Commeon passe à l’heure du RGPD

Mise en application le 25 mai 2018, le RGPD vise à aider les citoyens à protéger leurs données personnelles. Cette nouvelle réglementation concerne donc tous les acteurs, privés ou publics, qui manipulent pour leur compte, ou pour le compte de tiers des données personnelles dans la zone européenne. Des notions parfois complexes, mais Commeon est là pour vous aider : on vous en dit plus dans cet article.

Les grands principes du RGPD

Avec le RGPD, chacun peut désormais avoir accès aux données le concernant qui sont conservées par des tiers, entreprises, associations ou administrations. Sa finalité est la suivante : l’organisation doit informer de l’usage qui sera fait de ses données. Voici les 3 grands principes qui régissent le RGPD :

  • Données pertinentes : les données collectées par les organismes doivent se limiter strictement à celles qui seront nécessaires au traitement des demandes de l’utilisateur (adresse pour le reçu fiscal, email pour envoyer une facture, etc.). Interdit, donc, de glisser des questions trop personnelles au milieu de vos formulaires
  • Durée de conservation : les données personnelles ne doivent être conservées que pendant le temps utile à l’organisation pour atteindre sa finalité (traitement du don, etc.). Elles doivent ensuite être supprimées.
  • Droits des citoyens : chaque citoyen peut exercer ses droits sur les données personnelles le concernant qui sont détenues par une organisation et demander leur modification ou leur suppression

Les changements majeurs

L’application du RGPD à des conséquences importantes pour les acteurs qui collectent des données personnelles (soit quasiment toutes les organisations, privées ou publiques). Nous avons résumé, pour vous, les changements qu’il vous faudra absolument respecter pour être certain d’être en règle :

  • Suppression de l’opt-in systématique : il est désormais interdit d’inscrire automatiquement les personnes ayant renseigné leur email, à vos communications sauf accord explicite et actif de l’utilisateur pour recevoir vos emails de communication. Concrètement, cela veut dire que vous devez ajouter une checkbox d’inscription à vos communications, qui sera décochée par défaut. Si vous aurez désormais très certainement moins d’inscrits à vos newsletters, vous aurez à l’inverse un fichier de contacts qualifiés et engagés à vos côtés.
  • Recevoir le consentement pour chaque type d’envoi : il vous faut désormais un consentement explicite pour CHAQUE utilisation que vous ferez des données personnelles que vous collectez. Ainsi, si un de vos utilisateurs s’inscrit à votre newsletter générale, vous ne pourrez pas lui envoyer d’informations commerciales, et inversement. Votre taux d’engagement devrait ainsi augmenter, puisque seules les personnes vraiment intéressées s’inscriront désormais à vos communications.

 

Le RGPD chez Commeon

La protection de vos données est essentielle pour l’équipe Commeon, c’est pourquoi nous avons tout mis en oeuvre pour qu’ils soient simples et (surtout) compréhensibles. Chaque utilisateur de Commeon ayant un compte chez nous, peut désormais accéder à l’ensemble des données que nous avons sur lui, depuis son espace.

Pour y accéder, rien de plus simple :  rendez-vous sur votre compte, plus cliquez sur “Editer votre profil”. Vous accédez alors à l’ensemble de vos données en cliquant sur “Mes communications”. C’est aussi depuis cet espace que vous pouvez vous inscrire/désinscrire de nos notifications.

Compte Commeon : comment accéder à vos données personnelles

 

Espace personnel : vos données, s’inscrire/se désinscrire de nos communications

Nous espérons que ces éléments vous seront utiles pour comprendre les enjeux de cette nouvelle réglementation pour vous…et pour nous. Notre équipe se tient à votre disposition pour toute question relative à ce sujet.

Pour retrouver tous nos projets, rendez-vous dès maintenant sur Commeon

Commeon

Nous sommes la 1ère plateforme de mécénat participatif ! Notre mission ? Démocratiser le mécénat pour faciliter aux structures à but non-lucratif l'accès au financement participatif. Notre mot d'ordre ? J'aime, je mécène !

Leave a comment

Please be polite. We appreciate that. Your email address will not be published and required fields are marked