Quand la jeunesse s’empare du numérique – un vote participatif enthousiaste

Conseil Départemental de l'OiseÉmotion, admiration, plaisir.

Ce sont en synthèse les mots qui me viennent à l’esprit pour décrire ce que nous avons vécu pendant un mois lors de la première campagne de vote participatif du Conseil Départemental de l’Oise, Coup de coeur en un clic. Du 2 au 30 mai 2016, 10 équipes de collégiens ont été les reporters des projets qu’ils ont menés pendant l’année avec leurs professeurs et l’artiste / partenaire culturel.

 

Traitement personnel des sujets

De l’émotion, c’est la première chose que nous avons ressentie lorsque nous avons pris connaissance de leurs projets avant publication. Les collégiens s’en sont emparés de leurs projets et les ont approfondis, chacun avec beaucoup de personnalité, en allant parfois très loin dans la réflexion, les passerelles entre les matières et les sujets, la créativité. C’est pour moi exemplaire en termes de ce que doit être la culture.

Operation Coup de Coeur en un Clic

La culture, ils l’ont vécue

 

La culture, ils l’ont vécue dans leurs projets avec les pieds quand ils sont allés dans les musées, les ateliers, les lieux de concert, avec les mains en façonnant une œuvre, une BD, avec leur tête en créant du slam, un discours, une bande son, avec leur cœur en faisant passer à travers leurs articles toutes les sensations qu’ils ont ressenties en jouant du théâtre. Et en fait, avec tout ça à la fois.

On a lu dans cette campagne de vote participatif que chacun de ces projets était une aventure collective et partagée. Ils ont créé un imaginaire commun qui fera désormais pour les élèves, leur entourage professoral, les parents, amis, partie de leurs références.

Ils ont été passeurs de culture.

 

Ils se sont emparés de la campagne de vote

Admiration : Ils se sont comportés dans leur campagne de vote participatif comme de vrais entrepreneurs. Ils avaient une idée qu’ils ont développée, ils y ont cru, ils l’ont exposée, ils l’ont défendue, ils se sont battus pour gagner leur place. Nous vivons régulièrement ces moments dans les start-ups, où ces modalités de concours et de mise en avant sont fréquentes. Je peux vous dire que leur mobilisation et l’esprit d’équipe qui s’est créé à ce moment là ont été remarquables.

 

Ils se sont comportés comme de véritables entrepreneurs.

L’objectif de cette campagne était également d’insuffler dans les projets du Contrat Départemental de Développement Culturel (CDDC) une pratique du numérique. Objectif atteint, à poursuivre. Il faut que les jeunes continuent à s’emparer du numérique sous toutes ses formes y compris dans le milieu scolaire. Qu’ils programment, créent un blog, un site web, qu’ils fassent des montages photos, vidéos, qu’ils mettent les mains dedans. Leur avenir passera par là, c’est essentiel. Il y a une multitude d’usages dans lesquels chacun d’entre eux peut injecter un savoir-faire, afin surtout qu’ils ne soient pas des utilisateurs passifs du numérique. Qu’ils trouvent le moyen d’en être acteurs, de comprendre, de faire, qu’ils ne se laissent pas uniquement promener.

 

CD OISE 13 juin prix

 

Maintenant : les résultats

College Aramont Coup de Coeur en un ClicPlaisir de la réussite !

En 4 semaines, 7319 votes ont été récoltés, et près de 10 000 visiteurs ont pris connaissance de la campagne. Ont été réalisées : 10 vidéos, 6 articles par projet en moyenne, avec des photos, des textes, les collégiens ont réalisé de véritables reportages !

Le vainqueur, avec 2 742 votes est « Faites le mur, pas la guerre », par la classe du Collège d’Aramont ! Suivi de près par les Collège de Notre-Dame et « Les Futurs Prodiges du Violoncelle » et ses 2 708 soutiens (prix Coup de Coeur Culture Time). Nous avons aussi eu envie de décerner un prix spécial au Collège Antoine de St Exupéry pour « Charles Darwin vs Pierre Boule »pour la qualité de ses contenus.

Animée par une performance de beatboxing de L.O.S., la cérémonie de ce lundi 13 Juin a été l’occasion de se rassembler pour décerner ces prix et célébrer ensemble la clôture de campagne.

Emotion, admiration, plaisir étaient encore les maîtres mots de ce rendez-vous vivifiant, le plaisir de travailler aux cotés de jeunes passeurs de culture.

Thérèse

Commeon

Nous sommes la 1ère plateforme de mécénat participatif ! Notre mission ? Démocratiser le mécénat pour faciliter aux structures à but non-lucratif l'accès au financement participatif. Notre mot d'ordre ? J'aime, je mécène !

Leave a comment

Please be polite. We appreciate that. Your email address will not be published and required fields are marked