Publics des orchestres, la fin des idées reçues

Quand le public en cache un autre“, c’est la grande enquête nationale sur les publics de l’orchestre. Commandée par l’Association Française des Orchestres à l’agence Aristat, l’étude s’appuie sur 11.400 questionnaires et 125 entretiens menés auprès des publics de 13 orchestres, pour tordre le cou aux idées reçues.

Philharmonie publics

 

Car au delà des clichés associés à la pratique du concert de musique d’orchestres, c’est une réelle diversité des publics qui est observée : 47% du public est âgé de moins de 50 ans, plus de 48% des publics n’appartiennent pas aux catégories socio-professionnelles supérieures et au moins 5 profils type d’auditeurs cohabitent dans les mêmes lieux de concert. Aussi, près d’un tiers du public privilégie la venue au concert comme moment partagé avec leurs proches, une sortie plaisir et sociale.

 

De plus, l’impact positif des actions éducatives auprès des jeunes publics est mesuré.  Découverte étonnante, pour 12% du public adultes, ce sont les enfants qui les ont amenés à pousser la porte de la salle de concert pour la première fois. Les actions mises en place pour initier les enfants au classique portent donc leur fruit et permettent même de séduire les parents !

 

Autre observation très intéressante : l’impossible injonction entre diversification des publics et rajeunissement. En effet, plus le public d’un orchestre est diversifié, plus son âge moyen est élevé, et inversement. Le phénomène est expliqué : les spectateurs issus des catégories socioprofessionnelles supérieures, sensibilisés dès leur jeune âge à la musique classique, vont au concert d’orchestre tôt et contribuent ainsi à rajeunir le public. A l’inverse, les spectateurs issus de classes socioprofessionnelles plus diversifiées arrivent au concert après un certain âge. 

Les résultats de l’enquête sont porteurs de bonnes nouvelles : les actions engagées ces dernières années pour une musique classique riche, innovante et à disposition de tous, sont fructueuses. Pour aller plus loin, devenir mécène en ligne et sur un projet participatif permet de créer un lien autrement, comme l’a réalisé avec brio l’Orchestre des Pays de Savoie avec son projet “Un concert au sommet du Mont Blanc”.

Vive la musique, vive les orchestres, créateurs de diversité et de liens ! 

orchestre_savoie_culture_time publics

sources : 

Quand le public des orchestres en cache un autre, France Musique, 6/10/15.

Publics du classique : quand une enquête en cache une autre, Télérama, 8/10/15.

Communiqué de presse : Quand le public en cache un autre, enquête nationale sur les publics de l’orchestre, Association française des Orchestres, 6/10/15.

Leave a comment

Please be polite. We appreciate that. Your email address will not be published and required fields are marked