Orchestre de Chambre de Colmar

« La musique joue des profondeurs de la vie, des extrêmes de la passion, imite les combinaisons de la pensée, agite, apaise » Paul Valéry (1931).

Philosophie générale - De la formation des jeunes professionnels

Notre région a la chance de posséder des Instituts de formation de haut niveau, citons l’HEAR (Haute Ecole des Arts du Rhin) avec le Pôle Supérieur de Musique (aboutissement ultime du Conservatoire de Strasbourg), les Hochschule de Freiburg et Bâle, l’Opéra-Studio de Colmar ou encore la DomsingSchule de Freiburg et la Schola Cantorum Basiliensis. Tant de lieux qui ne sont que des pépinières d’artistes exceptionnels en devenir. 

La philosophie de l’Orchestre de Chambre de Colmar (O.C.C) est ainsi de mettre en réseau ces jeunes et brillants artistes, à l’aune de leur carrière internationale, afin de leur proposer d’intégrer des productions d’excellence tout en bénéficiant de l’expertise de musiciens chevronnés.

L’O.C.C se compose ainsi d’un orchestre symphonique à géométrie variable, d’un ensemble de solistes vocaux (Chœur de Chambre d’Alsace) et d’un Département Jeunes Voix (Chœur de Chambre de l’Université de Strasbourg). Tous trois sont placés sous la direction conjointe d’un chef principal et d’un jeune chef invité – lauréat du 2ndTrophée Jeune Talent d’Alsace.

Une direction artistique internationale

Aux côtés de Cyril Pallaud, l’Orchestre de Chambre à le grand honneur d’accueillir comme marraine Mireille Delunsch, soprano internationalement reconnue et comptant parmi les plus grandes artistes issue de notre région. Par ailleurs metteur-en-scène et pédagogue éminente au sein du CNSM de Lyon, dont elle dirige la classe de chant, Mireille Delunsch a gagné le 1erPrix d’Opéra de Béziers et le Concours Voix Nouvelles. Invitée régulière du Festival d’Aix-en-Provence depuis 1998, Chevalier des Arts & Lettres, elle est Prix d’Honneur 2011 de la Fond’Action Alsace.

La réalisation de la programmation artistique, la préparation des musiciens et la direction sont assurés par un trio complémentaire : Cyril Pallaud, en qualité de chef principal, le jeune et brillant chef-invité anversois Simon De Paepe ainsi que Joachim Baumann, en qualité de conseiller artistique et chef de chant. 

L'équipe artistique
Cyril PALLAUD, directeur musical

Chef de chœur et d’orchestre, Musicologue, Chanteur et Organiste concertiste, Cyril Pallaud, musicien complet à la passion infatigable, est Agrégé en Musique enseignant à l’Université de Strasbourg. Menant de front une carrière de soliste à l’orgue et de chef tant d’orchestre que de chœur, il fut – notamment - de 2015 à 2018, Chef Principal de la Capella Sacra, Ensemble Vocal et Orchestral International parrainé par le Ministère de la Culture et spécialisé en musique baroque. Avec ce dernier, il dirigea près de 50 concerts abordant quelques-uns des plus grands chefs-d’œuvre du répertoire tels le Messiede G.F. Haendel, l’intégrale des Messesde J. Haydn, le Magnificatde C.P.E. Bach ou encore le Requiemet la Grande Messe Inachevéede W.A. Mozart en collaboration avec des artistes issus tant de l’Opéra-Studio que de l’Opéra National du Rhin (O.N.R.)

Se produisant dans des répertoires inédits en formation de chambre, il interpréta également les grandes pages pour orgue et orchestre en soliste (Concertode F. Poulenc, Symphonien°3 de C. Saint-Saëns,Fantaisie Dialoguée  de L. Boëllmann, Concerti de J. Rheinberger et J. Haydn) avec La Philharmonie de Strasbourg. Interprète du Requiem de M. Duruflé avec le Chœur des Trois Frontières et des Ceremony of Caroles avec la Maîtrise du 16earrondissement de Paris, souhaitant toujours porter haut les couleurs du « Roi des Instruments » et démontrant son accessibilité à tous, il est régulièrement l’invité des plus grands festivals d’orgue européens (Freiburg, Bordeaux, St-Bertrand-de-Comminges, Sarragosse, Würzburg, Bologne, …). A ce titre, fervent défenseur du patrimoine des orgues d’Alsace, sa discographie compte – parmi une dizaine d’albums, deux intégrales inédites de compositeurs alsaciens : Léon Boëllmann et Georg Muffat, toutes deux récompensées par la critique. Chanteur, il s’est également produit dans le cadre de tournées européennes régulières, invités de nombreux festivals des Îles Jersey à la Pologne, en passant par l’Italie, l’Espagne ou l’Autriche. 

Ayant reçu une formation complète au sein des Conservatoires de Colmar et Saint-Maur-des-Fossés et se spécialisant en la prestigieuse Schola Cantorum Basiliensis, le parcours de Cyril Pallaud fut notablement influencé par Eric Lebrun et Lorenzo Ghielmi en orgue, Glenn Chambers (CNSM de Paris), Robert Dumé (Opéra National de Paris) et Marie-Thérèse Keller (Ecole Normale de Paris) en chant, Sofi Jeanin (Radio France) et Jean-Philippe Billmann (Strasbourg) en direction de chœur, et le Prof. Bruno WEIL, successeur de Herbert von Karajan au Mozarteum de Salzbourg, en direction d’orchestre, où Cyril Pallaud fut académicien en 2018. 

Attaché, dès ses débuts, à la transmission de l’Art musical et à la formation des jeunes artistes, Cyril PALLAUD fut à l’origine de la création du « Trophée Jeune Talent d’Alsace » aux côtés de Catherine Trautmann – Ministre Honoraire de la Culture, qu’il remet tous les deux ans à un brillant artiste de moins de 30 ans, sous le parrainage conjoint du Conseil Départemental du Haut-Rhin et de la Caisse des Dépôts et Consignations. 

Désormais Directeur Musical de l’Orchestre de Chambre de Colmar – dont il est le Chef Principal, du Chœur de Chambre d’Alsace et du Département Jeunes Voix, constitué du Chœur de Chambre de l’Université de Strasbourg, il est également et depuis 2015 directeur musical de l’Ensemble Vocal de Saint-Louis.  Avec ce dernier, il dirige régulièrement de grandes productions avec orchestre (G. Fauré, Requiem -  F. Mendelssohn, Psaumes – W.A. Mozart, Messe du Couronnement), et a été invité à diriger la Junge KammerPhilharmonie de Freiburg dans le Requiem de Verdi en 2018. 

Collaborant régulièrement avec Bernard Lienhardt, compositeur, il a créé en première mondiale sa Cantate « Une Joyeuse Espérance » pour chœur, orchestre et soliste en 2017, dont il a été dédicataire et fut le commanditaire de son Te Deum, créé par son collègue flamand Simon De Paepe. Prix de l’Observatoire Musical Français 2010, Prix Talent d’Avenir de la Fondation Alsace en 2011, Léon d’or en 2014, Cyril Pallaud est lauréat du Festival de Saint-Bertrand-de-Comminges et titulaire du Prix Bach-Monsaingeon de la meilleure interprétation des œuvres du Cantor de Leipzig. 

Conservateur des orgues historiques de Riquewihr et Oberhergheim, il siège au Centre d’Etudes des Mondes Modernes et Contemporains de l’Université de Bordeaux et intervient régulièrement au sein de colloques internationaux. Auteur de plusieurs dizaines d’articles au sein de revues spécialisées, Cyril Pallaud est également un conférencier reconnu, intervenant auprès de l’orchestre philharmonique de Strasbourg et d’autres ensembles.

 

Simon de Paepe, chef invité
Né en 1996, Simon De Paepe est le Directeur Musical, Fondateur et Chef de l’Orchestre d’Anvers Con Spirito, phalange exclusivement composée de jeunes artistes professionnels, lauréats du Conservatoire Royal d’Anvers où y terminant actuellement leurs cursus. Formé en direction de chœur auprès de Luc Anthonis, il dirige depuis 2017 l’Ensemble Vocal Voix Célestes de Kapellen, sa ville natale, et a pu suivre la même année le « Kurt Thomas cursus » d’Utrecht en direction de chœur. Académicien, deux années consécutives, des MasterClass du Mozarteum de Salzburg en direction d’orchestre auprès du Prof. Bruno WEIL, il aura la chance de travailler cette année avec Christophe Prégardien.

Musicien complet terminant par ailleurs sa formation de pianiste au sein du Conservatoire Royal d’Anvers auprès de Heidi Hendrickx, Levente Kende et Nikolaas Kende, étudiant plus spécifiquement le Lied et l’accompagnement auprès de Lucienne Van Deyck et Jozef De Beenhouwer, il a pu suivre les Masterclass de Pascale Sigist, Roger Vignoles, Jan Philip Schulze, Christian Zacharias et Maciej Pikulski. 

Possédant une appétence particulière tant pour la redécouverte des partitions oubliées que pour l’analyse et la transcription de manuscrits, collectionneurs d’œuvres musicales anciennes, Simon De Paepe  est un ardent défenseur de la musique flamande. Souhaitant faire redécouvrir ce répertoire de tout premier plan, il est un fin connaisseur de l’œuvre d’August De Boeck, Peter Benoit ou encore Jules Van Neffel qu’il dirige et joue régulièrement, démontrant la qualité intrinsèque de leurs créations. 

Parmi les dernières productions qu’il a pu diriger avec Con Spirito, nous pouvons citer les Symphonies 25,29 et 41 (W.A. Mozart), la Symphonie 49 (J. Haydn), les Symphonies 1 et 3 (L. V. Beethoven) et la 2eSymphonie (J. Brahms) aux côtés de Finlandia (J.Sibelius), Candide  (L. Bernstein). Avec Voix Célestes, Simon De Paepe a dirigé les Vier Gesänge (J. Brahms), La Mort d’Ophélie (H. Berlioz) et le Requiem (G. Fauré). 

En ce début d’année 2019, nous le retrouverons dans Le Rapt de Lucrèce (opéra de B. Britten) et Peer Gynt (Bühnenmusik d’E. Grieg) tout en créant en première mondiale Bounds of the unthinkable (Noah Senden) et Magnificat (Carsten Braun).

 

Mireille DELUNSCH, marraine 

Professeur au C.N.S.M. de Lyon
Née en Alsace, Mireille Delunsch commence sa vie de musicienne au piano. Diplômée en musicologie, elle fait ses débuts de soprano lyrique à l'opéra du Rhin dans Boris Godounov. Elle se produit dans un large répertoire allant de Monteverdi à Varèse, en passant par la Folie dans Platée de Rameau, les grands rôles mozartiens (Pamina, Dona Elvira, Fiordiligi, Vitellia, La Comtesse), l'opéra italien avec La Bohème, La Traviata ou un bal masqué de Verdi, l'opéra français avec Armide et Iphigénie en Tauride de Gluck (enregistrés avec Marc Minkowski), Carmen, Pélleas et Mélisande (enregistré avec Jean Claude Casadessus), Le Roi d'Ys de Lalo ou le Pay sde Ropartz (enregistré avec Jean-Yves Ossonce), l'opéra allemand avec l'Agathe du Freischütz de Weber ou l'Elsa du Lohengrin de Wagner, enfin l'opéra russe avec la Tatiana d’ Eugène Onéguine de Tchaïkowski, ou le chef d'œuvre de Britten, The turn of the screw, la cleopatra du Giulio Cesare de Haendel.

Invitée depuis 1998 au Festival d'Aix en Provence, elle s'y produit dans le Couronnement de Poppée mis en scène par Klaus Michael Grüber, Don Giovanni (Peter Brook), Le Tour d'écrou (Luc Bondy), La Traviata (Peter Mussbach), dans l'Or du Rhin dirigé par Sir Simon Rattle, et tout récemment dans Idomeneo de Mozart dirigé par Marc Minkowski et mis en scène par Olivier Py.

On a pu l'entendre également dans les quatre rôles féminins des Contes d'Hoffmann à Lausanne et Lyon, Mélisande à la Scala de Milan et à l'opéra de Manaus, Theodora de Haendel (mise en scène de Peter Sellars) à Strasbourg, Don Giovanni mis en scène par Michael Haneke et le rôle titre de Louise, dans Elsa du Lohengrin de Wagner à l'Opéra de Paris et dans Arabella à l'Opéra Royal de Walonnie. Elle vient de faire ses débuts de metteur en scène avec La mort de Cléopâtre et La Voix humaine( ont elle fut également l'interprète) à l'Opéra de Bordeaux, œuvre qu'elle a également chanté à Sao Paulo. Ses plus récentes incarnations ont été : Lady Sarashina de Peter Eötvös en création à Lyon, Antigone (La Lumière Antigone de Pierre Bartholomée) en création à la Monnaie de Bruxelles, Le martyre de Saint-Sébastien à Lucerne (direction M. Janowski), Iphigénie (Iphigénie en Tauride) mis en scène par S. Warlikowski , Elettra dans l'Idomeneo de Mozart à Aix-en-Provence mis en scène par Olivier PY, et le rôle de la reine Marguerite dans Yvonne, princesse de Bourgogne de ¨Philippe Boesmans à l'Opéra de Paris et à Vienne, mis en scène par Luc Bondy. 

Elle a un répertoire également étendu en mélodie française (enregistrements, entre autres,  de l'intégrale des mélodies de Louis Vierne et Duparc) et Lied; on a pu l'entendre fréquemment dans des œuvres de Clara et Robert Schumann, Wagner, Mahler, mais aussi Korngold, Rachmaninov ou Bernstein.

Elle a à coeur de préserver le répertoire de mélodie française mais aussi de faire découvrir sans cesse des œuvres inconnues ou oubliées.

Pour nous soutenir

Mobilisez-vous pour la campagne

Contribuez à donner vie à un projet spécifique, qui nécessite un soutien immédiat pour être réalisé !

Soutenez le nouvel Orchestre de Chambre de Colmar

Favoriser les Jeunes Artsites Professionnels 
Après trois années d'existence, la Capella Sacra opère sa mue pour devenir l'Orchestre de Chambre de Colmar, pépinière d'artistes exceptionnels en devenir dont l'objectif est de mettre en réseau jeunes et brillants artistes, à l'aune de leur carrière internationale afin de leur proposer des productions d'excellence, tout en bénéficiant de l'expertise de musiciens chevronnés. 
Une Marraine exceptionnelle
Placé sous le Parrainage du Conseil Départem...

Soutenez le nouvel Orchestre de Chambre de Colmar

Orchestre de Chambre de Colmar

Musiques
0%
0
jours restants J-29
mécènes 0

Projets réalisés

Capella Sacra - Soutenez la 10e édition !
Projet réalisé

Capella Sacra - Soutenez la 10e édition !

Orchestre de Chambre de Colmar

Musiques
122%
2 440
mécènes 21
Capella Sacra - soutenez la 9e édition (2016/2017)
Projet réalisé

Capella Sacra - soutenez la 9e édition (2016/2017)

Orchestre de Chambre de Colmar

Musiques
53%
800
mécènes 11