Le Ticket Mécène®: minimiser le don pour maximiser l’engagement

Par Coline Cuau pour Culture Time – La prochaine fois que vous irez au Musée Rodin, emmenez un ami. Devant l’acquisition la plus récente, glissez lui, l’air de rien : « tu vois celle-là ? C’est moi qui l’ai achetée. Bien sûr, elle valait une petite fortune, mais ça valait le coup, non ? »

Techniquement, ce ne serait pas faux, même si vous n’auriez en réalité participé qu’à l’achat d’une petite partie de l’oreille gauche de la statue ou du croquis. Depuis le 10 juin dernier, le musée Rodin a lancé son opération de don « 1 euro pour un Rodin» : pour un euro de plus, les visiteurs deviennent pour un instant des mécènes du musée et contribuent à l’achat de nouvelles œuvres, en l’occurrence un dessin original du maître. Cette opération n’est pas nouvelle ; depuis toujours, les musées ont mis à contribution leurs visiteurs pour l’entretien des institutions.ticket don rodinCe micro don d’un montant de quelques euros tout au plus est habituellement un acte anonyme et peu symbolique, fait dans une tirelire sur le chemin de la sortie. L’innovation du musée Rodin a été de réinjecter du sens dans ce geste et de transformer des visiteurs occasionnels en primo mécènes et les donateurs anonymes en soutiens d’une mission. L’euro donné donne droit à une lettre d’information sur les avancées et nouvelles acquisitions du musée.

Pour rendre à César ce qui est à César, c’est le CAPC, musée contemporain de Bordeaux, qui le premier a lancé cette initiative (et déposé le Ticket Mécène®). Pour une participation légèrement plus élevée (le montant minimum du don est de 3 euros en plus du prix du billet), cette opération similaire à celle du musée Rodin propose aussi plus de contreparties, puisque les visiteurs reçoivent suite à leur participation un magnet représentant un fragment de l’œuvre qu’ils contribuent à acquérir. Ils sont également tenus au courant des avancées et rénovations du musée sur le site de ce dernier, et sont conviés aux inaugurations, bénéficiant ainsi du traitement habituellement réservé aux grands donateurs des musées.

acquisition ticket don© Nicolas Garait-Leavenworth, “Understanding Through Peace”, 2011. Photo/Courtesy Galerie Cortex Athletico, Œuvre acquise en 2014, grâce au Ticket mécène, pour intégrer la collection du CAPC musée d’art contemporain de Bordeaux. L’opération a recommencé en 2014 pour une œuvre de Leonor Antunes

La dernière initiative émane du très officiel Centre des Monuments Nationaux qui lance pour soutenir la restauration du pavillon des cuisines médiévales de la Conciergerie (Paris 1er) un « billet mécénat » pour abonder entre un et cent euros avec son ticket d’entrée à la Conciergerie ou pour la fameuse exposition « Saint-Louis ». En s’invitant en caisse, le billet mécène commencerait ainsi à faire peu à peu partie du paysage de l’accueil de musées …

ticket don conciergerie

L’initiative du CAPC comme celle du Musée Rodin contribuent à changer la relation que le musée entretien avec son public. Cette nouvelle forme de « micro mécénat » implique autrement les visiteurs et les encourage à regarder leur patrimoine sous un angle nouveau et à s’initier au plaisir de devenir mécène. La technique a d’ailleurs commencé à sortir des musées pour se répandre à la culture de façon plus générale : la Belle Illoise, qui est à la sardine ce que le Louvre est à la peinture, a décidé d’utiliser ce lien et reverse pour chaque coffret de sardines acheté une partie du prix de vente à la rénovation d’un pont Breton.

Citons enfin l’initiative originale du Musée Jeanne d’Albret à Orthez, avec le « ticket suspendu ». Comme les cafés suspendus que l’on trouve dans le Nord de l’Italie, l’opération propose à ses visiteurs de rajouter quelques euros à leurs billets afin de permettre aux visiteurs avec peu de moyen de visiter le musée gratuitement. Véritable succès, le ticket suspendu initie de nouveaux liens entre visiteurs, redonnant un sens au terme de « communauté » des musées. La culture reste, plus que jamais, un héritage partagé.

A l’heure où les musées peinent à trouver des financements et cherchent à réinventer leur lien avec le public, le billet mécène pose une première pierre sur le chemin du mécénat des particuliers, vers la construction de l’engagement et la participation de tous au patrimoine culturel.

Leave a comment

Please be polite. We appreciate that. Your email address will not be published and required fields are marked