Accueil » Découvrir les projets » Campagnes » Beauvais, 25 ans de Violoncelle

Beauvais, 25 ans de Violoncelle

  • Image du projet Beauvais, 25 ans de Violoncelle
  • Image du projet Beauvais, 25 ans de Violoncelle
  • Image du projet Beauvais, 25 ans de Violoncelle
  • Image du projet Beauvais, 25 ans de Violoncelle
  • Image du projet Beauvais, 25 ans de Violoncelle
  • Image du projet Beauvais, 25 ans de Violoncelle
  • Image du projet Beauvais, 25 ans de Violoncelle
  • Image du projet Beauvais, 25 ans de Violoncelle

sur un objectif
de 8 000

icone réaliséCampagne terminée
icone mecenes97 mécènes
Festival de Violoncelle de Beauvais
icone map

Beauvais

Festival de Violoncelle de Beauvais

Festival de Violoncelle de Beauvais - Association pour le Rayonnement du VioloncelleLa musique crée des liens ! Elle permet le partage d'émotions ent...

Festival de Violoncelle de Beauvais

Festival de Violoncelle de Beauvais - Association pour le Rayonnement du VioloncelleLa musique crée des liens ! Elle permet le partage d'émotions ent...

Festival de Violoncelle de Beauvais
icone map

Beauvais

Festival de Violoncelle de Beauvais
icone map

Beauvais

Festival de Violoncelle de Beauvais

Festival de Violoncelle de Beauvais - Association pour le Rayonnement du VioloncelleLa musique crée des liens ! Elle permet le partage d'émotions ent...

Le Festival de Violoncelle de Beauvais (du 12 au 21 mai 2017) fête cette année "25 années de Violoncelle dans le Beauvaisis et dans l'Oise" à travers l'ensemble de sa programmation.

Ce sera l'occasion pour tous de partager dans de nombreux sites du patrimoine architectural des moments musicaux particulièrement festifs : dans la Grange de la Maladrerie saint-Lazare,  dans la Cathédrale saint-Pierre, au MUDO-Musée de l'Oise, au Theâtre du Beauvaisis, dans l'Église d'Oroër...

Répertoire symphonique, oeuvres de musiques de chambre, duo, trio, quatuor, Orchestre de Picardie... et le désormais incontournable projet du Grand Ensemble "Fourmilière" réunissant élèves des classes de violoncelle des Écoles et Conservatoires de Picardie et d'ailleurs, leurs enseignants et les artistes du Festival !

Participez à l'organisation de cette Fête de la Musique avec les forces vives de notre territoire

Le Concert d'Ouverture de cette Édition 2017 sera spécifiquement consacré à la célébration de cet anniversaire.

Emmanuelle Bertrand, Directrice artistique du Festival, a convoqué la fine fleur du Violoncelle pour jouer à ses côtés des compositions parmi les plus festives.

Autour de l'Ensemble orchestral Sylf, dirigé par Jean-Philippe Dambreville, cinq artistes se produiront dans un répertoire symphonique pétillant !

Mais nos avons besoin de votre aide pour que Anne Gastinel et Silvia Chiesa, Roland Pidoux et François Salque soient présents, aux côtés d'Emmanuelle Bertrand, dans la Grange de la Maladrerie, le vendredi 12 mai 2017 à 20h30.

 

Sur un budget total de 25 000€, nous souhaitons réunir 8 000€ grâce au mécénat.

Votre don contribuera à financer :

  • la venue de l’ensemble orchestral
  • le chef d’orchestre
  • les cinq solistes d’exception,
  • l’organisation et la promotion du concert

Grâce à vous, nous souhaitons que cette édition d'anniversaire soit inoubliable : votre soutien, en contribuant à permettre la présence de violoncellistes d'excellence et de renommée internationale, permettra de poursuivre et d'approfondir cette belle aventure !

 

 

 

Je choisis le montant de mon don...

  • 10
  • 50
  • 125
  • 250
  • 500
  • 1 000

... ET JE DÉCOUVRE MES CONTREPARTIES

  • Un grand merci !
  • Une affiche du Festival (30cm/40cm) signée par Emmanuelle Bertrand
  • Le livret-programme du Festival dédicacé par Emmanuelle Bertrand
  • Le cadeau "spécial anniversaire", pour que le violoncelle soit toujours avec vous !
  • Un CD d'Emmanuelle Bertrand dédicacé
  • Une place offerte pour le concert de votre choix
  • Une rencontre privilégiée personnelle avec Emmanuelle Bertrand à l'issue d'un concert
  • 500
  • 1 000
  • 3 000

... ET JE DÉCOUVRE MES CONTREPARTIES

  • Un grand merci !
  • Une affiche du Festival (30cm/40cm) signée par Emmanuelle Bertrand
  • Le livret-programme du Festival dédicacé par Emmanuelle Bertrand
  • Le cadeau "spécial anniversaire", pour que le violoncelle soit toujours avec vous !
  • Un CD d'Emmanuelle Bertrand dédicacé
  • Une place offerte pour le concert de votre choix
  • Une rencontre privilégiée personnelle avec Emmanuelle Bertrand à l'issue d'un concert
  • Dix places offertes pour le concert de votre choix

La vie du projet

20 mar.

Emmanuelle Bertrand - Video - Beauvais, 25 ans de violoncelle

21 avr.

8 000€ recoltés !!!!!!

Aujourd'hui nous avons reussi à atteindre le but de notre campagne de financement participatif !

Un Grand Merci à tous le donateurs !

Le Concert d'Ouverture - Soirée Anniversaire pourra se réaliser grâce à vous tous!

Mais notre campagne n'est pas encore terminée! Les futurs dons contribueront à rendre cette Edition du Festival de Violoncelle de Beauvais inoubliable!

N'hésitez pas à partager ce projet auprès de vos proches et de vos ami(e)s !

26 fév.

Emmanuelle Bertrand Violoncelle - Directrice artistique du Festival

Depuis l'Édition 2012, Emmanuelle Bertrand illumine le Festival de Violoncelle de Beauvais de sa présence.

Elle a invité de nombreux amis musiciens à se produire seul, en musique de chambre ou dans le répertoire symphonique.

Elle-même se produit dans diverses formations : en soliste, en duo, trio, avec orchestre, au sein de la "Fourmilière" qu'elle a créée en 2012 et pour la masterclasse avec orchestre.

Sa direction artistique exigente contribue à faire rayonner le Festival !

Emmanuelle Bertrand dans le Concerto "Tout un monde lointain..." d'Henri Dutilleux avec l'Orchestre Symphonique des Flandres

En récital avec Pascal Amoyel

 

Emmanuelle Bertrand en Concert-Lecture avec Didier Sandre autour du "Violoncelle poilu"

et en spectacle dans "les Notes de l'espoir" avec Pascal Amoyel

 

       

Emmanuelle Bertrand dans le Concerto pour violoncelle et orchestre de Thierry Escaich avec l'Orchestre de Picardie sous la direction de Arie van Beek

En récital avec Pascal Amoyel "la France, berceau du violoncelle romatique"

 

De son propre aveu, Emmanuelle Bertrand n’est pas de ces bêtes à concours qui se grisent de la course aux prix internationaux. Et pourtant… Diplômée des Conservatoires Supérieurs de Lyon et Paris, lauréate du Concours International Rostropovitch, Premiers Prix du Concours de Musique de Chambre du Japon et de l’Académie Internationale Maurice Ravel, Révélation Classique de l’Adami, Grand prix de la Critique… C’est une Victoire de la Musique qui la révèle au grand public en 2002 et depuis, chacun de ses enregistrements est salué comme un événement par la presse nationale et internationale qui lui décerne les plus grandes distinctions : Diapason d’Or de l’année, Choc de Classica, Gramophnone Music Award, Cannes ClassicalAward, Preis der deutschenSchallplattenkritik…

Personnalité rayonnante et généreuse, Emmanuelle Bertrand se distingue par sa capacité à rendre accessible et faire partager au plus grand nombre des choix de répertoire audacieux et une curiosité insatiable. Elle suscite et créé des œuvres dont elle est dédicataire (B. Cavanna, T. Escaich, P. Amoyel, N. Bacri, E. Canat de Chizy…). Elle se consacre aussi à l’écriture et à la création de spectacles tels que Le Block 15 qui raconte l’histoire vraie de musiciens dont la vie fut sauvée par la musique durant la seconde guerre mondiale, ou plus récemment le Violoncelle de guerre en hommage à Maurice Maréchal et à son violoncelle de fortune fabriqué dans les tranchées de la première guerre mondiale. Ces deux programmes ont fait l’objet d’adaptions pour France Télévision.

Dès 1999, le compositeur Henri Dutilleux décelait chez elle un talent à part, n’hésitant pas à la considérer comme une "véritable révélation". Depuis, on peut lire à son propos :


«  Emmanuelle Bertrand sait faire entendre (c’est si rare !) une voix qui n’appartient qu’à elle, comme chargée d’un supplément d’âme et d’amour… » - La Terrasse
« On ne sait quoi admirer le plus : la virtuosité continue ou la vibrante élévation du discours, la souveraine aisance de la ligne ou l’incroyable palette sonore » - La Croix
« Emmanuelle Bertrand est une musicienne éperdue, cultivant l’exigence et ruminant ses mystères. Elle sait oublier ce qu’il faut de technique pour laisser s’envoler l’esprit » - Télérama
« Elle est capable de vous faire chanter une corde à linge comme un rossignol ! Une main légère, précise, volubile, et d’une fermeté imperturbable » - La Montagne


En tant que soliste, on a pu l’entendre avec l’Orchestre Symphonique de Lucerne, l’Orchestre Symphonique du Grand Montréal, l’Orchestre National d’Ukraine, l’Orchestre Symphonique d’Etat de Moscou, le BBC National Orchestra of Wales, l’Orchestre symphonique de Lucerne, l’Orchestre Symphonique de Busan (Corée), l’Orchestre Musica Vitae de Suède, l’Orchestre Symphonique de Québec, l’Orchestre Symphonique de la RTV de Slovénie, l’Orchestre Symphonique de Wuhan (Chine), les Orchestres Nationaux de Lille, d’Ile de France, de Lorraine, les Orchestres Philharmoniques de Strasbourg, de Monte Carlo…
Passionnée de musique de chambre, elle forme depuis 15 ans un duo avec le pianiste Pascal Amoyel avec lequel elle explore autant d’œuvres inédites que de grand répertoire. Soucieuse de participer à une forme de transmission à travers son art, mais aussi de repenser sans cesse la mission du musicien dans la société, Emmanuelle Bertrand consacre une partie de son temps à l’enseignement de la musique de chambre au Conservatoire National Supérieur de Paris et du violoncelle au Conservatpire de Gennevilliers ainsi que lors de masterclasses internationales.
Elue Artiste de l’Année 2011 par le magazine Diapason et les auditeurs de France Musique, elle est directrice artistique du Festival de Violoncelle de Beauvais et marraine de l’Estival de la Bâtie dans le Loire. Elle est Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres.

26 fév.

Jean-Philippe Dambreville

Bien connu des musiciens et des festivaliers, actuel Directeur du Conservatoire d'Aix-en-Provence après avoir dirigé celui du Beauvaisis durant quelques années,  Jean-Philippe Dambreville nous revient pour diriger l'Ensemble Sylf à l'occasion du Concert Anniversaire. Dans un répertoire d'oeuvres pétillantes avec la fine fleur du violoncelle.

 

 

 

Jean-Philippe Dambreville revient également diriger le Grand Ensemble "Fourmilière" composé des élèves violoncellistes des Écoles et Conservatoire d'Abbeville, Albert, Amiens, Beauvais, Cergy Pontoise, Compiègne et Pont Saint Maxence, leurs enseignants et les artistes du Festival, le samedi 13 mai à la Cathédrale Saint-Pierre de Beauvais!

Dans un moment de musique dédié à la Fête !

 

 

Jean-Philippe Dambreville dirigeant la "Fourmilière" dès 2012

Jean-Philippe Dambreville dirigeant l'Ensemble du Beauvaisis dans le Triple Concerto de Beethoven avec le Trio SEW avec Raphaël Wallfish au violoncelle

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

Jean Philippe Dambreville
Chef d’orchestre
Pédagogue et musicologue


Enseignement et vie artistique sont indissociables dans la carrière de Jean Philippe Dambreville. Trompettiste de formation, premier prix des Conservatoires Nationaux de Région de Rouen, Evreux, Paris et de Reims en direction d’orchestre, il enseigne son instrument dès l’âge de 16 ans dans les écoles de musique de la région rouennaise.

En 1992, il fonde avec de jeunes musiciens professionnels, l’Ensemble de Cuivres de Rouen, et a donné avec celui-ci plus de 200 concerts, notamment à Paris au Théâtre des Champs-Élysées, église Saint-Sulpice, Auditorium Saint-Germain des Prés, Muséum d’Histoire Naturelle, festival du Parc floral du château de Vincennes, Musée des Arts et Métiers,  ainsi qu’à l’étranger.

Il a co-dirigé entre 1999 et 2009, l’Orchestre Pop-Symphonique des Jeunes de La Communauté de l’Agglomération Rouennaise avec lequel il a beaucoup joué en Europe : Conservatoire Sainte-Cécile de Rome, Conservatoire Liceu de Barcelone, Conservatoire de Séville, Grenade, Malaga, Brighton (Grande-Bretagne), à Gdansk (Pologne), Lettonie, Ternie (Italie), Dublin, Belfast, Hanovre...

Après une maîtrise et un master de musicologie à l’Université de Rouen, il prépare une thèse de 3ème cycle à la Sorbonne, sur le langage harmonique de Béla Bartók. Il est, par ailleurs, titulaire des Diplômes d’État de professeur de trompette et de direction d’ensembles à vents, ainsi que du Certificat d’Aptitude pour la direction des Conservatoires à Rayonnement Départemental et Régional. Directeur des Écoles de Musique de Rouen pendant de nombreuses années, il a dirigé pendant 3 années le Conservatoire à Rayonnement Départemental du Beauvaisis et assuré, parallèlement, la coordination du spectacle vivant à la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Beauvais. Il est, depuis octobre 2012, directeur du Conservatoire « Darius Milhaud » de la Ville d’Aix-en-Provence

Dirigeant régulièrement des formations constituées de musiciens professionnels, il est invité en juin 2007 à la master-class internationale de direction d’orchestre « Neeme Järvi Summer Academy » avec l’Orchestre Philharmonique de La Haye sous la direction de Neeme Järvi dans laquelle il dirige le Concerto pour Orchestre de Béla Bartók. En 2008, il dirige le St Petersburg Festival Orchestra dans le cadre du David Oïstrakh Festival, en Estonie, au cours duquel il approfondit sa formation avec Neeme et Paavo Järvi. Il approfondit durant 3 années sa formation avec Paavo Jarvi. Parallèlement ses concerts réguliers en Provence, particulièrement à Aix, il continue son activité de chef d'orchestre invité, notamment en Italie, en Roumanie et aux USA.

26 fév.

Ensemble Sylf

Orchestre de chambre, l'Ensemble Sylf donnera au Concert d'Ouverture une dimension pétillante avec toute la souplesse que sa formation réduite permet.

Avec les artistes violoncellistes et parfois seul, il sera dirigé pour l'occasion par Jean-Philippe Dambreville dans un répertoire allant de Vivaldi à Tchaïkovski en passant par Haydn, Popper et Dvorak...

 

  

 

 

    A propos du Sylf
Depuis sa création en 2010, l'Ensemble Sylf (Symphonie Loire Forez) s’affirme comme l’orchestre de chambre de référence en Rhône-Alpes. La forme originale de ses concerts, sa géométrie variable dans le domaine de la musique de
chambre, son travail de décloisonnement des répertoires et l’implication particulière des musiciens qui composent l’ensemble font du Sylf une formation unique en France.
Composé de treize musiciens issus de formations internationales, le Sylf se démarque par un très fort esprit d’équipe mis au service de l’excellence artistique. Loin des préjugés élitistes dont la musique classique est parfois connotée, le Sylf renoue le contact entre les œuvres intemporelles et le public.
Son amour pour toutes les formes de musiques lui permet de proposer un vaste répertoire, qui s’étend du style baroque à la chanson Française contemporaine. Il est régulièrement invité et participe à de nombreux spectacles vivants.
L’ensemble s’est déjà produit dans de nombreux festivals en France et à l’étranger, avec un peu plus de 130 concerts depuis sa création.
La qualité et l’originalité de son programme Mozart à Paris, créé en juillet 2012 à l’Estival de La Bâtie, a permis au Sylf d’être invité au prestigieux Festival Mozart de Schwetzingen, en septembre 2013. En 2014, le Sylf est choisi pour créer le Requiem de Pascal Descamps à Paris, à la cathédrale des Invalides.
L’ensemble a par ailleurs enregistré son premier disque consacré au répertoire romantique pour cordes (Grieg, Elgar) dans le prieuré de Pommiers-en-Forez en avril 2012.
www.ensemble-sylf.fr

26 fév.

Roland Pidoux Violoncelle

Roland Pidoux est le 4ème mousquetaire à nous honorer de sa présence, répondant à l'appel d'Emmanuelle Bertrand, la Soirée Anniversaire !

Roland Pidoux est bien connu des festivaliers ; le récital du Trio qu'il forme avec Régis Pasquier au violon et Jean-Claude Penneier au piano avait enchanté le public lors de l'Édition 2015 du Festival.

 

                  

 

Bien connu également par l'ensemble des violoncellistes participants au Grand Ensemble "Fourmilière" dont il a repris la direction en 2015 et 2016 !

 

         

 

Roland Pidoux en concert avec les Violoncelles Français

Roland Pidoux dirigeant le Grand Ensemble "Fourmilière" pour les Éditions 2015 et 2016

Roland Pidoux en récital au sein du trio Pasquier - Pennetier - Pidoux

 

 

Roland Pidoux fait ses études au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il obtient ses diplômes en 1965 et 1966. Sous l’influence de ses maîtres Jean Hubeau et Joseph Calvet, il se passionne pour la musique de chambre, parallèlement à sa carrière de concertiste.
En 1968, il fonde avec Jean-Pierre Wallez, l’Ensemble Instrumental de France qui deviendra plus tard l’Ensemble Orchestral de Paris puis rejoint le Quatuor Via Nova pour une période de sept ans avant de retrouver Régis et Bruno Pasquier au sein du Trio Pasquier.
En 1969, il est engagé à l’Orchestre de l’Opéra de Paris, puis à l’Orchestre National de France comme violoncelle solo de 1978 à 1987.
Au cours de ces années, son amour de la musique de chambre le conduit à jouer aux côtés d’autres musiciens exceptionnels tels que Pierre Fournier, Mstislav Rostropovitch, Isaac Stern, Jean-Pierre Rampal… Il retrouve son ami de longue date, le pianiste Jean-Claude Pennetier pour constituer un trio en compagnie d’un de ses partenaires favoris, le violoniste Régis Pasquier. Cette formation obtient un vif succès auprès du public en France et à l’étranger, et notamment aux États-Unis où ils sont régulièrement invités. Depuis quelques temps, Roland Pidoux se produit également au Japon. Il consacre également une part de son activité à la direction d’orchestre.
À l’instar de son maître André Navarra dont il possède maintenant le violoncelle Gagliano de 1741, Roland Pidoux a enseigné de 1988 à 2012 au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Il assure régulièrement des masterclasses en Chine, au Japon, au Brésil.
Il est directeur artistique et responsable des programmations des Rencontres de Violoncelle de Bélaye (Lot) depuis 1989.
Il a enregistré de nombreux disques de musique de chambre notamment en compagnie de Jean-Claude Pennetier et de Régis Pasquier. Il est également au cœur de l’octuor Les Violoncelles Français avec lequel il a enregistré « Méditations », un album remarquable qui compte nombre de ses transcriptions…

 

 

 

 

 

25 fév.

François Salque violoncelle

François Salque a répondu également "Présent ! " à l'invitation d'Emmanuelle Bertrand !

Sa dernière présence date du 22 novembre 2015 dans le Concert déplacé de l'Édition 2015 du Festival de Violoncelle de Beauvais, dans la Salle sous charpente du MUDO-Musée de l'Oise, seul et au côté du pianiste Jean-Frédéric Neuburger, concert dédié à un récital de musique d'aujourd'hui autour de l'oeuvre en création mondiale, commande du Festival : la sonate pour violoncelle seul de Jean-Frédéric Neuburger.

Au programme figurait également la création française de la sonate pour violoncelle et piano de Piotr Moss.

 

 

 

 

Il est également l'un des membres des Violoncelles Français.

 

François Salque est un des représentants les plus loués de la prestigieuse école française du violoncelle. Son extraordinaire profondeur musicale, sa technique phénoménale et son éclectisme en ont fait une personnalité incontournable du monde du violoncelle et de la musique de chambre.

François Salque se produit dans des lieux tels que le Théâtre des Champs-Elysées, la Salle Pleyel, la MC2 de Grenoble, la Folle Journée de Nantes, les Moments Musicaux de La Baule, la Salle Poirel de Nancy,… ainsi que sur  de nombreuses scènes en France et à l’étranger.

Ce diplômé de l’Université de Yale et du CNSM de Paris s’est produit dans plus de quarante pays. En soliste, il a eu l’occasion de se produire avec des formations telles que l'Orchestre de la Radio de Munich, l'Orchestre de la Suisse Romande, l'Orchestre de Monte-Carlo, l'Orchestre de Chambre de Moscou, la Camerata de Saint-Pétersbourg, l’Ensemble Orchestral de Paris, le Baltic Chamber Orchestra ainsi que de nombreux orchestres français.

Ses disques en soliste et en musique de chambre en compagnie de Paul Meyer, Emmanuel Pahud, Eric Le Sage ou Alexandre Tharaud, ont été largement acclamés par la presse (Diapasons d'Or de l'année, Chocs du Monde de la Musique, 10 de Répertoire, Prix de l' Académie Charles Cros, Victoires de la Musique, Palme d'Or de la BBC ...). François Salque signe également sept disques remarqués avec le quatuor Ysaÿe dont il a été  pendant cinq ans le violoncelliste. Il a par ailleurs enregistré pour Zig Zag Territoires deux disques aux côtés de son fidèle partenaire de scène, l’accordéoniste Vincent Peirani.

Après avoir activement participé aux intégrales Schumann et Fauré d’Éric Le Sage, il enregistre avec ce dernier l’intégrale des sonates pour violoncelle de Beethoven à la Philharmonie de Liège. Le disque paraît chez Sony en mars 2016.

Son engagement pour la musique de notre temps lui a valu de nombreuses dédicaces, notamment de Thierry Escaich, Nicolas Bacri, Krystof Maratka ou Karol Beffa. Il est également à l'origine de plusieurs créations, mêlant inspirations contemporaines et musiques traditionnelles.

Très jeune, François Salque est primé dans les plus grands concours internationaux (Genève, Tchaikovsky, ARD-Munich, Rostropovitch, Rose...). "La sensibilité et la noblesse de son jeu" alliées à "un charisme et une virtuosité exceptionnelle" (Pierre Boulez) lui permettent de remporter pas moins de 10 premiers prix et autant de prix spéciaux, obtenant les plus hautes distinctions jamais attribuées à un violoncelliste français. Il compte parmi ses maîtres, Janos Starker, Paul Tortelier, Philippe Muller et Michel Strauss.

François Salque enseigne à la Haute Ecole de Musique de Lausanne et au CNSM de Paris.

 

25 fév.

Silvia Chiesa violoncelle

Silvia Chiesa a répondu "OK, ci saro'!!" à l'invitation d'Emmanuelle Bertrand à venir célébrer le violoncelle à Beauvais !

 

 

       

Sivia Chiesa dans la piece en création mondiale d'Ivan Fedele"Threnos" pour violoncelle seul in memoriam Henri Dutilleux

Sivia Chiesa en récital avec Mauricio Baglini

 

Sivia Chiesa avec les violoncellistes du Grand Ensemble "Fourmilière" sous la direction de Roland Pidoux

Silvia Chiesa dans le Concerto N°2 de Nino Rota avec l'Orchestre de Picardie sous la direction de Arie van Beek

 

 

"Passionnée" (Il Sole 24 Ore), "convaincant" (American Record Guide), "riche en personnalité" (Diapason). La violoncelliste Silvia Chiesa a remporté la faveur des critiques et du public grâce à une brillante carrière soliste qui la place parmi les interprètes italiennes les plus appréciées dans le monde, avec des tournées régulières dans les principaux pays européens, mais aussi aux États-Unis, en Chine, Australie, Afrique et Russie.

Son parcours artistique est caractérisé par l'originalité et l'ampleur du répertoire, qui comprend également des auteurs et des œuvres peu connus ou injustement oubliés. On signale, à cet égard son heureuse redécouverte de deux chefs-d’œuvre inconnus de Nino Rota : Les “Concerti per violoncello”, enregistrés avec l'Orchestre National de la RAI de Turin, dirigée par Corrado Rovaris. Publié en 2011 par Sony Classical, l'album “Rota : Cello Concertos” a recueilli des critiques élogieuses de la presse italienne et internationale.

La violoncelliste milanaise a également un rôle de premier plan dans l’enrichissement du répertoire contemporain pour son instrument. Ce n’est pas par hasard qu’elle est la dédicataire du “Concerto per violoncello e orchestra” de Matteo D'Amico et elle a créé en Italie les œuvres de Gil Shohat, Nicola Campogrande, Aldo Clementi, Michele Dall’Ongaro, Peter Maxwell Davies et Giovanni Sollima.

En 2005, elle a fondé avec le pianiste Maurizio Baglini un duo stable, qui s’est produit à l'occasion de plus de deux cents concerts sur des prestigieuses scènes internationales, y compris la Salle Gaveau à Paris, l’Accademia Nazionale di Santa Cecilia, l’Oriental Art Center à Shanghai, la Sala Cecília Meireles à Rio de Janeiro, la Victoria Hall à Genève, ainsi que en Liban, Russie, Brésil, Belgique, Islande, Israël et Australie. Le duo est dédicataire d’oeuvres de Marco Betta, Nicola Campogrande, Gianluca Cascioli et Azio Corghi. La discographie du duo comprend également l'intégrale des oeuvres de Saint-Saëns pour un CD joint au magazine "Amadeus", et le CD “Cello Sonatas” pour Decca (2011), contenant les sonates pour violoncelle et piano de Brahms et l'"Arpeggione" de Schubert. Les performances du trio formé par Silvia Chiesa avec la violoniste Francesca Dego et la pianiste Mariangela Vacatello (Amiata Piano Festival, Fazioli Concert Hall, Società Filarmonica di Trento) sont egalement très enthousiasmantes.

En tant que soliste, elle a collaboré avec des chefs d’orchestre tels que Luciano Acocella, Paolo Arrivabeni, Gürer Aykal, Umberto Benedetti Michelangeli, Giampaolo Bisanti, Massimiliano Caldi, Tito Ceccherini, Daniele Gatti, Cristian Orosanu, Corrado Rovaris, Daniele Rustioni, Howard Shelley et Brian Wright. Elle a également enregistré des concerts en direct pour des chaînes de télévision et radio tels que RAI Radio 3, RAI Sat, France Musique et France 3.

En 2014 son album solo “The Italian Modernism” est sorti, toujours pour le label Sony Classical et avec la collaboration de l'Orchestre National de la RAI de Turin, dirigée par Corrado Rovaris. Il comprend trois œuvres, rarement interprétées, du début des années 1900 en Italie : le “Concerto op. 58” de Alfredo Casella, l'”Adagio con variazioni” de Ottorino Respighi et le “Concerto en do minore” de Ildebrando Pizzetti (premier enregistrement mondial).

Azio Corghi lui a dedié “... tra la Carne e il Cielo” : une nouvelle œuvre pour violoncelle concertant, inspirée à Pier Paolo Pasolini, crée au “Teatro Comunale di Pordenone” : avec Silvia Chiesa, le pianiste Maurizio Baglini, l'acteur Omero Antonutti, la soprano Valentina Coladonato et l'Orchestre de la RAI de Turin, dirigée par Tito Ceccherini : l’enregistrement de ce concert fait partie d’un cd de musiques de Corghi publié en 2016 par Decca. Toujours en 2016 : Ivan Fedele lui a dédié « Hommage à Henri Dutilleux » crée au Festival de Violoncelle de Beauvais (France) ; l’album en duo avec Baglini avec l'enregistrement de l'intégrale des pièces pour violoncelle et piano de Rachmaninov (Decca) est sorti ; elle a reçu le « Premio Anlai » de l’Association nationale lutherie artistique italienne.

Elle est en résidence d’artiste au festival international de musique de chambre "Amiata Piano Festival” et elle est professeur à l'Institut Supérieur des Études Musicales "Monteverdi" de Crémone.

Elle joue un violoncelle Giovanni Grancino 1697.
www.silviachiesa.com

 

 

Sivia Chiesa et l'Orchestre de Picardie sous la direction de Arie Van Beek dans le 2nd Concerto de Nino Rota

Concert de Clôture de l'Édition 2016 du Festival de Violoncelle de Beauvais

25 fév.

Anne Gastinel violoncelle

Anne Gastinel a répondu "Présente" à l'invitation d'Emmanuelle Bertrand pour fêter le violoncelle à Beauvais !

 

 

 

 

                                                                               

Anne Gastinel dans la Masterclasse publique de l'Édition 2015 avec l'Orchestre Philharmonique de l'Oise sous la direction de Thierry Pélicant dans le Concerto de Schumann.

 

 

Anne Gastinel et l'Orchestre Symphonique des Flandres sous la direction de Jan Latham-Koenig dans le Concerto pour violoncelle et orchestre de Robert Schumann Concert de Clôture de l'Édition 2015 du Festival de Violoncelle de Beauvais

 

Née en 1971, Anne Gastinel commence le violoncelle à l’âge de 4 ans. Elle entre au CNSMD de Lyon à 11 ans ; elle y remporte le Premier Prix en 1986 et est admise la même année en troisième cycle au CNSMD de Paris. Yo-Yo Ma, János Starker et Paul Tortelier, auprès desquels elle se perfectionne et qui marqueront profondément son évolution personnelle et musicale, reconnaissent déjà en elle la maturité d’une artiste à part. Elle remporte de nombreux prix dans les grands concours internationaux (Scheveningen, Prague, Rostropovitch) et commence dès lors à se produire dans toute l’Europe, définitivement révélée au grand public lors du Concours Eurovision 1990.

Sa carrière l’emmène désormais dans les plus belles salles d’Europe mais aussi au Japon, en Chine, en Afrique du Sud, au Brésil, en Indonésie, au Canada, aux États-Unis (Salle Pleyel, Schauspielhaus, Théâtre des Champs-Élysées, Musikverein, Suntory Hall, Théâtre du Châtelet, Victoria Hall...). Elle s’y produit aux côtés de grands maîtres : Yehudi Menuhin, Mstislav Rostropovitch ou Kurt Sanderling ; elle retrouve également au cours de ces voyages les musiciens et compositeurs avec lesquels elle aime échanger : Henri Dutilleux, Emmanuel Krivine, Daniele Gatti, Josep Pons, Vladimir Spivakov, Pinchas Steinberg, Krzysztof Penderecki, Edmon Colomer, Michel Plasson, Yuri Bashmet, Tan Dun, Michaël Schønwandt, Paavo Järvi, Claire Désert, Éric Tanguy, Justin Brown, Marianne Thorsen, Louis Langrée, Pedro Halffter, Philippe Cassard, Alain Altinoglu, Michel Portal, Nelson Goerner, Gil Shaham, Nicholas Angelich et tant d’autres.

Depuis près de quinze ans, ses enregistrements sont couronnés des plus hautes distinctions. En 2006, Anne Gastinel reçoit la Victoire de la musique dans la catégorie « Soliste de l’année » (après avoir obtenu les trophées « Jeune Talent » et « Meilleur enregistrement »). Reconnue par les plus grands comme l’ambassadrice du violoncelle, elle est choisie en 1997 par Marta Casals Istomin pour jouer pendant un an le mythique Matteo Goffriller de Pablo Casals et partage désormais avec un Testore de 1690 autant de créations contemporaines que de programmes du grand répertoire.

Anne Gastinel est professeur au CNSMD de Lyon depuis 2003.

             

 

12 fév.

Concert d'Ouverture de l'Edition 2017 : Soirée "Anniversaire des 25 ans"

Autour d'Emmanuelle Bertrand, quatre violoncellistes internationaux fêteront cet anniversaire : Sivia Chiesa, Anne Gastinel, Roland Pidoux et François Salque.

C'est avec l'Ensemble orchestral Sylf, dirigé par Jean-Philippe Dambreville qu'ils interpréteront les pièces de musique symphonique qui nous transporteront dans un univers festif endiablé !

Mais ils se produiront également en duo et en trio pour nous proposer des pièces plus intimistes.

 

                                               

 

Rendez-Vous le Vendredi 12 mai à 20h30 dans la Grange de la Maladrerie saint-Lazare à Beauvais !

                     

12 fév.

"25 années de Violoncelle sur le territoire"

Depuis 1992 avec les "Rencontres d'Ensembles de Violoncelles" puis avec le "Festival de Violoncelle de Beauvais", l'Association pour le rayonnement du Violoncelle a su créer un événement incontournable dans le paysage musical et artistique français, à l'instar des grands festivals internationaux que sont la Biennale d'Amsterdam ou le Festival de Moscou. 

 

 

                 

 

Sous la Direction artistique de Pieter Wispelwey de 2009 à 2011 puis d'Emmanuelle Bertrand de 2012 à nos jours, la présence d'artistes d'excellence a donné au Violoncelle le Festival français dotée d'une aura internationale.

De tout temps, la création de musique d'aujourd'hui par le biais de commandes d'oeuvres par le Festival figure dans les missions associatives, ce qui permet de contribuer à enrichir le répertoire pour violoncelle et de prendre part à ce mouvement toujours vif de la création musicale par les compositeurs d'aujourd'hui.

Leur présence en 2016 à l'occasion de la création mondiale des sept oeuvres "Hommage à Henri Dutilleux" en constitue un vibrant témoignage !

Maintenir vivante cette flamme créatrice est un des fondements de l'existence du Festival depuis 25 ans ! 

Chaque événement du Festival célébrera à sa manière ce quart de siècle : ainsi, le Quatuor Danel viendra fêter avec nous ses propres 25 ans lors du Concert de Clôture !

                                                                                        

             

Les entreprises mécènes...

Avatar Avatar Avatar Avatar

Ils ont donné...