Accueil » Découvrir les projets » Programmes » Améliorer les conditions matérielles et sanitaires des enfants défavorisés , de 3 à 12 ans, du Bénin

Améliorer les conditions matérielles et sanitaires des enfants défavorisés , de 3 à 12 ans, du Bénin

  • Image du projet Améliorer les conditions matérielles et sanitaires des enfants défavorisés , de 3 à 12 ans, du Bénin
  • Image du projet Améliorer les conditions matérielles et sanitaires des enfants défavorisés , de 3 à 12 ans, du Bénin
  • Image du projet Améliorer les conditions matérielles et sanitaires des enfants défavorisés , de 3 à 12 ans, du Bénin
  • Image du projet Améliorer les conditions matérielles et sanitaires des enfants défavorisés , de 3 à 12 ans, du Bénin
  • Image du projet Améliorer les conditions matérielles et sanitaires des enfants défavorisés , de 3 à 12 ans, du Bénin
  • Image du projet Améliorer les conditions matérielles et sanitaires des enfants défavorisés , de 3 à 12 ans, du Bénin
  • Image du projet Améliorer les conditions matérielles et sanitaires des enfants défavorisés , de 3 à 12 ans, du Bénin
  • Image du projet Améliorer les conditions matérielles et sanitaires des enfants défavorisés , de 3 à 12 ans, du Bénin
Programme annuel

Programme annuel

Ecoles et Amitié
icone map

TOULOUSE

icone deduction
IR 2018 IS 2018

Ecoles et Amitié

Ecoles et Amitié (EclAt) est une association française de solidarité internationale qui oeuvre pour améliorer les conditions matérielles et sanitaire...

Ecoles et Amitié

Ecoles et Amitié (EclAt) est une association française de solidarité internationale qui oeuvre pour améliorer les conditions matérielles et sanitaire...

Ecoles et Amitié
icone map

TOULOUSE

icone deduction
IR 2018 IS 2018
Ecoles et Amitié
icone map

TOULOUSE

icone deduction
IR 2018 IS 2018

Ecoles et Amitié

Ecoles et Amitié (EclAt) est une association française de solidarité internationale qui oeuvre pour améliorer les conditions matérielles et sanitaire...

EclAt, association de solidarité internationale intervient dans 2 villages d’Afrique de l’ouest (Benin – Togo) sur le renforcement de l’accès à l’éducation des plus démunis pour leur permettre de rejoindre les bancs de l’école, contribuant ainsi à la réalisation de l’ODD 4, cible 4.1.

Pourquoi ?

Malgré un taux de scolarisation assez élevé au Bénin, l’ UNICEF considère qu’1 enfant sur 3 est obligé de travailler. Ce chiffre illustre les difficultés financières de nombreuses familles. La scolarisation d’enfants ajoute un poids financier du fait qu’un enfant ne contribue pas aux revenus familiaux lorsqu’il est en classe. A cela, il convient d’ajouter les dépenses engendrées par l’école.

L’enseignement primaire au Bénin est fragilisé par le manque de moyens et de personnel, source d’une faible qualité de l’éducation. Selon un sondage réalisé auprès de parents d’élèves, il n’y a aucun avantage à inscrire un enfant à l’école si la qualité de l’éducation est si mauvaise qu’il n’y vient pas régulièrement, n’apprend ni à lire, ni à écrire, ni à compter et n’assimile pas les compétences pratiques dont il aura besoin plus tard. La qualité de l’éducation joue donc un rôle important dans leurs décisions d’inscrire ou non leurs enfants à l’école.

 

Comment ?

Le gouvernement du Bénin a publié le programme d’actions « Bénin Révélé » pour le quinquennat 2016-2021 dans lequel il est prévu notamment l’amélioration des performances de l’éducation.

Pour soutenir les efforts du gouvernement béninois et les initiatives des acteurs locaux pour atteindre les objectifs de développement durable (ODD) et particulièrement celui de l’éducation (objectif N°4, cible 4.1), pilier du développement, l’association EclAt propose une nouvelle approche du soutien à la scolarité, un impact plus efficace en termes d’accès à l’éducation et de qualité de l’enseignement, en intervenant sur les conditions de scolarisation et les facteurs de réussite scolaire. Cette nouvelle approche renforcera l’accès à l’éducation et la qualité de l’enseignement dans les écoles soutenues.

Chaque projet est construit autour de 2 axes (selon les besoins) :


1) Une amélioration des conditions matérielles de scolarisation par la mise à disposition de « kits scolaires » comprenant le matériel nécessaire à la scolarisation pour une année aux enfants, associée à une action d’appui à la rénovation de l’établissement d’accueil (petite maçonnerie, fabrication de chaises, tables …), afin d’offrir aux élèves plus de confort.


2) Une amélioration des conditions sanitaires d’enseignement avec :

     2.1) un appui à la cantine scolaire par la création d’un potager et/ou l'achat de matériels, vaisselles, denrées non périssables et eau potable qui permettra d’améliorer la concentration des enfants et une amélioration des résultats scolaires, du taux d’absentéisme ...

     2.2) la création de latrines associées à un biodigesteur qui fournira du biogaz nécessaire pour la cantine scolaire et de l'engrais pour le potager

L’ensemble sera complété par des d’ateliers pédagogiques et de cours de remise à niveau assurés par deux bénévoles d’EclAt.

Les kits seront réalisés sur place, et le matériel sera acheté sur place pour soutenir l’économie locale et réduire le cout du projet.


Combien ?

Le coût total du projet est de 19 320 EUR, soit 60 EUR par enfant scolarisé.

Je choisis le montant de mon don...

  • 10
  • 60
  • 500
  • 600
  • 1 000

... ET JE DÉCOUVRE MES CONTREPARTIES

  • Un grand merci et un diplôme de donateur !
  • Vous prenez en charge la scolarité d'un enfant. Pour cela, vous recevrez un diplôme de donateur et nos remerciements.
  • Vous financez la scolarité de 10 enfants. Pour cela, vous recevrez nos remerciements et un diplôme de donateur.
  • Vous permettez la rénovation de l'école. Pour cela, vous serez remerciés et recevrez un diplôme de donateur.
  • Vous participez à l'achat de mobiliers pour la classe. Pour cela, vous recevrez des remerciements et un diplôme de membre bienfaiteur.
  • 1 000
  • 1 500
  • 6 000

... ET JE DÉCOUVRE MES CONTREPARTIES

  • Vous prenez en charge la scolarité de 100 enfants. Vous recevrez un diplôme de mécène.
  • Vous permettez la rénovation de l'école. Pour cela, vous serez remerciés et recevrez un diplôme de mécène.
  • Vous participez à l'achat de mobiliers pour la classe. Pour cela, vous recevrez des remerciements et un diplôme de mécène.
Coût de votre don après déduction fiscale: 0

C'est simple : vous recevrez par email votre reçu fiscal à intégrer à votre déclaration d'impôts.

La vie du projet

20 mai.

Don de livres

Le poids ou plutôt le volume de la culture ... pour alimenter notre bibliothèque.

Maintenant, il va falloir expédier tout cela ... vos dons seront les bienvenus.

 

16 mai.

Talents&Partage

Parmi les soutiens que nous avons obtenus, nous souhaitons vous présenter l'Association Talents&Partages.

Talents & Partage est l’association de solidarité des salariés et des retraités du groupe Société Générale.


« C’est une association créée par des salariés et retraités de la Société Générale, en vue d’organiser, de réaliser et de soutenir des actions humanitaires avec des salariés du groupe Société Générale ou leurs conjoints et enfants, investis dans la valeur solidaire. Faisant le lien entre les générations, elle se distingue de ce fait de la plupart des autres associations existantes en France et peut-être dans le monde. »

 

Nous les remercions sincèrement et espérons que vos soutiens nous permettront de finaliser ce projet.

11 mai.

36ème Marche de Solidarité

Nous vous parlions le mois dernier de la 36ème Marche de Solidarité.

Les lycéens ont parcouru 18 km, à pied ou en courant.

Quel est le principe ?
Sur les berges du Canal du Midi, ils marchent, ils courent pour un projet qu'ils ont choisi, avec le soutien financier des sponsors qu'ils ont démarchés.


Voici le classement :

Hommes
1er Vianney COLCOMBET (BTS1)
2ème Mathieu BOURRILLON
3ème Baptiste LECOEUR (1°S4)


Femmes
1ère Angélique BOYER (Tale S3)
2ème Flore DE BELLEFON (Tale ES2)
3ème Fanny GUILLOT SALOMON (Tale L)

Merci à tous les lycéens qui ont soutenu notre association et à toute l'équipe du Caousou qui se mobilise ! Cela représente beaucoup de travail en amont.


La remise de chèque aura lieu le 06 Juin 2018 :)


Les photos appartiennent au Caousou.

11 avr.

La marche du Caousou

J-1 avant la marche du Caousou ! :)

Les lycéens marcheront 21 km ce jeudi 12 avril 2018 au profit de différentes associations dont Ecoles et Amitié.

Un grand merci à l'établissement Le Caousou pour son soutien et à tous les lycéens qui marcheront jeudi !!

 

09 avr.

Les objectifs du projet

Notre projet est innovant, réplicable et permet d'atteindre rapidement une certaine autonomie financière.

De plus, il contribue à atteindre les objectifs suivants :

Faire en sorte que toutes les filles et tous les garçons du village suivent un cycle complet d’enseignement primaire et secondaire gratuit (Objectif de développement durable N°4, cible 4.1).
Contribuer à l’amélioration des performances de l’éducation, au Bénin.
Améliorer les conditions des femmes par la scolarisation des jeunes filles et la transmission de savoir au mère via les enfants (Objectif de développement durable N°5, cible 5.1).
Assurer l’accès de tous les élèves de Pélébina, dans des conditions équitables, à des services d’assainissement et d’hygiène adéquats et mettre fin à la défécation en plein air (Objectif de développement durable N°6, cible 6.2).
Garantir l’accès pour la cantine scolaire à des services énergétiques fiables et modernes, à un coout abordable (Objectif de développement durable N°7, cible 7.1).
Réduire la production de déchets par la prévention, la réduction, le recyclage et la réutilisation (Objectif de développement durable N°12, cible 12.5).

09 avr.

Les objectifs du projet

Notre projet est innovant, réplicable et permet d'atteindre rapidement une certaine autonomie financière.

De plus, il contribue à atteindre les objectifs suivants :

Faire en sorte que toutes les filles et tous les garçons du village suivent un cycle complet d’enseignement primaire et secondaire gratuit (Objectif de développement durable N°4, cible 4.1).
Contribuer à l’amélioration des performances de l’éducation, au Bénin.
Améliorer les conditions des femmes par la scolarisation des jeunes filles et la transmission de savoir au mère via les enfants (Objectif de développement durable N°5, cible 5.1).
Assurer l’accès de tous les élèves de Pélébina, dans des conditions équitables, à des services d’assainissement et d’hygiène adéquats et mettre fin à la défécation en plein air (Objectif de développement durable N°6, cible 6.2).
Garantir l’accès pour la cantine scolaire à des services énergétiques fiables et modernes, à un coout abordable (Objectif de développement durable N°7, cible 7.1).
Réduire la production de déchets par la prévention, la réduction, le recyclage et la réutilisation (Objectif de développement durable N°12, cible 12.5).

09 avr.

Les objectifs du projet

Notre projet est innovant, réplicable et permet d'atteindre rapidement une certaine autonomie financière.

De plus, il contribue à atteindre les objectifs suivants :

Faire en sorte que toutes les filles et tous les garçons du village suivent un cycle complet d’enseignement primaire et secondaire gratuit (Objectif de développement durable N°4, cible 4.1).
Contribuer à l’amélioration des performances de l’éducation, au Bénin.
Améliorer les conditions des femmes par la scolarisation des jeunes filles et la transmission de savoir au mère via les enfants (Objectif de développement durable N°5, cible 5.1).
Assurer l’accès de tous les élèves de Pélébina, dans des conditions équitables, à des services d’assainissement et d’hygiène adéquats et mettre fin à la défécation en plein air (Objectif de développement durable N°6, cible 6.2).
Garantir l’accès pour la cantine scolaire à des services énergétiques fiables et modernes, à un coout abordable (Objectif de développement durable N°7, cible 7.1).
Réduire la production de déchets par la prévention, la réduction, le recyclage et la réutilisation (Objectif de développement durable N°12, cible 12.5).

20 mar.

Engagement solidaire

Nous sommes fiers de vous annoncer notre partenariat avec la plateforme LEARN ENGLISH ONLINE !

Pour chaque forfait ou Ebook vendu sur la plateforme www.learnenglishonline.fr, 1 € sera reversé à notre association !

Alors oui, 1 €, comme ça, ça paraît peu, mais multiplié par centaines ou milliers grâce à vous tous, ça peut aider.

#solidarité #educationforall #globalgoals

07 mar.

EN AFRIQUE, OUVRIR DES CANTINES À L’ÉCOLE AMÉLIORE LA SCOLARISATION.

«On n’attrape pas les mouches avec du vinaigre», dit le proverbe. Le Programme alimentaire mondial (PAM) a eu l’idée d’appliquer ce dicton à la scolarisation des enfants en Afrique de l’Ouest. Manger à sa faim à la cantine est une occasion qui ne se refuse pas, et qui du coup, remplit les écoles.


Le directeur régional du PAM pour l’Afrique de l’Ouest, Abdou Dieng, parle d’opportunité gagnant-gagnant. «Les enfants profitent de repas sains qui les rendent plus susceptibles de rester à l'école et d'apprendre pour un avenir meilleur alors que des emplois sont créés et que des entreprises se développent ». Fort de ce postulat, le Programme alimentaire mondial (PAM) intervient dans l’alimentation scolaire dans une quarantaine de pays africains.


Le principe de départ est simple. Si les enfants ont un repas servi à la cantine, et qu’en plus ils ne le payent pas, les parents les laisseront venir à l'école. Une façon simple d’endiguer l’absentéisme scolaire.


A l’école Djiri Pont, au nord de Brazzaville au Congo, les enfants sont les premiers à reconnaitre l’attractivité des repas et leur impact sur l’assiduité des élèves. «Certains camarades ne viennent que parce qu’il y a du riz. Dès que ça manque, ils ne viennent pas en cours», confie Marina au journaliste de Voice of Africa. Mais elle ajoute : «C’est vrai, ces repas nous permettent de beaucoup étudier». Un autre élève témoigne : «Nous mangeons tous les jours ici. Aujourd’hui, on a servi du riz et du haricot jaune. Nous aimons bien cette nourriture».


Le plan du PAM s’appuie justement sur des plats et des ingrédients locaux. Il est hors de question de désorienter les enfants avec des repas occidentaux. Le «comme à la maison» est un gage de succès. Et les cantines se fournissent en local, auprès des agriculteurs et des petites entreprises. L’argent dépensé retombe donc dans l’économie locale, apportant un revenu supplémentaire et créant de l’emploi.


Le PAM cite ainsi l’exemple du Burkina Faso, où l’introduction du yaourt dans les repas a permis l’apparition d’une filière dédiée. Un groupe de femmes, qui collecte le lait, a créé une unité de transformation pour fabriquer des yaourts. Des desserts qui sont ensuite distribués dans les écoles par de jeunes motocyclistes.

L’objectif du PAM pour 2018 vise à fournir des repas scolaires à 2,7 millions d'enfants africains. Il faut trouver 60 millions de dollars pour financer l’opération. Faute de quoi, «le programme échouera, laissant de nombreux étudiants vulnérables affamés et risquant d'abandonner l'école», explique l'organisation dans un communiqué. Le Bénin montre l’exemple en allouant 47 millions de dollars sur cinq ans. De quoi nourrir 400.000 enfants.

Le directeur de l’enseignement élémentaire du Congo, Pierre Ngouala, le reconnait : «Les cantines scolaires permettent de retenir les enfants à l’école, et là où nous avons réussi à placer les cantines scolaires, les choses se sont sérieusement améliorées, politiquement et pédagogiquement».


Par Jacques Deveaux

18 jan.

Les mobiliers sont livrés

Avec un peu de retard les mobiliers ont été livrés à Koutagou!

L'occasion pour nous de vous montrer ce que nous faisons concrètement grâce à vos dons.

 

 

 

22 déc.

Tombe la neige

Madame, Monsieur,

En 2017, la situation de nombreux enfants dans le monde ne s'est pas améliorée. Dans le monde, 103 millions de jeunes n’ont pas acquis les savoirs de base et plus de 60% d’entre eux sont des femmes. Et, Plus de la moitié des enfants qui ne sont pas inscrits à l’école vivent en Afrique sub-saharienne.

Ecoles et Amitié, grâce au soutien de ses donateurs et partenaires, propose une alternative à ces enfants, et notamment les filles, dans 2 pays d’Afrique de l’Ouest. Une alternative concrète, en intervenant sur les conditions de scolarisation et les facteurs de réussite scolaire.

Evidemment, cela n'est pas suffisant. Notre action n'est qu'une goutte d'eau. Cependant, ces gouttes d'eau, additionnées les unes aux autres, ont un impact réel sur les enfants qui en bénéficient, qui peuvent préparer leur avenir. Vous pouvez contribuer à ces actions, en participant à cette collecte.

Notre action reste donc aussi humble que déterminée.

En 2018, EclAt continuera donc sa mission, avec vous à nos côtés également, car votre soutien est essentiel.

L'ensemble des bénévoles d’Ecoles et Amitié vous souhaite donc de très bonnes fêtes 2017, ainsi qu'une excellente année 2018, placée sous le signe de l'engagement et de la solidarité.

Bien à vous,

19 déc.

Ils se sont surpassé pour nous ... aidez-nous à nous surpasser pour les élèves !

23 nov.

Ce que nous faisons grâce à vos dons

Voici une illustration de ce que nous pouvons réaliser grâce à votre générosité : des blocs table/banc pour deux élèves.

 

20 nov.

Journée Internationale des Droits de l'Enfant

Aujourd'hui c'est le #worldchildrensday ! L'occasion pour nous de rappeler notre engagement pour les élèves de Koutagou (Bénin).

14 juin.

Connaissez-vous le girleffect ?

Pour notre projet, nous accordons une attention particulière aux filles, car nous croyons au girleffect.

L'éducation joue un rôle fondamental en donnant aux filles et aux femmes la liberté de prendre des décisions améliorant leurs vies.

Les mariages d'enfants concernent une fille sur huit en Afrique subsaharienne et en Asie du Sud et de l'Ouest. Une fille sur sept donne naissance à un enfant dès l'âge de 17 ans. L'éducation peut donner la parole à ces filles et leur permettre de s'exprimer sur leurs choix de vie.

L'éducation aide également les filles et les jeunes femmes à rééquilibrer les relations homme-femme et refuser plus facilement certaines contraintes sociales injustes et accablantes régissant ce qu'elles peuvent faire ou ne pas faire.

De plus, améliorer l'alphabétisation des filles et des jeunes femmes procure d'énormes avantages économiques. Faire en sorte que le nombre de filles scolarisées augmente est le premier pas pour atteindre une égalité homme femme dans le monde du travail et la société et contribuer à l’ODD 5 visant à parvenir à l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles.

Les filles éduquées sont nettement plus susceptibles d'être en mesure de protéger leurs enfants contre les maladies évitables, et d'éviter la malnutrition pendant les premières années de leurs enfants. La malnutrition n'est donc pas uniquement une question d'alimentation, mais aussi de scolarisation, et de compétences de base en lecture, écriture et calcul.

De même que l'autonomisation des filles grâce à l'éducation fait partie intégrante de la solution à apporter à la malnutrition des enfants, aux maladies et à la mortalité, l'éducation joue également un rôle crucial en permettant aux femmes de choisir combien d'enfants elles veulent avoir et d'espacer les naissances. Offrir aux filles non éduquées d'Afrique subsaharienne une éducation secondaire, par exemple, permettrait de faire passer le nombre de naissances par mère de près de sept à quatre.

Offrir aux filles une éducation de qualité leur permet également de devenirs suffisamment confiantes en elles-mêmes pour s'attaquer de manière résolue à ceux qui sont au pouvoir et mettre un terme aux profondes inégalités qui existent encore dans le monde entier et dont souffrent les filles et les femmes.

 

Pour plus de lecture :

http://www.girleffect.org/our-purpose/

http://www.huffingtonpost.fr/pauline-rose/education-filles-dans-le-monde_b_3954259.html

http://unesdoc.unesco.org/images/0022/002231/223115E.pdf