Accueil » Découvrir les projets » Programmes » Solidarité nationale aux Antilles

Solidarité nationale aux Antilles

  • Image du projet Solidarité nationale aux Antilles
  • Image du projet Solidarité nationale aux Antilles
  • Image du projet Solidarité nationale aux Antilles
  • Image du projet Solidarité nationale aux Antilles
  • Image du projet Solidarité nationale aux Antilles
  • Image du projet Solidarité nationale aux Antilles
  • Image du projet Solidarité nationale aux Antilles
  • Image du projet Solidarité nationale aux Antilles
Programme annuel

Programme annuel

icone mecenes63 mécènes
Fondation de France
icone map

Paris

icone deduction
IR 2017 IS 2017 ISF 2018

Fondation de France

La Fondation de France est née en 1969 sur l’idée d'André Malraux. L’ambition : créer un outil moderne de philanthropie, privé et indépendant, pour c...

Fondation de France

La Fondation de France est née en 1969 sur l’idée d'André Malraux. L’ambition : créer un outil moderne de philanthropie, privé et indépendant, pour c...

Fondation de France
icone map

Paris

icone deduction
IR 2017 IS 2017 ISF 2018
Fondation de France
icone map

Paris

icone deduction
IR 2017 IS 2017 ISF 2018

Fondation de France

La Fondation de France est née en 1969 sur l’idée d'André Malraux. L’ambition : créer un outil moderne de philanthropie, privé et indépendant, pour c...

Mercredi 6 septembre, l’ouragan Irma a frappé les Antilles. Les îles de Saint-Martin et de Saint-Barthélémy ont été particulièrement touchées : 95 % du territoire a été détruit. Le bilan provisoire est déjà lourd et l’ouragan continue de faire ses ravages.

 

Face à la détresse des populations durement frappées, la Fondation de France lance un appel à la solidarité nationale pour les Antilles.  

 

La Fondation de France aidera les personnes sinistrées les plus vulnérables dans les îles antillaises, notamment à Saint-Martin, Saint-Barthélémy et Haïti. Elle suivra de près l’évolution des besoins et sera vigilante sur la situation des personnes sinistrées les plus en détresse. 

Elle privilégiera les projets des associations qui aideront les familles à reconstruire leur vie - retrouver un toit et des biens d’équipement de base, reprendre une activité, …- et qui permettront à la communauté de reconstruire une vie sociale, associative et éducative. Elle soutiendra également les petits artisans et cultivateurs dont l’outil de production a été détruit pour relancer leur activité.  

 

La Fondation de France mobilise immédiatement 100 000 euros pour financer ses premières interventions. 

Elle interviendra après la phase de secours et d’urgence immédiate pour faciliter le retour à une vie quotidienne normale des personnes les plus fragiles. 

 

La Fondation de France assurera un suivi tant de la gestion financière que de la réalisation des projets financés. Au terme de cette opération, une évaluation et un bilan de l’utilisation des fonds collectés seront publiés sur le site internet de la Fondation de France et vous sera communiqué ici.

 

Votre don compte. Merci de votre solidarité.

 

Je choisis le montant de mon don...

  • 50
  • 100
  • 150
  • 500
  • 1 000

... ET JE DÉCOUVRE MES CONTREPARTIES

  • Merci de votre solidarité pour les sinistrés des Antilles.
  • 500
  • 1 000
  • 3 000

... ET JE DÉCOUVRE MES CONTREPARTIES

  • Merci de votre solidarité pour les sinistrés des Antilles.
Coût de votre don après déduction fiscale: 0

C'est simple : vous recevrez par email votre reçu fiscal à intégrer à votre déclaration d'impôts.

La vie du projet

06 nov.

Solidarité nationale pour les Antilles : 2 mois après

Un immense merci pour votre votre générosité

 

Grâce à vos dons, la Fondation de France a pu répondre à l’urgence immédiate et aux besoins non couverts : accueil des victimes, coordination et évaluation des différentes aides à leur fournir.

Deux mois plus tard, l'heure est à la reconstruction grâce à des actions qui s'inscriront dans la durée et qui permettront d'aider les familles à surmonter cette épreuve sur le long terme ainsi qu'à relancer l'économie locale.

La Fondation de France a ainsi défini 3 axes d'intervention pour les prochains mois : l'aide aux victimes, la relance économique et la reconstruction, en privilégiant l'action sur le terrain par l'envoi d'un chargé de mission à Saint-Martin : il pourra rendre compte de l’évolution de la situation sur le terrain et de l’avancement des projets ; consolider le lien avec les acteurs locaux (associations et autorités locales) pour co-construire des projets d’aide aux sinistrés ; préparer les prochaines missions sur place des collaborateurs et experts bénévoles de la Fondation de France.

 

Enfin, la rentrée scolaire a eu lieu ce lundi matin à Saint-Martin et Saint-Barthélemy en présence du premier ministre, l'occasion également de penser la reconstruction. Une preuve que la vie reprend aux Antilles. 

 

La mobilisation continue

 

 

26 sep.

Les actions déjà menées par la Fondation grâce à votre soutien

Grâce à votre soutien, la Fondation de France peut venir en aide aux sinistrés de l'ouragan Irma et préparer la reconstruction. Deux experts de la solidarité post-catastrophe membres des équipes sont arrivés à Saint- Martin le 10 septembre pour évaluer les besoins et prévoir l’allocation des premiers financements, en concertation avec des acteurs qui interviennent sur place. A leur retour, deux autres salariées de la Fondation de France spécialistes de l’aide aux victimes ont pris le relais : elles ont vécu l’épisode Maria en Guadeloupe puis sont parties à Saint Martin.

 

Si certains besoins de première nécessité ont pu être couverts en quelques jours avec l’aide de la population et des diverses organisations urgentistes, la situation reste très compliquée pour plusieurs dizaines de milliers de personnes, notamment à Marigot, la ville principale : eau, électricité, communications, nécessité de retrouver un toit, ce qui a conduit de nombreux habitants qui en avaient la possibilité à quitter l’île pour mettre leur famille à l’abri. Nos collègues sur place sillonnent les quartiers populaires, comme Sandy Ground ou Quartier-d'Orléans à Saint-Martin. La première difficulté a été de joindre les associations locales, sans liaisons téléphoniques.

 

Grâce à votre soutien, la Fondation de France peut aujourd'hui venir en aide aux rescapés sur différents domaines :

 

Assistance psychologique, juridique et sociale

Forte de son expérience avec les victimes et leurs proches lors de l’attentat de Nice en juillet 2016 mais aussi lors des tempêtes Klaus et Xynthia, la Fondation de France a identifié l’ampleur du désarroi des personnes qui, ayant tout perdu, sont en état de choc et ne parviennent pas à réaliser seuls les démarches nécessaires. Elle a décidé de soutenir sans délai des cellules d’assistance aux sinistrés, avec des professionnels de l’accompagnement psychologique, juridique et social :

 

  • 100 000 € pour l’association Saint Martinoise Trait d’Union pour l'aide d’urgence : Trait d'Union va ouvrir un premier espace d’information et d’accompagnement des victimes de l’ouragan à Marigot dans lequel des psychologues, des juristes et des assistants sociaux recevront les sinistrés pour les informer et les soutenir. Trait d'Union va rejoindre les 130 associations du réseau France Victimes, qui dans chaque département peuvent accompagner toutes les victimes.
  • 50 000 € à l’association France Victimes : France Victimes est la Fédération nationale des associations d’aide aux victimes (anciennement Inavem). L'association est déjà sur le terrain en Guadeloupe pour accueillir à l’aéroport les milliers de rescapés de l’ouragan qui ont dû quitter l’île de Saint-Martin. Beaucoup de personnes restent très choquées par la violence inhabituelle de l'ouragan Irma, et par ce qu’elles ont vécu depuis 10 jours. L’association soutient et accompagne également les familles lors de leur arrivée à l’aéroport en métropole, et les accompagne sur l’ensemble du territoire national en France. D’autre part, une douzaine de professionnels du soutien psychologique, du conseil juridique et de l’aide sociale viennent soutenir et renforcer l’association Trait d’Union pour l’ouverture de l’espace d’information et d’accompagnement (EIA) des victimes à Marigot.

 

Relance économique

On estime qu’il y a actuellement 12 000 personnes en situation de chômage technique à Saint Martin. La Fondation de France identifie les associations intermédiaires, entreprises d’insertion, TPE, et soutient directement les artisans, auto-entrepreneurs et travailleurs indépendants qui ont perdu leur outil de travail, afin qu’ils puissent reprendre au plus vite leur activité.

  • Préparer la reconstruction des logements - mission d’architecte : nos collègues en mission à Saint Martin ont constaté que les tentes étaient aujourd’hui les seuls abris disponibles sur l’île. Pour limiter autant que possible la période durant laquelle les sinistrés seront logés dans des habitations précaires, nous commençons dès maintenant à prévoir la reconstruction du bâti.
  • 20 000 € pour l'association Architecture et Développement : la Fondation de France, qui a déjà travaillé avec cette association après le tsunami en Asie du Sud-Est et au Népal, finance une mission de deux architectes sur place pour aider et conseiller les habitants de Saint-Martin, notamment des quartiers populaires de Marigot, à réparer leur maison tout en les renforçant et en les rendant moins vulnérables aux ouragans.

 

Ils ont donné...