La générosité en patrimoine

« Donner, c’est savoir transmettre ». Voilà notre motivation, chez Commeon. Un leitmotiv que nous partageons avec vous, piliers indispensables à la bonne réussite des nombreux projets que nous soutenons sur notre plateforme. Cette nouvelle rentrée (la 3e ensemble, déjà !) est l’occasion de vous remercier une nouvelle fois de votre générosité, et de souligner à quel point le don est peut-être l’acte le plus universel qui soit.

Faire un don, et après ?

Et si tout commençait après le moment du don ? Faire un don, c’est bon pour la santé : plusieurs études américaines soulignent les effets positifs du don sur le cerveau et sur l’humeur du généreux donateur. Voilà une bonne raison de faire un don, qui s’ajoute à la satisfaction de voir les projets qui nous tiennent à cœur se réaliser grâce à une contribution collective. Faire un don fait donc du bien, d’accord : mais après ? L’expérience s’arrête-t-elle là ?

Le don en ligne, tout simplement !

Nous le constatons tous les jours chez Commeon, la pratique du don aux associations est en pleine mutation. L’expérience de Sylvie est parlante : pour elle, le don aux associations est associé à des sollicitations trop nombreuses ou mal adressées, alors que le don en ligne est beaucoup plus simple. « Ce qui fait que je ne donne plus aux associations, c’est qu’on est harcelés de courriers, de petits cadeaux, et de la part de beaucoup d’organismes, à cause de la revente des fichiers de contacts », indique-t-elle, agacée.  « Sur internet, il n’y a pas cet aspect, c’est plus simple », complète-t-elle : le don en ligne serait-il plus conforme aux attentes des donateurs d’aujourd’hui ?