Sévigné Compiègne

Sévigné, 150 ans de présence

Les Sœurs de la Compassion, Congrégation internationale dont la Supérieure Générale est Sœur Bernadette BERNY, ont jadis fondé un ouvroir, œuvre d’éducation populaire, destiné à accueillir des jeunes filles.

– En 1864, l’école maternelle et primaire est ouverte.

– En 1905, la séparation de l’Eglise et de l’Etat a obligé la Congrégation à abandonner l’enseignement. Deux anciennes élèves laïques ont alors été chargées de prendre le relais en créant le Cours Sévigné qu’elles ont installé dans un immeuble de la rue des Domeliers.

– Après la seconde guerre mondiale, le pouvoir politique a autorisé de nouveau les religieuses à enseigner. En 1949, l’école est revenue dans le giron de la Congrégation qui a repris la direction. Elle a été réinstallée dans les locaux de la Maison de la Compassion située rue de la sous-préfecture.

– En 1964 a été ajouté le collège puis en 1971, Soeur Thérèse de Jésus, Chef d’établissement, dans un souci d’accueil et d’attention aux plus démunis, a créé le lycée doté de sections professionnelles et technologiques, conformes au charisme de la Congrégation, qui n’ont cessé de se développer depuis. C’est ainsi que Sévigné a poursuivi cette politique en ouvrant une section de techniciens supérieurs en 1988 et un bac professionnel en 2008.

Projets réalisés

UNE TÂCHE SUR L'AILE D'UN PAPILLON
Projet réalisé

UNE TÂCHE SUR L'AILE D'UN PAPILLON

Sévigné Compiègne

soutien
mécènes279