Un mécène en coulisses

Morgane, 27 ans, mécène du projet Kein Licht de l’Opéra Comique

Expatriée en Allemagne, Morgane conserve un lien fort avec ce qui se passe en France. Découvrant le projet Kein Licht dans le cadre de son travail, elle y a également trouvé un lien avec sa situation, et un moyen de soutenir un développement prometteur.

Je m’appelle Morgane, je travaille en Allemagne depuis deux ans dans le secteur de la production, l’équivalent d’un chargé de production, à l’Opéra de Francfort : je m’intéresse donc naturellement à tout ce qui concerne l’opéra au niveau international, et je garde évidemment un œil attentif sur mon pays d’origine, la France.

 

Soutenir le rayonnement d’une institution

portrait-mecene-kein-lichtL’Opéra Comique m’a intéressé par son histoire, son inscription dans le patrimoine culturel français, les travaux qu’il mène actuellement : j’ai trouvé que cette campagne était une belle occasion pour lui redonner une place de choix sur la scène française dès la fin des travaux. En plus, le projet s’appelait Kein Licht (en allemand ndlr), j’ai donc trouvé que c’était un clin d’œil amusant à ma situation !

 

« J’attends avec impatience la possibilité de rencontrer les équipes de production »

 

J’ai découvert le projet sur le site de l’Opéra Comique : ils avaient organisé tout une campagne de photos, de mots-clefs et d’articles amusants qui m’ont sensibilisé à leur démarche et à leur projet. J’ai trouvé que le crowdfunding se prêtait tout particulièrement à des projets de cette ampleur. Le page du projet était claire, le fait que toutes les informations, incluant les contreparties, se trouvent sur une seule page, j’ai trouvé ça très bien.

 

Kein Licht Opera Comique

Affiche du spectacle qui se déroulera du 18 au 22 octobre 2017

 

Malheureusement, je n’étais pas disponible pour participer au live-chat proposé aux mécènes après l’événement, mais j’attends avec impatience la possibilité de rencontrer les équipes de production lorsque le projet se mettra en place, l’année prochaine.

 

kein-licht-opera-comique-crowdfunding

Campagne de communication autour du projet Kein Licht sur Culture Time

Un engagement pour le mécénat participatif

Pour les arts vivants, je trouve que le mécénat participatif est vraiment un axe intéressant à développer : les gens ont envie de se sentir concernés, et puis cela permet de casser la barrière, notamment pour l’opéra qui passe souvent pour un art inaccessible. Je trouve que c’est vraiment un développement non négligeable pour l’avenir.

 

Vous êtes mécène et souhaitez que l’on vous tire le portrait ? Contactez-nous !

 

Commeon

Nous sommes la 1ère plateforme de mécénat participatif ! Notre mission ? Démocratiser le mécénat pour faciliter aux structures à but non-lucratif l'accès au financement participatif. Notre mot d'ordre ? J'aime, je mécène !

Leave a comment

Please be polite. We appreciate that. Your email address will not be published and required fields are marked