avons fait un petit jeu de recherche (un peu une chasse au trésor du livre) puis on nous a permis de consulter les documentaires où nous pourrions trouver des images de "conflit" ou de "combat".

 

Nous avons donc choisi l'espace sport et histoire.

 

Ces images récoltées, nous allons les trier et choisir les plus exploitables. Notre mission en EPS, sera de les reproduire, au début comme des statues, puis nous les enchaînerons.... Mais chut... On en dit déjà trop !

 

Merci à la médiathèque pour leur accueil et les ateliers qu'elle nous propose !

29 mar.

Le descriptif du spectacle à venir

  • Les classes de cinquièmes bilingues feront une danse traduisant les conflits entre ces deux pays, à partir de l'étude des relations historiques entre les deux pays, les cris de guerre en onomatopées en arts plastiques et de la danse en EPS.

 

  • Les classes de quatrièmes bilingues réaliseront un tableau exprimant le rapprochement entre les deux  peuples. La danse qui sera sur scène nous fera ressentir par un travail dans l'espace et sur les déplacements une approche de l'un vers l'autre.  Ce rapprochement sera ensuite traduit par des saynètes en français et en allemand.

 

  • La classe de troisième bilingue dessinera un tableau de l'entente actuelle entre les deux pays. Avec des outils numériques, nous verrons que les habitants des deux pays ne sont pas si différents et qu'ils communiquent (chorégraphie des tablettes et des poèmes à demi-mot de la compagnie ALIS).

 

  • Enfin la classe de sixième bilingue nous traduira l'allégresse et la joie de l'entente retrouvée par une danse dynamique porteuse d'espoir.

Nous terminerons ce spectacle par une chanson réécrite par les élèves de troisième et chantée par tous les élèves participant au spectacle !

Ce projet est interdisciplinaire et pluri-niveaux (ou à classes multiples).

Nous travaillons en équipe sur les différentes classes et sur plusieurs disciplines. Il y a beaucoup d'interactions entre les disciplines et les classes.

 

​Prenons l'exemple du "chant des partisans" qui a été choisi comme première musique par les classes de cinquièmes pour les danses (réprésentant la période des conflits). En EPS, ces élèves construisent leur danse pour le spectacle. Le professeur d'histoire a fait faire des recherches pour que les cinquièmes connaissent l'histoire de cette chanson. Le professeur de musique a fait chanter les élèves de quatrième sur cette mélodie et étudier aux troisièmes cette partition en percussions. Il est d'ailleurs prévu que les 3B fassent la partie percu sur des djembés pendant que les cinquièmes dansent sur scène.

 

Autre exemple : la partie sur la construction de l'europe. Les troisièmes étudient cette partie dans leur programme avec le professeur d'histoire et aussi leur professeur d'allemand. Et les quatrièmes représentent cette période avec un tableau scénique (fait par des saynètes en allemand et par une danse en EPS). La musique utilisée, "l'ode à la joie" , proposée par le professeur d'histoire est étudiée ensuite en éducation musicale.

 

Pour la partie numérique, les élèves de 3B ont réinsvesti leurs connaissances apprises en cours de technologie pour l'utilisation des ordinateurs (traitement de texte), et surtout la programmation (ce sont les élèves, cette année qui ont conçu leur propre vidéo de leur poème), et l'utilisation de la tablette. Cette partie est reprise en EPS, où nous avons scénographié ces instants pour les réinvestir dans le spectacle.

 

Nous voyons bien que les élèves étudient dans le soucis de comprendre leur partie de spectacle mais aussi celles des autres classes.

Cela leur permet d'être aussi des spectateurs avertis et attentifs aux productions de leurs camarades.

 

Nous attendons beaucoup de ce projet :

  • valorisation du travail de tous les élèves

  • travail en équipe des enseignants

  • accès à la culture (spectacle, rencontre avec un professionnel, rencontre d'un lieu de culture, explication sur le métier de régisseur, comédien etc..)

  • valorisation de l'allemand

  • meilleure connaissance de la culture allemande

  • réinvestissement et valorisation des EPI dans un spectacle pour les parents, familles et professeurs

  • rayonnement positif sur le collège

 

Nous voyons bien que le projet initial des troisièmes avec le partenariat avec ALIS rayonne sur 6 classes du collège. La classe de sixième a été invitée à voir le spectacle et à rencontrer notre partenaire, les autres classes profitent aussi de cet accès à une nouvelle culture (car nous parlons de l'avancée de chaque classe pour le spectacle, donc du travail des troisièmes avec Pierre Fourny).

​De plus, l'écriture de ce blog et de son avancée est visionnée de temps en temps, par chaque classe et tout le monde se sent concerné par ce grand projet !

04 mar.

Notre partenaire : la compagnie ALIS

 

 

Les intervenants pour notre projet viennent de la compagnie ALIS qui veut dire Association Lieux Images et Sons. Elle est composée de trois personnes :

- Pierre Fourny, le créateur de l’association depuis 1982, il est metteur en scène et intermittant du spectacle ;

- Hélène Caubel, intermittant du spectacle ;

- Camille Janedet qui s’occupe de l’administratif, de la gestion et de la comptabilité de l’association.

Ils sont basés à Fere en Tardenois, dans l’Aisne où se situe aussi leur atelier de création des objets, leurs installations plastiques et numériques.

Ils font du théâtre chorégraphique et non du théâtre classique.

Dans leurs spectacles, ils ne sont pas comédiens mais metteurs en scène, manipulateurs d’objets et poètes. De plus, ils ne se mettent pas en valeur sur scène comme au théâtre classique, c’est l’objet qui est favorisé. Ils présentent plusieurs représentations dont « La langue coupée en 2 », « Main tenant le passé » » et « Cirque de mots 2.0 ».

Solenn D. 3B
 

 

 

03 mar.

Les ateliers

Attention ... Action !

Première rencontre :

 

Lors du premier atelier, les élèves ont créé leur poème à demi-mot. Ils l'ont imprimé puis plié pour pouvoir l'animer.

 

Deuxième rencontre :

Ils ont fait de la programmation, pour créer une vidéo de leur poème en mouvement.

Se passer la balle de tablettes à tablettes n'est pas si évident !

 

Troisième rencontre :

Lors du troisième atelier, les élèves ont appris à manipuler la tablette pour "animer" leur vidéo. Pas si facile finalement !

Pierre nous a corrigé avec patience et nous a bien expliqué comment faire illusion avec la tablette !

Ensuite, nous avons scénographié ce travail pour qu'il puisse être présenté en spectacle.

Nos vidéos de nos poèmes (à demi-mot) de nos prénoms français et allemands sont les symboles de notre rencontre !

Pour rappel, dans le spectacle, les 3B, iront symboliquement en allemagne pour voir si les allemands sont si différents de nous. Des rencontres vont se créer par le biais des tablettes et des poèmes.

 

Quelques mots de Charlotte sur le poème à demi-mot :

Pendant la première séance, nous avons pris soit notre prénom, ou un prénom allemand (pour ceux qui font allemand). On a donc tapé nos prénoms sur l’ordinateur (sur le site d’ALIS) et on a dû choisir un adjectif qui nous correspondait.

Après l'impression, quand on pliait la feuille horizontalement, il y avait écrit notre prénom que l’on avait choisi, et lorsque l’on dépliait c’était notre adjectif d’écrit. C’est cela le poème à demi-mot.
 

 

 

02 mar.

Le spectacle de la compagnie ALIS

 

Les élèves de 6b ont été invités à voir le spectacle avec la classe de troisième.

 

Retour sur leurs impressions à la fin du spectacle :

 

Le spectacle de la compagnie Alis a été très bien. Je l'ai apprecié car c'était intéressant. Il y avait des modèles de poèmes à demi-mots, c'était (un peu) drôle.

Laetitia Sempe

 

Au début , je n'avais pas vraiment compris. Mais c'est devenu très drôle car, dans les mots que l'on utilise habituellement , se cachent d'autres mots. Alors faites attention à tout ce que vous dites. Je n'ai qu'une chose à dire: "VIVE LES POEMES A DEMI-MOTS "

Heloise Hamard

 

Le spectacle était super, il était original, drôle. Le monsieur nous faisait participer et nous expliquait bien le thème du spectacle. Bref, j'ai adoré le spectacle!

Paco Bonini  

 

Je n'ai pas trop aimé car je n'aime pas les conférences. Mais c'était marrant à certains moments. Le passage que j'ai préféré est celui où il utilise une tablette.

Adam Lejeune

 

Le spectacle que j'ai vu était très bien. Le passage que j'ai le plus aimé, c'est quand il dépliait les papiers, et aussi avec la tablette. Sur le comédien, je n'ai rien à dire car c'était parfait !

Sandy Legat

 

Le spectacle était très super. La partie que j'ai préférée était tout le spectacle !! J'ai tellement rigolé !!!

Alexandre Lambert

 

J'ai trouvé le spectacle drôle et intéressant. Mon moment préféré, c'était quand il nous montrait quel mot était caché dans un autre. Par exemple, dans coca cola, il y a assassin.

Pierre Alexandre Foulon

 

Le spectacle était bien. J'ai bien aimé quand il jouait avec les mots. Pierre est drôle et gentil.

Ilyass Chaussier

 

Le spectacle était bien. C'était marrant ! Et quand on est parti écrire notre nom (dans une machine spéciale) et qu'on a vu notre demi-mot, c'était cool. Quand les troisièmes nous ont montré leur demi-mot, c'est marrant.

Nils Mouron

 

Certains mots du spectacle sont compliqués à comprendre. J'ai trouvé ça très chouette de transformer des mots, des noms de ville ou des prénoms. On sait maintenant que les mots en cachent d'autres !

Célya Leroy

 

J'ai bien aimé ce spectacle car il y avait des choses qui m'ont fait rire. J'ai bien aimé le moment où on devait faire des jeux de mot avec son prénom (dans une machine spéciale). J'ai aimé aussi le moment avec la tablette, vers la fin.

Neila Haddou-Benderbal 

 

 

 

                                                                              

Ils ont soutenu...