Accueil » Découvrir les projets » Campagnes » Soutenez le Festival Côte à Côte 2017 !

Soutenez le Festival Côte à Côte 2017 !

  • Festival Côte à Côte 2017 : faites un don !
  • Festival Côte à Côte 2017 : Ault@sylvain.coutant
  • Festival Côte à Côte 2017 : les spectacles.
  • Festival Côte à Côte 2017 : street art & land art.
  • Festival Côte à Côte 2017 : faites un don !
  • Festival Côte à Côte 2017 : Ault@sylvain.coutant
  • Festival Côte à Côte 2017 : les spectacles.
  • Festival Côte à Côte 2017 : street art & land art.

sur un objectif
de 5 000

icone réaliséCampagne terminée
icone mecenes60 mécènes
Petit Casino d'Ailleurs
icone map

Ault

icone deduction
IR 2017 IS 2017

Petit Casino d'Ailleurs

Respect, écoute, irrévérence, curiosité, bienveillance, vigilance… Petit Casino d'Ailleurs est une structure aux multiples branches : un regroupemen...

Petit Casino d'Ailleurs

Respect, écoute, irrévérence, curiosité, bienveillance, vigilance… Petit Casino d'Ailleurs est une structure aux multiples branches : un regroupemen...

Petit Casino d'Ailleurs
icone map

Ault

icone deduction
IR 2017 IS 2017
Petit Casino d'Ailleurs
icone map

Ault

icone deduction
IR 2017 IS 2017

Petit Casino d'Ailleurs

Respect, écoute, irrévérence, curiosité, bienveillance, vigilance… Petit Casino d'Ailleurs est une structure aux multiples branches : un regroupemen...

Le Festival Côte à Côte 2015 a été créé par le collectif Petit Casino d'Ailleurs, une association culturelle aux multiples branches.

Notre projet : lancer une 2èME édition !

Oui, car le 1er festival Côte à Côte fut un succès, avec 3 jours de mixité culturelle, pour "ouvrir et partager, découvrir et échanger".
En effet, les retours porteurs se sont accumulés : de la part d’un public enchanté, de l’équipe du festival émue, des enfants des écoles locales, fiers de participer activement aux côtés des professionnels et, enfin, d’artistes galvanisés par l’atmosphère qui y a régné.
Une énorme somme d’encouragements, qui nous a portés vers la suite de cette aventure.

Nous souhaitons, encore une fois, vous faire découvrir nos amis artistes (musiciens, comédiens, plasticiens, vidéastes, danseurs…), de la région et d’ailleurs, rassembler et mélanger les genres.
Créer un grand événement artistique et éclectique, un rendez-vous festif et familial au coeur de l’été, un rassemblement entre un public d’ici et de plus loin, des artistes bien souvent nomades, et puis nos amis du village, sans qui ce grand élan collectif n’aurait sans doute pas le même souffle.

Grâce à vos dons, nous pourrons continuer sur cette lancée, mais, aussi, ouvrir plus largement aux différents publics territoriaux concernés : créer du lien et rassembler.

La préparation d’actions culturelles auprès des écoles et des collèges, notamment, se fait très en amont et sur la longueur. Elles sont abordées sous l’angle du Street Art et du Land Art.

Dans le souci d’une mise en valeur du patrimoine local, à la fois urbain et rural, nous ferons se juxtaposer, pendant le festival, ces deux thématiques plastiques.

Des artistes de plusieurs collectifs, au-delà de leur création lors du festival, seront présents dans les dispositifs mis en place dans les différentes structures scolaires ou associatives, pour une véritable préparation artistique fouillée, à destination d’un « public-acteur ».

Grâce à votre générosité, le « Vivre Ensemble » ne sera donc plus un concept mais bien, ici, une réalité !

L'objectif initial de la campagne permettra la réalisation des interventions d'artistes plasticiens dans les écoles d'Ault, mais il est évident que la production globale du festival engendre de multiples autres dépenses. Lorsque, grâce à vous, nous aurons atteint cet objectif, sachez que nous aurons toujours besoin de votre soutien ! Voici les autres réalisations possibles selon le montant collecté :

  • 5 000€ collectés - Objectif initial de campagne : intervention d'artistes plasticiens, en milieu scolaire
  • 7 000€ collectés - Interventions pédagogiques et ludiques d'un plasticien, pour les festivaliers.
  • 9 000€ collectés - Rémunération d'un groupe musical de rue, en complément de la programmation initiale
  • 10 000€ collectés - Participation aux frais logistiques (transport, hébergement, etc.)
  • 15 000€ collectés - Tournage de la vidéo du festival, captation des concerts et spectacles, et montage.

Vous recevrez le reçu fiscal, à joindre à votre déclaration d'impôt, à la fin de la collecte en cours, soit à partir du 1er juin.

Je choisis le montant de mon don...

  • 20
  • 50
  • 70
  • 125
  • 200
  • 500

... ET JE DÉCOUVRE MES CONTREPARTIES

  • Un grand merci !
  • Votre nom sur la liste de nos mécènes, sur le site du Petit Casino d'Ailleurs
  • Une information régulière sur notre actualité et une visite privée de l'exposition 2018 du Petit Casino d'Ailleurs
  • Deux entrées pour les spectacles du vendredi ou du samedi soir
  • Deux magnets et deux badges du Festival Côte à Côte, remis sur place
  • Une carte postale, petit format, illustrée et dédicacée par Alexandre Delaunay, dit Mascarade
  • Une carte postale, grand format, illustrée et dédicacée par Alexandre Delaunay, dit Mascarade
  • Une affiche collector du Festival Côte à Côte 2015, envoyée par La Poste ou remise sur place.
  • Une affiche du Festival Côte à Côte 2017, dédicacée par les artistes, envoyée par La Poste
  • Une visite backstage, avant d'assister à la répétition d'un des spectacles
  • Un dîner, pour deux personnes, avec les artistes et bénévoles
  • Un baptême de longe-côte ou une initiation à la marche nordique, par la Dynamique Aultoise, pour une personne
  • Le livre "Envie de mandalas", dédicacé par leurs auteurs, Maïté Milliéroux et Marc Pouyet, artistes en land-art
  • Une visite de l'atelier et du lieu de vie de Caroline Dahyot, artiste en art brut
  • 300
  • 500
  • 1 000
  • 1 500
  • 3 000

... ET JE DÉCOUVRE MES CONTREPARTIES

  • Un grand merci !
  • Votre logo sur nos supports de communication (affiches, programme, site)
  • Une information régulière sur notre actualité et une visite privée de l'exposition 2018 du Petit Casino d'Ailleurs
  • Deux entrées pour les spectacles du vendredi ou du samedi soir
  • Quatre entrées pour les spectacles du vendredi ou du samedi soir
  • Deux magnets et deux badges du Festival Côte à Côte, remis sur place
  • Quatre magnets et quatre badges du Festival Côte à Côte, remis sur place
  • Une carte postale, grand format, illustrée et dédicacée par Alexandre Delaunay, dit Mascarade
  • Deux cartes postales, grand format, illustrées et dédicacées par Alexandre Delaunay, dit Mascarade
  • Quatre cartes postales, grand format, illustrées et dédicacées par Alexandre Delaunay, dit Mascarade
  • Une affiche collector du Festival Côte à Côte 2015, envoyée par La Poste ou remise sur place.
  • Deux affiches collector du Festival Côte à Côte 2015, envoyées par La Poste ou remises sur place.
  • Quatre affiches collector du Festival Côte à Côte 2015, envoyées par La Poste ou remises sur place.
  • Une affiche du Festival Côte à Côte 2017, dédicacée par les artistes, envoyée par La Poste
  • Deux affiches du Festival Côte à Côte 2017, dédicacées par les artistes et envoyées par La Poste
  • Quatre affiches du Festival Côte à Côte 2017, dédicacées par les artistes et envoyées par La Poste
  • Une visite backstage, avant d'assister à la répétition d'un des spectacles
  • Un dîner, pour deux personnes, avec les artistes et bénévoles
  • Un dîner, pour quatre personnes, avec les artistes et bénévoles
  • Un baptême de longe-côte ou une initiation à la marche nordique, par la Dynamique Aultoise, pour une personne
  • Un baptême de longe-côte ou une initiation à la marche nordique, par la Dynamique Aultoise, pour deux personnes
  • Un baptême de longe-côte ou une initiation à la marche nordique, par la Dynamique Aultoise, pour quatre personnes
  • Le livre "Envie de mandalas", dédicacé par leurs auteurs, Maïté Milliéroux et Marc Pouyet, artistes en land-art
  • Deux livres "Envie de mandalas", dédicacés par leurs auteurs, Maïté Milliéroux et Marc Pouyet, artistes en land-art
  • Quatre livres "Envie de mandalas", dédicacés par les auteurs, Maïté Milliéroux et Marc Pouyet, artistes en land-art
  • Un dessin original de Caroline Dahyot, artiste en art brut et visite de son atelier et lieu de vie
  • Deux dessins originaux de Caroline Dahyot, artiste en art brut et visite de son atelier et lieu de vie
  • Quatre dessins originaux de Caroline Dahyot, artiste en art brut et visite de son atelier et lieu de vieQuatre
  • Une demi journée d'initiation à la danse contemporaine, pour deux personnes, avec Hélène Busnel, danseuse et comédienne.
  • Une demi journée d'initiation à la danse contemporaine, pour quatre personnes, avec Hélène Busnel, danseuse et comédienne.
  • Une nuit, pour deux personnes, en chambre d'hôtes de charme, vue mer, petit déjeuner et table d'hôtes inclus

La vie du projet

06 aoû.

Côte à Côte 2017... Un bon cru !!

Le Festival Côte à Côte fut une belle réussite humaine et artistique...et ce, un peu grâce à vous aussi !!Encore MERCI !!

Petit retour sur le festival par ce reportage France3 :
https://vimeo.com/228551119

... et ces articles de presse :

21 juil.

!! J-7 !! La presse est sur le coup !!

FESTIVAL CÔTE à CÔTE... la presse est sur le coup...

ET PUIS, POUR LE PLAISIR... PETITE MISE EN BOUCHE à regarder sans modération :
https://vimeo.com/226035590

 

09 juin.

!! MERCI !!

Un grand merci à vous chers mécènes du festival Côte à Côte !

C'est avec une joyeuse émotion que le collectif Petit Casino d'Ailleurs a reçu vos dons comme un encouragement aux derniers préparatifs, à quelques semaines du festival Côte à Côte !!

Nous n'avons certes pas rassemblé la totalité de notre souhait de départ, mais cette belle somme nous a permis de mener à bien les interventions de nos artistes plasticiens dans les écoles d'Ault. Nos petits aultois feront donc partie de la fête dans leurs oeuvres exposées durant le festival...

Nous n'oublions pas non plus nos promesses... Vous recevrez en juillet les contreparties qui marquent notre partenariat 8-)

Rendez-vous donc en juillet pour vous informer de la programmation définitive du festival, en espérant vous croiser parmi nous à cette occasion...

    

28 mai.

Colleurs de rue...

Du 28 au 30 JUILLET, le festival CÔTE à CÔTE transporte les arts visuels dans les rues...

"Comme dans un rêve" avec les personnages longilignes de Yann Leharanger et les créatures aquatiques de Teuthis.

Les créatures hypnotisantes de Teuthis voguent sur le béton. Leur noblesse ne les empêchent pas de danser dans ce monde un peu abrupt. Elles nous attirent pour oublier la grisaille et le plastique .

Yann Leharanger a déjà peuplé les marches face au Petit Casino d'Ailleurs l'automne dernier. Cet homme fleur nous livre son portrait chinois, comme il nous raconte de jolies histoires, tout en délicatesse.

- Pourquoi avoir choisi ce mode d'expression que vous utilisez ?
Évoquer la vie de mes contemporains m'anime depuis toujours.
Dessiner, graver, sculpter, peindre, photographier, le pochoir, l'aérographe, l'imprimerie, l'affichage et le collage, tout est bon pour témoigner de notre époque, et comme la rue nous offre le plus formidable espace d'expression et de jeux, pour ainsi redevenir un instant un gamin.

- Quel impact les événements du monde ont sur votre travail?
Ma vision du monde dans mon approche artistique est la capacité de chacun à s'alléger la vie malgré une pesanteur récurrente et impitoyable

- Que souhaitez vous transmettre en priorité?
C'est juste mon humble vision artistique du monde

- Pourquoi avoir choisi de participer à ce festival en bord de mer ?
La mer, la foret, les grands espaces, respirer le vent du large, une belle énergie, tout est réuni pour créer

- Et une dernière petite :
Dans une vie antérieure, quel artiste étiez vous?
Je devais sûrement dans d'autres vies fréquenter les grottes et participer à l'art pariétal, ou alors j'étais graveur d'amphores grec, sculpteur d'obélisque dans l'Égypte ancienne...

https://www.facebook.com/leharangeryann/?fref=ts
https://www.facebook.com/teuthis/?fref=ts

25 mai.

Concert SEBASTIEN MESNIL

Concert Cabaret

Samedi 29 juillet

SEBASTIEN MESNIL

 

Au festival, il y a aussi les revenants...

Nous avons eu le plaisir de le voir au Petit Casino d'Ailleurs en 2014, aux côtés de Madame Raymonde. C'est en solo qu'il revient jouer dans notre village. Nous avons de la chance encore une fois, car cet homme est celui que nous aimerions croiser tant sa sensibilité est palpable.

Il nous remet le coeur en place.

 

Entre modernité et désuétude, Sébastien Mesnil, de sa voix claire et juste, sidère l'auditoire. De fragments dits en paroles chantées, il sert un spectacle vibrant, offrant aux spectateurs une heure trente de vie sensible.

Il propose son interprétation intime et authentique des chansons d'Allain Leprest, Bernard Dimey, Philippe Léotard, Anne Sylvestre, Michèle Bernard..., loin de contrefaire les maîtres, il donne à leurs compositions une nouvelle personnalité.

L'artiste se tient devant nous sans fard. Il est présent comme un fils, comme un frère, comme un père, qui captive et émeut, entre fragilité parfaite et franche lucidité.

Laissez-vous donc séduire par ce va-nu-pieds quand il passera près de chez vous...

 

21 mai.

Spectacle de rue - CONFERENCES DE POCHE

SPECTACLE DE RUE TOUT PUBLIC

vendredi 28 et dimanche 30 juillet

CONFERENCES DE POCHES - Cie NOKILL - Léon Lenclos

Au festival, on l'aura compris, cette année encore, ce sont des personnages étonnants de singularité qui partageront ce temps fort de l'été.
Léon Lenclos, avec un aplomb incroyable décortique les gestes du quotidien.

"C'est un cycle de cinq conférences, cinq conférences de poche qui nous transportent dans l'univers de Léon Lenclos, où l'irréel devient banal, où le quotidien semble extraordianaire."

De quoi va-t-il parler ? Dès les premières phrases, on est saisi : bon sang ! Il parle de moi. A grandes enjambées, un pas dans la science, l'autre dans la poésie, il nous apprend ce que l'on pressentait sans pouvoir mettre de mots dessus. Notre peur du vide, des trous, de l'inconnu... et de nos fantasmes, rire de tout, ouvrir la fenêtre et s'envoler comme un oiseau.

http://cienokill.fr/spectacles/conferencesdepoche/

 

Léon et son portrait chinois impeccable livré en toute simplicité et lucidité.

 

- Pourquoi avoir choisi ce mode d'expression que vous utilisez ?
  J'appelle mes interventions conférences. C'est un mot qui peut faire un peu peur, en vérité, il faut y voir une recherche de simplicité, voire de neutralité du dispositif. Une chaise, une table, la parole. Inévitablement, il y a quelques accessoires et des bribes de mise en scène, mais rien ne doit déborder sur le texte dit. Il s'agit de raconter des histoires aussi simplement que le professeur de physique dit son cours, que l'ami relate sa journée ou que le voyageur décrit ce qu'il a vu en rentrant chez lui.

 

- Quel impact les évènements du monde ont sur votre travil ?
  Mon travail n'existe que parce-qu'il y a un monde autour avec tout un tas d'évènements qui s'y produisent. Dans les conférences de poche, je m'intéresse plus aux microévènements. Les évènements en "Une" des journaux n'ont pas besoin de moi pour être discutés, ce n'est pas mon rôle de les analyser. Je préfère pointer les histoires qui n'auraient même pas leur place dans la rubrique faits-divers. Donner de l'importance aux évènements mineurs, quotidiens.

 

- Que souhaitez-vous transmettre en priorité ?
Je pense que c'est une sensibilité, une manière de regarder le monde que je veux transmettre, de trouver le merveileux dans ce qui nous entoure.

 

- Pourquoi avoir choisi de participer à ce festival en bord de mer ?
Je ne sais pas vraiment quoi répondre à cette question... Le fait que ce festival se déroule en milieu rural n'a aucune influence négative ou positive sur mon choix d'y participer !

 

- Et une dernière :
Dans une vie antérieure, quel artiste étiez-vous ?
  Peut- être l'homme que Robert Filiou décrit dans son histoire chuchotée de l'art et qui a ramassé une poignée de neige il y a 100 000 ans.

 

16 mai.

Street-Art et Yarn-Bombing : HUIS et TRICOTE UN SOURIRE

Le festival Côte à Côte transporte les arts visuels dans la rue...

"Nos rues seront jolies"

L'association TRICOTE UN SOURIRE s'applique à nous redonner de l'espoir. Mathilde Milot et son collectif  rassemblent les mains tricoteuse pour colorer le bitume de fresques gigantesques, couvrir de carrés de laine les poteaux, les arbres, les voitures parfois. La promenade devient ludique et fantasque.

L'artiste HUIS, quant à lui, colle ses personnages qui semblent en fuite et trouvent refuge dans le béton, ou dans des cages d'escaliers. Ils sont amochés, et pourtant, si vous les croisez, ils vous feront sourire.

https://tricoteunsourire.com/
https://www.facebook.com/huisl2a/

 

Le collectif TRICOTE UN SOURIRE nous offre son portrait chinois rempli d'étoiles :

 

- Pourquoi avoir choisi ce mode d'expression que vous utilisez ?

Le fil est un très bon moyen de créer du lien entre différentes personnes, d'horizons et d'âges différents, c'est un mode d'expression qui touche à l'universel. C'est un domaine très large qui peut se conjuguer à d'autres formes artistiques selon les objectifs du projet. Et c'est ça qui est top !!
Moduler... Soit aller vers le Yarn-Bombing en s'emparant des codes du street-art, soit vers le land-art avec le côté nature, installations et photographies, et aussi l'art textile en mêlant différentes techniques et medium... et on peut aussi mettre en avant l'esprit récup, un aspect qui nous tient à coeur !

 

- Quel impact ont les évènement du monde sur votre travail ?

Ils nous nourrissent, nous font réfléchir... notre projet est réellement né après les attentats de 2015, on se disait qu'il était nécessaire de parler, dialoguer, de créer du lien dans cette société, et que si ce projet réussissait à faire sourire quelques personnes, ce serait toujours ça de pris ! Aujourd'hui, nous avons fait sourire des milliers de personnes et ce n'est que le début ! L'objectif est de créer un cercle vertueux grâce à notre démarche et de montrer que le positif est toujours de ce monde !

 

- Que souhaitez-vous transmettre en priorité ?

L'optimisme ! Qu'ensemble, on peut faire de grandes choses ! L'union fait la force... que parfois nos rêves peuvent devenir réalité ! Faire rêver et sourire sont nos moteurs ! Ensuite, nous voulons aussi partager notre patrimoine textile riche dans le passé de nos territoires mais qui a une place dans notre identité, et voir comment réinventer ce patrimoine pour qu'il redevienne vivant d'une certaine manière.

 

- Pourquoi avoir choisi de participer à ce festival en bord de mer ?

Ault est une ville magique, il y a une âme qui se dégage de cette ville un pau fantôme parfois, mais au coeur réellement vivant, elle vit au fil des saisons, elle a différentes facettes... Nous sommes ravis de participer à ce festival et surtout d'écrire une nouvelle histoire tous ensemble !!!

 

- Et une petite dernière :
Dans une vie antérieure, quel artiste étiez-vous ?

Peintre du sourire comme Elisabeth Vigée Le Brun, ou peintre de la couleur et de l'émotion comme Monet, ou poète comme Rimbaud pour égrener des rimes tel un petit poucet rêveur et écouter le doux frou frou des étoiles du ciel...

14 mai.

Concert JUST'IN

Concert de JUST'IN

le samedi 29 juillet

BLUEGRASS...

C'est en Amérique du Nord que le groupe JUST'IN va nous emmener.
"Passer un agréable moment avec le public, dans la bonne hummeur" est leur moteur.
Venez donc danser avec nous, vous décoiffer un peu, sur des musiques traditionnelles qu'ils arrangent à leur façon.


 

Les quatre compères, Brigitte, Luc, François et Jean-Louis, ont répondu au jeu du portrait chinois, avec générosité et humour en nous partageant également leur "non-portrait chinois" !

 

- Quel impact les évènements du monde ont sur votre travail ?

  On a encore plus envie de partager des moments de fraternité et d'échanges de cultures.

 

- Que souhaitez-vous transmettre en priorité ?

Un moment d'échange convivial, avec des musiques qui parlent à tous car elles font, avec leurs différences, appel à de belles choses que nous avons tous en commun.

 

- Pourquoi avoir choisi de participer à ce festival en bord de mer ?

Pour son côté convivial, humain et délire.

 

Le non-portrait chinois :

JUST'IN n'est pas :

-le fan club d'une star du show biz
-le prénom de mademoiselle Titgoutte
-une structure à but lucratif
-une boisson à base de plantes
-un machin coupé du public
-un agrégat de gens qui se prennent au sérieux
-une association de buveurs d'eau
-une émanation de l'Académie Française

https://www.youtube.com/user/justingroupe

11 mai.

Spectacle de rue - EN CHANTIER[S]

SPECTACLE DE RUE

Le samedi 29 juillet

DE L'OR DANS LES MAINS par la compagnie belge EN CHANTIER[S]

Théâtre de rue, de sueur et d'espoir...

Dans ce théâtre là, on participe, on joue avec les acteurs. Ils choisissent la rue. Ils batissent, tissent et racontent l'histoire, celle de nos voisins, amis, famille, mais aussi celle avec un grand H. Ils dénoncent, ils libèrent.

Venez rejoindre le chantier de Victor et Ciccio, et ajoutez vous aussi votre pierre à l'édifice...

photos@Arnaud Lévénès

François et Olivier, acteurs de la compagnie, ont bien voulu se prêter à notre jeu du portrait chinois, avec humour et engagement :

 

-Pourquoi avoir choisi ce mode d'expression que vous utilisez ?

Le choix d'un théâtre de rue pour "terrain de jeu" correspond à plusieurs choix pour nous.
Le premier étant lié à l'utilisation de l'espace et de son public, puisque notre histoire se teste en direct devant des spectateurs qui ne sont pas "prisonniers" d'un théâtre : s'ils s'ennuient, ils s'en vont !
Il s'agit donc de les emmener, pas de les prendre en otage. Et quelle récompense quand on arrive à partager des silences, des rires et une petite larme à la fin du duo !... la palette d'émotions s'enrichit du public qui ne "va pas au théâtre", mais qui se reconnaît quand-même au delà du divertissement.

 

- Quel impact les évènements du monde ont sur votre travail ?

Quand nous avons commencé notre chantier, il s'agissait de raconter la petite histoire de nos familles : celle du ronchon solitaire qui vit sur son chantier et qui est dérangé sans arrêt par l'émigré qui veut travailler à tout prix.
Depuis, nous avons été rattrapés par l'histoire qui s'écrit avec un grand H, et le duo se confronte à l'ultra réalité des gens qui ont fui leur pays, théâtres de guerre, pris la route dans les conditions les plus inimaginables, créé des jungles urbaines.
Nos deux clowns sont donc investis de plus en plus des rêves et des espoirs de ceux qui tentent de survivre, avant de vivre même, mais les clowns, c'est fait pour ça : survivre au milieu du chaos.

 

- Que souhaitez-vous transmettre en priorité ?

Une sueur d'espoir !

 

- Pourquoi avoir choisi de participer à ce festival de bord de mer ?

Parce-que nous croyons aux rencontres et pour toutes les raisons invoquées plus haut. Il nous faut conquérir le public là où il vit, face à ses réalités, parce-qu'il n'y a plus - ou presque plus - d'endroit caché, rétiré du monde. Nous sommes sur une petite grande planète.
C'est pourquoi nous privilégions le lien avec les structures qui travaillent au plus proche de leur public, qui inventent de nouveaux enjeux pour nous, artistes, dans un rapport de proximité avec les gens.
Faire naître le théâtre de rien, c'est un peu notre crédo.

 

-Et une petite dernière :
Dans une vie antérieure, quel artiste étiez-vous ?

Banksy et Raymond Devos !

 

08 mai.

Street et Land ART... Marc Pouyet, Maïté Milliéroux, Alexandre Delaunay alias Mascarade

Le festival CÔTE à CÔTE, c'est aussi la découverte de différents styles d'arts visuels...

Parmi ces artistes, 3 vous sont dévoilés ici :

Marc Pouyet et Maïté Milliéroux, magiciens de la nature,

et Alexandre Delaunay, alias Mascarade, prestidigitateur de la couleur et des formes,

enchanteront notre village le temps de ces 3 jours de festival au coeur de l'été

 

Au détour des rues du bourg, des plages, des chemins, dans coins et recoins, le promeneur trouvera sur ses pas différentes installations de Steet et de Land Art, des ateliers de fabrication de ces fresques, et bien d'autres surprises...

Marc Pouyet et Maïté Milliéroux oeuvrent avec ce qu'ils trouvent et improvisent de magnifiques créations.

Quelques brindilles, quelques cailloux, quelques fleurs... comme une véritable palette de couleurs.

Ils ont d'ores et déjà édité de nombreux livres sur leur travail que vous pourrez vous procurer dans les librairies partenaires du festival.

http://www.marc-pouyet.net/nature-gallery/

http://www.maite-millieroux.com/

 

Alexandre Delaunay, alias Mascarade, présente souvent des thématiques urbaines. Des villes imaginaires dans la ville. Des cités labyrinthe où l'on aimerait se perdre, quitte à rencontrer quelques créatures effrayantes mais si attirantes

https://www.facebook.com/pg/mascaradeshop/photos/

 

A bientôt pour toutes ces jolies découvertes !

04 mai.

LE BAL DU FESTIVAL

LE BAL DU FESTIVAL

Samedi 29 juillet, le bal clôt cette soirée de festival !

DJ et Cabaret : THE MAN INSIDE CORINNE

accompagné de danseurs, comédiens et musiciens qui vous feront virevolter...

 

THE MAN INSIDE CORINNE mène le bal comme un chef avec poésie et humour dans un langage cru et sincère. Il nous remue avec génie.


THE MAN INSIDE CORINNE est une vieille âme, un passe muraille, un fantôme de cabaret...
Son aspect poussiéreux, son allure boîteuse, son costume usé et déchiré imposent le respect que l'on doit à ceux qui en ont vu plus que nous !

Mais très vite son grain de folie, ses effets de style, son humour, ses interprétations de trésors de la chanson française ou ses détournements de tubes ancestraux font de lui une créature attachante et délicieusement décalée.

29 avr.

Spectacle pour les tous petits.... MA TERRE

Spectacles de rue pour les tous petits

Le samedi 29 juillet au festival Côte à Côte

MA TERRE par la Cie Raz'bitumes

 

Les artistes du festival Côte à Côte se sont prêtés au jeu du "portrait chinois", se dévoilant avec poésie et humanité.

Amy Wood, de la Cie Raz'bitumes, propose de la danse théâtre, où les émotions sont avant tout exprimées par le corps.
Artiste touchante par son humilité alors qu'elle semble savoir expérimenter une multitude de mondes.
Notre joli village accueille cette artiste avec grande joie.
http://cierazbitumes.wixsite.com/cierazbitumes/ma-terre

Pourquoi avoir choisi le mode d'expression que vous utilisez ?
 - Par instinct ?

Quel impact les évènements du monde ont sur votre travail ?
 - L'envie de se recentrer sur l'essentiel

Que souhaitez-vous transmettre en priorité ?
 - Le plaisir

Pourquoi avoir choisi de participere à ce festival en bord de mer ?
 - J'y suis invitée, et je suis ravie de pouvoir partager mon travail d'artiste en venant auprès des personnes qui n'ont peut-être pas aussi facilement accès à l'art et aux artistes que des personnes vivant dans les grandes villes

Et une dernière petite :
Dans une vie antérieure, quel artiste étiez-vous ?
 - Dans cette vie, je suis une artiste très dispersée, je pratique les arts sous beaucoup de formes (peinture, dessin, arts graphiques et visuels, danse, théâtre, et musique). Peut-être que dans une autre vie, une antérieure, j'aurais aimé être Isadora Duncan, pour sa liberté et son culot, et le plaisir intuitif de la danse, ainsi que l'aspect obsessionnel.

26 avr.

ARBRES DE COULEURS

Béatrice Saurel et son installation land-art "bouquet de branches" pour le festival Côte à Côte

Béatrice Saurel, plasticienne, vient de commencer ses interventions à l'école d'Ault.

Elle va créer avec les enfants de CM2 son installation "Bouquet de Branches" qui sera visible lors du festival. Cette semaine, les enfants s'initiaient aux couleurs et aux symboliques du lien, avec l'arbre pour base...

Ils seront la semaine prochaine in situ, au Bois Joli de l'asso PIXIFLORE (www.pixiflore.com), et feront en parallèle leur initiation à la permaculture.

 

 

 

 

 

 

 

 

Il s'en passe de chouettes aventures à Ault !!!

 

 

23 avr.

PREMIER CONCERT DU FESTIVAL !!

OH YEAHHH !!

Mathias Duplessy et les violons du monde

Ils seront au festival Côte à Côte

Le vendredi 28 juillet

Save the date !!

...Des passerelles s'étirent entre les mondes et de nouveaux horizons sonores surgissent...

Quatre virtuoses tressent le pont de cordes entre écriture occidentale et oralité orientale, façonnant des musiques nouvelles qui, sans exotisme, se nourrissent de riches passés musicaux.

Quatre virtuoses qui s'ingénient à "jouer" le monde autrement, à la recherche de chemins sonores inouïs.

http://www.3violinsoftheworld.com/

09 avr.

Vidéo : la construction du poisson...

Voilà à quoi notre récolte de carrés a servi... et comment le premier poisson s'est monté...

Tout en camaïeu 8-))

Ils ont donné...