A l’école du mécénat participatif, l’exemple du musée d’Angers

 Illustration-vorax-musee-angers-commeon

Vorax est le doux nom donné au prédateur marin, vieux de 90 millions d’années, découvert dans une cave troglodyte privée dans la région d’Anjou, France. Le Museum d’histoire naturelle d’Angers qui abrite aujourd’hui le fossile avec sa maquette,  revient sur le succès de la campagne de mécénat participatif qui a permis de financer la reconstitution ce plésiosaure unique.

Interview de Maïla Nepveu, Chargée de mission Mécénat partenariats et de la programmation des conférences des Musées et l’Arthotèque d’Angers, sur l’enjeu d’une campagne de crowdfunding pour le Museum d’histoire naturelle d’Angers.

nepveu-vorax-commeon

Quel a été le déclic qui vous a conduit à lancer cette campagne de mécénat participatif ?

En 2013, l’équipe scientifique du muséum des sciences naturelles  a été sollicitée par les propriétaires d’une cavité troglodytique dans notre région  pour avis sur des ossements fossilisés trouvés dans leur propriété. Après leur extraction, ces os fossiles de grandes tailles et en bon état de conservation ont fait l’objet d’une analyse scientifique approfondie, rendue possible grâce à l’intervention du CNRS au Muséum national d’histoire naturelle de Paris.

Il s’est avéré qu’il s’agit du squelette d’un grand reptile marin de la famille des plésiosaures, ayant côtoyé les  dinosaures alors présents sur le continent, il y a 90 millions d’années. La taille de l’animal était d’environ 5 mètres.

Un espace de présentation de l’animal va être créé dans la salle de paléontologie du muséum ; il permettra la mise en valeur des os fossilisés et la création d’une maquette reconstituant à taille réelle le spécimen en situation de prédation, pour inspirer l’imaginaire des visiteurs.

La direction des musées a décidé de  lancer  un appel aux dons auprès des entreprises et des particuliers par l’intermédiaire d’une plateforme. Après quelques semaines d’étude du marché et appels téléphoniques auprès de nos collègues ayant déjà réalisé un appel aux dons nous avons opté pour la plateforme Commeon pour notre première campagne de mécénat participatif afin de récolter 50 % des dépenses pour la réalisation de ce projet.

remerciements-mecenat-commeonQuels ont été vos appuis pour réussir cette campagne? 

Ce projet ayant un double objectif : récolter 50 % des fonds nécessaires pour la réalisation d’une maquette à échelle 1 et communiquer aussi sur l’existence et l’importance de la collection du  muséum des sciences naturelles d’Angers. Les différents services de la Ville d’Angers nous ont très bien  accompagnés  pour mener à terme ce beau projet. Sans oublier l’équipe de Commeon et tous les mécènes.

Quel serait votre conseil pour encourager ceux et celles qui souhaitent se lancer dans une campagne de crowdfunding ?

Avant de lancer une campagne de crowdfunding, il est nécessaire à mon sens de partir d’abord en formation. ADMICAL dispense des formations de qualité en ce qui concerne le mécénat en général mais aussi le crowdfunding. Savoir rassembler aussi les compétences nécessaires autour du projet et savoir  identifier dès le démarrage nos cercles des mécènes potentiels. Éviter de partir dans cette aventure les yeux fermés, sans préparation préalable.

Enfin, si vous deviez résumer votre projet en une seule phrase : 

Avoir obtenu le résultat attendu, pour une première expérience de mécénat participatif, ne peut que nous rendre confiants pour d’autres campagnes à venir.

 

Vous avez un projet innovant à soumettre et besoin de fonds pour le porter? Vous pouvez engagez vos communautés et développez votre mécénat en ligne en suivant ce lien.

 

 

 

Leave a comment

Please be polite. We appreciate that. Your email address will not be published and required fields are marked