Accueil » Au coeur de la psychanalyse

Au coeur de la psychanalyse

  • Freud et Marie-Bonaparte Paris Gare de l'Est
  • Image du projet Au coeur de la psychanalyse
  • Yvette Guilbert
  • Image du projet Au coeur de la psychanalyse
  • Freud et Marie-Bonaparte Paris Gare de l'Est
  • Image du projet Au coeur de la psychanalyse
  • Yvette Guilbert
  • Image du projet Au coeur de la psychanalyse
Programme annuel

Programme annuel

icone réaliséProgramme réalisé
icone mecenes
69 mécènes
Société Psychanalytique de Paris

Société Psychanalytique de Paris

Fondée en 1926 par la Princesse Marie Bonaparte, sous l’égide de Sigmund Freud, la Société Psychanalytique de Paris (SPP) est une association à but n...

Société Psychanalytique de Paris

Fondée en 1926 par la Princesse Marie Bonaparte, sous l’égide de Sigmund Freud, la Société Psychanalytique de Paris (SPP) est une association à but n...

Société Psychanalytique de Paris
Société Psychanalytique de Paris

Société Psychanalytique de Paris

Fondée en 1926 par la Princesse Marie Bonaparte, sous l’égide de Sigmund Freud, la Société Psychanalytique de Paris (SPP) est une association à but n...

La Société Psychanalytique de Paris (SPP) fait appel à vous tous pour réaliser son projet de s’installer dans un nouveau lieu, qui donnera corps aux buts qu’elle poursuit auprès des personnes intéressées à la psychanalyse et liées à la SPP.

 

Pour marquer cette nouvelle étape historique du développement de la SPP,  Nathalie Joly donnera un spectacle de soutien à la SPP

Je ne sais quoi

d'après les chansons d’Yvette Guilbert et sa correspondance avec Sigmund Freud,

le dimanche 14 février 2016 à 17h, au Théâtre Adyar, 75007

Un savoureux et très beau spectacle sur l’admiration musicale que Freud vouait à Yvette Guilbert.* David Jisse, France Culture

Nous vous attendons tous pour ce temps fort.

 

Le 30 octobre 2014, la  SPP a fait l’acquisition de nouveaux locaux situés au 21 rue Daviel dans le 13ème arrondissement de Paris.  Ce nouveau lieu a vocation d’améliorer les services proposés aux membres, aux psychanalystes en formation et au public, et aussi de regrouper toutes les activités et services de l’association.

D'importants travaux de rénovation, d’aménagement et d’accessibilité (pour les personnes à mobilité réduite) sont en cours. Ils vont durer jusqu’au début de l’année 2016. Les devis des travaux s’élèvent à 1.100.000€

Aujourd’hui, nous avons décidé de faire appel à vous, membres de notre communauté et amis de la SPP, pour nous soutenir et témoigner de votre engagement à nos côtés dans cette nouvelle étape qui nous rendra encore plus ouverts et présents pour vous tous. 70% du coût des travaux sont déjà acquis grâce aux dons venant de membres de l’association et de dons émanant de personnes extérieures amies de la SPP. C’est déjà une grande étape, et un remarquable témoignage de confiance et d’engagement. Le défi est de réunir maintenant les 30% manquants, soit 300 000€, en permettant à tous, praticiens, professionnels, chercheurs, particuliers ayant bénéficiés de la psychanalyse, public intéressé, etc... de s’associer à la SPP et à son projet « Au coeur de la psychanalyse ». Tous les dons comptent, et votre contribution, quel que soit son montant, contribue à rendre possible la réalisation des travaux. 

En soutenant ce projet d’envergure, vous permettez :

-   D’offrir de meilleures conditions d’apprentissage aux personnes en formation au sein des Instituts de formation à la psychanalyse

-   De développer le Centre de Consultations et de Traitements Psychanalytiques gratuits. Unique en France, il est à la fois un lieu de consultations et de traitements qui reçoit gratuitement des patients adultes. C’est le seul service public original de soins et de formation psychanalytiques, ancré dans la cité et ouvert.

-   De reloger la bibliothèque Sigmund Freud (BSF) qui rassemble 30.000 ouvrages et revues de psychanalyse des origines à nos jours. Elle est accessible à tous par son catalogue et son site : http://bsf.spp.asso.fr/

-   D’offrir un nouvel espace à la Commission pour la psychanalyse avec l’enfant et l’adolescent (COPEA)

-   De développer le pôle éditorial de la SPP, qui publie la Revue Française de Psychanalyse, les Monographies et Débats de psychanalyse, et les ouvrages édités par SPP-Edition.

Depuis sa fondation et au cours de son histoire, la SPP a bénéficié à plusieurs reprises de soutiens et de dons (en particulier de la Princesse Marie Bonaparte, mais aussi de plusieurs autres mécènes), qui lui ont permis de se développer.

Rejoignez le cercle des personnalités qui depuis près d’un siècle contribuent par leur soutien au rayonnement de la psychanalyse,

Soutenez notre projet de réaménagement, et profitez du spectacle de Nathalie Joly.

Je choisis le montant de mon don...

  • 100
  • 200
  • 500
  • 1 000
  • 5 000

... ET JE DÉCOUVRE MES CONTREPARTIES

  • Une place pour le spectacle de Nathalie Joly, "Je ne sais quoi", le 14 février 2016 à Paris
  • Votre nom, si vous le souhaitez, sur la liste des Donateurs
  • Une visite de la Bibliothèque avec démonstration de la recherche bibliographique
  • Une invitation en 2016, pour une visite des nouveaux locaux et de la Bibliothèque avec démonstration de la recherche bibliographique
  • Un cocktail avec le Bureau de la SPP
  • Votre nom, si vous le souhaitez, sur la liste des Grands Donateurs

La vie du projet

25 Nov.

Nathalie Joly "Je ne sais quoi"

28 Aug.

Programme du concert du 15 novembre 2015

Concert donné au bénéfice de la Société Psychanalytique de Paris, le 15 novembre 2015 au Théâtre Adyar, Paris, 75007.

La Princesse Caroline Murat-Haffner commentera chacun des morceaux de musique qu’elle jouera.

Programme : 

 

Frédéric Chopin (1810-1849)

Nocturne opus 9 numéro 2 en mi bémol majeur

Sonate opus 35 no.2 en si bémol

 

Claude Debussy (1862-1918)

L'Ile Joyeuse

 

Entre-acte

 

Frédéric Chopin (1810-1849)

Nocturne no.1 opus 48 en do mineur

4ème Ballade en fa mineur, Opus 52

 

Franz Liszt (1811-1886)

« Après une lecture de Dante »

 

Extrait des cahiers d'Italie.

28 Aug.

Biographie de la Princesse Caroline Murat Haffner

 

 

La Princesse Caroline Murat Haffner, est née à Neuilly sur Seine, le 23 juillet 1948 et vit à Paris. Descendante de la famille Murat (Caroline Murat était la sœur de Napoléon Bonaparte), elle a choisi pour sa carrière de pianiste le nom de jeune fille de sa mère, Haffner, en hommage à Sigmund Haffner, maire de Salzboug et mécène de Mozart, qui a donné son nom à la fameuse Symphonie n°35, KV 385 et à la Sérénade KV 250.

 

Après plusieurs premiers Prix au Conservatoire national supérieur de musique de Paris, une Licence à 14 ans à l’École normale de musique de Paris, decernée par Charles Munch, et une Virtuosité au Conservatoire de Genève, elle poursuit ses études à Vienne avec Leonid Brumberg.

Première étudiante de l’Ouest du prestigieux « Conservatoire Tchaikovsky » de Moscou, elle obtient également la célèbre bourse « Fullbright » remise par Eunice Kennedy Shriver, sœur du Président Kennedy lui permettant de finir ses études aux Etats-Unis.

 

Encouragée par Placido Domingo, ou Mstislav Rostropovich, qui a parlé de l’imagination, de la couleur et de la poésie de ses exécutions, Caroline Haffner, plus jeune lauréate du Concours International « Marguerite Long » de Paris, est qualifiée par le général de Gaulle de « grand espoir de la France ».

 

Le Grand Prix du Concours International de Piano de Genève, comme celui du Concours International « Casagrande » de Terni et Lauréate du Concours International « Busoni » de Bolzano, ont façonné sa carrière internationale de soliste.

 

Interprète des composteurs classiques, Bethoven, Mozart, Lizst , Chopin, Debussy, elle est très apprécié par des compositeurs de musique contemporaine.

Inspirés par elle, plusieurs d’entre eux lui ont écrit des œuvres, notamment Yves PrinRenaud Gagneux et Philippe Fénelon, dont l’enregistrement avec l’Ensemble intercontemporain lui a valu un « Diapason d’Or ».

Elle a aussi travaillé avec Henri Dutilleux et Olivier Messiaen.

 

Depuis ses débuts à Paris, au Théâtre des Champs Elysées  avec le concerto pour piano de Tchaikovsky, elle joue sur les grandes scènes internationales, notamment le Carnegie Hall de New York, le Royal Albert Hall de Londres et la salle de Conservatoire de Moscou. Elle collabore avec les chefs les plus prestigieux, tels que Pierre Dervaux, Lawrence Foster, Armin Jordan,  et des orchestres du monde entier, tels le Russian National Orchestra, Tchèque Philharmonique, New York Symphony, Orchestre de la Suisse Romande.

 

Ayant été « pianiste en résidence » de la « Casa de Velázquez » à Madrid où elle a interprété des œuvres de Cristobal Halffter, Bruno Dusapin, Luis de Pablo, elle est responsable de l’Académie de Piano du Festival de Verbier, et co-fondatrice de cette même Académie.

 

Elle participe à des Festivals musicaux de renommée, tels que Verbier Festival, Moscow Spring Festival, Ludwisbourg Festival, Ravenna Festival, où elle conjugue ses propres spectacles et des actions en faveur de la promotion des talents et de la musique classique.  Fondatrice ou co-fondatrice de plusieurs festivals de musique notamment à Verbier et à Gstaad, elle dispense des cours de maître et fait la promotion de jeunes artistes, en les invitant à participer à des événements de musique prestigieux.

 

Caroline Haffner a créé deux festivals à Gstaad : Les sommets musicaux et le Festival de musique classique du Nouvel An, qu’elle a fondé en 2005, dans l’esprit de rencontres entre musiciens reconnus et jeunes artistes. Depuis quelques années le festival accueille des jeunes musiciens polonais, ce qui a valu à Caroline Murat Haffner d’être décorée de la médaille officielle du « Mérite culturel polonais », attribuée par le Ministre de la Culture et du Patrimoine national pour « des mérites importants recueillis dans la création, dans la promotion et dans la protection de la culture polonaise ».

 

Lors de ses remerciements, C. Murat-Haffner a souligné l’importance de la musique de compositeurs polonais, notamment l’œuvre de Frédéric Chopin, qui fait partie du canon de l’éducation musicale dans le monde. Rappelant  que la culture est un excellent moyen pour nouer les liens entre les humains, elle a affirmé son engagement afin de rapprocher le public international des chef-d’œuvres de la culture polonaise.

 

Caroline Haffner est aussi docteur honoris causa de l’Université de Casale Monferatto (Italie), professeur honoraire de l’Académie de Musique d’Astana (Kazakhstan), ainsi qu'artiste émérite de Petrov (Prague).

http://www.carolinemurat.com/

Ils ont donné...