Le crowdfunding s’invite à la 30ème édition du D’Jazz Nevers Festival

A l’occasion de sa 30ème édition, le D’Jazz Nevers Festival a décidé d’impliquer davantage son public en lançant une campagne de mécénat participatif : l’occasion de poursuivre le développement de l’événement tout en activant un public fidèle et attaché.

Entretien avec Roger Fontanel, directeur de l’association D’Jazz Nevers.

 

Erik Truffaz © Hamza DjenatErik Truffaz © Hamza Djenat

 

Faire de chaque journée un événement

Pour les 30 ans du Festival, la ligne artistique et l’ADN du Festival restent les mêmes que les années précédentes : nous demeurons tournés vers la scène créative d’aujourd’hui et n’hésitons pas à présenter des projets croisés entre plusieurs disciplines. Il ne s’agissait pas de chercher à inviter des stars inaccessibles, mais plutôt de faire en sorte que chaque journée soit un événement en investissant pour la première fois des lieux du patrimoine religieux et républicain de la ville, avec des concerts à la cathédrale, à l’église Sainte Bernadette du Banlay, et puis des clins d’œil au théâtre, aux musées, au Palais Ducal… des lieux dans lesquels on n’a pas l’habitude d’aller.

 

Continuer d’attirer de nouveaux publics

Le fait d’avoir travaillé pendant 30 ans nous a également permis de fidéliser une partie du public et nous savons par exemple que certaines personnes viennent sans connaître forcément les artistes au préalable… Cela dit, il n’est pas question de se reposer sur nos lauriers, mais bien d’innover pour continuer d’attirer de nouveaux publics et développer le festival.

 

Roger Fontanel, Carole Georges et Jean-François Dumontont dévoilé les assiettes qui récompenseront un don généreux pour le Festival © Photo Christophe Masson
Roger Fontanel, Carole Georges et Jean-François Dumont ont dévoilé les assiettes qui récompenseront un don généreux pour le Festival © Photo Christophe Masson

Pour assurer ce dynamisme, on pouvait déjà s’appuyer sur des entreprises mécènes depuis une dizaine d’années, mais j’avais envie de développer le crowdfunding avec des particuliers : les 30 ans du Festival fournissaient une bonne occasion de développer cette partie et de donner un nouvel élan.

Pour l’instant, nous estimons qu’une cinquantaine de mécènes pourraient être présents au cours du festival. Cela dit, l’idée de la campagne n’était pas de faire un one-shot, mais bien de développer une base solide à faire grandir sur la durée.

Devenez mécène, ou retrouvez toute la programmation de la 30ème édition du festival !

Commeon

Nous sommes la 1ère plateforme de mécénat participatif ! Notre mission ? Démocratiser le mécénat pour faciliter aux structures à but non-lucratif l'accès au financement participatif. Notre mot d'ordre ? J'aime, je mécène !

Leave a comment

Please be polite. We appreciate that. Your email address will not be published and required fields are marked