Le mécénat participatif comme outil de partage

En avril 2017, une radio associative marseillaise baptisée Radio Grenouille fait ses premiers pas en mécénat participatif en lançant un programme annuel collaboratif sur Commeon.

Un mois après le lancement, le programme de collecte de l’association avait déjà récolté plus de 10 000 €. L’association, toujours en alerte sur les nouvelles économies collaboratives, et notamment séduite par l’outil d’automatisation des reçus fiscaux de Commeon, s’est lancée dans l’aventure afin de « faire vivre le tout ». Retour enthousiaste sur ce projet avec Pauline Gervais, responsable de la communication et du développement chez Radio Grenouille.

 

Twelve #1 – Développement des ressources vs développement des publics : quelles interdépendances ?

Quelles sont les grandes leçons de cette première session ?

[Lecture : 10 min]

Conférence disponible en podcast (ci-dessous) ou sur notre chaîne YouTube

 

 

Un grand merci aux nombreux participants à cette édition inaugurale, l’évènement affichait complet ! Retrouvez ici une retranscription résumée des deux interventions.

 

Juliette Démares : Responsable du mécénat à l’Opéra de Rouen Normandie

Je ne peux concevoir le développement des ressources sans le développement des publics. Bien que je sois en charge du mécénat et des relations entreprises, mon objectif est que les gens viennent aux spectacles. En interne, ce discours là il faut vraiment le tenir, parce que nos collègues de la pédagogie, des actions culturelles, ne considèrent pas nécessairement que l’on fait nous aussi de la pédagogie avec les entreprises et les mécènes, et que finalement on fait le même travail.

Le mécénat participatif, une nouvelle forme de citoyenneté ?

Par Thérèse Lemarchand, Présidente de Culture Time.

Le financement participatif, comment cela fonctionne ?

Le « crowdfunding », ou financement participatif, est une participation financière collective d’individus qui rassemblent leurs ressources pour soutenir les initiatives d’autres personnes physiques ou morales. Développé à grande échelle via internet à la fin des années 2000 aux USA, le crowdfunding est à l ‘adolescence de son développement industriel. Il existait en 2009 10 plateformes web de financement collaboratif sur un modèle émergent. Après une croissance proche de 100% tous les ans, 5,1 Milliards de dollars ont été levés en 2013 sur les centaines de plateformes en service à travers le monde, sur l’ensemble des 3 domaines du crowdfunding que sont le prêt, l’equity, et le don contre don. Le mécénat participatif s’inscrit dans ce dernier sous-ensemble, pour des projets reconnus d’intérêt général, éligibles au mécénat.

En quoi les outils numériques permettent-ils d’amplifier un phénomène qui n’est finalement pas nouveau (la souscription publique existant depuis des siècles) ?

Ce type de mobilisation sur Internet s’est développé avec l’essor des pratiques liées à l’économie collaborative, et dont les réseaux sociaux se sont faits les vecteurs. Ces projets ouverts à tous via internet permettent de connecter entre eux des utilisateurs qui sont aussi citoyens et peuvent devenir des acteurs à part entière de la proposition qui leur est présentée. Les pratiques collaboratives fonctionnent largement sur la « viralité » (le bouche-à-oreille numérique) et la recommandation, et valorisent des expériences, que l’on souhaite découvrir, que l’on a envie de partager avec des personnes qui nous sont proches. Ce qui se créé à travers une campagne de financement participatif, c’est la reconstitution d’une communauté d’intérêts plus ou moins grande, de personnes qui souhaitent se retrouver autour d’un projet qui crée entre elles de nouvelles synergies.