Fondation Marie-Louise

Histoire de la fondation Marie-Louise

A l’origine, en 1984, une poignée de parents d’enfants polyhandicapés se regroupent en association pour refuser de cacher le handicap et s’engagent pour sociétaliser le handicap. Soucieux de l’avenir de ces enfants par manque de structures adaptées et désirant leur donner une vie "la meilleure sans vouloir l’impossible", des professionnels et une arrière grand-mère, Marie Louise Sicard, décident d'offrir un terrain à ces parents, donnant ainsi naissance à l’association Marie‐Louise.

L’association est régie par la loi 1901. Elle est reconnue d’utilité publique le 23 juin 1998 et est, de ce fait, autorisée à recevoir des dons et legs exonérés des droits de mutation.    

Les fondamentaux de Marie-Louise : "Gérer c’est bien, faire vivre c’est mieux".
Marie-Louise a défini un projet qui doit être mis en pratique par les établissements. La personne handicapée est une personne à part entière qui doit vivre et s’épanouir dans la dignité. Tous les moyens doivent être mis en œuvre pour répondre à ses attentes, ses désirs, afin de lui offrir la vie la plus adaptée à ses besoins en recherchant son épanouissement maximum. Le confort et le bien être des résidents sont indissociables de ses objectifs.

Marie-Louise apporte aide et soutien aux parents.

Marie-Louise :

  • Une association de parents et d’amis bénévoles,
  • Une association gestionnaire d’établissements,
  • Une association ouverte vers l’extérieur

Aujourd’hui c’est :

6 établissements :

  • La Maison d’Accueil Spécialisée de Gratentour créée en 1989, accueillant 48 résidents polyhandicapés,
  • Le Foyer d’Accueil Médicalisé de Gratentour créé en 1996 et accueillant 39 résidents,
  • La Maison d’Accueil Spécialisée "L’Oustalet" à Saint-Alban, créée en 2002 et transformée en 2013 pour 22 résidents,
  • La Maison de Vie Marie-Louise à Pechbonnieu créée en janvier 2009, accueillant 40 handicapés vieillissants et 62 résidents atteints de la maladie d’Alzheimer, 
  • La Ferme Vivaldi à Vacquiers créée en janvier 2010 et qui reçoit 16 adultes handicapés mentaux en accueil de jour pour des journées de plein air,
  • La Maison d’accueil spécialisée « Le Coquelicot » à Castelginest créée en janvier 2013 et qui reçoit 42 résidents polyhandicapés et autistes.

 Quelques chiffres :

  •  18 millions € de budget de fonctionnement,
  •  269 résidents,
  •  300 emplois équivalents temps plein soit un des plus gros employeurs du Nord-Est toulousain.

 
Aujourd’hui une Fondation. Le statut de Fondation reconnue d’utilité publique par décret du 1er septembre 2017 signifie pour Marie-Louise que : 

L’association Marie-Louise a transféré son activité de gestionnaire des établissements à la Fondation et l’Association "Les Amis de Marie-Louise" a été créée pour poursuivre son activité au profit de la Fondation. "Les Amis de Marie-Louise" est représentée au sein du conseil d’administration de la Fondation.

La collecte de dons se fera désormais au nom de la Fondation.

"Les amis de Marie-Louise" devient le donateur le plus important, à ce jour, de la Fondation.  

Pour nous soutenir

Mobilisez-vous pour la campagne

Contribuez à donner vie à un projet spécifique, qui nécessite un soutien immédiat pour être réalisé !

Soutenez la tractotherapie

A l’origine du projet, né en 1984 : une poignée de parents d’enfants polyhandicapés se regroupent en association pour refuser de cacher leur handicap. Des professionnels et une arrière grand-mère, Marie Louise Sicard, soucieux de l’avenir de ces enfants par manque de structures adaptées, décident alors de leur offrir un terrain, donnant ainsi naissance à l’association Marie‐Louise.

Nous faisons aujourd’hui appel à votre générosité pour l’achat d’un tracteur qui prendra place dans l’un de nos 6...

Soutenez la tractotherapie
Soutenu par Crédit Agricole Toulouse 31

Soutenez la tractotherapie

Fondation Marie-Louise

IR 2019
IS 2019
IFI
51%
4 118
jours restants J-23
mécènes46