Le financement participatif en France

Accueil » Comment ça marche » Qu'est-ce qu'une plateforme de crowdfunding ? » Le financement participatif en France

Crowdfunding : conseils, définitions et astuces

Découvrez tous les articles Commeon pour vous aiguiller sur les pratiques du crowdfunding ou financement participatif et devenir des experts en la matière !

Image banner

Le financement participatif en France

Une plateforme (ou site) de crowdfunding) est espace numérique pour réunir des porteurs de projets et des donateurs, particuliers ou entreprises, qui souhaitent s’engager en soutenant un projet qui les touche.

 

La France, championne du crowdfunding sur le Vieux Continent

Plusieurs études, dont le Baromètre du financement participatif en France, ont été menées ces dernières années pour souligner la croissance du financement participatif, ou crowdfunding, en Europe.

Si le Royaume-Uni est le champion du secteur en Europe, la France se classe juste derrière avec 296,8 millions d’euros récoltés en 2015. Un montant qui a doublé en un an ! A titre de comparaison, l’Allemagne enregistrait 248 millions d’euros en 2015, et les Pays-Bas 111 millions.

Le crowdfunding a donc le vent en poupe dans l’Hexagone !

 

Source :Baromètre du Crowdfunding 2015

Associations, particuliers, entreprises : à chacun son crowdfunding

Derrière le terme de financement participatif se cachent trois formes de crowdfunding : le don (avec ou sans récompense), le prêt rémunéré et l’investissement.

Source :Baromètre du Crowdfunding 2015

Les associations sont traditionnellement les plus familières avec l’appel au don désintéressé : elles représentent 99% des porteurs de projet ! En revanche, elles ont encore du chemin à faire en ce qui concerne les dons avec récompenses ou contreparties : sur ce secteur, les particuliers sont encore majoritaires à 50% ; les entreprises, quant à elles, préfèrent généralement recourir au prêt ou à l’investissement participatif.

Source :Baromètre du Crowdfunding 2015

En d’autres termes, si vous souhaitez lancer un projet en crowdfunding pour votre association ou votre établissement, pensez bien aux contreparties que vous offrirez : c’est le moyen de vous différencier des associations traditionnelles !

L'économie participative : un système ancien qui séduit un public jeune

Le système de souscription ne date pas d’hier, le mécénat encore moins : les associations ont depuis toujours cherché leur base sur un public âge et aisé, qui avait des moyens d’action financiers conséquents.

Mais les jeunes générations cherchent de plus en plus à s’emparer des thématiques qui les animent et à prendre une part plus active dans la vie des causes qui représentent leurs valeurs : ainsi, toutes les catégories d’âge sont aujourd’hui concernées par le financement participatif. Un élément intéressant à garder en tête lorsque vous construisez votre campagne : ne cherchez pas à adresser un public particulièrement « jeune » ou au contraire plus âgé, restez accessibles à tous.

Source :Baromètre du Crowdfunding 2015

 

Les collectivités territoriales, une exception à la française

En France, le crowdfunding peut être combiné avec une démarche de mécénat, qui permet de bénéficier d’avantages fiscaux (66% de réduction pour les particuliers et 60% pour les entreprises [LIEN VERS LA PAGE DEDIEE]), offrant un effet de levier unique au monde.

Depuis le Décret n°2015-1670 du 14 décembre 2015, les collectivités territoriales ouvrent leurs actions aux pratiques de mécénat participatif en proposant aux entreprises et aux particuliers de s’associer à leur démarche de dynamisation du territoire. C’est alors une relation gagnant-gagnant qui se noue : les structures trouvent un financement affranchi des rigueurs administratives et formalités budgétaires, qui permet souvent de mener à bien des projets innovants, tandis que les mécènes trouvent un moyen d’orienter leurs impôts et de s’engager plus directement dans la vie locale.

La dimension collaborative du crowdfunding en fait donc un outil de participation citoyenne.

Grandes agglomérations ou communautés de communes rurales, toutes les collectivités ont des arguments à faire valoir : valorisation d’un tissu local ou rayonnement régional, à vous de définir votre angle d’approche pour aborder le mécénat participatif !

Vous aussi, lancez-vous dans l’aventure du financement participatif français et découvrez les outils spécifiques de Commeon qui vous aideront à mener à bien votre campagne de crowdfunding !