Accueil » Découvrir les projets » Campagnes » Les amis de Saint-Germain-des-Prés

Les amis de Saint-Germain-des-Prés

L'aventure continue, l'adoption d'étoiles et le parrainage de tableau sont à découvrir ci-dessous
Image du projet Les amis de Saint-Germain-des-Prés

collectés sur un objectif
de 50 000

191%
icone mecenes 345 donateurs
icone réalisé Campagne terminée

La restauration d'un lieu patrimonial exceptionnel !

 

1ER OBJECTIF ATTEINT ! UN GRAND MERCI À TOUS NOS MÉCÈNES !

LA CAMPAGNE SE POURSUIT POUR LE FINANCEMENT DE LA RESTAURATION DES BAS-CÔTÉS.

ENSEMBLE, MOBILISONS-NOUS POUR ATTEINDRE NOTRE NOUVEL OBJECTIF DE 100 000€.

Cette dernière campagne d'adoption d'étoiles vient clôturer une série de 4 campagnes d'adoption démarrée en décembre 2015.

Déjà plus de 1 200 mécènes ont répondu présent à notre appel et ont pu laisser leurs noms dans l'histoire de la restauration de l'église Saint-Germain-des-Prés. Un grand merci à eux pour tout le travail qu'ils nous permis d'accomplir jusqu'à présent !

Dès aujourd'hui, prenez-part à cette aventure patrimoniale exceptionnelle et (re)devenez ami de Saint-Germain-des-Prés en participant à la restauration de cette église millénaire.

En effet, entre invasions, incendies et changements de régime, elle a bien failli être détruite au cours d’une longue histoire qui la vit naître vers 543 sous le règne de Childebert, fils de Clovis. L'église que nous restaurons ensemble a traversé l'histoire et a toujours bénéficié à temps des secours nécessaires :

  • En l'an mille, l'Abbé Morard entreprend la restauration de l'édifice ravagé par les Vikings et construit le clocher actuel
  • Au cours du XIXème siècle, deux grandes restaurations ont lieu, dont une, la plus importante, dirigée par Baltard qui confie à Hippolyte Flandrin, élève d’Ingres, l’entière décoration de l’église.

Et aujourd'hui grâce à votre générosité nous pouvons lui rendre tout son éclat !

Où en est-on dans l'avancée des travaux ?

Image du projet Les amis de Saint-Germain-des-Prés

Depuis le 19ème siècle, subissant l’œuvre du temps, l’état général de l’église s’est progressivement dégradé au cours des siècles. Préoccupés par cette évolution, la Ville de Paris, la DRAC et le Fonds de Dotation pour le rayonnement de l’église Saint-Germain-des-Prés ont décidé de s’associer pour contribuer à la rénovation de ce monument historique.

D’importants travaux de restauration des décors intérieurs et des œuvres d’art ont démarré en 2015 pour la préserver et l’embellir.

Sur les 5 grandes tranches de travaux, 3 d'entre elles ont été réalisées :

  • La restauration du Sanctuaire et du chœur des moines
  • La restauration des transepts
  • La restauration de la nef

 

Votre don nous permettra de poursuivre les travaux pour les 2 dernières tranches :

  • La restauration des bas-côtés et de la chapelle Saint-Maur. Les échafaudages seront installés au mois de mars 2019.
  • La restauration du déambulatoire et de la chapelle axiale (2020/2021)

(RE)Devenez ami de Saint-Germain-des-Prés

En réalisant un don, vous pouvez devenir acteur de cet haletant chantier ! 

En réalisant un don de 100 euros, vous pourrez choisir votre étoile et la dédier à la personne de votre choix !

Nous vous invitons à lever les yeux vers la voûte … choisissez la vôtre ICI

Faites briller votre générosité en participation à cette exceptionnelle restauration collective ! 

Le cas de l’église Saint-Germain des Prés est un exemple exceptionnel en France : l’ensemble des travaux a en effet été financé grâce au mécénat sur des financements strictement privés, provenant d’entreprises et de particuliers. Cet ambitieux chantier de restauration en plusieurs phases sera déployé jusqu’en 2020.

Je choisis le montant de mon don...

  • 10
  • 50
  • 100
  • 300
  • 500
  • 1 000
  • 2 500
  • 4 999

... ET JE DÉCOUVRE MES CONTREPARTIES

  • Un grand merci !
  • Votre nom est inscrit sur le mur des généreux donateurs de la voûte numérique
  • Recevez une lettre numérique avec tous nos remerciements !
  • Vous adoptez 1 étoile de la nef
  • Vous adoptez 3 étoiles de la nef
  • Vous adoptez 5 étoiles de la nef
  • Vous adoptez 10 étoiles de la nef
  • Vous adoptez l'une des deux clés de voûte de la nef (épuisé)
  • Vous parrainez l'une des 4 œuvres d'Hippolyte Flandrin

La vie du projet

L'aventure continue !

Chers Amis de Saint-Germain-des-Prés,

Grâce à votre générosité, toutes les étoiles du plafond de la nef proposées à l’adoption depuis décembre 2019 auront été adoptées à la fin du mois de juin.

Un immense merci à vous tous pour votre contribution à la réussite des 4 campagnes successives d’adoption d’étoiles depuis 2016, devenues emblématiques de notre projet de restauration de l’église Saint-Germain-des-Prés.

Notre partenaire Commeon, que nous remercions pour nous avoir accompagnés depuis l'origine dans la gestion de ces campagnes, a annoncé sa décision de cesser son activité le 30 juin prochain.

L'aventure ne se termine pas pour autant !

En effet, à partir du 1er juillet prochain, nous remettrons en ligne sur notre site depuis543.org l’ensemble des voûtes étoilées des 4 campagnes d’adoption successives sur lesquels vous pourrez retrouver les étoiles que vous avez adoptées.

Et surtout, nous préparons pour l’automne une nouvelle campagne de levée de fonds  afin de vous donner la possibilité d’adopter les étoiles encore disponibles sur ces plafonds et d'accompagner la fin de la restauration de notre belle église Saint-Germain-des-Prés.

Toute l’équipe de Fonds de Dotation vous remercie à nouveau pour votre fidélité et votre générosité et vous donne rendez vous dès à présent sur nos sites.

Amicalement,

Fonds de dotation pour le rayonnement de l’église Saint-Germain-des-Prés

23 sep 2019

Concert exceptionnel : Renaud Capuçon met son talent au service de Notre-Dame et Saint-Germain-des-Prés !

Nous vous donnons rendez-vous ce mercredi 25 septembre 2019 à 20h30 pour écouter l'un des plus grands violonistes français, Renaud Capuçon et ses amis au sein de l'église de Saint-Germain-des-Prés.


Au programme, l’œuvre des Variations Goldberg (BWV 988) de Jean-Sébastien Bach transcrite pour cordes par Dimitry Sitkovetsky. Renaud Capuçon jouera accompagné de deux musiciens : Gérard Causse (alto), Edgar Moreau (violoncelle) et à certaines dates de Victor Julien-Lafferiere (violoncelle) ou Julia Hagen (violoncelle) et Adrien La Marca (alto).

Pour le concert à Saint-Germain-des-Prés, la moitié de la recette sera reversée au fonds de dotation pour le rayonnement de l’église Saint-Germain-des-Prés et au profit de la restauration en cours.  L’autre moitié sera consacrée à la rénovation de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Après les journées européennes du patrimoine, cet évènement inédit est une nouvelle façon de contribuer à la renaissance de ces joyaux architecturaux Parisiens.


Réservez dès maintenant votre place sur :

 

 

Il y aura également une billetterie sur place le 25 septembre à partir de 19h45 s’il reste des places disponibles.

Au plaisir de vous compter parmi nous à ce bel événement.

 

09 avr 2019

Et pourtant, l’église résiste. Elle rayonne.

"Allez dans le coeur de l’église, observez les chapiteaux dorés, avec des spynx ailés ou des feulles d'acanthe. Perdez-vous dans les rouges, les verts, les dorés qui nous donnent l’illusion d’être devant des mosaïques byzantines. On est éblouis de voir en couleur ce qui était si sombre il y a encore si peu de temps.

Diane Desazars parcourt Paris pour Radio Notre-Dame. 

L'émission du 29 mars s'est arrêtée à l'Eglise Saint-Germain-des-Prés pour vous plonger au coeurs de l'hitoire de l'église. À retrouver en écoute ICI.

Un patrimoine qui résiste

Comme le rappelle Diane Desazars, l'église a connu une longue histoire mouvementée. 

"Les envahisseurs normands en arrachent les charpentes pour réparer leurs navires, les révolutionnaires en font une usine de salpêtre, l’église perd deux de ses trois clochers, son abbaye et pourtant l’église résiste. On peut dire qu'elle rayonne, même.

 

Une campagne pour faire rayonner l'église

 

"Depuis cinq ans, une cinquantaine de restaurateurs nettoient avec minutie le décors intérieur peint au XIXème."

 

C'est jusqu'à Pâques que vous pouvez encore soutenir les équipes qui oeuvrent pour faire resplendir de nouveau le patrimoine de l'église. Adoptez une étoile dès maintenant.

 

Crédits photos : 

- © M.A. Mouterde

20 déc 2018

L’église Saint-Germain-des-Prés ne s’est pas toujours appelée ainsi

Alors que vous avez l’occasion d’adopter une étoile de la voûte céleste de l’église Saint-Germain-des-Prés et de lui donner le nom qu’il vous plaît, il nous a paru opportun de revenir sur les évolutions du nom de l’église. Car elle ne s’est pas toujours appelée ainsi !

Au milieu du VIème siècle, le fils de Clovis, Childebert, décida de construire une nécropole aux portes de Paris et d’y entreposer deux reliques. Le roi de Paris les avait récupérées en Espagne, lors d’une campagne contre les Wisigoths. Les défenseurs de la ville de Saragosse durent les céder pour éviter la chute de la ville.

La première relique était la tunique de Saint-Vincent. Vincent de Saragosse était un diacre et martyr espagnol, devenu saint patron des vignerons. La deuxième relique était une croix d’or provenant de Tolède, une autre ville espagnole, et qui comprendrait un fragment de la Sainte Croix.

Par conséquent, Childebert nomma la basilique Saint-Vincent-Sainte-Croix. Il fit venir un abbé de Saint Symphorien d’Autun pour assurer la construction du monastère et le nomma évêque de Paris.

Cet évêque, Germain, fit venir les moines de l’abbaye à Saint-Vincent-Sainte-Croix en 543. Quinze années plus tard, en 558, il consacra l’église, aujourd’hui réputée comme étant la plus vieille de Paris.

À la mort de Germain, son nom persista et remplaça peu à peu celui de Saint-Vincent-Sainte-Croix. L’ancien nom, celui des reliques, disparut au profit de celui qui avait bâti et administré l’abbaye.

Pourtant, Saint-Germain était enterré dans la chapelle de Saint-Symphorien. En 756, Pépin le Bref, père de Charlemagne, décida de transférer la dépouille jusqu’à l’Église Saint-Germain, car de nombreux pèlerins affluaient pour lui rendre hommage ou être enterrés auprès de lui.

Au fil des années, une agglomération s’est construite autour de l’abbaye et a donné naissance au Faubourg Saint-Germain-des-Prés. Par extension, l’église lui a emprunté le nom, pour s’appeler Saint-Germain-Des-Prés.

En espérant que cela vous inspire pour nommer votre étoile !

Crédits photos : Commeon et M.A. Mouterde

28 nov 2018

Devenez le parrain exclusif de l'une des 4 œuvres d'Hippolyte Flandrin !

Chaque palier de don vous ouvre droit à une déduction fiscale de 66% du montant de votre don, mais également à des contreparties dédiées en fonction du montant choisi.

Cette année, pour célébrer cette dernière campagne comme il se doit, nous proposons au donateur réalisant un don de 4999 euros de devenir le parrain du tableau de son choix parmi une sélection de 4 œuvres réalisées par Hippolyte Flandrin actuellement en cours de restauration.

Laquelle choisirez-vous?

1/ ADAM ET ÈVE

 

 

2/ Les Rois mages

3/ LA CÈNE

 

4/ La Dormition