Ondine Caraïbes

Depuis 2012 en Guadeloupe et 2015 en Martinique, les festivals "Musiciennes" proposent le mariage de la musique classique avec les harmonies caribéennes, la fusion entre des interprêtes venues du monde entier et des artistes issues de ces deux îles...

Rencontres improbables entre un quintette à vent et un orchestre de steel-pan, un piano et un ka, un trio violoncelle/ka/guitare, ce réarrangement a véritablement permis une alliance des styles, des instruments et a touché un très large public, permettant à ce festival de s'inscrire pleinement dans le paysage culturel antillais, avec plus de 40 concerts donnés, 72 artistes différents et 8 000 spectateurs.

Et parce que le partage est le maitre-mot de la musique, parallèlement aux concerts, des rencontres en milieu scolaires ont lieu, ainsi que des activtés pédagogiques de type "académie de piano" en lien avec le rectorat et les écoles de musique.

Les rencontres scolaires s’adaptent en fonction du nombre et de l’âge des élèves auxquels elles sont destinées. Il s’agit véritablement d’aider les élèves à devenir de meilleurs auditeurs et leur faire prendre conscience que la musique est une école de vie où passion, rigueur, travail et plaisir sont indissociables.

L'association Ondine Caraïbes est régie par un président, assisté d'un trésorier et d'un secrétaire. La direction artistique est confiée à la pianiste Lydia Jardon.

D'autres prestataires sont également engagés pour chaque festival : une chargée de communication, une attachée de production, un webmaster, un directeur délégué en charge de l'organisation générale, une comptable et une responsable administrative.

Le budget annuel varie en fonction du nombre de concerts annuels. Pour 2018, il sera de 40 000 €.