L’entrepreneuriat féminin, une solution économique pour la France ?

À l’occasion de la Journée Internationale des Droits des Femmes, nous avons souhaité mettre à l’honneur l’entrepreneuriat féminin. Frédérique Clavel (fondatrice des Pionnières, Fincoach) partage avec nous sa vision de l’entreprise au féminin : de l’entrepreneuse à la mixité assumée. Bonne lecture !

 

Commeon me fait l’honneur de me proposer l’éditorial de LA JOURNÉE DES FEMMES ! WAOUH !! Je vais me lâcher…

Pourquoi en 2017, la parité est-elle encore un sujet en France, cinquième puissance économique mondiale ? Les femmes de notre pays représentent 53% de la population. Il ne s’agit donc pas d’une minorité ! Les femmes françaises bénéficient d’une éducation tout à fait honorable et plutôt légèrement au dessus de la moyenne nationale. Elles sont en bonne santé, elles savent gérer le risque plutôt mieux que la moyenne également… Alors pourquoi ne les retrouve-t-on pas à due proportion dans les conseils d’administration, dans les comités exécutifs des entreprises ? Pourquoi ne sont-elles financées qu’à hauteur de 126,6 millions d’euros sur le total des levées de 1,8 milliards d’euros en faveur des start-ups soit moins de 10% en 2016 ?

Ne seraient-elles pas innovantes, n’aimeraient-elles ni les responsabilités, ni l’argent qui va parfois de pair ?

L’équilibre homme/femme évolue avec notre temps qui est marqué par plusieurs facteurs :

  • Nombreux divorces
  • Taux de chômage élevé
  • Développement du digital qui transforme les façons de travailler et les façons de “manager”… d’ailleurs vous avez dû remarquer qu’on ose de moins en moins dire “diriger”…

Les femmes savent associer la gestion du quotidien dans le détail et la vision du long terme pour leur famille et leurs enfants. C’est à elles aussi que nous devrions confier nos destins entrepreneuriaux, économiques et sociétaux…

Ces transformations de la société exigent que nous ayons des « stratégies de couples » pour contourner l’obstacle du chômage, des stratégies personnelles pour contourner la précarité qui va de pair avec les divorces. Le développement du digital qui facilite le travail en réseau, les influences, la liberté de communication en dehors de tracés hiérarchiques préétablis correspond bien au style féminin du leadership.

 

“L’entrepreneuriat féminin est une des solutions à développer pour l’économie et la santé de notre pays.”

 

C’est bien ce qu’ont compris Blandine Mulliez, Présidente de la Fondation Entreprendre, et Chiara Condi fondatrice de Led by HER ! J’ai la chance de les avoir rencontrées toutes les deux et j’ai pu apprécier la pureté de leur engagement et leur détermination ! C’est pour cette raison également qu’il y a treize ans déjà j’ai fondé et développé les Pionnières qui ont permis l’éclosion plus de 700 créations d’entreprises innovantes toutes dirigées par des femmes ou équipes mixtes. et que je viens avec Sophie Meurisse, d’écrire le livre « Entrepreneuse pourquoi pas vous ? » pour encourager les femmes à entreprendre, lever leur freins et faciliter leur parcours.

Commeon est une belle illustration de start up créée par une femme, Thérèse Lemarchand, qui a su s’associer avec un homme, Jean-Noël Juston, et développe un projet à la fois économique et citoyen.

Aux hommes éveillés qui nous liront, accompagnez ce mouvement, vous aussi vous aurez à y gagner car lorsque nous défendons la place des femmes dans notre société c’est une mixité assumée que nous visons !

 

Frédérique Clavel est la fondatrice de Paris Pionnières puis du réseau Fédération Pionnières qu’elle a développé avec succès jusqu’en juillet 2016, dirigeante du groupe Fincoach qui accompagne des start up dans leur stratégie de croissance ainsi que les organisations plus matures pour les reconnecter a la joie au travail.

 

> Découvrez nos 3 manières de soutenir la condition des femmes pour la JDF !
> Lire le livre Entrepreneuse, pourquoi pas vous ? écrit par Frédérique Clavel et Sophie Meurisse

Leave a comment

Please be polite. We appreciate that. Your email address will not be published and required fields are marked