Schola Africa

Schola Africa est une association de solidarité internationale fondée en 2000, œuvrant au Burkina Faso et au Sénégal pour favoriser la scolarisation primaire et la formation professionnelle en milieu rural. Au Burkina Faso, notre action se concentre autour de Bobo-Dioulasso, la deuxième ville du pays. Au Sénégal, nous agissons à proximité de Saint-Louis. Schola Africa est à l’origine de la construction de dix-huit salles de classe à ce jour, ainsi que de la formation de plus de trois cents jeunes femmes dans notre centre burkinabé de formation à la couture. Les membres de l’association estiment que l’accès à l’éducation est un moyen efficace de soutenir le développement d’un pays et ainsi, de lutter contre la pauvreté. C’est dans cette logique que s’inscrit le projet « Vers un collège à Wolokoto », qui fait l’objet de ce dossier.

Depuis quelques années, l'association a pris un nouvel élan : désormais, nous menons également des projets dits “annexes” qui visent à améliorer les conditions d'éducation dans les villages où nous agissons. Nous avons notamment développé :
Le projet “Lampes Solaires” : visant à distribuer des lampes solaires portatives aux élèves pour qu’ils puissent étudier à la nuit tombée.

Le projet “Impluvium” : qui consiste à recycler et stocker l’eau de pluie pour permettre aux enfants et aux professeurs de s’hydrater dans la journée, le manque d’eau potable étant la première cause de maladie et d'absentéisme scolaire au Burkina Faso.

Le projet “Lieu de vie” : qui est un lieu de ressources culturelles et de rencontres où peuvent se retrouver petits et grands tant pour des activités studieuses que pour des activités plus ludiques.
Principe fondateur de notre action, le développement participatif est au cœur de tous les projets que nous menons. Cette valeur fondamentale consiste en l'implication maximale des populations à toutes les étapes d'élaboration de nos projets. Le but est qu'elles ne soient pas seulement bénéficiaires de nos actions mais qu'elles soient directement actrices de leur mise en place. Ainsi, elles peuvent à la fois faire preuve de motivation et assurer une vraie pérennité à nos projets en se les appropriant. Concrètement, lors de la construction d'une salle de classe, nous prenons contact avec la population des villages où nous avons considéré le besoin comme urgent afin de savoir si les parents sont véritablement motivés à emmener leurs enfants à l'école et nous leur demandons leur avis sur l'emplacement du bâtiment. Puis, nous engageons des maçons locaux pour la réalisation des travaux afin de faire fonctionner l'économie locale. Les parents d'élèves apportent aussi eux-mêmes les premiers agrégats nécessaires à la construction.

Le suivi est l’autre pilier capital de notre action : il permet d’apporter les améliorations ou rénovations nécessaires à nos projets. Grâce à plusieurs missions annuelles sur le terrain, aux frais des membres de l’association, et à nos échanges réguliers non seulement avec Karim Gomina, notre co-fondateur burkinabé, mais aussi avec Le Partenariat, l’association qui nous soutient au Sénégal, nous pouvons assurer le suivi de toutes nos actions. Il se fait en étroite collaboration avec la population pour comprendre leurs attentes et apporter des solutions adéquates. Le suivi est donc une étape à part entière qui assure également la pérennité et l’amélioration de nos projets. Toutes les informations sont sauvegardées et une passation assidue est assurée de génération en génération.

Enfin, bien que le cœur de son projet se situe en Afrique, Schola Africa organise régulièrement des activités de sensibilisation dans la métropole lilloise auprès des jeunes et des moins jeunes. Nous intervenons notamment dans les écoles pour sensibiliser les enfants aux problématiques de développement en Afrique de l’Ouest. Nous réalisons aussi chaque année un échange épistolaire entre une classe burkinabé et une classe lilloise.

Projets réalisés

Vers un collège à Wolokoto
Projet réalisé

Vers un collège à Wolokoto

Schola Africa

SOLIDARITÉ INTERNATIONALE
Soutien
mécènes 1135