4) Témoignages de participants

05 Apr

4) Témoignages de participants

 

 

 

 

QUELQUES EXEMPLE DE TEMOIGNAGE DE PARTICIPANTS « DE l’EST» :

 

 

 

Vera Obradovic, directrice section théâtre, Université de Belgrade et Mitrovica nord, kosovare, janvier 2016

 

Dear Tumulus,

I hope that you spent nice time in Belgrade. We are very happy that she was here and work with our students.

It was very important experience for them. THANK YOU !

Kisses for you from all of us!

Best regards.

 

 

 

Lulzim, directeur de l’ONG 7Arte, Mitrovica, kosovar, janvier 2016

 

Dear you all,

The last experience (January 2016) with youngsters in Mitrovica was such educational and entertaining. Youngsters are asking us, when "Tumulus" artists are coming back to continue the cooperation in Mitrovica. It was just amazing experience, full with emotions and positiveness. That is what our youngsters need today. On behalf of 7Arte, I am looking forward to cooperate with you and give another chance to the mitrovica's youngsters, to feel and experience a real performing art.

Kind regards.

Lulzim

 

 

 

Boris, metteur en scène, serbe, août 2015

 

Dear you all !

Bon Voyage ! Love from Belgrade.

We hope to meet you soon again !

 

 

 

Marko, hip-hoper, serbe, juillet 2015

 

Yes we had really so nice time together, thank you for that and hope to see you soon. Thanks for Benjamins number. I  will try to manage and go on Kosovo. All the best, take care!!!

 

 

 

Miona, danseuse, serbe, juillet 2015

 

Thank you all for this great week !

It was very inspiring !

Have a good time. See you! Big hug !

Miona

 

 

 

Kinga, cantatrice, hongroise, juin 2012

 

Dear,we arrived yesterday, we had a good trip !Thank you for the photos !!!

Thank you again for everything, the travel, the tickets, the social charges, and everything.And tell to Idlir, that rachi is the same with the Palinka!! the romanians tell their national alcool also 'rachi'!!!And kisses to you,I am glad that you liked my job.

 

Kinga

 

 

 

Joana Lesnierowska, directrice de Arts Stations Foundation à Poznan, polonaise, juin 2011

 

So !!!! It is over.

all your girls went home and there are of course a lot of emotions, things to think over, reflect, re-visit. so, we all look to hear from them all....

 

I was very happy to host this project, it made me also think a lot and test  this quite interesting format. I think it was a challenge for all our artists and very interesting time. and I really do look forward to learn if this week brings some ideas back to us..

also, after long discussions if do the final showing, artists went for it and invited us into their routine and created great spoace for being together and individiual at the same time. I enjoyed it a lot.

of course, you will hear a lot from French people, I need also some time to digets.

but, I am glad Stary Browar went for it (and thank you for bringing in the idea , it was exactly an experience we like here, not easy in a daily meaning of the word but raising a lot of questions on very interesting issues, offering artists also a special time to look at their own practice in a very special way...

 

so, I hope Bogota is great.

looking to hear from you

and of course, I am sure we will discuss things as timne goes and mind gets clearer...

 

joanna

 

 

 

Krystyna, directrice de la Skola Baletowa de Poznan, octobre 2010

 

Cheres

 

Nous sommer tres content que vous etez aller a Poznan a l’ecole du ballet . Nous eleves sommes tres content de visite et classe aussi. J’ai parler avec des eleves après presentation et ils mes parles que sont tres contents, . maintenant nous avons beaucoup de travailles ,parce que nous avons grand project au 21.11.2010.

 

Beaucoup felicitation Brigitte, Andrea, Pedro Jean-Christ et vous.

 

Krystyna et Robert

 

 

 

Iskra, choregraphe, macédonienne, novembre 2009

 

Hello....Just to say i arrived well ..i am home and i will be working here a lot for the festival in Skopje.....thank you for the project and the experienece in working in vojvodina and paris...i think it was not easy but I have new experiences and ideas now. i am also very happy to meet everyone..artsits and technicians..it was really great :)we stay in touch greetings from  skopje and we  stay in touch... !!!best wishesIskra

 

 

 

Zsófia, dramaturge, hongroise, octobre 2009

 

J'espère que tout s'est bien passé en Serbie, et que vous n'êtes pas trop fatigués. La il y a de très bons échos parmi des jeunes sur les ateliers. Apparemment c'était une grande expérience pour tout le monde.

 

Merci, bonne journée,  Zsófia

 

 

 

QUELQUES EXEMPLE DE TEMOIGNAGE DE PARTICIPANTS « de L'OUEST » :

 

 

Sophie, chorégraphe, française, février 2016

 

Ces quatre jours là-bas rodent dans ma tête, me "travaillent" profondément.

Après ce nouveau périple à Mitroviça.  Expérience forte à la fois humainement et au niveau de mon travail sans cesse en mouvement. ça me questionne, ça ouvre les yeux,

ça secoue ! .......

nouvelle équipe cette fois, et c'est aussi des rencontres entre artistes, et c'était du bonheur, facile à vivre !

générosité, disponibilité....

C'était la deuxième fois pour moi à Mitroviça, je me suis sentie moins "naïve" peut-être que la première fois, reçu plus frontalement

les difficultés qui existent là bas.

On se disait ça entre nous pendant le retour en RER : avant on se dit toujours à quoi ça va leur servir, que va t'on leur apporter avec nos ateliers  ?

mais ça se voit, ça se sent, il se passe quelque chose de profond, de l'ordre du partage, de l'ouverture sur l'autre, et sur eux mêmes. (et nous mêmes).

La restitution du groupe de musicien à la Mitroviça rock school dans le sud, a montré des facettes des élèves que les gens de l'Ecole n'avaient pas vus.

Ce sont les retours qu'on a eu.

De mon coté avec mes élèves en danse, j'ai tenté des choses, plus expressives, plus risquées, et ça a fonctionné ... mon public c'est plutôt " des gamins des rues", comme j'ai entendu, ça veut dire qu'ils ont surement un quotidien difficile même si ils ont un toit, je ne sais pas.

Puis un autre atelier dans une immense salle de musée glaciale ... avec deux danseurs folkloriques géniaux, + Philippe qui s'est joint à nous.

Et puis les concerts .... avec performance jonglage ... totalement rock et poétique ....

Journées pleines ...

En tous cas, c'est beaucoup beaucoup d'émotion, ni gratuite ni superficielle.

donc GRAND GRAND  MERCI .

 

Sophie

 

 

 

Frank, musicien, franco-américain, février 2016

 

Que de superbes souvenirs en si peu de temps !!J’espère qu’on se revoit vite !Quelle formidable expérience !Merci ... Merci !!Menilmontant North City !?Ailleurs ?? 

 

 

 

X, artiste, français,à jeun, sobre et lucide, à la sortie d’un atelier, janvier 2016

 

C’est le troisième plus beau jour de ma vie.

Il y a d’abord le jour où j’ai rencontré ma compagne,

celui, fantastique, où j’ai eu mon fils,

et aujourd’hui.

 

 

 

Sophie, chorégraphe, française, juillet 2015

 

Je suis impliquée depuis un an dans un projet international collectif de rencontres et de partages avec des artistes et les publics d'Europe centrale et orientale, nommé tumulus. Une affaire commune à plusieurs dizaines d’artistes.

En avril 2015, nous sommes allés à Mitrovica, au Kossovo, pour faire des ateliers avec des jeunes albanophones et serbophones, élèves comédiens ou jeunes apprentis, en lien avec des associations locales.

Il y a aussi le projet de faire une série de voyages, en 2017-2018, avec un grand nombre de voyageurs, en Hongrie, Autriche, Serbie, Kosovo, Roumanie &  Ukraine.

Nous tissons des liens à chaque voyage, construisons un chemin.

 

Nous sommes artistes, danseurs, musiciens, poètes, et pensons que ces rencontres, partages, voyages ne semblent pas hors sujet dans notre Europe, vu  comme elle tangue aujourd’hui.

Nous revenons toujours de ces voyages avec une joie d’y avoir rencontré, d’y avoir avancé.

Pour ma part ces échanges sans cesse réinventés nourrissent ma propre réflexion artistique.

Par l’expression artistique quelque chose se passe, quelque chose se tisse, quelque chose rayonne. Je crois à la poésie, à l’imaginaire, aux échanges humains, au concret sur le terrain, être là.

Mille mercis.

 

 

 

Philippe, apiculteur, français, août 2014

 

A vous tous,

 

Merci à vous de ce que nous avons partagé hier.

Nous pouvons continuer à marcher encore sur nos sentiers, si nous voulons.

Encore des gens et des pays.

Nous avons été ensemble dans la troué de lumière du théâtre. Après la houle de la foule disperse les fétus. Pas pu se voir. Il y a des labours en cours, des choses tractées et qui sourdent. Le vent nous rapprochera sûrement, sur d’autres quais ou ailleurs, bientôt.

 

 

 

Grégor, photographe, français, juin 2012

 

bonjour

 

et merci pour cette soirée voyage géopoétique

 

plus enrichissante que tous les spectacles que j’ai vus à la Colline cette saison

 

vous avez su habilement utiliser l’espace

dans la pénombre

 

la parole de Christian Paccoud

vaut bien mieux que des légions officielles de déshonneur des arts et lettres

 

oui

la poésie est bien moins dans les Normalités Supérieures

qu’au détour de rues peut être improbables

mais bien plus vivantes

 

au plaisir

 

gregor

 

 

 

Philippe, chargée de l’action culturelle, Médiathèque Marguerite Duras, français, juin 2012

 

Merci à vous.

 

Bonjour,

 

Je vous remercie également de tout cœur pour cette magnifique soirée.

Nul doute que Poésie et Raki, au-delà de la rime, vont parfaitement bien ensemble.

Je renchéris sur Gregor, Christian Paccoud, dans sa simplicité et sa force, distille une parole lumineuse.

 

Un grand merci.

 

Philippe

 

 

 

Arnaud, accordéoniste, français, juin 2011

 

Excellent moment de création hier soir.

 

Merci pour votre confiance.

 

Bien ami-calmement

 

Arnaud

 

 

 

Anna Ventura, chorégraphe, espagnole, mai 2011

 

Dear Tum-team !

 

Many thoughts and conclusions about and from our meeting in Poznan !! I think I should devote time to that, do not take lightly this unusual meeting : the height of luxury : to bring international artists to reflect on why the arts matter

interesting, unusual, and scattered ..

 

I work on two or three devices, resulting from this experience:

-a video installation with the movie we have made with ​​us all a collective body and therefore super fantastic and,  oh yeah !!! democratic

- a photo-installation, naranja erotica: posture,  sham posture, poor posture

- a big stream text of human encounter around the question : must you be a human, to be an artist ? must you be an artist to be human? And this about the etymology. It was terribly question of words there, in Poznan!

- a second text on the issue of language and borders, physical and mental.

In short, it is far not right ready now  !

 

Please, do my friendships to our Polish friends.

It seems they do not receive my mail?

 

Anna

 

 

 

Eléonore, chorégraphe, française, mars 2011

 

I very much liked the system of this Tumulus edition. Tight and precise schedule was proposed, but very open was the way we could apropriate it.

I understoud this proposal as an invitation for a journey, a time for myself, for adventure, and for charing, far away from protuctive pressure. Rare but particulary pertinent proposal !!! Because it seems to me that  sabbatical periods are very serious ways of working and elaborating an own artwork. In fact, this experience and the exchanges were very rich to me, it has feed my thoughts. I have the stroung sensation that it opened some space into me. A precious intelectual and physical dynamic was opening during the week…

It was fulfilling and rewarding at several levels : personal, artistic, professional.

I was particulary intersted in descovering Art Station Foundation, meet some of the people of the group. And through the polish people and the journey, I was also very pleased to descover a beat of Polish culture.

Thank you for inviting me, it has been a beautiful gift for me.

Let’s go further !

 

 

 

Gérard Vincent, poéticien français & Idlir Azizi, poète et traducteur albanais, mars 2011

 

Naissance de l’atelier radio film

 

L’atelier radio-film surgit du processus de réflexion et d’expérimentation commune que nous avons pu mener. Cette complicité intellectuelle s’est nouée à l’occasion des voyages labourant de tumulus chemin géopoétique, en 2009 et 2010, au cours desquels nous avons animé un atelier de poétique choristique, en Hongrie et dans la plaine serbe de la Tisza. Merci.

 

 

 

Angela, directrice de théâtre, française, janvier 2010

 

Merci !!Tous les artistes qui ont participé à cette aventure m’en ont tellement parlé que j’ai presque l’impression d’avoir fait ce voyage avec vous. Ils ont eu l’air d’avoir vécu un moment hors norme. Je suis sure que vous trouverez les ressources pour continuer cette aventure qui a tant ému les uns et les autres. J’ai hâte de regarder tout ça...A très vite, oui, j’espère ! 

 

 

 

Laurent, vidéaste, français, janvier 2010

 

Salute à tous !Et grand merci à tous de déployer tant d'énergies pour que la vie se passe, bon gré mal gré, pleine de sentiments parfois frits mais toujours foutue de sens et d'humanisme que l'on ne trouve presque pas ailleurs.Il y a beaucoup de choses à dire et à revoir mais à refaire toujours, et nous sommes si nombreux qu'il nous faudra une dizaine d'éditions supplémentaires pour entendre tout le monde, alors à bientôt sur les routes !

 

 

 

Jean-Christophe, chorégraphe, français, novembre 2009

 

En suivant le sentier large et accueillant du tumulus/spirittu arrives en haut du Tumulus on tu prends le vent librement.Ce sport, parfois à haut risque, est une activité d'essences.JCh

 

 

 

Cécile, danseuse, française, novembre 2009

 

A cause de tumulus… j’ai le mal du pays de la Serbie.

J’ai adoré la Serbie.

A bientôt.

Cécile

 

 

 

Li Ping, performeuse, chinoise, novembre 2009

 

Quelle énergie mentale et physique encumulus de Tumlulus !!!C'est beau de pouvoir monter sur Tumulus pour regarder les chemins qu'onvient de parcourir, et c'est toujours après tant d'effort et d'utopiequ'on s'apercevoir mieux nos chemins engagés.En tout cas Bravo et merci pour ces chemins où nous sommes allés !

 

 

 

Pascal, photographe, français, novembre 2009

 

Bonjour à toutes et tous,

 

Je vous présente ma vision du voyage "tumulusien".

Vision incomplète et personnelle.

Mais je dois vous dire à tous que j'ai passé de merveilleux moments 

et j'espère avec mes photos vous les faire partager.

Amitiés à toutes et tous.

Pascal

 

 

 

Blaise, musicien, programmateur, français, novembre 2009

 

BRAVO pour ce grand voyage rocambolesque et carambolesque, cethumus, ce tumulte, cette fusée pétaradante lancée au milieu du réelendolori, ce trop-plein de vie au milieu du vide, ce strato-cumulo-rébus àfleur de mots, ce geste heureux et incarné. Pour moi ce fut aussil'occasion de renouer avec mon instrument, avec la scène, avec l'envie, etce n'est qu'un long début qui redéploye ses lèvres.

 

 

 

Laurent, créateur lumières, français, octobre 2009

 

Et à présent,

comment enterrer un Tumulus ?

Bâtir par dessus...

Un  Surmulus ?

 

 

 

Erika, chorégraphe, italienne, octobre 2009

 

Bouleversante expérience et quête dans un tremblement d'existence.Grazie pour ce formidable voyage !