Accueil » Découvrir les projets » Campagnes » Renaissance du jardin du cloître de l'abbaye Saint-Georges

Renaissance du jardin du cloître de l'abbaye Saint-Georges

  • Vue d'ensemble de l'Abbaye
  • Arches végétalisées du cloître
  • Photomontage du futur jardin du cloître
  • Cour actuelle du cloître et le puits
  • Vue d'ensemble de l'Abbaye
  • Arches végétalisées du cloître
  • Photomontage du futur jardin du cloître
  • Cour actuelle du cloître et le puits

sur un objectif
de 5 000

icone jours restants41 Jours Restants
icone mecenes21 mécènes
Association Touristique de l’Abbaye Romane
icone map

Saint-Martin de Boscherville

Association Touristique de l’Abbaye Romane

Cette association est chargée d'entretenir, promouvoir et animer le site de l'abbaye Saint-Georges de Boscherville pour le compte du Conseil Départem...

Association Touristique de l’Abbaye Romane

Cette association est chargée d'entretenir, promouvoir et animer le site de l'abbaye Saint-Georges de Boscherville pour le compte du Conseil Départem...

Association Touristique de l’Abbaye Romane
icone map

Saint-Martin de Boscherville

Association Touristique de l’Abbaye Romane
icone map

Saint-Martin de Boscherville

Association Touristique de l’Abbaye Romane

Cette association est chargée d'entretenir, promouvoir et animer le site de l'abbaye Saint-Georges de Boscherville pour le compte du Conseil Départem...

Ensemble, redonnons au cloître de l'abbaye Saint-Georges de Boscherville son jardin d'antan !

Aujourd'hui, le site du cloître de l'abbaye Saint-Georges de Boscherville n'est guère avenant, malgré les arcades de charmes qui l'entourent : blocs de maçonnerie provenant des fondations d'anciens contreforts, bandes de briques rappelant l'emplacement d'éléments de temples gaulois et de la collégiale qui ont précédé l'actuelle église abbatiale, le tout sur un fond de gravillons et de pelouse maigrichonne.

Le cloître était pourtant un lieu central : espace voué à la promenade et à la méditation, il permettait une communication entre les divers bâtiments (abbatiale, salle capitulaire, bibliothèque, hôtellerie, réfectoires...)

Notre projet : recréer un jardin de cloître qui rayonnera sur toute l'abbaye !

Le projet présenté consiste à recréer un jardin de cloître avec les éléments symboliques classiques d'un jardin monastique. Demain, un bassin central, d'où sont issus les allées en croix rappelant les quatre fleuves du jardin d'Eden, agrémentera un jardin aux parterres de gazon finement découpé. Ces figures géométriques évoqueront ainsi les broderies des abbayes du XVIIe siècle. Les éléments de fondation seront mis en valeur par des sables d'une couleur différente des allées. Cet espace tourné vers le ciel respectera la sobriété qui caractérise les jardins à la française qui s'étendent actuellement sur le coteau, derrière le chevet de l'église abbatiale.

Pour que d'ici la fin de l'année, le jardin du cloître retrouve ses lettres monastiques, chaque don compte, c'est pourquoi nous sollicitons votre générosité à hauteur de 10 000 euros.

  • Un premier palier de 5000 euros nous permettra de réaliser le bassin en pierre de taille et la mise en lumière de cet espace.
  • Si ce projet vous séduit et que votre générosité nous permet d'atteindre ce premier palier, alors nous pourront réaliser les allées, les parterres "brodés" de gazon ainsi que la restauration et la mise en valeur des anciennes maçonneries du XVIIe siècle avec un second palier à 10 000 euros.

"Le jardin est une méditation à ciel ouvert, un secret révélé à qui le mérite" 

Ghislaine Schoeller

Je choisis le montant de mon don...

  • 10
  • 50
  • 100
  • 250
  • 500
  • 1 000

... ET JE DÉCOUVRE MES CONTREPARTIES

  • Un grand merci !
  • Venez visiter l'Abbaye Saint Georges de Boscherville avec la personne de votre choix
  • Deux places pour le concert des 30 ans du Choeur de Rouen Normandie, qui se tiendra au coeur de l'église abbatiale le 30 juin 2017
  • Un livre sur les jardins de l'abbaye Saint-Georges vous sera remis en main propre
  • L'inscription de votre nom sur le mur des donateurs de notre site internet (sauf si mention contraire de votre part)
  • Bénéficiez d'une visite guidée de l'abbaye Saint Georges de Boscherville valable pour 2 personnes (sur réservation)
  • Une invitation pour deux personnes au cocktail d'inauguration du jardin du cloître
  • 250
  • 500
  • 1 000
  • 2 000

... ET JE DÉCOUVRE MES CONTREPARTIES

  • Un grand merci !
  • Venez visiter l'Abbaye Saint Georges de Boscherville avec la personne de votre choix
  • L'inscription du nom de votre entreprise sur le mur des donateurs de notre site internet (sauf si mention contraire de votre part)
  • Quatre invitations pour le cocktail d'inauguration du jardin du cloître
  • Huit invitations pour le cocktail d'inauguration du jardin du cloître
  • Deux places pour le concert des 30 ans du Choeur de Rouen Normandie, qui se tiendra au coeur de l'église abbatiale le 30 juin 2017
  • Dix invitations pour le cocktail d'inauguration du jardin du cloître
  • Un livre sur les jardins de l'abbaye Saint-Georges vous sera remis en main propre
Coût de votre don après déduction fiscale: 0

C'est simple : vous recevrez par email votre reçu fiscal à intégrer à votre déclaration d'impôts.

La vie du projet

23 mai.

Tout part d'une idée et d'un plan...

Pour mieux comprendre le futur jardin du cloître, voici le plan du projet :

 

 

Ce dessin représente le futur jardin du cloître dans son environnement actuel.

Les points principaux qu'il faut retenir de ce plan sont :

  • les 4 parterres ornés de motifs de gazon (en vert et sur la partie centrale sur le plan ci-dessus)
  • l'organisation de l'implantation des allées en sable stabilisé rosé de Vignats (sur les axes Nord-Sud et Est-Ouest)
  • une allée de circulation de pourtour interne au jardin du cloître
  • le bassin octogonal au centre du jardin
  • l'utilisation de matériaux déjà présents dans le reste du domaine
  • l'utilisation d'un sable stabilisé beige pour contraster avec les motifs de gazon
  • la reprise et la mise en valeur des anciennes maçonneries encore existantes
  • le remplacement du gazon de l'allée Sud de l'ancienne galerie (le long de l'église abbatiale) par du sable stabilisé rosé
  • la reprise de l'éclairage de ce jardin
  • une accessibilité pour tous

Ce jardin prend place bien entendu dans son écrin de verdure puisque les arches de charmilles sont conservés (les pieds de charmes sont représentés par les petits rectangles verts disposés en pourtour du jardin du cloître). Ces arches végétales matérialisent la galerie du cloître.

 

Pour que ce plan ne reste pas une idée... nous avons besoin de votre générosité.

 

Serge Conreur

16 mai.

Avec un peu d'imagination...

Voici le traçage au sol (en blanc) de l'emprise des allées et des principaux éléments de ce projet.

 

 

La statue "La Vierge à l'enfant" du sculpteur Jean Marc de Pas sera déplacée et les alignements de briques et de pierres disparaitront.

Cette vue date de l'hiver dernier comme le montre le feuillage des charmes et a été prise grâce à la hauteur d'une nacelle élévatrice située sur la cour pavée.

A vous d'imaginer la suite !

 

Serge Conreur

09 mai.

La génèse de ce projet

Pourquoi ce projet de renaissance du jardin du cloître ?

Tout simplement parce que ce jardin ne présentait pas les caractéristiques d'un jardin de cloître. Cet espace apparaissait bien triste à bon nombre de guides, de visiteurs et de jardiniers.

Il y a une douzaine d'années, un jardinier anglais, en visite dans notre jardin, me disait lorsque je lui parlais du projet d'implanter un labyrinthe végétal sur les hauteurs du domaine : "Avant de vouloir créer des espaces, pensez à maitriser votre jardin". Cette rude sentence me remettant à ma place, je suis retourné au travail pour accompagner le jardin vers un meilleur entretien. Depuis ce jour, les manches retroussées, c'est avec fierté que je regarde le chemin parcouru.

En 2015, l'envie de redonner au cloître une allure digne de ce nom m'est apparue. J'ai laissé mon imagination créer des projets avant de me poser et de comprendre ce qu'était un cloître. J'ai découvert des symboliques et des histoires évoluants au fil des siècles. A Saint-Georges, il n'y a pas de trace cohérente d'un jardin à cet emplacement, alors il a fallu penser ce qu'aurait pu être ce jardin. Les nombreux plans, archives et discussions sont les ingrédients de cette recette. Cette étude et cette conception se sont déroulées en partenariat avec des représentants du Département de la Seine-Maritime, propriétaire du domaine et la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Normandie (DRAC) qui gère notamment les Monuments Historiques.

Ce projet est né de toutes ces rencontres. Il est issu d'un intense travail et il est le signe d'une volonté de l'ATAR de contamment améliorer le domaine.

Si ce projet est une graine, alors vous êtes les fleurs qui donneront naissance au fruit : la concrétisation de ce jardin du cloître.

 

Serge Conreur, jardinier en chef

                                                                            avant                                                    après

Ils ont donné...