Accueil » Découvrir les projets » Campagnes » 3eme festival "Musique d'Abord" à Barbizon (77)

3eme festival Musique d'Abord à Barbizon (77)

  • Image du projet 3eme festival  Musique d'Abord   à Barbizon (77)
  • Image du projet 3eme festival  Musique d'Abord   à Barbizon (77)
  • Image du projet 3eme festival  Musique d'Abord   à Barbizon (77)
  • Image du projet 3eme festival  Musique d'Abord   à Barbizon (77)
  • Image du projet 3eme festival  Musique d'Abord   à Barbizon (77)
  • Image du projet 3eme festival  Musique d'Abord   à Barbizon (77)
  • Image du projet 3eme festival  Musique d'Abord   à Barbizon (77)
  • Image du projet 3eme festival  Musique d'Abord   à Barbizon (77)

sur un objectif
de 2 500

icone jours restants13 Jours Restants
icone mecenes13 mécènes
Commune de Barbizon
icone map

BARBIZON

icone deduction
IR 2017 IS 2017

Commune de Barbizon

Le village de Barbizon , 1400 habitants, est célèbre dans le monde entier par les peintres préimpressionnistes ou naturalistes qui sont venus cherche...

Commune de Barbizon

Le village de Barbizon , 1400 habitants, est célèbre dans le monde entier par les peintres préimpressionnistes ou naturalistes qui sont venus cherche...

Commune de Barbizon
icone map

BARBIZON

icone deduction
IR 2017 IS 2017
Commune de Barbizon
icone map

BARBIZON

icone deduction
IR 2017 IS 2017

Commune de Barbizon

Le village de Barbizon , 1400 habitants, est célèbre dans le monde entier par les peintres préimpressionnistes ou naturalistes qui sont venus cherche...

Premier palier atteint : un grand merci à nos 11 premiers donateurs !

Notre second palier s'élève à 4000€ : ensemble nous pouvons atteindre ce cap pour couvrir les frais d'organisation du festival !

 

PRENEZ PART AU 3EME FESTIVAL « MUSIQUE D’ABORD » CREE PAR LA COMMUNE DE BARBIZON !

Du 3 au 16 novembre, à Barbizon !

A l’occasion des deux dernières éditions, de nombreux musiciens ont été séduits par la chaleur de la salle et du public de Barbizon et sont heureux de revenir cette année pour nous faire partager leurs émotions musicales.

Sont au programme :

  • Les deux pionniers du festival : le violoniste David Haroutunian et le pianiste Antoine de Grolée ;

  • Mais également de la formation de musique de chambre emmenée par le pianiste François Chouchan qui, après avoir été ovationnée dans une formation en trio revient cette année en formation quintette, très attendue par les habitués !

  • De nouveaux participants font leur apparition, tels le pianiste Karen Hakobyan, le quatuor Amandine Ley et les membres de l'orchestre de Radio France, le violoncelliste Roland Pidoux,  le jeune pianiste espagnol  Lionel Moralles Herrero premier prix du concours international de Lyon 2016..et le pianiste Ionel STREBA.

  • La notion « d’abord » est remplie cette année par le quatuor de saxophones XASAX ( palindrome mélangeant Xenakis et saxophone) et le duo à quatre mains Renata Bittencourt/Diego Munhoz.

  • Il est également de coutume "d'aborder" une composition contemporaine en première audition. Cette année l’œuvre est écrite – Earl of St Vincent - mais nous ne savons pas encore si elle pourra être interprétée… ce sera la surprise !

  • Néanmoins deux oeuvres sont en première française, un quintette et une sérénade des compositeurs allemands Philipp et Xavier SCHARWENKA.

 

Le budget du Festival :

Nous renouvelons cette année notre appel au financement participatif. Le soutien de nos mécènes de la première heure nous avait permis l’an dernier de financer une partie du budget global du festival, à part égale avec le financement du département.

Cette année encore, les musiciens font de gros efforts pour réduire leur cachet.

  • Si nous atteignons 2500 euros, nous pourrons financer le règlement et le défraiement des frais des artistes.

  • Si nous atteignons 4000 euros, nous pourrons alors couvrir les frais d'organisation du festival.

 

Restez connecté sur cette page ! Nous vous présenterons, tout au long de la campagne, chaque artiste et chaque programme, dix au total sur l’espace de blog situé en bas de cette page ! Tous les concerts seront présentés par notre directrice artistique Aline Artinian.

 

Votre soutien pour cet évènement passionnant est précieux ! Nous vous en remercions et comptons sur votre présence en novembre prochain !

 

Je choisis le montant de mon don...

  • 10
  • 50
  • 100
  • 250
  • 500
  • 1 000

... ET JE DÉCOUVRE MES CONTREPARTIES

  • Un grand merci !
  • 1 PLACE GRATUITE
  • 2 PLACES GRATUITES
  • 4 PLACES GRATUITES
  • Album CD d'un artiste offert
  • ASSISTER A UNE REPETITION
  • Venez rencontrer les artistes à l'issu d'un concert !
  • 500
  • 1 000
  • 3 000

... ET JE DÉCOUVRE MES CONTREPARTIES

  • Un grand merci !
  • 1 PLACE GRATUITE
  • 2 PLACES GRATUITES
  • 4 PLACES GRATUITES
  • Album CD d'un artiste offert
  • Venez rencontrer les artistes à l'issu d'un concert !
Coût de votre don après déduction fiscale: 0

C'est simple : vous recevrez par email votre reçu fiscal à intégrer à votre déclaration d'impôts.

La vie du projet

09 oct.

Mercredi 15 Novembre : Célia ONETO BENSAID, pianiste " Révélation pianissime 2016"

Célia ONETO BENSAID

       Célia Oneto Bensaid se produit régulièrement en concert en France et à l'étranger (Italie, Espagne, Angleterre, Suède, Suisse, Algérie) dans des salles telles que la Philharmonie de Paris, le Théâtre du Châtelet, l'auditorium de la Cité de la Musique, le Palais de l'Athénée de Genève, l’Hôtel de Soubise, la Salle Cortot, le théâtre Adyar (Concerts d'Esther), le Couvent des Récollets ("Pianissimes"), le Château d'Ecouen, le théâtre de l'Encre en Guyane (Cayenne) mais est également invitée à jouer dans les festivals de La Roque d'Anthéron, la Folle Journée de Nantes, Le rivage des voix, Les sons d'une nuit d'été (Suède), Arts Terra, Piano Campus, Auvers-sur-Oise, Voix-là, Pianoscope (dernière édition dirigée par Brigitte Engerer
Sur les ondes, on la retrouve régulièrement sur France Musique ("Génération Jeunes Interprètes", concerts en direct de La Roque d'Anthéron, "Le magazine des festivals"), mais également dans l'émission "Classicora" de Frédéric Hutman.
On a aussi pu l'entendre avec l’orchestre de la Garde Républicaine dans le 3ème concerto de Beethoven, sous la direction de François Boulanger, dans le 4ème concerto de Beethoven et To Bill or not to Bill de Raymond Alessandrini avec l'orchestre Mélo'Dix sous la direction de Fabrice Parmentier  ; elle interprète en 2013 le 1er concerto de Chopin dans sa version quintette.
Chambriste passionnée, elle compte parmi ses partenaires privilégiés la violoniste Raphaëlle Moreau, la soprane Marie˗Laure Garnier, la mezzo Fiona McGown, ainsi que les altistes et clarinettistes Manuel Vioque-Judde et Bertrand Laude avec lesquels elle forme le trio Märchen.
Lauréate de nombreux concours internationaux, citons notamment en 2012 le 1er prix ainsi que le prix du public au concours international Claude Bonneton, en 2013, elle est l'unique européenne finaliste et boursière au concours international  Francis Poulenc et est la seule lauréate pianiste 2013 de la fondation CZIFFRA. Enfin en 2014, elle gagne le 3ème prix au concours international Gabriel Fauré présidé par Jean-Philippe Collard (1er prix non attribué). Elle remporte le Campus d'Argent, le prix de la Sacem (pour la meilleure création avec orchestre), le prix du magazine Pianiste, du site jejouedupiano.com et le prix spécial Dutilleux en 2015 au concours international Piano Campus.
En 2016, elle est élue Révélation Pianissime (saison de concerts parisienne et lyonnaise), et devient lauréate de l'Académie Ravel à Saint-Jean de Luz. En 2017, elle devient boursière de la fondation YAMAHA, et reçoit le prix du public de la Société des Arts de Genève attribué par la Fondation Manpower SA. Elle est désormais soutenue par l'entreprise SAFRAN.
                                                              
            Sur la saison 17/18, elle intègre la promotion Mozart de l'Académie Jaroussky localisée à la Seine Musicale de Boulogne-Billancourt.
Elle enregistrera également aux côtés de Raphaëlle Moreau un CD dans le cadre des séries "Jeunes Solistes" de la Fondation Meyer du Conservatoire de Paris.
Elle obtient le prix André Boisseaux en 2017, d'une valeur de 10 000 euros lui permettant d'enregistrer son premier CD solo (Bersnetin, Gershwin) chez le label Soupir qui sortira à l'été 2018.

 

PROGRAMME

C. Debussy (1862-1918)
Estampes
Pagodes
Soirée dans Grenade
Jardins sous la pluie

G. Ligeti (1923-2006)
Etudes pour piano (2ème cahier)
Fèm
Galamb Borong
Der Zauberlehrling


R. Schumann (1810-1856)
Sonate op.22 n°2 en sol mineur
So rasch wie möglich
Andantino - Getragen
Scherzo - sehr rasch und markiert
Presto

G.Gershwin (1898-1937)
Trois préludes pour piano

L. Bernstein (1918-1990)
Touches

L. Bernstein/C. Oneto Bensaid
Ouverture de West Side Story
Ouverture de Candide


 

04 oct.

mardi 7 novembre Leonel MORALES-HERRERO, piano Premier prix du concours international de Lyon 2016

 

Leonel MORALES-HERRERO

Né à Madrid en 1995, Leonel Morales-Herrero est, à 22 ans,  l'un des pianistes espagnols les plus prometteurs de sa génération. Il est déjà reconnu par les grandes salles internationales comme, en particulier, la Wiener Saal de Salzbourg, le Théâtre Bibiena de Mantova, la Maison d'A. Scriabin de Moscou, la Salle Luis Galve de l'Auditoire de Saragosse, la Salle Iturbi du Palais de la Musique de Valence connue pour son acoustique remarquable, l'Auditoire de Castellón, et le Festival Cecilia-Parnassós de Monterrey.
Il étudie à la Faculté de Musique et des Arts Scéniques de l'Université Alphonse X sous la conduite de son père Leonel Morales.
En Espagne, Leonel Morales a joué pour la fondation Yehudi Menuhin en présence de la Reine mère Doña Sofía, pour la Fondation Juan March,  pour Fondation de l'Oliveraie du Chariot, aux Jeunesses Musicales de Séville, de Grenade, et dans ses différentes salles dont l'Auditoire Manuel de Faille etl’Académie des Beaux-Arts de Ferdinand Sain de Madrid.
Le jeune prodige s’est particulièrement distingué en remportant de nombreux premiers prix dans des concours  de prestige. La liste est impressionnante. Durant la seule année 2015, il remporte cinq concours de piano. Le concours international de la ville de Lliria (22 mars) ; de la ville de Barlet (2 mai) et le concours Gabriel Teruel Machi de Benimodo (9 mai). Il gagne également le concours Marisa Montiel à Linares-Jaen ainsi que le concours international César Franck à Bruxelles.
En 2016, premier prix du concours international de Lyon « le jeune virtuose espagnol a également suscité le coup de cœur des Festivals « Les Pianissimes » et « Les Virtuoses du piano de l'association Fréderic Chopin » de Lyon. Il est, de plus, invité par le Festival Gwadloupgroove et par celui de Barbizon » (extrait de presse).
Pour compléter son palmarès on citera sa victoire au concours « ClaviCologne » d’Aix la Chapelle,  au « Piano Talents » de Milan(2015),  son diplôme dans la « Gina Bachauer International Artists Competition » à Salt Lake City(2012). Il est à noter qu’ au Concours Parnassós de Monterey au Mexique 2014, il obtient deux récompenses, le Grand Diplôme d’honneur pour son exécution dans le Concours, d’une part et le Prix du Meilleur interprète de la musique impressionniste d’autre part
Leonel Morales a créé des œuvres de différents compositeurs espagnols tels que Juan Medina, David Azagra, Alejandro Romain, et en particulier les "Trois Pièces Alexandrines" du maître Antoine García Abril, pièces dans lesquelles il a remporté un grand succès. García Abril  lui a dédié ainsi qu’à son frère la pièce appelée «  Hommage à Copernic » écrite pour deux pianos.
Enfin Leonel Morales Herrero participe déjà, en tant que professeur, à l’ "International Piano Course for Children and Teenagers" de Grenade  qui a lieu tous les ans en juillet. Il est également professeur assistant de la « Masterclass international y festival de piano Leonel Morales ».

 

Programme

E. Granados (1867-1916)
El Amor y la muerte

R. Schumann ( 1810-1856)
Humoresque op.20

M. Ravel (1875-1937)
La Valse

S. Prokofiev (1891-1953)
Sonate N°8
 

02 oct.

Mercredi 8 Novembre TRIO David HAROUTUNIAN, violon, Roland PIDOUX, violoncelle, Antoine de GROLEE, piano

 

David HAROUTUNIAN,    violon

Né en 1978, David Haroutunian est d’abord formé par son père, violoniste professionnel, disciple de Léonid Kogan. Il a étudié ensuite à l’école de musique spécialisée Tchaïkovski dans la classe de Petros Haykazyan, dont il sort en 1995 avec les distinctions honorifiques. Il est lauréat cette même année du concours Amadeus. À l’âge de treize ans, il donne son premier concert avec orchestre en jouant le Concerto pour violon en sol majeur K.216 de Mozart. Viennent ensuite les premiers concerts en Arménie, en Russie ainsi que des enregistrements pour la radio.
En septembre 1995 il rentre au Conservatoire National Supérieur de Paris dans la classe de Jacques Ghestem où il obtient le Premier Prix de Violon en 1998. En 1999, il entre en cycle de perfectionnement au Conservatoire National Supérieur de Paris où Jean-Jacques Kantorow est son professeur.
En 1996, Rouben Aharonian, aujourd’hui le premier violon du quatuor Borodine, l’invite à jouer les concertos pour deux violons de Bach et Vivaldi. En 1997 il rencontre Boris Belkin, dont le rôle sera déterminant dans l’évolution du jeune musicien. Il obtient la même année le Diplôme d’Honneur de l’Accademia Musicale Chigiana de Sienne en Italie. Durant ses études David Haroutunian a pu bénéficier des conseils de musiciens tels Olivier Charlier, Zachar Bron, Donald Weilerstein, Christian Ivaldi et bien d’autres.
L’activité de concertiste de David Haroutunian s’est étendue depuis. Il se produit en tant que soliste avec les orchestres Nationaux Philharmoniques d’Arménie, l’Orchestre de Chambre de Moscou, l’Orchestre de Lauréats du Conservatoire de Paris, les membres de l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg, de SWR de Freibourg, sa carrière l’emmenant à des tournées en ex-URSS, en Italie, en Allemagne, en Estonie, en Argentine, au Maroc, en Algérie. Son intérêt pour la musique de toutes les époques le place parmi les violonistes les plus appréciés de sa génération. Chambriste réputé, il est régulièrement invité à de différents festivals de musique.
David Haroutunian s’est produit en récital et musique de chambre dans les différentes salles de concert (Théâtre des Champs-Élysées, Salle Cortot, à la Philharmonie à Budapest, Salle aux Colonnes de Moscou, Palazzo Chigi Saracini à Sienne, etc) et dans de différentes formations ayant eu pour partenaire Paul Badura-Skoda, Itamar Golan, François-Frédéric Guy, Sonia Wieder-Atherton, Vahan Mardirossian, Henri Demarquette, Laurent Wagschal, Jean-Jacques Kantorow, Gérard Poulet, etc. En décembre 1999 il enregistre un récital « live » à la radio de Budapest. Ce disque sera salué par la critique hongroise.
Il participe à de différentes émissions de radio sur des chaînes telles que France Musique, Radio Classique, Radio Nationale d’Arménie, la radio Nationale de Hongrie, David Haroutunian est le directeur artistique de festivals de musique de chambre tels « Les Variations Musicales de Saint-Estèphe » ou encore le « Festival de Bormes-les-Mimosas ».
Très attiré par l’Argentine et sa musique il a rejoint Tango Carbón en 2014 et crée Tangomotán en 2016. Il joue un violon de Lorenzo Carcassi fait à Florence en 1753. À propos de David Haroutunian Ivry Gitlis a dit : « le talent et les capacités violonistiques et musicales de ce jeune musicien vont de pair avec une volonté et un désir d’aller jusqu’au bout de ses interprétations ».

Roland Pidoux , violoncelle

fait ses études au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il obtient ses diplômes en 1965 et 1966.

Sous l’influence de ses maîtres Jean Hubeau et Joseph Calvet, il se passionne pour la musique de chambre, parallèlement à sa carrière de concertiste. En 1968, il fonde avec Jean-Pierre Wallez, l’Ensemble Instrumental de France qui deviendra plus tard l’Ensemble Orchestral de Paris puis rejoint le Quatuor Via Nova pour une période de sept ans avant de retrouver Régis et Bruno Pasquier au sein du Trio Pasquier.
En 1969, il est engagé à l’Orchestre de l’Opéra de Paris, puis à l’Orchestre National de France comme violoncelle solo de 1978 à 1987.
Au cours de ces années, son amour de la musique de chambre le conduit à jouer aux côtés d’autres musiciens exceptionnels tels que Pierre Fournier, Mstislav Rostropovitch, Isaac Stern, Jean-Pierre Rampal…
Il retrouve son ami de longue date, le pianiste Jean-Claude Pennetier pour constituer un trio en compagnie d’un de ses partenaires favoris, le violoniste Régis Pasquier. Cette formation obtient un vif succès auprès du public en France et à l’Etranger et notamment aux Etats-Unis où ils sont régulièrement invités.
Roland Pidoux, à l’instar de son maître André Navarra dont il possède maintenant le violoncelle Gagliano, enseigne depuis 1988 au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.
Il est directeur artistique et responsable des programmations des Rencontres de Violoncelle de Bélaye (Lot) et un des membres incontournables de l’octuor de violoncelles : Les Violoncelles Français.
Il a enregistré de nombreux disques de musique de chambre dont l’intégrale des sonates et variations pour violoncelle et piano de Beethoven en compagnie de Jean-Claude Pennetier récompensé d’un ‘’Choc Classica’’ .

Antoine de GROLEE,  piano

Pianiste français lauréat du concours Long-Thibaud, Antoine de Grolée est né en Picardie et commence le piano à l’âge de 6 ans, grâce à une grand-mère musicienne.

Il débute son parcours musical à l’École Nationale de Musique de Saint-Quentin avec la pianiste polonaise Irène Kutin, dont il continue de recevoir les conseils. À l’âge de 17 ans, il intègre le CNSMD de Lyon dans la classe de Pierre Pontier, assisté par Marie-Paule Aboulker et Svetlana Eganian. En 2005, il y obtient le Diplôme national d’études supérieures musicales avec les félicitations du jury. Il a ensuite travaillé avec la pianiste Hortense Cartier-Bresson puis avec Boris Petrushansky à l'Académie pianistique d'Imola (Italie). Il a par ailleurs suivi les cours d’harmonie au clavier d’Isabelle Duha.

Il a reçu les conseils de grands pianistes et pédagogues tels que Zoltan Kocsis, Anne Queffélec, Evgueni Moguilevski, Sergio Perticaroli, Eric Heidsieck, Tuija Hakkila, Billy Eidi et Christine Marchais-Sieffert. En musique de chambre, il a eu l'occasion de recevoir l'enseignement de Valentin Erben, Paul Katz, Miguel Da Silva, Claire Désert, Christian Ivaldi, Emmanuel Strosser, Olivier Charlier, Louis Fima, Régis Pasquier, les membres du Trio Wanderer et du Quatuor Ysaÿe... Il a également fait partie des ensembles en résidence à la Roque d'Anthéron.

En 2007, il a remporté le 5ème Prix du Concours International Long-Thibaud. Auparavant, il avait obtenu les 1ers Prix des concours Teresa Llacuna en 2005 et Flame en 2000. Il est lauréat de la Fondation d’entreprise Groupe Banque Populaire, de la Fondation Charles Oulmont et du prix international ProMusicis en musique de chambre.
Depuis plusieurs années, il est invité dans de nombreux festivals : La Roque d'Anthéron, Festival des Arcs, Classique au Vert, Prima la Musica à Vincennes, Chopin à Bagatelle, Festival de Menton, les Moments musicaux de Gerberoy, les Musicales de Croissy, les Vacances de M. Haydn à La Roche-Posay, les Inouïes, Festival Couperin à Champs-sur-Marne, les Grands Crus de Bourgogne, les Heures Musicales du Haut-Anjou, Festival du Haut-Limousin, Piano à Riom, Festival de Sagonne, La Charité-sur-Loire, Piano en Saintonge, les Rencontres musicales de Noyers-sur-Serein, les Musicales de l’Abbaye d’Auberive, le Salon de Musique de Franche-Comté, le Festival de Richelieu, les Moments musicaux de Chalosse, les Pianos Folies du Touquet, Eclats de Voix à Auch, le Festival international de musique de chambre en Poitou, Tarbes en Tango, Places aux artistes à Albi, 1,2,3 Musique à Talence…

Il s’est produit en récital et en musique de chambre dans des salles parisiennes (Salle Gaveau, salle Cortot, Fondation Singer-Polignac, Hôtel de Soubise, Salle Rossini, Temples du Luxembourg et de Pentemont, Temple St Marcel, Eglise allemande, Eglise St-Philippe du Roule, Eglise St-Roch, Eglise des Billettes…), lyonnaises (salles Rameau, Molière, Amphithéâtre de l’Opéra…), à l'Auditorium St-Pierre-des Cuisines à Toulouse, à l'Auditorium du Grand Cahors, à la Ferme de Villefavard, au Carré Lamartine à Amiens, aux Théâtres de Colmar, Saint Quentin, Arras, Besançon, Dole, Quimper, Néris-les-Bains, Valence…

Il a également joué à la Philharmonie de Sofia, à Bruxelles (Palais des Beaux-Arts), Rome (Teatro Marcello), Londres (Centre culturel autrichien), à Moscou (Musée de la Grande Guerre), en Albanie (Festival Different trains), au Maroc (Institut Français de Rabat, Printemps des Alizés à Essaouira, Musicales d'Agadir…), en Espagne (Festival du Prince des Asturies), en Moldavie (Nuits pianistiques de Chisinau), en Autriche, Hollande, Grèce, Danemark, Lettonie, Lituanie, Turkménistan, Argentine...

Passionné par la musique de chambre, il a eu comme partenaires Svetlin Roussev, Tedi Papavrami, Eléonore Darmon, Michel Dalberto, François Salque, Hildegarde Fesneau, David Guerrier, Ayako Tanaka, Julie Sévilla-Fraysse, Pierre Fouchenneret, Laurent Cabasso, Léo Marillier, Irène Duval, Alexis Galpérine, Amaury Coeytaux, Lise Berthaud, Florent Charpentier, Hélène Clément, Virgil Boutellis, Guillaume Chilemme, Xavier Gagnepain, Julien Beaudiment, Elsa Grether, Saténik Khourdoian, les quatuors Joachim, Elysée, Varèse, Akilone, Girard...
Il a joué en soliste avec divers ensembles dont l’Orchestre philharmonique de Sofia, l'Orchestre de chambre de Moldavie, l’Orchestre de l’Opéra de Varsovie, l’Orchestre Philharmonia de Lyon, ainsi qu’avec l’Orchestre National de France à l’occasion du Concours Long-Thibaud.

PROGRAMME DU 8 NOVEMBRE

L. BEETHOVEN
Trio mib maj. Op 1 n°1
Allegro
Scherzo
Allegro Assai

L. BEETHOVEN
Trio sib maj. Op 97
'L archiduc"
Allegro
Scherzo allegro
Andante cantabile ma pero con moto
Allegro moderato

02 oct.

Lundi 13 novembre : Quintette Amandine Ley et les membres de l'orchestre philharmonique de Radio-France.

Amandine Ley / violon

 
Née à Strasbourg en 1981, Amandine Ley débute le violon au conservatoire dans la classe d' Alexis Galpérine et poursuit ses études à Bordeaux dans la classe de Micheline Lefebvre ou elle obtient une médaille d’or à l’unanimité en violon et musique de chambre. Amandine Ley entre en 2000 au Conservatoire National Supérieur de Paris dans la classe d’Olivier Charlier et obtient son 1er prix de violon en 2004 et de musique de chambre en 2005 avec le Trio Arcadis. 
Elle intègre par la suite la classe de Sylvia Marcovici à l’Université de Graz et obtient brillamment son diplôme de soliste en 2006. Parallèlement, avec le trio Arcadis, elle obtient le 3e prix au concours international de Lyon et enregistre deux disques autour de la musique romantique française. Elle est amenée à jouer dans de nombreux pays, notamment en Chine à l'opéra de Pékin ou à L'oriental Art Center de Shanghai et participe à de nombreux festivals tels que Lachaise Dieu, le Périgord Noir, les concerts d'Aix..
Pendant ses études, elle travaille régulièrement au sein d’orchestres tels que le Jugend Mahler Orchester, sous la baguette de Claudio Abbado, ainsi que le Südwestrundfunk de Freiburg.
Depuis février 2007, Amandine Ley est membre de l’Orchestre Philharmonique de Radio France.

Florent Brannens / violon 

Né à Paris, Florent Brannens obtient un premier prix de virtuosité dans la classe de Pierre Amoyal ainsi qu'un premier prix de musique de chambre. Il se produit également avec l'Orchestre de Chambre de Lausanne et enregistre un concert de sonates pour la Radio Suisse Romande. Violon à l'Orchestre Symphonique du Rhin, et membre du Quatuor Filatuor, il devient en 1995,co-soliste à l'Orchestre de l'opéra national de Lyon,  et depuis 1996, violoniste à l'Orchestre Philharmonique de Radio-France. De plus, il est membre fondateur du Quatuor Renoir avec lequel il a obtenu trois prix internationaux, enregistré plusieurs CD dont les quatuors de Schumann chez Zig-Zag Territoires, et joué dans une vingtaine de pays à travers le monde 

Marie-Emeline Charpentier/ alto 

Née au Mans en 1978, Marie-Emeline Charpentier commence l'alto à l'âge de 7 ans dans la classe d'Alain Jeannot au CNR de Marseille.  Elle poursuit ses études à Paris avec Jean-Baptiste Brunier, puis sort diplômée d'un 1er Prix à l'unanimité du CNR de Paris et du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Bruno Pasquier pour l'alto et Christian Ivaldi pour la musique de chambre. Membre du Quatuor Andrea durant 4 ans, elle reçoit les conseils du Quatuor Ysaÿe, du Quatuor Amadeus, ainsi que de Walter Levin, Günter Pichler, Valentin Erben... dans le cadre de l'association ProQuartet. Elle continue à jouer en formation de musique de chambre dans de nombreux festivals. Elle est membre depuis 2006 de l'Orchestre Philharmonique de Radio France avec lequel elle se produit en France et à l'étranger.  

Anne-michèle Lienard/ alto 

Après des études de violon au conservatoire de Boulogne avec Jean Lenert Anne-Michèle Lienardse consacre à l’alto.Elle reçoit l’enseignement de Bruno Pasquier et Youri Bashmet et travaille la musique de chambreavec Patrick Gallois.Passionnée d’orchestre elle intègre l’Orchestre National de Lille en 1986 et, est depuis 1988titulaire à l’Orchestre Philarmonique de Radio France.Anne-Michèle Lienard se produit également en concerts de musique de chambre dans les formations de quatuor avec piano, quintette, sextuor et octuor à cordes. Elle fait partie du « trio  Ingres » depuis 2011. 

Nicolas Saint-Yves / violoncelle 

Né en 1979 à Caen, Nicolas SAINT-YVES débute ses études musicales auConservatoire National de Région de Caen dans la classe de Sylvie Basset.Il entre en 1999 au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon envioloncelle dans la classe d’Ivan Chiffoleau et Patrick Gabard. Il y participe à denombreuses master classes au sein de différents groupes de musique de chambre avecdes grands maîtres tels que Jean-Claude Pennetier, Rocco Filippini, AnaChumachenko, Joseph Sylverstein, György Kurtag. Il y obtient en 2003 le Certificatd’Etudes SupérieuresAu sein du quatuor Lecce dont il est membre de 1999 à 2002, il a suivi lesprestigieuses master-classes de l’association Proquartet avec les plus grands noms dela discipline (Walter Levin, Henry Meyer (quatuor Lasalle), Valentin Erben (quatuorAlban Berg), Rainer Schmidt (quatuor Hagen)).Il interprète en soliste le concerto de Ligeti pour violoncelle et orchestre dans lecadre du festival Ligeti à l'auditorium de Lyon en avril 2003.Il est membre de l'Orchestre National du Capitole de Toulouse de 2003 à 2007.En octobre 2004, il remporte le prix spécial pour l’interprétation d’une œuvreEspagnole au concours international de violoncelle Luis Claret (Espagne).Il travaille le violoncelle baroque de 2004 à 2007 avec Alain Gervreau etTormod Dalen.Il intègre en septembre 2007 l’Orchestre Philharmonique de Radio-France, etpoursuit parallèlement une activité de musique de chambre.Il fait partie depuis 2010 du trio Arcadis.

 

PROGRAMME

J. BRAHMS

Quintette deux alto op 111  sol maj. N°2
Allegro non troppo ma  on brio
Adagio
Un poco allegretto
Vivace ma non troppo presto

 W.A. MOZART

Quintette deux alto ut maj. K 515 N°2
Allegro
Andante menuetto /Allegretto
Rondo final

18 sep.

QUATUOR ELYSEE CONCERT DU 3 NOVEMBRE 2017 à 20H30 ECMJ BARBIZON

Justina Zajancauskaité – 1er violon

Laurent Le Flécher - 2nd violon

Andreï Malakhov - alto

Igor Kiritchenko – violoncelle


Justina Zajančauskaitė, premier violon

Justina Zajančauskaitė étudie le violon à l’école nationale des Arts puis à l’Académie de Musique de Lituanie à Vilnius dans la classe du professeur Jurgis Dvarionas avant d’entrer dans la classe de Boris Garlitsky au CNSM de Paris en 2006.
Elle effectue par la suite, entre 2009 et 2011, un Master dans la classe d’Olivier Charlier. Elle est lauréate de nombreux prix internationaux : Prix spécial au Concours International Jasha Heifetz, 2éme Prix du concours international A. Glazounov, Grand Prix du concours B. Dvarionas...
Elle se produit en soliste en Lituanie et en Russie avec l’orchestre Symphonique National de Lituanie. La musique de chambre prend une place toute particulière dans sa vie musicale. Elle a formé avec sa sœur pianiste un duo avec lequel elle donne de nombreux concerts. Justina se produit en Europe dans divers festivals (Musique dans le Grésivaudan, Festival du pays d’Auge...) au sein de l’ensemble Hypnos (sextuor a cordes) créé en 2008.
Depuis 2014 elle fait partie de quatuor à cordes Élysée. Justina bénéficie régulièrement des conseils de Bruno Pasquier, Hae Sue Kang, Itamar Golan. Elle est lauréate de la Fondation Internationale Nadia et Lili Boulanger en 2009 et lauréate de la Fondation pour la Vocation en 2010.


Laurent Le Flécher  - 2eme violon
  Laurent Le Flécher fait ses études au C.N.S.M. de Paris et remporte un Premier Prix de violon et un Premier Prix de musique de chambre. Après son cycle de perfectionnement en musique de chambre dans la classe de Jean Mouillère, il intègre la classe de Vera Reynolds au Curtis Institute de Philadelphie et poursuit sa formation auprès des Quatuor Amadeus, Quatuor Alban Berg et Beaux-arts Trio. Il participe à de nombreux grands concours internationaux et remporte les distinctions suivantes : 3e Prix au Concours international de musique de chambre de l’ARD de Munich, Premier Grand Prix au Concours international Pierre Lantier à Paris, 2e Prix au Concours international de musique française de Guérande, finaliste au Concours de Florence. Laurent Le Flécher se produit aussi bien en France qu’à l’étranger, Festival Radio-France de Montpellier, Capitole de Toulouse, Festival des chapelles, Théâtre du Châtelet, Opéra Comique, Salzbourg, Prague, Luxembourg, Italie, Suisse, Belgique, Pays-Bas, République Tchèque, Russie... Régulièrement invité à participer à des émissions de radio telles Carrefour de Lodéon et Plaisirs d’amour sur France Inter, France Musique, Radio suisse-romande, RTBF, il a dernièrement été l’invité de Jean-François Zygel dans La Boîte à musique, sur France 2, avec le Trio Elégiaque, dont il est membre fondateur avec Virginie Constant, violoncelle et François Dumont, piano. Laurent Le Flécher a joué, notamment, avec Michel Dalberto, André Cazalet, Juliette Hurel, Benoit Fromanger, Emmanuelle Bertrand... Après les Trios de Maurice Ravel et Ernest Chausson avec le Trio Archipel, son premier enregistrement avec le Trio Elégiaque consacré au Trio de Pascal Dusapin et au Quatuor pour la fin du temps d’Olivier Messiaen a été récompensé d’un Diapason d’or et le second, Trios russes, d’un 5 de Diapason. L’intégrale des Trios de Beethoven est parue sous le Label Brilliant Classics. Une critique aux États Unis estime que "le Trio Elégiaque est tout simplement splendide, particulièrement grâce au jeu et style du violoniste Laurent Le Flécher qui me fait penser au violoniste Daniel Guilet (première version du Beaux Arts Trio) et Jacques Thibault.”


Andrei Malakhov, alto
Andrei Malakhov étudie l’alto à l’Ecole Spécialisée de Musique Lyssenko et à l’Académie Nationale de Musique d’Ukraine Tchaikovski à Kiev. Après avoir obtenu le Master au CNSM de Paris dans la classe de Gérard Caussé, il a suivi un cursus de perfectionnement à l’Ecole Normale de Musique de Paris avec Pierre-Henri Xuereb.
Lauréat des concours internationaux en Ukraine, Slovaquie et Finlande, il se produit en tant que soliste et chambriste dans de nombreux pays du monde et avec des partenaires de renom: Henri Demarquette, Zakhar Bron, Anton Martynov, Laszlo Hadady, Julie Fuchs, Roman Mints, Annick Roussin, Valérie Aimard, Christophe Desjardins, Igor Volochine, Boris Baraz, Naaman Sluchin


Igor Kiritchenko, violoncelle
Né à Odessa (Ukraine), il étudie aux conservatoires d'Odessa, Moscou, Paris, avec L. Evgrafov, A. Meunier, V. Berlinsky (Quatuor Borodine) et H. Beyerle (Quatuor Alban Berg). Lauréat du Concours International de Violoncelle à Belgrade, il devient membre du Quatuor Anton (1989-1995) et remporte avec cet ensemble le Grand Prix au Concours International d'Evian, ainsi que le Prix du Jury de la Presse Internationale et le Prix Spécial de la SACEM, le Premier Prix au Concours International Chostakovitch à St-Petersbourg, ainsi que le Prix Spécial pour la meilleure interprétation de la musique russe. Il a fait de nombreux enregistrements pour la radio et télévision (TF1, FR3, FR Supervision), ainsi que six C.D. et effectué de nombreuses tournées en France, Italie, Allemagne, Mexique, Belgique, Hongrie, Russie, Finlande, Maroc, Hollande, République Tchèque, Suisse, Japon, etc... Il s'est produit dans les salles les plus prestigieuses : Théâtre des Champs-Elysées, Théâtre de la Ville et Salle Gaveau (Paris), Herkulessaal (Munich), Salle Verdi (Milan), Barbican Center (Londres), Académie Santa Cécilia (Rome), Metropolitan Art Hall (Tokyo), etc.... Il a été invité avec le quatuor par M. Rostropovitch au « Festival de Prokofiev » et par S. Richter au festival « Soirées de Décembre ». Ses partenaires en musique de chambre ont été A. Meunier, Y. Bashmet, M. Portal, L. Cabasso, Quatuor Borodine, P. Bianconi, G. Caussé, E. Naoumov, P. Meyer, F. Braley, H. Sermet, P. Moragues, les Quatuors Manfred, Ravel, Debussy, etc...

Programme


L.V . BEETHOVEN(1770/1827)
QUATUOR à Cordes op 18 N°4
Allegro ma non tanto
Scherzo. Andante scherzoso quasi Allegretto
Menuetto. Allegretto
Allegro


S. RACHMANINOV  (1873/1943)
QUATUOR A CORDES N°2 (inachevé)
Allegro moderato
Andante molto sostenuto


L.T. GOUVRY (1819/1898)
QUATUOR N°5  op 68
Allegro con brio
Allegretto moderato
Andante con moto
Allegretto agitato
 

11 oct.

Jeudi 16 novembre : QUINTETTE François CHOUCHAN, piano et cordes

 

Le pianiste François CHOUCHAN réunit autour de lui des ensembles de musique de chambre à "géométrie variable". L'an dernier il nous présentait une superbe interprétation du célèbre trio N°2 de Schubert entouré du violoniste Ambroise Aubrun et du violoncelliste Timothy Landauer.

Cette année nous retrouvons ces trois musiciens auxquels se joignent un jeune altiste, Tanner Menees ainsi que la violoniste Agnes Salem.

Le quintette F. CHOUCHAN se compose donc de :

Amboise Aubrun, violon

Agnes Salem, violon

Tanner Menées, alto

Timothy Landauer, violoncelle

François Chouchan, piano

Ambroise Aubrunagnes Sulem

Amboise Aubrun

Ambroise Aubrun (né en 1988) débute ses études de violon à l’âge de 5 ans au Conservatoire de Nice, où il obtiendra ses premiers prix de violon, de musique de chambre et de musique baroque. Admis à l’âge de 15 ans au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Roland Daugareil et Serge Pataud, Ambroise y obtiendra son Diplôme de Formation Supérieure quatre ans plus tard avant d’intégrer la classe de Suzanne Gessner en cycle de perfectionnement au CRR de Paris. Il est ensuite admis à l’Université de Californie de Los Angeles (UCLA) où il poursuivra ses Master et Doctorat (D.M.A.) auprès de Guillaume Sutre avant d’obtenir son Artist Diploma à la Colburn School de Los Angeles en tant qu’élève de Martin Beaver (quatuor Tokyo).
Depuis son premier récital à l’âge de 14 ans, Ambroise se produit en tant que soliste et chambriste dans divers festivals à travers les Etats-Unis et l’Europe, tels que le festival de Loudun, les Sundays Live (LACMA, Los Angeles), la Dilijan Chamber Music Series(Khachaturian Grand Hall, Yerevan), Incontri in Terra di Sienna (Italie), Pacific Serenades (Californie), Colburn Chamber Music Society (Zipper Hall, Los Angeles), Sonnets and Sonatas (Hammer Museum; Getty Auditorium, Los Angeles), Le Salon de Musiques (Dorothy Chandler Pavilion, Los Angeles), et le festival de Barbizon.
Pendant la saison 2016-17, Ambroise se produit en soliste avec l’Orchestre de Chambre Kaleidoscope à Los Angeles, l’ensemble les Déconcertants (Paris), le Culver City Orchestra (Los Angeles), ainsi qu’en récital à Los Angeles, Santa Barbara et Paris.
Il a enregistré son premier disque pour le label Hortus en Mars dernier, à paraitre durant l’automne 2017. Ambroise est nommé professeur de violon et co-directeur du département de musique de chambre de l’Université de Californie, Los Angeles pour l’année scolaire 2016-17 pour remplacer Guillaume Sutre, ainsi que professeur de violon à l’Université de Californie, Santa Barbara.
Sa passion pour la musique de chambre l’a amené à partager la scène avec des personnalités telles que les membres des quatuors Ebène et Borromeo, Jean-Yves Thibaudet, Kevin Fitz-Gerald, Fred Sherry,  Martin Chalifour (violon-solo de l’orchestre de Los Angeles), Carrie Dennis (alto-solo du LA Phil), Brian Chen…

Lauréat de plusieurs concours nationaux et internationaux, (lauréat de la fondation Langart, Prix Charles Oulmont (Fondation de France), vainqueur du concours “All stars” de UCLA, vainqueur du “Atwater Kent competition, 2ème prix du concours London Virtuosi, premier prix du concours Vatelot), Ambroise s’est produit en soliste avec orchestre à plusieurs reprises dans les concertos de Sibelius, Weinberg, Joachim et de Bruch, ainsi que dans la 1ère rhapsodie de Bartók et Per una Cabeza de Carlos Gardel.
Il a créé plus d’une quinzaine d’œuvres et collaboré avec des compositeurs tels que Eric Tanguy, Mark Carlson, Paul Chihara, Juan Colomer, Roger Bourland. Il a également donné la première représentation Arménienne de Black Angels de Georges Crumb au Khachaturian Opera Hall de Yerevan, ainsi que la première représentation Américaine du quintette de Jean Cras au Dorothy Chandler Pavilion (Los Angeles).
Il joue un violon de Matteo Goffriller que lui prête généreusement la fondation Langart.
Il se produit également dans des salles telles que le Hollywood Bowl, les Nokia, Dolby et Greek Theaters, dans des styles moins classiques avec des chanteurs comme Marc Antonio Solis, Gloria Trevi, Harout Balyan et Pink Martini.

Agnes Sulem, violon

Agnès Sulem est 1er violon du Quatuor Rosamonde (quatuorrosamonde.com) depuis sa création en 1981 et Professeur de musique de chambre - classe de quatuors à cordes - au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon depuis 2012.

Avec le Quatuor Rosamonde, elle a gagné de nombreux prix dans des concours internationaux (Prix du Concours International d'Evian, Premier Prix du Concours International de Quatuors de L'Union des Radios Européennes à Salzbourg) et mène une carrière internationale. Elle a enregistré plus de 30 CDs et DVDs allant des classiques viennois à la création contemporaine pour les labels Harmonia Mundi, Arion, Fuga libera, ZigZag territoires, Transart, Editions Jade, Collection Opus… et obtenu le Grand Prix du disque de l’Académie Charles Cros en 2005. Deux enregistrements sont parus récemment: le 14ème quatuor opus 131 de Beethoven et un DVD « Au coeur de la musique de notre temps »,  consacré à la musique française et filmé à l’Abbaye de Fontevraud.
Deux films documentaires sur le Quatuor Rosamonde ont été réalisés par Vincent Bataillon: « Notes pour un Quatuor » porte sur le processus de création dans l’interprétation des quatuors de Beethoven  et « Ainsi la Nuit » qui témoigne de la longue collaboration du Quatuor Rosamonde avec le compositeur Henri Dutilleux qui considérait la lecture de son quatuor Ainsi la Nuit comme la version de référence de l’œuvre.
Le Quatuor Rosamonde est très actif dans le répertoire contemporain et de nombreux compositeurs ont écrit pour lui. Le Quatuor Rosamonde a travaillé en particulier en étroite collaboration avec Pascal Dusapin, Philippe Fénelon, Renaud Gagneux, Philippe Hersant, György Kurtág, Jacques Lenot, Michèle Reverdy, François Sarhan, Eric Tanguy, Ton-That Tiêt.

Agnès Sulem s'est produit en soliste avec l'Ensemble Intercontemporain, l'Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Orchestre de Cannes Provence Alpes Côte d’Azur, l'Orchestre Philharmonique de Nice, l'Orchestre International des Jeunesses Musicales sous la direction de Pierre Boulez, Maurizio Kagel, Pol Mule, Philippe Bender, Marcello Viotti, Jean-Marc Cochereau.
Agnès Sulem a bénéficié de collaborations inspirantes avec des artistes tels que Eugene Lehner, altiste du Quatuor Kolish et ami de Schoenberg et Bartók, Raphaël Hillyer et  Olivier Messiaen.
Agnès Sulem a étudié au Conservatoire de Paris où elle a obtenu un Premier Prix de violon et un Premier Prix de musique de chambre. Elle est aussi docteur en mathématiques. 

Agnès Sulem est « Chevalier de l’Ordre de la Légion d’Honneur ».

Tanner MENEES, alto

Tanner Menees, interprète l'alto en grande partie dans un décor de musique de chambre. M. Menees a collaboré à des spectacles de musique de chambre avec des artistes réputés tels que Martin Beaver, Miriam Fried, Clive Greensmith, Richie Hawley, Gary Hoffman et Ronald Leonard. Ses étés l'ont amené à l'Institut de musique Steans de Ravinia, à l'Académie des cordes Menuhin Festival, au Norfolk Chamber Music Festival, au Juilliard String Quartet Seminar et à l'Académie internationale du Quatuor à cordes McGill. M. Menees a également joué sur la tournée annuelle de Ravinia en 2017, qui a eu lieu à Chicago, Boston, New York et Stamford. M. Menees fait également partie du Los Angeles Ensemble, un quatuor pour piano basé à Los Angeles.

Il a été violon principal pour l'Orchestre Colburn sous la direction de Yehuda Gilad, Sir Neville Marriner et Robert Spano. Au cours de la saison 2015-2016, il s'est produit en soliste avec l'Orchestre Colburn sous la direction de Thierry Fischer. Tanner Menees est un candidat au diplôme d'artiste étudiant avec Paul Coletti à l'école Colburn, où il a également obtenu son baccalauréat en musique.

Timothy Landauer, violoncelle

Timothy Landauer a été salué "comme un violoncelliste aux dons extraordinaires" par le New York Times, lors de sa victoire au très convoité Concert Artists Guild International Award en 1983 à New York.Il a remporté de nombreux prix et récompenses prestigieux, dont le prix des jeunes musiciens de la fondation nationale Gregor Piatigorsky, le Grand  Prix Samuel Applebaum  de la « National solo competition of the american string teatcher’s association »,  et en 1984 une bourse d’études  en prix du concours Hammer-Rostropovich.Landauer  est très sollicité pour ses récitals très acclamés au Carnegie Recital Hall, à l'Auditorium Ambassador de Los Angeles, au Centre d'arts Orford à Montréal, au Théâtre Hall Ville à Hong Kong ainsi qu à Hanovre en Allemagne.Il s’est produit en soliste à travers trois continents avec de nombreux orchestres  dont l'Orchestre Philharmonique de Russie, l'Orchestre Gulbenkian de Lisbonne, le Hong Kong Philharmonic, le Taiwan National Symphony,  l'Orchestre symphonique de Pékin et l'Orchestre symphonique de Shanghai. Aux États-Unis, il est apparu avec le Maryland Symphony, le Grand Teton Festival Orchestra et l'Orchestre symphonique du Pacifique.Timothy Landauer est violoncelle solo de l'Orchestre symphonique du Pacifique, poste qu'il occupe depuis 1992. Né à Shanghai, fils de parents musiciens, il a d'abord étudié avec son père et plus tard, au Conservatoire Middle School de Shanghai, élève de Ying-Rong Lin. Il a poursuivi ses études aux Etats-Unis avec Eleonore Schoenfeld à l'Université de Californie du Sud, où après avoir reçu son diplôme de maître il a été immédiatement invité à rejoindre la faculté en tant que conférencier et adjoint au titulaire de la chaire Piatigorsky, le Professeur Lynn Harrell.Landauer a reçu le «Prix individuel d’Artiste exceptionnel 2004" présenté par Arts Orange County.

 

Francois CHOUCHAN, piano

Acclamé pour sa grande sensibilité et sa créativité, le pianiste Franco-Américain François Chouchan reçoit un Premier Prix de Piano à l'unanimité, ainsi qu’un Premier Prix de Musique de Chambre à l'unanimité au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.Parmi ses professeurs, on compte de nombreux  Maitres illustres tels que  Yvonne Loriod-Messiaen, Germaine Mounier, Jean Hubeau, Nikita Magaloff, Gyorgy Sebok, Magda Tagliaferro ainsi que Mstislav Rostropovitch.Lauréat du Concours International de Piano Viotti , François Chouchan se produit en France et à l'étranger en tant que soliste avec orchestre, ainsi qu'en formation de Chambre. Passionné par la composition de Musique de Film, il participe à l'écriture de plusieurs bandes originales pour des longs métrages.Depuis 2007, il poursuit et intensifie sa carrière artistique à Los Angeles où il réside. Epris d'humanisme et avide de pouvoir faire partager ses passions et ses émotions artistiques, il crée en 2010 sa propre Série de Musique de Chambre au très réputé Dorothy Chandler Pavilion de Los Angeles dont il devient le Directeur Artistique.Considéré par la critique comme le "Nectar" de la Musique de Chambre à Los Angeles, et directement inspiré par le concept intimiste des Salons de la Reine Marie-Antoinette à Versailles, mais aussi de ceux de Franz Schubert à Vienne, "Le Salon de Musiques" connait désormais un très vif succès d'estime auprès du public Californien.

 

PROGRAMME DU 16 novembre 2017

Ce programme exceptionnel comprend deux premières françaises . Les frères Scharwenka, peu connus, sont deux compositeurs allemands de la fin du XIXe et début du XX siècle.

Philipp  SCHARWENKA(1847-1916)

« PREMIERE  FRANCAISE »
Quintette pour piano et cordes si min op 118

R. SCHUMANN (1810-1856)
Quintette pour piano et cordes en mib Majeur op.44

Théophile Franz Xaver  SCHARWENKA(1850-1924)
Sérénade pour Violon Piano
PREMIERE FRANCAISE

11 oct.

vendredi 10 novembre : IONEL STREBA, pianiste

IONEL STREBA

Ionel Streba est né en 1987 à Iasi en Roumanie et se fait très vite remarquer dans son pays pour son talent précoce de pianiste.
Dès l’âge de 13 ans, le Ministère Roumain de la Culture lui offre une bourse et l’envoie en France pour étudier auprès du pianiste français François Chaplin.
À 17 ans, il obtient le premier prix du Concours International Musica, et se voit offrir de la part du Ministère Français de la Culture une bourse pour aller étudier à l’Institut Gnessime de Moscou, dans la classe de Rodica Ardeleanu . Cette formation par les deux écoles russe et française lui permet, trois ans plus tard, d’entrer premier nommé à la Royal Academy of Music de Londres où il obtient son Master dans la classe de l’éminent pédagogue Pascal Nemirowski.
Ionel Streba est également régulièrement invité à se produire aux concerts d’ouverture du Festival International du Cinéma au Havre et du Festival Philarmonica Romantica de Sir Eliott Gardiner. Il donne de nombreux concerts dans de grandes salles telles que la Salle Cortot, l’Heure Musicale au Marais, l’Opéra de Rouen, Le Volcan au Havre, la Philharmonie de Sardaigne, le Musée d’Art Contemporain de Bruxelles, le Théâtre Montensier de Versailles.
Il a par ailleurs interprété le 1er Concerto de Brahms avec l’Orchestre National de Roumanie en 2009, ainsi qu’avec l’Orchestre de Versailles.

 

Programme du 10 novembre 2017

J.S. Bach ( 1685-1750) /Busoni ( 1866-1924) :

Ich ruf zu Dir, Herr Jesu Christ BWV 639
 
L. Beethoven (1770-1827) :

Sonate N° 21 en do majeur, opus 53, Waldstein 
 
F. Schubert (1797-1828) :

Impromptu op 142 n° 3 en si bémol mineur et n° 4 en famineur
 
R. Schumann (1810-1856) :

3 Fantasiestucke op. 111
 
F. Liszt (1811-1886) :

Années de pelerinage : Suisse (HS160)

.Les Cloches de Genève 

.Vallée d'Obermann 

 

01 oct.

CALENDRIER DES CONCERTS

Les entreprises mécènes...

Avatar Avatar

Ils ont donné...

Avatar Avatar Avatar Avatar Avatar Avatar Avatar Avatar Avatar Avatar Avatar