Les enjeux du mécénat d’entreprise

Accueil » Comment ça marche » La philanthropie en france » Les enjeux du mécénat d’entreprise

Mécénat : conseils, définitions et astuces

Découvrez tous les articles Commeon pour vous aiguiller sur le mécénat et découvrir les possibilités offertes par ce dispositif unique au monde !

Image banner

Les enjeux du mécénat d’entreprise

Le mécénat participatif permet d’aller plus loin que le simple crowdfunding dans la recherche de personnes susceptibles de vous soutenir : il permet en effet de s’adresser à la fois aux particuliers et aux entreprises, grâce à un encouragement fiscal adapté.

Le mécénat d’entreprise est loin d’être anecdotique : en 2015, 3,5 milliards d’euros ont été consacrés au mécénat par des entreprises, soit une hausse de 25%. Cela représente quelques 170 000 entreprises de plus de 1 salarié qui mènent une action de mécénat.  Selon le baromètre du mécénat d’entreprise réalisé en 2016 par CSA pour l'Admical, la moitié des entreprises de plus de 250 salariés sont mécènes. ou porteur de projet, vous avez tout intérêt à vous intéresser aux possibilités qu’offre le mécénat d’entreprise !

 

A chaque type d’entreprise son mécénat

 

Toutes les entreprises ne sont pas sensibles aux mêmes approches ni aux mêmes problématiques. Ainsi, les TPE/PME sont très sensibles aux problématiques locales et soutiennent en majorité des associations et des structures privées qui animent le territoire. Au contraire, les plus grandes entreprises auront une répartition mécénat publique (collectivités territoriales, établissements publics) / privé (associations, fonds de dotation) plus équilibrée et peuvent s’engager pour des projets diversifiés, locaux ou non : leurs critères sont plus liés aux problématiques du projet qu’à sa situation géographique.

 

Source : 2e édition de l’étude sur le mécénat au bénéfice des collectivités territoriales françaises publiée par EY en Septembre 2016

De même, il n’existe pas une catégorie de projets qui l’emporte vraiment dans le monde de l’entreprise : la répartition du budget global est variée entre les différents secteurs qui répondent aux critères de l’intérêt général.

 

Source : 2e édition de l’étude sur le mécénat au bénéfice des collectivités territoriales françaises publiée par EY en Septembre 2016

Le mécénat d’entreprise grandit auprès des collectivités

 

Depuis plusieurs années, une tendance de fond se dégage : les entreprises, comme les particuliers, marquent une appétence grandissante pour une contribution volontaire et ciblée à des actions et projets orientés vers une croissance durable des territoires. La publication du cabinet EY le sougline clairement : « Cette nouvelle forme de collaboration entreprises/ collectivités est un levier puissant sur lequel les collectivités peuvent fortement capitaliser. » 

Dans un contexte économique et politique en pleine mutation, où la réforme territoriale bouscule les paysages institutionnels en donnant naissance à des régions étendues et à de vastes intercommunalités, l’adhésion des habitants, des entreprises et des porteurs de projets à leur territoire ne faiblit pas, bien au contraire. Les démarches mécénat des collectivités, qui constituent un dispositif d’ingénierie financière, sont très clairement perçues comme un outil pour fédérer des moyens au bénéfice d’un territoire et de son développement, quelles qu’en soient les frontières administratives.

 

Comment approcher une entreprise pour l’inviter à soutenir un projet

 

1. Évaluer une opportunité

Le financement participatif est une occasion d’initier de nouvelles relations avec des chefs d’entreprise et les acteurs économiques (TPE et PME) qui peuvent être sensibles à la dimension projet et au caractère innovant du financement participatif.

Au-delà de la mission de votre organisation, la portée de votre projet, campagne ou programme, peut intéresser de nombreuses entreprises qui n’ont pas encore initié une réflexion sur le sujet du mécénat. C’est pourquoi vous avez l’opportunité de proposer sur Commeon.com une offre de contreparties spécialement dédiée aux entreprises.

Que vous ayez déjà ou pas une politique de mécénat entreprise, le projet de financement participatif vous offre la possibilité d’initier un premier contact de mécénat avec des entreprises dont l’implantation, l’activité ou les valeurs sont proches de votre projet et de son objectif (par exemple, un projet de retransmission vidéo d’un opéra peut être l’occasion de solliciter les entreprises des secteurs des TIC ou les fournisseurs de matériels audio et vidéo).

Cette démarche initiée à l’occasion du financement participatif peut être une première étape pour fidéliser ensuite ces nouvelles entreprises mécènes autour de votre mission.

Attention toutefois, solliciter les entreprises pendant votre campagne de crowdfunding demande d’avoir une approche plus personnelle que celle employée à destination des donateurs particuliers : prise de contact, contreparties.

2. Prospecter

Quelle entreprise cibler et où ? Vous disposez de plusieurs pistes pour orienter vos recherches :

  • Le lien avec le territoire : Votre projet s’inscrit dans une dynamique locale et il est intéressant pour les acteurs économiques de la région de s’y associer.
  • Le lien avec la thématique du projet : votre projet ouvre vers de nouvelles thématiques, qui sont autant de ponts vers des mécènes potentiels. C’est une opportunité pour les solliciter en dehors du cadre strict de la mission de votre organisation.
  • Le lien avec les valeurs portées ou le caractère pionnier et innovant : autant de mots clés à reprendre dans vos communications.

Quels objectifs ?

Soyez réalistes, car une approche semi-personnalisée demande un peu d’investissement en temps. En fonction de vos ressources internes et relais, évaluez le nombre d’entreprises que vous pensez pouvoir convaincre dans un temps limité. Sollicitez par exemple une vingtaine d’entreprises, que vous n’hésiterez pas à relancer, dans l’objectif d’en convaincre une grande partie. Cela vous permet aussi d’évaluer les premiers retours d’intérêt sur votre projet, et de rentrer dans une boucle d’amélioration.

3. Créer une offre de contreparties adaptée

Nous conseillons de créer au minimum deux offres de contreparties spécialement pour les entreprises : par exemple 1 000 € et 2 000 €.

Attention, la loi mécénat impose que l’offre de contreparties pour une entreprise ne dépasse pas 25% du montant total du don.

NB : Les entreprises en France bénéficient d’une réduction fiscale spéciale pour leur geste mécène, qui s’élève à 60% de réduction sur l’Impôt sur les Sociétés. Un don de 1 000 € revient donc à 400 € après réduction fiscale.

4. Choisir le bon moment

Solliciter les entreprises une fois la campagne lancée, à partir de la deuxième semaine par exemple, permet d’asseoir votre démarche sur une réelle dynamique participative. Il est plus simple de fédérer et de convaincre autour d’une campagne rassemblant déjà des donateurs. Cette étape de campagne est aussi celle où vous aurez commencé à communiquer dans les médias (presse, radio, TV) : une belle occasion de reparler de la campagne.

Quels messages ?

3 messages sont à transmettre lors de votre premier contact avec l’entreprise :

  • Les valeurs communes : en soulignant les valeurs de l’entreprise, ses savoir-faire, en lui permettant de s’affirmer comme un acteur du dynamisme économique du territoire et des pratiques innovantes telles que le crowdfunding.
  • Les avantages : 60% de réduction de l’IS et de nombreux bénéfices de communication : En présentant les contreparties que vous offrez : l’entreprise pourra en faire bénéficier ses clients, ses prospects, mais aussi ses collaborateurs, dans une approche plus RH. Exprimer ses valeurs autour du soutien à votre projet est aussi une opportunité de communication institutionnelle vers le grand public.
  • La simplicité du geste donateur : en lui fournissant directement le lien vers votre campagne, vous lui permettez de soutenir votre projet en quelques clics, pour le montant souhaité.

Enfin, pérennisez la relation avec vos nouveaux mécènes entreprises : il est plus simple de fidéliser un mécène que d’en recruter de nouveaux ! Préparez les prochaines étapes en les informant de votre programmation à venir, vos projets à moyen terme ... Donner leur la possibilité de se projeter à vos côtés !

Et si vous êtes une entreprise et que vous souhaitez savoir précisément dans quels termes vous pouvez vous engager, consultez la page du Ministère pour en savoir plus sur le régime fiscale des entreprises.

Vous aussi, faites en sorte que le mécénat d’entreprise se développe, pour que la pratique de la participation se développe auprès de tous et partout !

 

Vous aussi, devenez philanthrope, et passez à l’action… sur Commeon !