Un laboratoire collaboratif pour le mécénat de demain

Une jeune entreprise comme la nôtre est en évolution permanente. Elle doit anticiper les attentes de son marché, y répondre rapidement avec des outils efficaces et robustes, tout en gardant le sens du service et l’intelligence d’adaptation qui composent notre identité. Les sujets sont nombreux et l’une des clés de réussite est de prioriser (c’est parfois frustrant !) les demandes qui nous sont faites ou les envies que nous pouvons avoir, afin de garder notre capacité à réaliser l’essentiel.

C’est dire si la création au mois Juin de TWELVE, le laboratoire collaboratif du Mécénat de demain, était importante pour nous. Ces conférences à destination des professionnels sont une brique essentielle dans notre vision.

Économie collaborative : créer l’engagement citoyen ?

Le crowdfunding : une croissance de 100% par an

La France s’est dotée en 2003 d’une loi pour le développement du mécénat, favorable à la complémentarité de financement de projets d’intérêt général entre le public et le privé. Cette loi a démontré son efficacité : le mécénat représente aujourd’hui environ 3,8 milliards de contributions déclarées (2 milliards pour les particuliers et 1,8 milliards pour les entreprises), dont 20% pour la culture.

On constate une baisse du mécénat d’entreprises ces dernières années, dans une conjoncture économique difficile, et une concentration des dons autour des très grandes entreprises et des grands groupes.

Le crowdfunding en revanche poursuit une croissance rapide, de près de 100% par an. Cette dynamique est une réelle opportunité positive, et fait écho à une évolution de la société portée par des individus souhaitant devenir acteurs et co-financeurs de projets qui leur tiennent à cœur.

C’est pourquoi Culture Time a la volonté de faire grandir ces nouveaux usages, en offrant les bons outils pour développer les dons diffus (celui des particuliers et des petites entreprises), et en proposant de nouvelles formes innovantes de don. Ce sont ces nouveaux usages de l’économie collaborative qui permettent d’envisager de façon positive de nouvelles formes de participation du citoyen à la culture, en complément des acteurs publics.citoyen - ensemble