Mécénat et association : un mariage heureux

Accueil » Comment ça marche » La philanthropie en france » Mécénat et association : un mariage heureux

Mécénat : conseils, définitions et astuces

Découvrez tous les articles Commeon pour vous aiguiller sur le mécénat et découvrir les possibilités offertes par ce dispositif unique au monde !

Image banner

Mécénat et association : un mariage heureux

La Loi Aillagon de 2003 a permis de remettre le mécénat sous les feux de la rampe en augmentant considérablement les avantages fiscaux des entreprises qui soutiennent des projets associatifs. Pourtant, à bien y réfléchir, les associations ont toujours recouru au mécénat : les associations à forte orientation sociale, dites caritatives, ou les grandes fondations, mais aussi les structures plus locales ont toujours fait appel à un public qui partageait leurs valeurs pour défendre des causes citoyennes.

 

Quelles associations peuvent bénéficier d’apports en mécénat ?

 

Les associations de Loi 1901 sont reconnues d’intérêt générale si les trois critères suivants sont respectés :

  • L’activité est non lucrative et non concurrentielle
  • La gestion est désintéressée
  • L’activité ne profite pas à un cercle restreint de personnes

Le champ est donc vaste : associations sportives, structures culturelles, organisations sociales, organismes environnementaux, troupes de théâtre et ensembles musicaux… toutes ces activités peuvent faire l’objet d’un soutien en mécénat participatif, pour peu que leur projet englobe le public dans une démarche collective.

Le mécénat est donc particulièrement adapté à la structure associative !

 

Financement, communication : quels sont les avantages du mécénat ?

 

Le mécénat participatif offre plusieurs avantages qui correspondent particulièrement aux structures associatives : souple, facile à mettre en place et à animer, il est un outil de communication autant qu’un levier financier.

Une campagne de crowdfunding repose avant tout sur la communication, et permet de susciter un effet de levier pour une association. Sur Commeon par exemple, l’association bénéficie d’une page organisation dès inscription, et elle peut également créer une page spécifique pour animer un projet en particulier, campagne ponctuelle ou programme annuel de mécénat participatif. Cette visibilité est un premier pas qui permettra de mettre en place une véritable campagne de communication : l’objectif pour une campagne de financement participatif est toujours de parvenir à toucher le plus large public possible en partant de sa propre base de contacts, qui s’étendra progressivement au fur et à mesure de l’avancement de la campagne.

En invitant vos mécènes à se mobiliser et à faire passer le mot à leurs proches, vous contribuez à les transformer en ambassadeurs pour votre association. Si votre base initiale adhère à votre projet, si vous croyez en votre projet et savez garder une communication efficace tout au long du projet, alors vous parviendrez à profiter d’une visibilité ponctuelle plus importante qui profite à votre association et la fait connaître.

 

Evidemment, la rapidité et la simplicité du mécénat participatif en font également un outil de financement très intéressant, mais qui doit bien être mis en relation avec l’effort de communication déployé. Publier un projet sur Internet ne suffit pas à en assurer la réussite !

 

Enfin, n’oubliez pas qu’une campagne qui fonctionne bien constitue en elle-même un argument de communication et de promotion important, car cela révèle l’intérêt que vos mécènes manifestent à l’égard de votre mission ! Il est ainsi généralement plus facile de démarcher des entreprises, petites ou grandes, une fois que la dynamique de la campagne est lancée et que vous avez déjà franchi 50% de votre objectif, par exemple.

 

Les contreparties : une relation gagnant-gagnant

 

Quelles contreparties proposer en remerciement des dons en mécénat lorsqu’une association ne bénéficie pas de moyens importants ? Pas de panique, il ne s’agit pas de proposer des goodies ou des contreparties qui constitueraient un retour sur investissement, mais bien de créer du lien avec vos mécènes en les faisant adhérer à votre démarche, en les invitant à participer à votre activité et à découvrir vos actions ou votre établissement sous un jour nouveau !

Vous pouvez mettre en avant les événements marquants de votre association, les moments clefs, et leur révéler l’envers du décor, au propre ou au figuré : visite de coulisses, rencontres avec les artistes, participation à des réunions, des conférences, remerciements personnalisés sous forme de vidéos, éléments dédicacés... Autant d’éléments qui vous permettront d’établir un contact privilégié avec vos mécènes, et de les inviter à s’impliquer par la suite s’ils le souhaitent !

 

Mécénat participatif et Associations sont donc faits pour s’entendre : vous aussi, faites le grand saut !