Compagnie Major

icone mapParis
icone deduction
IR 2017 IS 2017 ISF 2018

La COMPAGNIE MAJOR est née avec la mise en scène de CUT, pièce de théâtre d’Emmanuelle Marie. Le projet a été accueilli en résidence à Gare au Théâtre en 2015 pour être joué en mars et repris en juillet lors du Festival Nous n’irons pas à Avignon. Cette pièce parle des femmes, elle leur donne la parole, et c’est bien cela qui m’intéresse en montant un spectacle : dire, libérer la parole.


Je cherche à transposer la réalité de nos vies avec toutes les émotions qu’elles peuvent contenir, même si cela est très complexe je l’admets ! Je m'interroge sur nos interactions entre ‘êtres humains' et ce qui nous pousse à avancer toujours et encore, ou au contraire ce qui nous conduit au renoncement. Quelle est notre part d’ombre et de lumière ? Comment nous grandissons et évoluons ? Ce sont des questions à la fois concrètes et métaphysiques. Entre la fiction et la réalité, je cherche à faire ressortir cette énergie vitale qui nous anime, l’énergie de nos corps et de nos âmes. Le théâtre comporte pour moi une part de mysticisme.


Les auteurs contemporains m’intéressent car ils ont une parole proche de la mienne. Le texte est pour moi très important au théâtre. J’aimerais aussi travailler avec la musique, la vidéo, la danse. Un théâtre où fusionnent plusieurs disciplines est un théâtre qui me plaît. J’ai envie de faire du théâtre avec ma culture et les références de ma génération. Pour moi par exemple la musique électronique, le rock sont importants ! Je rêve d’un théâtre où le public est emporté par le texte, par l’énergie que les comédiens déploient sur scène. Un théâtre incarné et charnel où il sera question de désir, de passion, d’engagement personnel et sincère. Un théâtre qui, je l’espère, me remettra toujours en question humainement et artistiquement.