Accueil » Découvrir les projets » Campagnes » GRIMPEZ en canopée avec l'Expédition LOBAYE

GRIMPEZ en canopée avec l'Expédition LOBAYE

Accompagnez la recherche des premiers stades biologiques de Papilio antimachus en forêt tropicale centrafricaine.
Image du projet GRIMPEZ en canopée avec l'Expédition LOBAYE

collectés sur un objectif
de 10 000

68%
icone mecenes 52 donateurs
icone réalisé Campagne terminée
Ville

Sainte Croix Volvestre

IR 2019 / IS 2019

Les dons donnent droit à une réduction fiscale

Suivez une expédition naturaliste des temps modernes

Trouver la chenille de Papilio Antimachus : la mission de l’équipe de l’expédition Lobaye.

Le plus grand papilion de jour du continent africain, Papilio antimachus, est une des plus grandes énigmes entomologiques. Plus de 250 ans après sa découverte, l’oeuf, la chenille et la chrysalide de ce papilion emblématique restent encore inconnus de la science.

Après un travail de plusieurs années sur le milieu, notre équipe de 14 personnes, naturalistes, entomologistes, équipe sanitaire, grimpeurs, artistes et vidéaste partira pour quatre semaines de recherche en novembre 2019.

Destination la grande forêt tropicale du bassin du Congo, en République centrafricaine. Cette forêt particulièrement inaccessible est porteuse d’une riche biodiversité très largement méconnue. Nous y rechercherons antimachus et surtout, sa chenille.

 

 

 

L'expédition LOBAYE est la prolongation de l’inventaire de l’entomofaune centrafricaine, commencé il y a plus de 20 ans par les associations Insectes du Monde et Tout Là-Haut ainsi que l’Université de Bangui.

On ne peut protéger que ce que l'on connaît.

Chaque découverte permet une meilleure connaissance du vivant et d’envisager la préservation de milieux fragiles et menacés : la  destruction d'une seule espèce fragilise l'ensemble d’un écosystème. Victime de son succès, menacé par la déforestation, ce papillon est en danger. Connaître son mode de reproduction permettra de mettre en place un protocole de protection de son biotope.

À quoi va servir cette collecte ?

Image du projet GRIMPEZ en canopée avec l'Expédition LOBAYE

Soutenez une expédition scientifique au coeur de la forêt du bassin du Congo et participez à la résolution d’une énigme entomologique vieille de plus de deux siècles.

Des partenaires sont prêts à nous aider, mais pour boucler notre budget nous avons besoin de contributeurs sensibles aux causes environnementales et humaines.

Nous faisons aujourd'hui appel à vous pour que l'expédition soit un succès :

  • Avec 5000€, le départ est assuré pour une équipe réduite de 7 personnes
  • Avec 10 000€, le départ est assuré pour toute l'équipe (Billets d'avion, véhicule et hébergement inclus).
  • Avec 15 000€, vous permettez le remplacement et l'achat de matériel technique adapté (Talkie-walkies, jumelles, drônes, PC portable et matériel de grimpe d'arbre)

Si votre générosité nous permet d'atteindre 25 000€, nous pourrons assurer la professionnalisation des équipes d'encadrement !

La garantie d'oeuvrer pour l'Humanité

En participant aujourd'hui vous permettez la réalisation de cette expédition inédite !

Ce projet est mené à destination de la mémoire de l'humanité : les résultats sont diffusés auprès de tous les publics via des expositions, carnets de voyage, films documentaires.

En nous rejoignant vous vous inscrivez dans cette démarche consciente de préservation de notre environnement.

Les milieux fragiles, comme le sont les forêts pluviales, sont les réserves naturelles du vivant, ils accueillent à eux seuls une grande part des plantes et insectes. En cette période de changements climatiques, écologiques et sociétaux, ces découvertes sont indispensables avant qu'il ne soit trop tard.

Rejoignez-nous et soutenez un projet coopératif scientifique, artistique et non lucratif, dans une démarche d’échange de savoirs avec les populations locales, Pygmées et Centrafricains.

Sans vous, rien ne sera possible. 

Merci de tout cœur de nous soutenir et avec nous de découvrir le vivant pour mieux le préserver.

Je choisis le montant de mon don...

  • 20
  • 50
  • 125
  • 250
  • 500

... ET JE DÉCOUVRE MES CONTREPARTIES

  • Un Grand Merci !
  • Vous recevez nos 5 plus belles photos HD au format numérique
  • Vous recevez 5 tirages A3 de nos plus belles photos
  • Vous recevez 5 illustrations sur papier format A3
  • Vivez l'expérience d'une grimpe en canopée française ambiance son de forêt (pour 2 pers.)
  • 300
  • 500
  • 1 000
  • 3 000
  • 5 000

... ET JE DÉCOUVRE MES CONTREPARTIES

  • Un Grand Merci !
  • Le logo de votre entreprise sur tous nos supports numériques
  • Vivez une observation nocturne d'insectes (pour 2 pers.)
  • Venez partager un repas de gala avec l'équipe (pour 5 pers.)
  • Nous créons pour vous un support de communication audiovisuel personnalisé

La vie du projet

23 oct.

MERCI À TOUTES ET À TOUS

MERCI À TOUTES ET À TOUS

 

Vous êtes plus de cinquante à croire en notre aventure naturaliste, ambitieuse et avant tout humaine ! Cette idée folle qui nous pousse, à l'heure de la conquête de Mars, à toujours vouloir mieux comprendre les interactions qui régissent notre si belle planète. Merci de partager avec nous ce grain de folie.

Il est important de savoir que ce projet n'est pas le fruit du hasard. Il résulte d'une longue observation de la forêt tropicale et de ses habitants réalisée lors des nombreuses expéditions menées précédemment : SANGHA 2010-2012 Biodiversité en Terre Pygmée et Épiphyte RCA 2008 pour ne citer qu'elles. Pendant ces expéditions nous avions pour objectif de réaliser une série d'inventaires du vivant dans différents milieux. Milieux parfois propices à l'épanouissement de Papilio antimachus. À plusieurs reprises, il fut vu.
 Et c'était toujours le mâle. Pourquoi ?  Notre curiosité nous poussa alors à creuser la question. Expé après expé, envisager des possibles et les éliminer, puis échafauder de nouvelles hypothèses... Nous nous accrochons, tenaces, à ce fil ténu qu'est l'intuition. Merci de nous accompagner dans cette quête.

Aujourd'hui grâce à vous nous avons atteint plus de 60% de notre objectif c'est formidable et nous en sommes ravis. Vos dons nous permettent de payer les billets d'avion d'une grande partie de l'équipe.

Nous vous remercions toutes et tous : familles et relations amicales, anciennes connaissances ou collègues de travail, compagnons d'expéditions et vous qu'on ne connaît pas et qui avez la folie de nous soutenir...

 

Du fond du coeur, un immense et sincère "Merci".

 

L'équipe de l'expédition LOBAYE :

Philippe, Matias, Josiane, Guillaume, Nicolas, Marion, Bertrand, Ghyslain, Jean-Sébastien, Cyrille, Marco, Jean.

 

 

Retrouvez la suite de nos aventures sur notre page Facebook, et tous les résultats de nos expéditions précédentes ici.

22 oct.

Josy et Jean-Séb, infirmiers de l'extrême !

Josiane Arrieula s'approche gentiment de la fin de sa carrière d'infirmière, mais elle n'a rien perdu de son entrain et de sa joie de vivre ! Avec nous en 2012, elle était dans les startings-block depuis lors, pour ne pas raté le porchain départ en expé. Sa bonne humeur est égale à sa chevelure flamboyante, terrain de jeu adoré par les Magnans (mais si Josy a fait un post la dessus sur notre page FB, allez voir ça vaut le détour ! )

Pour cette expé elle s'est entourée de Jean-Sébastien, baroudeur, ancien pigiste pour des journeaux nationaux, il a posé la plume pour le bistouri. En fin d'internat de médecine, Jean-Séb nous accompagne, il sera l'infirmier perché de la canopée !

Leur mission ? En outre de s'assurer de la potabilité de l'eau ils devront nous faire prendre la prophylaxie et panser nos petites (ou grosses) plaies, et celles des Baakas, s'ils le souhaitent.

En troisième place dans l'équipe Sanitaire, nous aurons un invité d'honneur : sorcier-guérisseur, grand connaisseur des plantes médicinales et de la nature humaine, Samori sera dans la place ! À condition que sa femme le laisse venir avec nous !

 

 

19 oct.

Christophe Pons et compagnie

Christophe c'est l'artiste peintre de l'équipe. En expé, ce n'est pas la peine de lui parler car il a developpé une technique de méditation ultime qui l'empêche de coonscientiser la foultitude d' abeilles et autres petites bêtes qui vienent boire sur sa peau.

En expé Christophe c'est un nuage bourdonnant au centre immuable. Sa palette est un arc en ciel de couleurs dans cet environnement sempervirent. Les petits pots contenant les peintures, sagement alignés, attendent que le peintre les pose par touches délicates, comme une caresse sur le papier. Il observe les gens, les détaille et en quelques coups de crayons ses mains expriment ce que ses yeux reflètent.

 

 

Puisqu'il est parfois Capitaine, il s'entoure d'un équipage :

Jean, touche à tout, croque et gribouille, note et vadrouille. IL accompagne ce projet pour piloter les drônes et gérer la logistique, mais son parcours lui permet de mettre ses talents artistiques au service de ce projet.

 

Marion Loubes, alias la Grenouille, laisse de côté ses histoires pour en écrire une. Vraie. Sans fard. L'histoire d'un projet carrement dément, trouver ce qui est resté inconnu si longtemps. Mettre en oeuvre tout un champ de possibles pour réaliser ce rêve et le partager avec le plus grand nombre. Conteuse et comédienne, elle va tomber le masque et écrire, pour se souvenir, pour partager, pour ne jamais oublier.

18 oct.

Accélération à J-3

Ça alors ! à J-3 des généreux donateurs nous ont versé 1000€ ! Leur altruisme n'a d'égal que leur discrétion aussi nous tairons leur nom. Ils se reconnaîtront. Merci infiniment.

Et puis des particuliers en leur nom propre et une SCOP : Le Poulpe du Lac.

Appelé aussi Le Poulpe par ses habitués, c'ets le bistro-resto culturel de notre village : Conerts, expos, ateliers mais aussi cuisine à partir de produits BIO et locaux, bières artisanales et pailles réutilisables. C'est un lieu convivial ou se retrouvent habitués du zinc et et gens de passages pour profiter de la terrasse ensoleillée et de plats savoureux. On vous le recommande !

Suivez leurs actualités sur FaceBook

17 oct.

On avance !

Après ce week end de prépa riche en infos et en impatience, de nombreuses choses se sont affinées....

Nous avons reçu des dons en dehors de cette formidable campagne sur Commeon. Ce qui nous permet de partir tous même si à ce jour notre objectif n'est pas (encore) atteint !

Plus que quelques jours pour partager et nous aider à boucler le budget.

À ce jour, nous partons, certes mais sans bonnes jumelles, sans talkie-walkies....mais nous partons !

Les demandes de visa sont en route vers l'Ambassade de la République Centrafricaine de Paris. Nous sommes invités par l'Université de Bangui. Nous avons hâte. Hâte de sentir le tarmac brulant de Bangui M'Poko. Hâte de respirer l'air moite de la forêt. Grimper les arbres géants et danser avec les Baaka !

D'ici là il nous reste encore à estimer le poids de nos sacs perso, le nombre d'ampères nécessaire à la recharge des batteries, de préparer le matériel, personnel, entomologique, arboristique !

On est pas encore partis, mais dans nos têtes on y est déjà !

Voilà de quoi vous donner une idée :

 

15 oct.

Société TAZZ

TAZ est une compagnie Française qui a pour but de trouver des solutions innovantes et adaptées aux professionnels du travail de la hauteur. Elle nous fournit dix LOV2, son dernier appareil, qui vont nous faciliter les accès sur corde fixe (ascension ET redescendre) sans avoir à changer d'appareil. Ainsi que nous permettre de créer un réseaux de cordes tendues à la verticale et en diagonale !

Dans quel but me direz-vous ?  Afin de pister la chenille mystère au plus près des lianes et des feuillages sans les toucher ! Il ne faudrait pas faire tomber la petite bête en secouant les branches sur lesquelles elle vit. 

Merci à Pascal pour son soutien et bienvenue à la compagnie TAZ dans notre folle aventure.  

www.taz3d.fr

11 oct.

Matias Loubes et ses compères

Matias s'est perché dans les arbres dans ses tendres années. Il grimpe depuis qu'il sait marcher et, après les chênes du jardin, la montagne fut le premier terrain de ses jeux d'adultes (escalade, alpinisme, cascade de glace) Sa rencontre avec la forêt tropicale date de 2005 et a rappelé à ce grimpeur invétéré qu'il descendait bel et bien des arbres. Depuis ce jour, Matias a developpé une plateforme d'observation adaptée à la canopé (l'Épiphyte), il s'est professionnalisé dans l'accompagnement de personnes dans les arbres et est devenu formateur.

 

À ce jour il a participé à plusieurs expéditions en forêt tropicale en Afrique et en Amérique du Sud. Son sens du respect s'adresse à tous les vivants de la planète, des arbres séculaires à la plus insignifiante des bestioles, bien qu'en réalité, à part quelques homo sapiens, aucune bestioles ne soit insignifiante dans le grand théâtre de la nature.

 

À ses côtés en expé pour les accès à la canopé, deux grimpeurs professionnels :

Marco LeMeudec, EGA au sein du collectif Utopiarbre, il nous accompagne pour la première fois et sera en charge de l'accès en canopé de l'équipe Audio-visuel.  Alpiniste, arboriste, guide dans les arbres, Marc a plusieurs cordes à son baudar. Son expérience dans l'accompagnement de personne, sa connaissance de l'engagementet des arbres ainsi que ses talents de bidouilleur sont des atouts pour notre équipe.

Ici en second plan en compagnie de Laurent d'Utopiarbre. 

 

Pour compléter cette Tree'Team de rêve, un remplacant de dernière minutes (CF le post Changement de casting) : Mister Guillaume Rebis, alias Yaume. 

Yaume a un parcours atypique puisque c'est d'abord vers les zoos que s'est exprimé sa passion pour la nature sauvage. Puis la vie et les convictions, l'ont mené à une reconversion professionnelle en élagage. Son investissement dans le milieu de la grimpe d'arbre, notamment au sein du collectif TreeRiders et son regard naturaliste sur les milieux font de Yaume une excellente recrue. 

 

Maintenant il n'y a plus qu'à les voir à l'oeuvre dans des arbres plus hauts que ce qu'ils n'ont encore jamais vu

09 oct.

Actualités

La dead line se rapproche. La cagnotte augmente. Doucement. En vrai deux partenaires nous ont versé en tout sept mille euros. Ce qui nous a permit de réserver les billets d'avion. Pour tout le monde.

Pourquoi tout le monde et pas seulement une équipe réduite. Et bien, nous avons beau le tourner dans tous les sens, de qui pourrions-nous nous passer ? Personne. Les entomologistes sont indispensables, tout comme les grimpeurs, et l'équipe sanitaire. Idem pour le droniste et le pêcheur-chasseur-cueilleur ! Il reste l'équipe artisitique, mais sans elle pas de contreparties ni de retours graphiques. Bref, nous y allons tous et puis c'est tout ! 

Peut-être parce que nous sommes des doux dingues, nous avons confiance. D'autres pistes s'ouvrent à nous, les nouvelles recrues arrivent avec leurs réseaux et leurs contacts et on élargit le cercle. 

Nous allons économiser sur le matériel. Pas de jumelles surpuissantes, ni de talkie-walkie high-tech. Nous partirons avec ce que nous avons et nous espèrons que cela suffira. Ce projet est tellement incroyable que nous irons, quoi qu'il se passe, ou presque. Ce week end l'équipe se retrouve pour échanger, peaufiner, préciser une dernière fois les détails du voyage. Horaire des vols, organisationà Bangui, le trajet et le camp en forêt. Et puis la comm post-expé. Se projetter dans le retour avant même d'être parti. Voilà de quoi occuper nos pensées pendant un bout de temps....

Demain je vous présenterai l'équipe de grimpeurs de haut vol ! Ce ne sont pas des barons, mais ils sont bien perchés ! 

Et d'ici là, n'oubliez pas de partager, 

Belle journée

 

 

 

06 oct.

Un peu de géographie 2

La république Centrafricaine, est nichée au coeur du bassin du Congo cette vaste étendue de forêt tropicale (230 millions d'hectares soit 6% des réserves mondiales). Elle accueillera notre quatrième expédition en canopée. Nous avons choisi la République centrafricaine, (Beafrika, en langue nationale signifie Coeur de l'Afrique)  parce qu’elle possède l'une des dernières réserves de biodiversité où les forêts primaires sont interconnectées et permettent sans perturbation des mécanismes biologiques.


En raison de la surexploitation du bois, notamment par les entreprises étrangères, la déforestation menace l’équilibre de ce magnifique écosystème mais la faible pression démographique, l'accès difficile et le manque d’infrastructures permettent encore de protéger le couvert forestier.
Ces territoires sont à tort considérés comme des « espaces vierges », alors qu’en réalité la main de l’homme a façonné et géré ces paysages au fil des millénaires. Totalement dépendant de la forêt, les Pygmées et les agriculteurs Bantous ont des relations traditionnelles qui se transmettent d'une génération à l'autre, créant un réseau complexe d'échanges économiques  sociaux et culturels. Depuis plus de 20 ans l’équipe Lobaye tisse des lien étroit avec ces populations locales.  Ce sont grâce à elles, avec le soutien des autorités d’état  et de l’université de Bangui que notre équipe peut travailler en plein coeur de cet immense territoire, dont il y a tant encore à découvrir.

01 oct.

Changement de casting !

Il en va de l'organisation d'une expé comme de la vie, avec ses surprises et ses aléas ! 

Notre fidèle ami et partenaire Erwan, se pourra être parmis nous. Il évolue sous de beaux auspices qui réclament sa présence en France en novembre. La vie....

Il sera remplacé par un nouvel arrivant dans notre équipe : Guillaume Rebis, soigneur (entre autre d'éléphants) reconverti en amoureux de la forêt.....

Vous découvrirez cet être plein charme dans le prochain post : "Matias Loubes et ses compères" à paraître très prochainement. 

 

   Au revoir ami Wawan, et bonjour Mister Yaume !        

26 sep.

Soirée avec les Pygmées : L'Esprit de la Forêt

Souvenir de Sangha 2012

"Ce soir, c'est la fête : Gbolobé et Gbaouyé, sa mère, doivent venir nous rendre visite. Gbolobé c'est le  diable en personne. Il n'y a qu'ici que nous pouvons recevoir cet invité de marque. En fin d'après-midi le tonnerre se remet à gronder, à moins que ce ne soit Gbolobé qui annonce sa présence... La soirée se pointe à pas de panthère.

À peine avons nous fini de diner que les pygmées arrivent. D’abord à trois, dont Laloi qui nous explique que Léon et Matias ont été choisi par Gbaouyé pour la protéger lorsqu'elle viendra danser. En attendant on chante, le temps que les esprits finissent de se préparer. Quand soudain un bruissement de feuilles se fait entendre au dehors. Didon se lève et nous ouvrons en grand les portes de la cantina. Gbaouyé fait son entrée. Gbaouyé est un être de feuilles et de lianes. Le corps entier n'est plus qu'un buisson animé, si ce n'est le mouvement des bras, nous ne pouvons discerner la face du dos. À leur poste et à l'aide de bâton protecteur (un fagot de branchages) Léon et Matias dansent avec Gbaouyé. Puis l'esprit repart sous prétexte que « Philippe apé ! » (Philippe n'est pas là). Philippe se montre enfin et Laloi part chercher Gbaouyé. On continuent de chanter et de danser, quelques bilos se sont joints à nous. Mokouté caresse sa guitare comme si elle était une femme de chair et de peau. Peut-être communique-t-il avec elle par le biais de la musique ?

Gbaouyé revient, ses pieds recouverts de feuillage liés par un lacet d'osier. C'est une armure de branchages, un Etre de feuillages. L'ensemble de son corps semble un buisson doué de vie. Les feuilles s'agitent au rythme de de ses mouvements et de la musique. Le diable de la forêt fixe tour à tour ses deux protecteurs puis il se tourne vers moi, un bras dirigé vers ma tête l'autre en direction de mon ventre. Il me fixe un moment, on devine son regard à travers les feuilles plus qu'on ne le voit. C'est mystique, limite effrayant, et il se remet à danser avant de disparaître à nouveau. Laloi vient nous dire que Gbaouyé est reparti car Philippe n'était plus là. Plus d'une demie-heure plus tard, les portes s'ouvrent, Gbaouyé apparaît et au moment de franchir la porte, elle s'arrête net. Philippe n'est toujours pas là et nous frisons l'incident mystique ! Heureusement Gbaouyé décide d'entrer quand  même. Le colonel finit par arriver et Gbaouyé le salue. La soirée reprend son cours, on chante avec eux un gimmick entêtant sur lequel Gbaouyé crie et chante. Elle apporte sa protection à l'expédition.

Puis elle serre la main des plus proches et dit au revoir à notre assemblée. Nous le remercions de sa visite et elle s'en va. Nous ne saurons jamais qui avait endossé ce costume . Laloi revient nous expliquer que Mokouté était avec nous ce soir par le pouvoir de Samonri …..

 

Texte : Marion                                                                                                                                                              Illustrations : Christophe

24 sep.

Papilio antimachus

FICHE D'IDENTITE

Ordre : Lepidoptera


Famille : Papillionidae


Genre : Papilio


Espèce : Papilio antimachus


Aire de répartition : Afrique, zone subsaharienne d'Est en Ouest.


Description : Envergure de 20 à 25 cm, couleur orangé. Le mâle a les ailes antérieures plus effilées que celles de la femelle.


Biologie et mode de vie : Vit en canopée. Il semble être toxique d’après la coloration de son abdomen et de ses ailes.

 

Voilà en substance tout ce que l'on sait sur Papilio antimachus...

Quid de la plante dont il se nourrit, de sa chenille, de la durée de sa métamorphose, de ses oeufs ?

C'est pour répondre à toutes ces questions et à celles auquelles nous n'avons pas encore pensé que nous partons dans la Lobaye.

22 sep.

Philippe Annoyer et ses confrères

Président fondateur d'Insectes du Monde, Philippe part en expé depuis la fin des

années 90 du XX° siècle.

Passionné du monde des Insectes il quitte le fauteuil du banquier pour s'installer dans celui de l'expert en entomologie du Museum d'Histoire Naturelle de Toulouse. En charge de la collection entomologique, il continue ses recherches de terrain en étayant un inventaire de l'entomofaune de deux régions du monde : Aulus les bains, en Ariège, nichée au coeur des Pyrénées et Bayanga, République centrafricaine, blottie au coeur de la forêt tropicale. De ces deux milieux Philippe récolte et recense les merveilles. Seul, avec des enfants en colo ou accompagné d'autres naturalistes rien n'arrête ce fou des petites bêtes, pas même de se suspendre en haut d'une paroi dominant la vallée.

Cet homme se laisse embarquer dans les projets les plus fous, et le pire c'est que ses projets viennent de lui et qu'il en redemande (et nous aussi)!!

 

 

 

 

 

 

 

Nicolas, lui s'est spécialisé dans les mantes avec un A et sans hache ! Il oeuvre au quotidien à une meilleure connaissance des milieux et participe à de nombreux inventaires, à La Martinique, au Gabon et encore ailleurs.

 

Cyrille, mécanicien de formation et entomologiste de coeur, collectionne depuis sa tendre enfance. Il nous accompagne depuis plusieurs années, tant en forêt pluviale qu'en parois humides.                                                                                                          

19 sep.

Société HÉVÉA

 

La société Hévéa est partenaire de nos projets depuis de nombreuses années en terme de matériel. Leader sur le marché de materiel d'arboriste-grimpeur, ils deviennent aujourd'hui nos premiers partenaires financiers. On les en remercie chaudement.

https://www.elagage-hevea.com/

18 sep.

Un peu de géographie

La république Centrafricaine, est nichée au coeur du bassin du Congo cette vaste étendue de forêt tropicale (230 millions d'hectares soit 6% des réserves mondiales) accueillera notre quatrième expédition en canopée.

Si nous avons choisi la république centrafricaine, (Beafrika, en langue nationale signifie Coeur de l'Afrique) c'est surtout pour son enclavement. En effet, la Centrafrique ne bénéficie d'aucun accès à la mer et ses fleuves sont très difficiles à naviguer. Rajoutons à cela des voies terrestres impraticables ou presque et peu de vol à destination de sa capitale et voilà un pays (à peu près) préservé des voraces d'un système économique à l'appetit d'ogre. Il voit toutefois ses ressources minières sur-exploitées par des conglomerats étrangers, les forêts sont brûlées pour espérer faire de la culture sur brûlis, du charbon ou du palmier à huile. Malgré son éloignement, cette forêt est exploitée sans réserve. Et pourtant nous avons trouvé là-bas tant de beauté que toujours nous y retournerons.

 

16 sep.

Tout Là-Haut !

Bien, bien, bien, et encore merci. Nous vous avions promis un post aujourd'hui et......le voilà!

Bon d'accord on est presque mardi mais comme on dit, à coeur vaillant rien d'impossible. Nous avons donc le plaisir de vous présenter notre partenaire particulier, celui grâce auquel l'accès à la canopée est devenu possible : Tout Là-Haut !

Tout Là-Haut est partenaire et co-organisatrice de cette expédition. Insectes du Monde prend en charge l'aspect connaissance naturaliste, Tout Là-Haut s'occupe des techniques d'accès à la canopée et du matériel.

Installation de plateforme et accès à la canopée, encadrement dans les arbres, logistique, connaissance des protocoles de prélèvements (si nécessaire), l'équipe de Tout Là-Haut mené par Matias s'assure de l'accessibilité et de la concrétisation des demandes spécifiques des différentes corps de recherche.

Retrouvez une présentation de leurs activités sur leur superbe site www.toutlahaut.org

14 sep.

L'équipe LOBAYE 2019

Une équipe pluridisciplinaire constituée de quatorze membres expérimentés à la forêt tropicale et l'accés à la canopée.

Les Naturalistes d'Insectes du Monde 

3 Entomologistes amoureux fous des insectes 

Philippe Annoyer : Président de l'association Insectes du Monde, il est à l'origine du projet LOBAYE 2019 et a mené de nombreuses expéditions en forêt tropicale. Il supervisera l'aspect détermination des specimens.

Nicolas Moulin et Cyrille Perez, l'un professionnel, l'autre amateur éclairé participent aux expéditions d'Insectes du Monde depuis 2010. 

1 Botaniste curieux 

Bertrand accompagne les projets d'Insectes du Monde depuis 2010. Il sera celui qui orientera les recherches de l'équipe entomologique vers les plantes susceptibles d'accueillir la fameuse chenille. 

1 pisteur adepte du camouflage

Ghislain pour sa première expé sera celui qui haut perché, reste à l'affût du passage de la bête en canopée...

Les grimpeurs de Tout Là-Haut

3 Éducateurs Grimpe d'Arbre à mettre au défi

Matias Loubes : À l'origine des expéditions en canopée d'Insectes du Monde et fondateur de Tout Là-Haut. Professionnel de l'encadrement dans les arbres il est en charge de l'accès à la canopé. Perché dans la canopé, il dégaine souvent son appareil photo pour immortaliser ces paysages incroyables, et contribura ainsi à la production des contreparties.

Erwann et Marc  eux aussi professionnels de l'encadrement dans les arbres, accompagneront les membres de l'équipe dans leur évolution en canopée.

L'équipe sanitaire 

Josiane et Jean-Sébastien, infirmiers, assureront la prise des traitements anti paludéens, le traitement de l'eau et le soin des petites blessures (s'il y en a ! ).

Les Artistes

1 réalisateur Stéphane Correa, réalisera un documentaire sur l'expédition, son travail contribuera à la production des contreparties.

1 artiste peintre Christophe Pons est carnettiste (entre autres couleurs à sa palette), il suit pour la seconde fois une expédition d'Insectes du Monde, son projet est de réaliser un carnet de voyage illustré de cette expédition et contribuer lui aussi à la production des contreparties.

1 écrivaine Marion, conteuse, elle participe aux projets d'Insectes du Monde depuis 2008 et part pour retranscrire la mémoire de ce projet de rédiger un journal de bord

 

....et 1 indispensable couteau Suisse

Jean, touche à tout, nous suit pour la première fois, il participera au recherche par drône, à la logistique et, de par ses multiples talents, à l'illustration et la rédaction du journal de bord.

 

Ici nos amis Pygmées, chantant sur la pirogue en 2012 :

Et lundi, vous ferez la connaissance de nos plus fidèles partenaires........

 

12 sep.

Pourquoi CE papillon ?

Parce qu'il est beau, mais pas seulement !

Le projet Lobaye 2019, À la recherche de Papilio antimachus, s'inscrit dans un inventaire plus grand.

Dès la fin du XX° siècle, et sans attendre les messages alarmistes, Philippe Annoyer, s'est penché sur une petite portion de forêt tropicale au coeur de la forêt du bassin du Congo, aux alentours d'un village nommé Bayanga en république Centrafricaine. Pendant de nombreuses années, d'abord tout seul puis à peu à peu entouré d'une équipe, les expéditions menées au sol recensent des trésors.

En 2005, Matias s'allie aux projets de Philippe et de son association Insectes du Monde et permet l'accès aux cimes.

De cette rencontre trois expéditions voient le jour : Epiphyte RCA 2008  - SANGHA 2010 Expé préparatoire et SANGHA 2012 Biodiversité en Terre Pygmée.

De nombreuses découvertes d'espèces sont faites pour le pays et la science, et un constat : peu ou prou d'Antimachus. Depuis le début il nous intrigue et fait toujours partie des espoirs secrets de le voir, l'observer, le comprendre.

En 2008, premier installation en canopée de la plateforme Épiphyte, on espérait le voir voler. Et on le vit.

Les expéditions SANGHA, outre le magnifique inventaire du vivant depuis les rives des lacs jusqu'à la canopée, nous ont permis de commencer à éliminer les possibles en termes de plante hôte. Et expé après expé la question se pose : "Mais à quoi elle ressemble la chenille, en fait ? " À chaque fois la même réponse laconique des entomologistes, "On ne sait pas". 

Aujourd'hui notre curiosité nous mène vers les rives de la Lobaye, pour aller plus loin dans la connaissance de cet être somptueux. Après toutes ces années où Papilio antimachus a plané dans nos esprits, nous sommes prêts à nous lancer à sa recherche. 

Pour mettre tous les atouts de notre côté, nous serons accompagnés de guides pygmées. Ils connaissent la forêt mieux que personne. En outre nous embarquons drônes et jumelles pour quadriller les différentes strates de la forêt, du sol jusqu'à la canopée.

LOBAYE c'est des outils ultra moderne et une sacrée dose de toupet pour espérer résoudre une énigme bicentenaire !

10 sep.

Soutien de Monsieur Hallé

M. Francis Hallé, botaniste, spécialiste des arbres tropicaux parle de nous :“C’est sans réserve que je soutiens le projet de Philippe Annoyer et l’Expédition Centrafrique 2019. Au plan éthique, il me semble que toutes les garanties sont prises pour que le pays hôte sorte gagnant de l’opération. Je sais que que les récoltes d’insectes dans les forêts tropicales sont réservées à des passionnés car ce sont des entreprises difficiles, éprouvantes et parfois même dangereuses lorsqu’il s’agit de grimpe d’arbres.
Dans une période confuse, conflictuelle et troublée comme la nôtre, je vois dans ce projet une preuve de véritable civilisation, notamment la création d’un Muséum à Bangui.
Je souhaite bonne chance aux membres de l’expédition”.

Francis Hallé

09 sep.

Merci aux premiers donateurs

Merci de soutenir notre projet.

Grâce à votre générosité vous nous offrez la possibilité de réaliser ce projet un peu savant un peu fou....et comme le dit le sage, c'est les petits ruisseaux qui font les grandes rivières.....

à très vite

 

                                                                                                                                                                                           L'équipe LOBAYE

07 sep.

Les aléas de l'organisation d'une expédition

Organiser une expédition, c’est comme monter sur des montagnes russes, un jour c’est cool, tout roule le budget est quasi bouclé et le lendemain patatras... On est en bas, le budget est loin d’être équilibré… Et hop ! Ça repart, chacun évoque des pistes, des mécènes possibles, du plus réaliste au plus improbable, on y est presque ! On se remonte les manches, on renifle des pistes et c'est reparti ! 

 

Pour soutenir la réalisation du projet Lobaye 2019 et aider à une meilleure connaissance de notre monde, soyez généreux, faites un don.

Les entreprises mécènes...

Avatar Avatar Avatar Avatar

Ils ont donné...