Les femmes moins généreuses que les hommes ?

Communiqué - 15 décembre 2016

Image banner

 

« Générosité faite femme » … la preuve par les chiffres ? L’analyse les chiffres de Commeon sur la base des informations récoltées dans sa communauté auprès de 6000 donateurs sur son site cette année* permet de dégager de grandes tendances. On y apprend que les femmes et les hommes sont représentés à part égale, mais avec quelques disparités quand même ; que Facebook est le réseau du don par excellence ; enfin, que les français prouvent par le don leur attachement au patrimoine.

 

Patrimoine, arts, éducation, sciences… Commeon est aujourd’hui le premier site de mécénat participatif qui facilite le geste citoyen. Cette plateforme de crowdfunding unique valorise et aide à la réalisation de nombreux projets à but non lucratif. Elle permet à chacun, particuliers comme entreprises, de devenir mécène en quelques clics, par don ou vote de projets porteurs de sens. Plus de 180 projets ont déjà été menés à bien sur le site réunissant plus de 8 000 mécènes participatifs particuliers et entreprises, et plus d’1 million d’euros collectés pour le secteur.

 

À l’occasion de son bilan 2016, totalisant les habitudes sur le site de près de 6000 mécènes, Commeon a pu mettre en exergue 3 tendances bien marquées et une bonne claque aux idées reçues 

  • Les femmes seraient-elles moins généreuses que les hommes ? Même si sur Commeon, elles représentent la moitié des mécènes (parfaite parité d’engagement en nombre), le don moyen des femmes est de 25% inférieur à celui des hommes. La différence de moyens mis à disposition ne serait-il finalement pas le reflet des disparités salariales entre les hommes et les femmes ?
  • Facebook est le réseau social le plus adapté au don. Ce vecteur amène 87% des visiteurs en provenance des réseaux sociaux. Il est suivi de très loin par Twitter avec 9,5% des visiteurs venant des réseaux sociaux. Arrivent en fin de parcours Linkedin et Instagram avec moins de 2%.
  • Les Français restent attachés à leur patrimoine. Les projets autour de la sauvegarde des lieux culturels ou patrimoniaux ont la côte et bénéficient à date de 38% des dons, 28% allant aux projets musicaux, 13% au spectacle vivant. Commeon s’ouvrant désormais à de nouveaux domaines de la philanthropie (solidarité, santé, sport,..) au-delà du secteur culturel,  il sera intéressant de voir comment ces répartitions vont évoluer !


*Statistiques réalisées à partir des données consolidées des dons de plus de 5889 mécènes, sur 102 campagnes et 49 programmes depuis mai 2014

 

À propos de Commeon

Créé en 2014 sous le nom Culture Time) par Thérèse Lemarchand et Jean-Noël Juston, Commeon propose une nouvelle forme d’engagement au public. Sur une sélection de projets inédits et d’organismes acteurs du bien commun, il peut ainsi soutenir activement le projet de son choix par un don ou un vote de façon simple, ludique et participative. Ce site de crowdfunding permet à chacun de décider de son budget philanthropique, de contribuer dès 10 euros et en 3 clics, de bénéficier d’un avantage fiscal et de contreparties, et de gérer simplement l’ensemble de ses informations et reçus fiscaux, depuis un même espace. Tous les projets présentés sur Commeon sont éligibles au mécénat. Pour les structures professionnelles, le site est un espace de collecte, de visibilité, de partage et de création de communautés. Depuis mai 2014, plus de 180 projets ont été menés à bien sur commeon.com, réunissant plus de 8 000 mécènes participatifs particuliers et entreprises partout en France, et plus d’1 million d’euros collectés pour le secteur. Forte de son succès, l’entreprise, vient de lever 450 000 euros en capital pour soutenir son développement.

Contacts presse

Commeon : 09 72 46 00 27 - presse@commeon.com